Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Grappillages de novembre 2006

Grappillages de novembre 2006

  Grappillages du 1 novembre 2006

 Y’a de l’obus

Du Monde du 26/10 : Israël reconnaît avoir utilisé cet été des obus au phosphore au Liban contre le Hezbollah.

Le troisième protocole de la convention de Genève impose une restriction sur l’usage des armes incendiaires, une catégorie qui inclut les munitions au phosphore. Israël et les États-Unis n’en sont toujours pas signataires.

 Les prisons malades de la folie

Du Monde du 21/10 : Catherine Herzberg, auteur d’ouvrages sur la santé, a pu passer quatre mois en immersion à la maison d’arrêt de Fresnes.

C’est une plongée dans une prison transformée en asile de fous. Des malades mentaux que les hôpitaux ne peuvent accueillir, faute de moyens, et que les établissements « se refilent comme des patates chaudes ». « Ils échouent le plus souvent au mitard et, au fond de leur cellule, s’enfoncent chaque jour davantage dans la maladie mentale ».

(Fresnes, histoires de fous, aux éditions du Seuil).

 Darwin

En Pologne, le vice-ministre de l‘éducation, de la Ligue des familles polonaises (ultra catholique d’extrême droite), réduit la théorie de l’évolution à un « mensonge ».

Selon le Monde du 21/10, ce ministre remet en cause, comme les ultra-conservateurs américains, la théorie de Darwin (1859) développée dans son livre L’origine des espèces.

Le ministre voue aux gémonies « une conception lâche d’un vieil homme non croyant ». Pourtant, le pape Jean-Paul II avait qualifié la théorie de Darwin de « plus qu’une simple hypothèse ».

Ndlr : pour l’instant, Robien semble plus mesuré : il n’attaque que le b.a. ba !

 Far-West en banlieue

De Libération du 26/10 : « Far-West : c’est ce que dit un policier, après l’attaque de bus dans la nuit du 25 au 26 octobre à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis ».

Bus incendiés à Nanterre et à Montreuil, caillassages à Grigny : à la veille du premier anniversaire du déclenchement des violences de l’automne 2005, l’incident le plus grave s’est déroulé vers une heure du matin, à la limite de Bagnolet et Montreuil (Seine-Saint-Denis). A l’arrêt Delpêche sur la ligne 122 de la RATP, un groupe d’une dizaine d’individus cagoulés a pris d’assaut un bus. Parmi eux, cinq portaient des armes de poing. Selon une source policière, un agresseur a placé son arme sur la tempe du chauffeur pour lui ordonner de quitter son siège avant de demander aux passagers de descendre. « Ils ont ensuite dérobé le bus, qu’ils ont incendié », a ajouté lea RATP.

« C’est bizarre que ça arrive à Bagnolet, s’étonne une source policière. Même pendant les événements de l’an dernier, la ville n’avait pas trop bougé. Et la cité où a été retrouvé le bus n’est pas un endroit particulièrement agité. ».

Ndlr : Ya d’la provoc’ dans l’air !

 L’or de Pinochet

Du Nouvel Obs du 26.10.06 : Selon la presse chilienne, Augusto Pinochet a déposé 9,620 kilos d’or en lingots auprès de la banque HSBC (Hong Kong and Shanghai Banking Corporation), estimés à plus de 190 millions de dollars au cours actuel. Le groupe bancaire HSBC a démenti. Evidemment. Le secret bancaire est sacré.

Au Chili, cette découverte a été confirmée par le chef de la diplomatie Alejandro Foxley. La justice chilienne a ouvert une enquête sur cette affaire.

Par le passé, une centaine de comptes secrets de l’ex-dictateur, contenant plus de 27 millions de dollars, avaient été découverts à l’étranger en particulier auprès de la banque Riggs (Washington).
Ndlr : un grand idéologue, ce Pinochet, avant tout grand défenseur de ses intérêts.

 Spectacle

Du Canard Enchaîné du 25/10 : le jeudi 19/10, il est question à l’assemblée du rapport sur la fiscalisation des biocarburants présenté par Alain Prost (ex-champion automobile).

Le député PCF Jean-Pierre Brard s’insurge : « pourquoi Alain Prost ? Pourquoi pas Gérard Depardieu, Johnny Haliday [...] ; Pourquoi avoir choisi quelqu’un qui a abandonné son pays pour des raisons mesquines », alors qu’il possède plusieurs résidences secondaires en France.

Le député socialiste Didier Migaud déclare : « peut-être cette mission incitera-t-elle Alain Prost à revenir en France et à y payer ses impôts »...

Et Johnny Hallyday à ne pas essayer de la quitter ?

 Dommage collatéral

D’Internaute.com du 26/10 :

L’essai nucléaire auquel a procédé le 9 octobre la Corée du Nord a provoqué une hausse de 28% des préservatifs dans la semaine qui a suivi. Les réservations dans les « love-hôtels », où l’on paye à l’heure, ont également nettement augmenté, poursuit le quotidien.

Selon les experts, la crainte suscitée par la possibilité d’une guerre nucléaire a poussé les Coréens du Sud à chercher une consolation dans le sexe.

Ndlr : « Kim Jong Il » est en passe de devenir un sex-symbol !

 Falcon ... c’est trop con !

Selon une dépêche AFP du 11 octobre 2006, une énorme explosion a détruit la base Falcon, la plus grande base américaine en Irak (3000 soldats)

Un tir de mortier a touché des explosifs « conventionnels » - ou prétendus tels, car dans le lot, il pouvait y avoir des bombes au phosphore comme celles dont Israël vient de reconnaître l’emploi au Liban, et il y avait bien plus certainement des munitions avec pénétrateur à l’Uranium « appauvri », puisque l’infanterie, la cavalerie, l’artillerie et l’aviation américaines en sont dotées. Des observateurs américains ont envisagé l’hypo- thèse de l’explosion d’une arme nucléaire tactique .

Le désastre a été soigneusement occulté par la machine de propagande américaine, d’autant plus que l’attention internationale était tournée vers l’explosion nucléaire nord-coréenne.

Les agences de renseignements américaines ont su établir le caractère nucléaire de l’explosion nord-coréenne mais ne se sont pas penchées, en tout cas publiquement, sur la nature de celle de Bagdad ; il y aurait quelque ironie de l’histoire à ce que les particules de plutonium détectées une semaine plus tard par les Américains aient voyagé depuis Bagdad pour prouver que Pyongyang était un danger nucléaire pour la planète, et Washington le sauveur de l’humanité.

Presque toutes les réserves militaires US de munitions de petit calibre, d’artillerie et de roquettes, ainsi que des tonnes de carburant, six hélicoptères Apache, un nombre indéterminé mais considérable de véhicules bâchés et des camions de transport ont été endommagés ou totalement détruits.

La liste des victimes dépasse les 300. Les USA auraient-ils perdu la guerre d’Irak ? En tout cas le Président Bush commence à parler d’une situation analogue à celle que les USA ont connue au Vietnam
Voir : http://acdn.france.free.fr/spip/article.php3?id_article=245&lang=fr

 

  Grappillages du 8 novembre 2006

 Cumul

Du Nouvel Obs du 19/10 :
Jacques Chirac, qui, en tant que Président, gagne 6594 € par mois, touche aussi 12682 € de retraite par mois (ex-député, ex-maire de Paris, ex-conseiller général et ex-conseiller de la Cour des comptes).

Ndlr : à quand la révision des « régimes spéciaux » de retraite ?

 Allaitement

Du Parisien du 23/10 : « plusieurs centaines de jeunes mamans, , dont 150 environ à Paris sur le parvis de Saint Eustache, ont simultanément dégrafé leur corsage pour une tétée « militante ». [...]

Pour un militant du mouvement « Leche League » pas vraiment gauchiste, il faut que les femmes relèvent sans peur la tête et le sein, sans peur et sans reproche.

Ndlr : Georges Brassens en aurait été ému : Quand Margot dégrafait son corsage ... !

 Panique dans l’hôtellerie

L’Assemblée Nationale a adopté, mardi 31 octobre, un amendement du groupe UMP qui a rétabli les 39 heures dans l’hôtellerie-restauration, alors que le Conseil d’Etat s’est prononcé différemment.

Selon le député De Courson (UDF), la précipitation des députés UMP visait à calmer la grogne des limonadiers, après la promesse, jamais tenue par le gouvernement, de réduire la TVA à 5,5 %.

Ndlr : le « limonadier » est supposé être un relais de l’opinion publique. 800 000 salariés seront lésés.

 Riches et affamés

Selon le rapport publié le 30 octobre par l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), plus de 854 millions de personnes restent sous-alimentées (moins de 1 900 calories par jour) malgré l’augmentation de la richesse mondiale depuis dix ans. La situation s’est nettement aggravée dans les pays en développement et très particulièrement en Afrique centrale. La FAO estime désormais impossible d’atteindre les objectifs définis il y a dix ans au sommet de Rome, qui ambitionnait de réduire de moitié la faim dans le monde.

 Pauvres et riches

Les députés UMP et UDF viennent de voter un amendement, présenté par le gouvernement, sur le projet de loi de financement qui prévoit l’évaluation du train de vie des futurs ayants droit à la CMU et/ou au RMI.

Selon la CGT « Le fantasme du RMIste roulant en voiture de luxe et vivant dans un château, resurgit. ».

En fait, plus qu’une volonté de faire des économies, il s’agit pour le gouvernement et les députés de poursuivre la guerre aux pauvres, et de développer la peur de l’autre, la suspicion. Il rejoint en cela le « bon sens populaire » qui se trompe souvent.

Exemple, entendu à Châteaubriant : « Et « ça » roule en Mercédès ! » disait quelqu’un sur le marché. Eh oui, Monsieur, vous avez raison ! Mais ce que vous ne savez pas c’est que les petites voitures se vendent, d’occasion, beaucoup plus cher que les Mercédès et autres Méganes !

 Coma sécuritaire

Selon le New Zealand Herald du 1er novembre : Un homme diabétique est tombé dans un coma parce que le personnel d’aéroport a refusé de le laisser prendre son insuline à bord un vol d’Auckland à Christchurch. Peter Russell, a fait une attaque sévère dans l’avion et a été hospitalisé deux semaines !

La compagnie aérienne lui a offert un retour gratuit de Christchurch à Auckland mais ne parle pas de rembourser les frais d’hôpital. Aurait-elle pris en charge les frais d’enterrement si ... ?

 Tous suspects

Le président américain, George Bush, a signé, mardi 17 octobre, la loi sur les commissions militaires qui va permettre à la CIA de continuer d’interroger secrètement des suspects sans avoir à « craindre les poursuites que pourraient intenter les terroristes », a souligné M. Bush. Voir aussi 4100

 Racaille ou salopards ?

Du Monde du 31 octobre : « L’incendie du bus marseillais samedi 28 octobre, dans lequel une jeune femme a été grièvement blessée, a donné lieu à une bataille sémantique entre Laurent Fabius et le ministre de l’intérieur. ». L.Fabius a déclaré qu’il fallait « vraiment tout mettre en œuvre pour retrouver ces salopards » et les « châtier ». Le lendemain, en connaisseur, N. Sarkozy a déclaré : « quand je vois les propos de M. Fabius, faut qu’il se calme, ce sont des affaires sérieuses ! ».

En réplique L.Fabius a expliqué : « dans le cas de M. Sarkozy, ce qui avait été très choquant, c’est que le terme qu’il avait utilisé, on avait le sentiment que ça s’étendait à l’ensemble de la population des banlieues. Dans le cas précis, s’agissant des trois personnes qui ont commis cet acte ignoble, il faut appeler un chat un chat. C’est vrai que ce sont des voyous."

Question de dosage, quoi !

 Un bus incendié à Marseille

Selon Politis du 3 novembre 2006 : « Révoltant », « inacceptable », « ignoble », « salopards », on en passe et des meilleures. Devant ce drame, les politiques disent comme tout le monde. C’est une surenchère dans l’indignation. Et, après tout, ce n’est pas interdit. (...). Le crime doit être puni et les coupables ne peuvent être regardés comme des « victimes de la société ».

(...) mais l’affaire de Marseille renvoie sans aucun doute à des réponses plus profondes. Si ces jeunes gens travaillaient, s’ils étaient insérés dans une société active, fiers et soucieux de leur propre image, mêlés à d’autres venus d’autres horizons et pensant différemment, s’ils poursuivaient dans la vie des buts socialisés, ils auraient sans doute d’autres jeux. (...)

De façon symptomatique, notre inquiétant ministre de l’Intérieur, chaque fois qu’il y a un crime, envisage d’abord de changer la loi. Il n’a de cesse de réduire la marge de manœuvre des juges. La justice juge des cas ; elle ne résout pas des problèmes de société. . Suffirait-il de remplacer les responsables politiques et les juges par des bourreaux pour que tout aille mieux.?

 Liberté de la presse ?


Mais bouclez-la ! Bon sang !

Raphaëlle Picard, pigiste permanente de l’AFP dans le département des Yvelines, est frappée depuis trois semaines d’ « interdiction professionnelle » par la police et la justice de ce département, après la diffusion de son reportage sur l’opération de police qui a eu lieu le 4 octobre, dans le quartier des Musiciens aux Mureaux. Voir ici http://fr.news.yahoo.com/04102006/202/la-colere-des-perquisitionnes-par-erreur-dans-une-cite-des.html

Dans cette dépêche, Raphaëlle a décrit - en se conformant avec la plus parfaite rigueur et honnêteté aux règles déontologiques de la profession - « la colère des « perquisitionnés par erreur » dans une cité des Mureaux ». Elle a ainsi jeté un éclairage nécessaire sur les coulisses des opérations de police à grand spectacle, mises en scène par le locataire de la place Beauvau, par ailleurs candidat à la présidence de la République.... Mais, du coup, elle est devenue « persona non grata » auprès de la police et de la justice. Selon ACRIMED du 28 octobre : Le but poursuivi par le ministère de l’Intérieur est limpide : interdire à Raphaëlle Picard de faire son travail de journaliste et pousser la direction de l’AFP, au pire, à mettre fin à sa collaboration, au mieux, à procéder à sa mutation.

La presse n’est-elle donc libre que si elle sert la police ? (1)Voir plus loin

 

  Grappillages du 15 novembre 2006

 Noël Mamère fait condamner la France à Strasbourg

En octobre 1999, N. Mamère participait à l’émission de télévision « Tout le monde en parle ». Un autre invité évoqua l’accident nucléaire de Tcher-nobyl. Enchaînant sur ce sujet, N. Mamère parla de M. Pellerin, alors directeur du Service central de Protection contre les rayons ionisants, qu’il qualifia de sinistre personnage « qui n’arrêtait pas de nous raconter que la France était tellement forte - complexe d’Astérix - que le nuage de Tchernobyl n’avait pas franchi nos frontières ».

M. Pellerin porta plainte en diffamation et le 11 octobre 2000, le tribunal condamna N. Mamère à une amende de 10 000 francs.
La Cour européenne des Droits de l’Homme (arrêt du 7 nov. 2006), a con-damné la France pour avoir violé la liberté d’expression, en ajoutant que « les propos en cause, certes sarcastiques, restent dans les limites de l’exagération ou de la provocation admissibles. » C’est la 70e fois que la France est condamnée depuis début 2006.

Ndlr : M. Pellerin a été mis en examen pour « tromperie aggravée » en mai 2006 à la suite du dépôt d’une plainte contre X par des personnes atteintes d’un cancer de la thyroïde. La commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD) et l’association française des malades de la thyroïde, alléguent notamment que les services officiels ont menti et sous-évalué les contaminations des sols, de l’air et des aliments à la suite de l’accident de Tchernobyl.

  L’alcool, ça commence dès le collège

C’est ce que constate Le Parisien qui relève ainsi que « le diabolo-menthe des années collège est au chômage technique », et se penche sur « le phénomène du « binge drinking » - boire le plus vite possible la plus grande quantité possible d’alcool - [qui] gagne du terrain en France et de plus en plus tôt ». Le Parisien observe que « boire de l’alcool n’est plus un tabou pour de nombreux élèves de 3e, 4e voire de 5e. Certains lèvent même le coude en pleine semaine, à la pause déjeuner ou à la sortie des cours ».

La pédiatre Edwige Antier regrette « la cécité des parents qui ne veulent pas voir que leur enfant boit. Plus on est jeune et plus l’alcool marque les circuits du plaisir, dans les zones limbiques du cerveau. Si ces circuits prennent l’habitude de se déclencher avec l’alcool, le risque de dépendance augmente de manière vertigineuse ».

 Le Pen

Du Figaro du 09/11 : « Les maires UMP peuvent parrainer Le Pen » a dit M.Accoyer : le président du groupe UMP de l’Assemblée n’est pas opposé à ce que des maires UMP accordent leur signature à Jean-Marie Le Pen pour que celui-ci puisse se présenter à l’élection présidentielle 2007. ’’Dans une démocratie il faut que les Français puissent s’exprimer’’, juge-t-il, soulignant que ’’Le Pen réunit derrière lui une partie désormais significative, importante des Français’’.

Ndlr : sans commentaire.

 Guinness book

09/11 : Loufoquerie oblige, un Néo-Zélandais a ouvert la journée mondiale des records, lancé à 52 km/h à bord d’une boule de plastique géante, tandis 14 000 Japonais buvaient le thé comme un seul homme.
Au championnat du farfelu, l’Australie a elle aussi profité de la journée mondiale des records pour en battre deux. Devant des téléspectateurs médusés par l’exploit, l’animateur météo Grant Denyer a enfilé 18 slips en une minute, battant le record détenu par un Britannique (17). « Le plus difficile est de ne pas tomber », a expliqué le « champion ».

Sont prévus des exploits tout aussi historiques : Paris organisera le plus grand rassemblement de personnes s’embrassant, New York réunira le plus grand nombre de serpents à sonnettes dans une bouche, l’Afrique du Sud la plus longue chaîne de soutiens-gorge, on en passe et des meilleurs !!!

Ndlr : Le Livre des records est devenu le 9/11/1974, l’ouvrage le plus vendu au monde derrière la Bible et le Coran.

 Travailleurs de santé publique

Libération revient sur la grève des 400 médecins inspecteurs de santé publique qui « réclament une réforme urgente de leur statut ».

Béatrice Broche, médecin à la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales de Nîmes déclare notamment : « Pour l’administration, nous sommes des marginaux, parce que médecins et peu nombreux. Et pour les médecins, nous sommes des marginaux parce que fonctionnaires. Quant aux étudiants, ils ne connaissent quasiment pas la filière ».

« Notre moyenne d’âge est de 50 ans, et de gros bataillons vont partir à la retraite dans les 5 ans à venir. L’an dernier, seulement 10 nouveaux sont arrivés. Il faut absolument faire connaître la profession et la rendre attractive, sinon nous allons disparaître », poursuit Béatrice Broche.

 Vulnérables

De la Tribune du 09/11 : Le Secours Catholique constate une diminution du pouvoir d’achat des personnes les plus vulnérables, selon son rapport annuel qui rend compte des 689.500 situations de pauvreté rencontrées l’an dernier.

Les personnes au chômage mais non indemnisées sont les plus fréquemment rencontrées par le Secours Catholique, qui souligne la tendance au vieillissement de la population lui demandant de l’aide. Parmi les 689.500 situations de pauvreté rencontrées en 2005 par le Secours catholique, 27,5% des personnes étaient en situation de chômage non indemnisé.

 Mé-conte de Noël

Selon l’Humanité du 9 novembre : « le scandale Farpack pourrait priver des milliers d’enfants de leurs cadeaux de noël ».

Cet organisme collectait les économies de 250 000 familles modestes qui cotisaient tous les mois afin de recevoir, en décembre, colis et bons d’achat pour les fêtes. Mais Farepack a mis la clef sous la porte, le 13 octobre après avoir continué à encaisser l’argent de ses clients alors que sa situation se détériorait depuis juin.
Farepack
n’étant pas une banque, les cotisants ne bénéficient d’aucun espoir de récupérer leur mise. « Nick Gilodi-Johnson , patron de Farepack, héritier d’une fortune de 75 millions de livres, se fait discret » dit l’Humanité.

 Citro(ë)n pressé

Selon l’AFP du 9/11 : L’usine PSA de Rennes, victime de la mévente de la 407, aura supprimé d’ici à la fin de l’année les quelque 2.000 contrats temporaires qu’elle comptait début 2005, un coup dur pour ces CDD et intérimaires qui espéraient le plus souvent une embauche définitive.Certains d’entre eux ont connu une centaine d’employeurs en 8 ans !

« L’intérim c’est beaucoup d’ennuis » dit l’un d’eux. « Mieux vaut ne pas être malade. Et dans 95% des entreprises on vous prend pour un larbin ».

Ces 2000 intérimaires font partie des 7.000 à 8.000 postes dont la suppression est prévue en France en 2006 ... et s’ajoutent aux difficultés qui entourent la crise à Airbus : 2500 sous-traitants remerciés, sur 3000.

 

  Grappillages du 22 novembre 2006

 Patients démunis

Du Monde du 11/11 : Des médecins refusent de soigner les patients démunis.

Pourtant, selon le code le code de la santé publique, « aucune personne ne peut faire l’objet de discriminations dans l’accès à la prévention et aux soins ».

De nombreuses études montrent qu’aujourd’hui une importante proportion de médecins refusent de soigner des patients bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU).
La Halde, haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité, tient ces refus pour discriminatoires.

Dans son bulletin de septembre, le conseil départemental de l’ordre des Yvelines justifie le fait de refuser, pour un praticien, de soigner un patient bénéficiaire de la couverture maladie universelle (CMU) :
Estimant que « la médecine libérale est une médecine de liberté », le docteur Frédéric Prudhomme, président de l’ordre, affirme dans un éditorial : " Les médecins ne refuseront pas de recevoir, lors d’une première demande de consultation, quiconque le leur demandera, comme ils s’y sont engagés par le serment d’Hippocrate.

Mais au terme de ce premier entretien, le médecin doit demeurer libre de décider s’il accepte de prendre définitivement en charge le patient, ou s’il considère que les conditions imposées par cette prise en charge ne lui permettent pas de le faire. [...] »

Ndlr : Hippocrate reconnaîtra les siens ! Selon quel critère ?

  Débats au Parlement en latin

De desinformatrion.com du 16/11, Le site satirique francophone de bon goût dont toutes les informations sont fausses :

D’après le président du Conseil Général de la Vendée et du Mouvement pour la France (MPF), la chambre des députés devrait débattre en latin. Cela mettrait fin à la suprématie du français (imposé par les jacobins) sur les langues des terroirs régionaux : tout le monde serait à égalité.

Les relations diplomatiques entre la France et le Vatican, pratiquées dans une langue commune, pourraient se resserrer, comme il convient entre la cité de l’Église et sa fille aînée.

L’humoriste Dieudonné lors d’une visite au Puy du Fou, s’est déclaré intéressé par la proposition du leader vendéen. Selon le provocateur, il ne s’agit pas de voter pour De Villiers aux présidentielles, mais cela n’est pas exclu. Guillaume Dubonchoix, militant au MPF s’est déclaré satisfait de la déclaration de Dieudonné.

En effet, le MPF dépense une grande énergie à tenter de se démarquer du front national, et la déclaration de l’humouriste en faveur des idées du MPF contrebalance fort heureusement l’avantage concédé il y a quelques jours au parti de Le Pen.

 Réchauffement planétaire

La possibilité d’éviter une catastrophe mondiale est « déjà pratiquement hors de portée ». C’est l’alerte contenue dans le rapport très attendu sur le changement climatique de Sir Nicholas Stern. Une perspective terrifiante : les changements des modèles météorologiques pourraient faire baisser le rendement des économies mondiales d’un montant équivalent à 6.000 milliards de livres [9.000 milliards d’euros] par an d’ici à 2050, pratiquement le rendement total de l’Europe !

Avec des températures mondiales en cours d’élévation de deux ou trois degrés en 50 ans, les précipitations pourraient se réduire de façon catastrophique dans quelques-uns des pays les plus pauvres, tandis que d’autres lutteront contre des inondations dues à la fonte des glaciers. La conséquence pourrait être la plus grande migration de réfugiés de toute l’Histoire.

Ces problèmes seront « difficiles, voire impossibles à inverser » à moins que le monde n’agisse rapidement. Le rapport de Sir Nicholas ajoute : « Nos actions pendant les quelques décennies à venir pourraient créer les risques d’un bouleversement majeur de l’activité économique et sociale, plus tard dans ce siècle et le suivant, à une échelle similaire à celles associées aux grandes guerres et à la dépression économique de la première moitié du 20e siècle ». [...]

 Décentralisation

Du Canard enchaîné du 15/11 : Lancée par la gauche, puis poursuivie par Raffarin, la décentralisation va coûter les yeux de la tête au contribuable.

Ce sont deux sénateurs UMP qui le proclament dans leurs rapports : les collectivités locales (Régions et départements) se sont vu transférer 93000 TOS (agents techniques, ouvriers et personnels de service) de l’Éducation nationale et
30 000 agents de l’équipement.

Commentaire du sénateur UMP Eric Doligé : l’Etat nous a transféré des établissements qui n’avaient pas les moyens de fonctionner dans de bonnes conditions.

Ndlr : si c’est un sénateur UMP qui le dit !

  Coup de tabac

Du Canard du 15/11 : à l’UMP, la discussion fait rage autour du projet d’interdire le tabac dans les lieux publics, quand Paul-Henri Cugnenc, député de l’Hérault et professeur de médecine à l’hôpital Georges Pompidou, prend la parole devant les 150 parlementaires présents :

« J’interviens ici en tant que député, mais aussi en tant que cancérologue. C’est vrai que le tabac aura des effets néfastes sur la santé, mais dans vingt ans... Alors que dans six mois il y a des élections. »
Ndlr : Cugnenc n’a pas fait un tabac : !

 Violence domestique

Biélorussie, un secret bien gardé : « Il tenait l’enfant dans ses bras et me frappait. Vous savez, c’est vraiment terrifiant de voir les vêtements de son enfant couverts de sang, et lui qui riait et me disait : « Maintenant tu vas te mettre à genoux et me supplier de ne pas te tuer ». »
Yelena, victime de violences conjugales

http://www.amnestyinternational.be/doc/article9308.html

 Papier recyclé

Selon le Figaro du 13/11 : « Sarkozy prône le papier recyclé aux élections ».

Ndlr : il faut aller plus loin !

JPEG - 23.7 ko
Toile

 La Chine s’interroge sur la peine de mort

De Marianne 06/11 : Pékin a approuvé une réforme de la peine de mort, la première en vingt-trois ans. Désormais toutes les condamnations à mort devront être validées par la Cour Suprême chinoise afin de couper court aux erreurs judiciaires.

Une petite concession en attendant une remise en cause plus profonde du système judiciaire qui tarde à venir.

 La paix ... des cimetières

Du Monde, du 16/11 : quatre soldats américains, de la 101e division aéroportée de l’armée américaine, « sont accusés d’avoir violé et tué, le 14 mars, Abeer Qassim Al-Janabi, une jeune Irakienne de 14 ans, dans la maison de ses parents à Mahmoudiya, à environ 32 kilomètres au sud de Bagdad. Ils sont également poursuivis pour avoir tué ses parents et sa petite sœur de 6 ans ».

Selon les procureurs militaires, les hommes avaient préparé leur attaque depuis un point de contrôle situé à proximité de la maison de la famille. Ils ont changé de vêtements pour dissimuler leur identité et ont brûlé le corps de la jeune fille pour détruire toutes les preuves.

Du Monde du 5/11 : : Les images montrant des soldats allemands, non loin de Kaboul, posant fièrement avec des ossements humains, l’un d’entre eux tenant même son sexe face à un crâne... ont provoqué un séisme en Allemagne.


(1) Note du 1er décembre 2006 :

Lu dans le Nouvel Observateur du 1er décembre 2006 :

L ’Unsa-Police, syndicat majoritaire au sein de la police nationale, a dénoncé jeudi 30 novembre les « sanctions » dont fait l’objet une journaliste de l’Agence France Presse, auteure d’un reportage sur une opération de police controversée aux Mureaux.

Raphaëlle Picard, pigiste permanente de l’AFP dans le département des Yvelines, avait en effet écrit une dépêche sur l’opération de police menée le 4 octobre, dans le quartier des Musiciens aux Mureaux. Dans son article, la journaliste relatée les conditions dans lesquelles cette opération, extrêmement médiatisée, avait été menée et rapportée notamment les témoignages de colère des habitants, victimes de perquisitions, menaces ou encore d’insultes de la part des forces de l’ordre.
Or, depuis la publication de ce reportage, Raphaëlle Picard serait frappée depuis trois semaines d’une « interdiction professionnelle » par la police et la justidu département qui lui refuseraient les autorisations nécessaires à l’exercice de sa profession.

« Parfaitement inattaquable »

Le 27 octobre dernier, les syndicats (SNJ-CGT, SNJ, FO, CFDT, SAJ-Unsa) et la Société des journalistes de l’AFP s’étaient indignés du fait « qu’un certain nombre de responsables, au parquet et dans l’appareil policier, ont décidé de faire payer à notre consœur ce reportage parfaitement inattaquable d’un point de vue journalistique, en la privant depuis plusieurs semaines d’informations »
La direction de l’agence a pour sa part indiqué dans un document interne avoir « entrepris des démarches » auprès des autorités « afin que l’AFP puisse continuer à travailler, aux Mureaux comme ailleurs, avec professionnalisme et objectivité ».
Dans son communiqué du 30 novembre, l’Unsa-Police apporte donc également « son soutien à cette journaliste et demande que soit levée l’interdiction professionnelle dont elle fait l’objet ». « Si l’UNSA Police ne peut laisser porter la suspicion sur les fonctionnaires de Police », affirme le communiqué, il est inconcevable de voir les obligations et droits fondamentaux qu’est la liberté de la Presse en France bafoués à ce point.« Le syndicat annonce son intention de »demander aux autorités de bien vouloir examiner cette situation afin que cette journaliste retrouve toutes ses prérogatives".


 

  Grappillages du 29 novembre 2006

 Idolâtrie

De La Croix du 17/11 :
Haute d’environ huit mètres, une statue de Jean Paul II doit être inaugurée, en décembre, à Ploërmel (Morbihan), au grand dam de défenseurs de la laïcité qui protestent contre cette initiative   financée, en partie, par des fonds publics.... 8000 €

Un collectif « contre l’installation de la statue » condamne la dernière trouvaille de ce maire : "Il s’agit d’une grave atteinte à la liberté, et à la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat ».

Selon le maire M. Anselin, la ville a voté un budget de 30.000 € uniquement pour la communication liée à l’inauguration. Le collectif est déterminé à aller « jusqu’au bout pour que la statue ne soit pas installée ». « Et si elle est installée, on la fera détruire, comme celle du Mandarom », cette statue géante du gourou d’une secte, détruite dans les Alpes-de-Haute-Provence en 2001.

 Positif

De desinformatrion.com du 16/11, Le site satirique francophone de bon goût dont toutes les informations sont fausses :

L’ex-humoriste Dieudonné a profité de l’occasion de sa venue à la fête des « Bleus Blancs Rouges » organisée au Bourget par le Front National pour demander, avec Jean-Marie Le Pen, la reconnaissance du rôle positif du fascisme dans l’histoire de la Patrie des Droits de l’Homme. « Sans Pétain, de Gaulle n’aurait jamais eu de légitimité », analyse Dieudonné. Le président à vie du FN  , Jean-Marie Le Pen, s’est « félicité » de ce ralliement qui prouve que « le Front National sait ouvrir ses rangs à tous les patriotes au-delà des clivages des races ».

 Hamburger quadruple pontage

De TSR.info.ch du 18/11 : Un restaurant en Arizona, dont le slogan est « C’est bon à mourir », a introduit à son menu : le « hamburger quadruple pontage ».

L’empilement de quatre steaks de viande hachée soit près d’un kilo, intercalés de tranches de fromage et d’oignons, et coiffé de bacon frit revient à 8000 calories. C’est l’équivalent de plus trois jours de repas nécessaires à l’organisme humain.« Ce n’est pas bon pour la santé, mais c’est une plaisanterie », reconnaît le patron du restaurant, John Basso, qui a ouvert le « Heart Attack Grill » (le Grill de la crise cardiaque), à Tempe il y a moins d’un an.

Le menu, pour 11 dollars, propose aussi un paquet de cigarettes et des frites cuites « dans le lard pur » . Il offre en prime aux clients une sortie de repas en chaise roulante poussée par ses serveuses, très court vêtues d’un costume d’infirmière. [...]

Les mangeurs effrayés par le « hamburger quadruple pontage » peuvent opter pour « le triple » ou « le double pontage ». « Je rêve d’ouvrir un restaurant à Paris », affirme le patron qui est aussi le cuisinier.

 Agacement

Du Canard enchaîné du 22/11 :
Patrick Devedjan, conseiller politique de Sarko, se dit agacé par la candidate du P.S : « c’est une femme, elle en use et en abuse puisque son principal slogan, c’est « je suis une femme ».

Voilà un argument qu’a priori Sarkozy ne pourra pas lui piquer.

 Ecologie

Toujours du Canard : commentaire de l’ancienne ministre UMP de l’écologie, Roselyne Bachelot sur Nicolas Hulot : « il a un programme très petit bras ».

Depuis qu’elle n’est plus ministre, Roselyne est une écologiste intransigeante

 Réquisition

Le Point du 23/11 : Le préfet de l’Eure, Jacques Laisné, a pris la curieuse habitude de réquisitionner la base de l’armée de l’air d’Evreux - qui abrite notamment l’escadrille GAM 56 de la DGSE - chaque fois que des incidents éclatent dans la ville.

Il s’agit pour lui de faire garder par les militaires plusieurs dizaines de véhicules de transport urbain, pour les protéger d’éventuels émeutiers. Une nouvelle réquisition est prévue prochainement, à l’occasion du procès de jeunes des cités.

Les militaires s’en agacent, considérant que le gardiennage n’entre pas dans leur mission.

 Vatican

Du Canard enchaîné du 22/11 : les Monsignore du Vatican ne rigolent plus. Se moquer du pape et de la papauté, de Dieu le Père ou du Saint esprit, ça suffit !

Ainsi, le comique Paolo Rossi s’est permis de raconter à la télé la blague suivante : La Sainte Trinité gagne un voyage gratuit et chacun doit choisir sa destination. Dieu le Père dit qu’il voudrait aller en Afrique, Jésus préfère la Palestine et le Saint Esprit veut visiter le Vatican. On lui demande pourquoi. Il répond : « je n’y suis jamais allé ».

Ça n’a pas fait rire chez Benoît XVI pour qui seule l’imitation de Jésus-Christ est autorisée...

JPEG - 28 ko
Préserv

Voir le dessin

 Poupées

De Fairelejour.org du 17/11 :
« La polémique des poupées de Jésus est résolue », a indiqué la Fondation « Jouets pour les petits » du corps de réserve des Marines dans un communiqué sur son site. La fondation des Marines avait en effet dans un premier temps refusé le don de quelque 4.000 poupées à piles représentant Jésus et récitant la Bible, arguant qu’elle ne savait pas si elles seraient distribuées à des enfants chrétiens. Mais ce refus a vexé des groupes chrétiens et laïcs, et provoqué une polémique.

L’Amérique est décidément un pays étonnant.

 Mo-ti-vés

De l’Express du 15/11/06 :
« Il est des signes qui ne trompent pas : jamais les entreprises n’ont autant pris le pouls de leurs salariés à la faveur de baromètres et de sondages internes. L’objectif n’est plus tant de prévenir le risque d’une grève - les risques de conflits sociaux atteignent en effet des records à la baisse - que d’appréhender un mal autrement plus insidieux et complexe à gérer : le désengagement. De toutes parts, les indicateurs sont en berne : l’absentéisme augmente et le discours ambiant fait la part belle à la démotivation. »

Cependant, selon un sondage BVA portant sur un échantillon représentatif de 1.311 salariés du public et du privé, 67,6% des salariés disent s’impliquer beaucoup dans leur travail et 40,3% déclarent faire des heures supplémentaires non payées au moins une fois par semaine.

 Policés

Les syndicats qui soutiennent l’action de Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur ont été battus lors des élections professionnelles de novembre 2006 chez les 125.740 policiers français.

Le scrutin, marqué par une forte participation (80,81% contre 77,12% en 2003), s’est déroulé dans un climat de controverse sur la politique de sécurité menée par Nicolas Sarkozy dans les banlieues.

Si même les policiers doutent de Sarko ....

Peut-on encore critiquer la police de Sarkozy ?