Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Grappillages de septembre 2007

Grappillages de septembre 2007

  Grappillages du 5 septembre 2007

 Edf : le retour

Selon l’agence Reuters, du 3 août 2007 - Le président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, souhaite que les consommateurs puissent revenir vers les tarifs régulés d’EDF s’ils ne sont pas satisfaits des prestations offertes par les opérateurs privés depuis l’ouverture du marché à la concurrence.
Il exprime ses inquiétudes : « La loi actuelle n’apporte aucune garantie sur ce point (...) Je suis favorable au principe d’ouverture à la concurrence mais il y a nécessité de protéger les ménages contre des hausses excessives de prix »,

[ndlr : le meilleur moyen d’être sûr de revenir est de ne pas quitter EDF pour des contrats-miroirs-aux-alouettes].

 Fuel en baisse

Selon l’Usine Nouvelle du 8 août 2007 l’état des stocks américains a mis en évidence une baisse plus importante que prévue des réserves de pétrole aux Etats-Unis.
Quant aux bio-carburants ils ne tiennent pas leurs promesses écologistes sachant qu’ils ont déjà fait grimper les prix des produits alimentaires. Sachant aussi que leur fabrication dépensera beaucoup d’eau : en 2050, la quantité d’eau nécessaire à la fabrication de biocarburants sera équivalente à celle requise par le secteur agricole pour nourrir l’ensemble de la population de la planète.

 Vélib

La Ville de Paris a lancé le 15 juillet 2007 son système de vélos en libre service « Vélib », conçu pour transformer les modes de déplacement dans la capitale tout en contribuant à la réduction de la pollution. En un mois les chiffres sont sans équivoque : 1,3 million de locations, 10 648 vélos disponibles, et en moyenne sept utilisations par vélo chaque jour... Le nouveau système de vélo en libre-service de la capitale est un incontestable succès.

 Souriez, vous êtes filmés

La police chinoise va déployer 20 000 caméras « intelligentes » afin d’identifier les personnes et comportements « suspects » à Shenzhen (12 millions d’habitants), qui compte déjà 180 000 caméras privées environ. Les habitants devront par ailleurs porter des cartes électroniques de résidents incluant leurs données scolaires, professionnelles, policières, ethniques, religieuses, etc. Un logiciel de reconnaissance faciale permettra d’identifier le conducteur de chaque voiture et ses passagers..
Ce serait bien, chez nous, pour pister les agitateurs patentés : les distributeurs de tracts, les responsables syndicaux et tous ceux qui ont tellement d’amis que c’en est louche.

 On n’est pas des bœufs

Selon le Canard Enchaîné du 8 août 2007, l’INRA a expliqué aux éleveurs, pendant des années, que les taureaux à engraisser devaient être achetés dans différents troupeaux pour remplir une étable avec des animaux de même poids. Mais l’unité de recherche de Clermon-Ferrand a filmé la vie des étables en comparant deux groupes de jeunes bovins : d’un côté ceux qui avaient été élevés ensemble et de l’autre un lot « reconstitué ». Et ils ont découvert que dans ce dernier lot le stress conduisait les bovins à une croissance ralentie de 3 kg par mois, en donnant une viande plus acide, plus dure à mâcher.
Comme quoi les bovins, comme les humains, ont besoin de travailler dans la sérénité et dans une bonne atmosphère. Mais trop de patrons semblent l’avoir oublié ...

 Tour du monde toxique

C’est chouette, les déchets toxiques font le tour du monde ! Les Américains ont découvert que leurs vieux ordinateurs, expédiés par bateaux vers la Chine, ont été recyclés. Des alliages de plomb, cuivre, étain, venant des soudures des circuits imprimés, sont utilisés par les Chinois pour faire des porte-clés et des bijoux fantaisie à très bon marché, pour enfants et adolescents. Et d’autres objets comportant de l’antimoine, métalloïde toxique utilisé pour durcir le plomb des batteries.

La mondialisation a des retours de flamme dangereux !

En Chine, l’alliage de plomb reste le matériau de prédilection des fabricants de bijoux fantaisie. Il a un point de fusion relativement bas, ce qui le rend plus facile à travailler et donne du poids aux accessoires de pacotille.

note du 26 septembre 2007 :

Jouets chinois ... c’était pas totalement vrai

Au cours de l’été on a appris que la firme américaine Mattel retirait 21 millions de jouets du marché et accusait les Chinois de malfaçons. La Commission européenne a même, le 12 septembre, délivré un « dernier avertissement » à la Chine.

Et voilà que, le 21 septembre, on apprend que les Chinois avaient, certes, utilisé une peinture contenant plus de plomb qu’il n’aurait fallu, mais que ce ne concernait que 13 % des jouets retirés. (cela fait quand même près de 3 millions de jouets)

Pour le reste, soit 18 millions de jouets, Thomas A. Debrowski, « vice-président exécutif des opérations dans le monde », a reconnu que les jouets ont été retirés en raison de défauts de conception de la part de Mattel. Il a mis hors de cause les fabricants chinois et présenté des excuses.

Mais le mal est fait ! Le fabricant américain n’en a guère souffert. Les Chinois vont traîner longtemps une mauvaise réputation ....

 Je suis le plus beau : C’est toto-matique

L’AFIS (association française pour l’information scientifique) révèle une supercherie, malheureusement promue par Le Monde du 8 août 2007 : il s’agit de QPM la machine qui révèle le profil psychologique du patient, son intelligence émotionnelle, ses points forts et ses points faibles, ses aptitudes sociales, bref un profil complet de sa personnalité. Miracle ? En fait il s’agit de la machine « Quantic potential measurement » qui mesure la conductivité des tissus humains (en effet, une réaction émotive se traduit par des augmentations de la transpiration, faisant ainsi varier sensiblement la résistance opposée à un courant électrique).

Le même genre de dispositif est commercialisé depuis plusieurs décennies par l’Église de scientologie. L’électropsychomètre de Hubbard (c’est son nom) est vendu fort cher aux adeptes de cette secte (10 000 €). Il permet, dit-on, de « mesurer l’état mental ou les changements d’état mental d’une personne, aidant ainsi les adeptes à localiser leurs zones de détresse psychologique pour pouvoir les prendre en charge ».

En fait cette machine provoque un « effet Barnum » : « la plupart des gens tendent à accepter une vague description de personnalité comme les décrivant bien, surtout si cette description est plutôt positive ou flatteuse, sans se rendre compte que la même description pourrait s’appliquer aussi bien à n’importe qui » dit l’AFIS.

 L’effet Barnum

Phinéas T. Barnum : on attribue au patron du célèbre cirque américain deux phrases qui expliquaient à ses yeux le succès de son entreprise. La première, qui affirme qu’« à chaque minute naît un gogo », évoque bien sûr l’indéracinable crédulité de tout un chacun et la seconde nous dit que pour être populaire « il faut réserver à chacun un petit quelque chose ».

En 1949, B. R. Forer publiait un article dans lequel il décrivait une expérience menée avec 39 étudiants en psychologie. Dans un premier temps, ces étudiants passèrent un test de personnalité. Une semaine plus tard, tous reçurent la même description de leur personnalité, mais en leur faisant croire que ces descriptions étaient les résultats individuels du test. Les étudiants furent alors invités à évaluer l’exactitude de ces descriptions « indi-viduelles » sur une échelle de 0 à 5. L’estimation moyenne donna 4.3 sur 5.

La description de personnalité que Forer avait donnée à ces étudiants, était tirée d’un recueil d’horoscopes, acheté dans un kiosque. Elle était suffisamment passe-partout pour correspondre à chacun !L’expérience a été répétée de nombreuses fois, toujours avec le même succès.

On sait depuis long-temps que l’individu doit garder de lui-même une image stable et positive et, pour ce faire, rechercher en priorité ce qui la confirme de façon agréable. À cet égard, l’effet Barnum apparaît lorsque les descriptions sont louangeuses et il semble même que plus le portrait est flatteur, plus la personne a tendance à le considérer comme s’adressant à elle de façon spécifique. Ce biais dû à la conservation de l’image de soi est, semble-t-il, un aspect essentiel au bien-être psychologique ; des expériences ont montré en effet que des descriptions louangeuses pouvaient non seulement faire du bien mais aussi augmenter le sentiment de compétence.

Source : http://homepage.bluewin.ch/ysewijn//french_Barnum.htm

 

  Grappillages du 19 septembre 2007

 Capitalisme de catastrophe

Du Courrier international du 13/09 : Des sociétés affaiblies par des catastrophes sont exploitées par des « prédateurs capitalistes » qui en profitent pour favoriser leur propre développement économique, selon la journaliste canadienne Naomi Klein .

Qu’ont en commun l’ouragan Katrina qui a ravagé La Nouvelle-Orléans, la guerre en Irak, l’ère postcommuniste en Pologne et le massacre de la place Tiananmen ? Ce sont tous des événements issus du « capitalisme du désastre », concept central de l’œuvre de l’auteure de 37 ans. Selon elle, les Etats touchés par ces situations déstabilisantes auraient tous subi un choc comparable beaucoup plus dévastateur : celui provoqué par « le capitalisme insidieux » qui s’insère dans la reconstruction ou la période post-traumatique.

Le cas récent du tsunami qui a dévasté les côtes de plusieurs pays du Sud-Est asiatique serait symbolique. « Quatre jours après le tsunami, les corps n’étaient pas enterrés que, déjà, les effets d’un choc plus grand se faisaient sentir. On a emmené des centaines de milliers de personnes à l’intérieur des terres, dans des camps de réfugiés qui étaient patrouillés par des militaires », raconte Naomi Klein, qui est allée constater les dégâts sur place. Elle a évoqué un troisième « choc », après ceux du tsunami lui-même et du transfert des réfugiés, qui a résidé dans la reprise du contrôle économique par les grandes chaînes d’hôtels, qui avaient tout reconstruit trois mois plus tard. [...]

 Bébés civiques

Du Point du 13/09 : Un gouverneur russe a appelé ses administrés à une certaine forme de civisme en les enjoignant de ne pas aller travailler ce mercredi, afin de faire des bébés et de contribuer ainsi à inverser la courbe de la natalité en Russie.
Les couples dont l’enfant viendrait au monde le 12 juin, jour de la fête nationale russe, auront quant à eux droit à une récompense.

« C’est généralement quelque chose pour la maison, un réfrigérateur ou une télévision », a déclaré Elena Iakovleva, du bureau de presse de l’administration régionale.

Cette année, 78 bébés ont vu le jour le 12 juin rien que dans l’hôpital principal d’Oulianovsk et une famille a remporté une jeep. L’année prochaine, l’un des plus gros prix sera un appartement, a dit le gouverneur de la province.

La population russe baisse de près de 700.000 personnes par an compte tenu tout autant d’un déficit de naissances que d’un fort taux de mortalité dû au sida, à l’alcoolisme et aux suicides.

 CRS violeurs

De l’Humanité du 13/09 :
« Je pensais que les policiers devaient protéger... » ; la seule victime présente a décrit comment les accusés orchestraient leur chantage pour obtenir des faveurs.

[...] Quand il s’agit d’entonner le chant des regrets, nos CRS sont à l’unisson. Le premier, le nez dans les chaussures : « S’il arrivait la même chose à ma femme ou ma fille, je ne pourrais pas pardonner. Je suis vraiment désolé. » Le second, hésitant : « Avec le recul, j’ai pris conscience d’avoir commis des actes ignobles... » Le troisième, s’aboyant dessus : « Mademoiselle, on s’est comportés comme des porcs ! J’en ai honte. Recevez sincèrement mes excuses. »

Ce lundi, au deuxième jour du procès des sept policiers accusés de « viols en réunion » sur des prostituées ou de « complicité », l’heure est à la repentance. Sur son banc, serrée entre une avocate et son interprète, Irini, elle, ne répondra rien. Livré à la cour quelques minutes auparavant, le témoignage meurtri de cette jeune Albanaise de vingt-huit ans, seule victime présente à ce procès, a été suffisamment accablant pour les ex-fonctionnaires de la compagnie CRS7 de Deuil-la-Barre (Val-d’Oise), auteurs présumés de onze viols.

[...] L’association l’Amicale du Nid avait recueilli son témoignage, et saisi l’Inspection générale des services. Irini avait eu la présence d’esprit de noter la plaque d’immatriculation du véhicule des policiers.

 Je veux du chiffre

De L’Express du 13/09 : Le ministre de l’Immigration, Brice Hortefeux, a reçu une vingtaine de préfets pour leur demander de faire expulser davantage d’immigrés en situation irrégulière [...]

Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples a dénoncé dans un communiqué « la poursuite obsessionnelle du gouvernement à maintenir un harcèlement d’Etat envers les sans-papiers ». [...]

Le ministre se serait fait sermonner par le chef de l’Etat lors d’une réunion le 20 août : « C’est un engagement de campagne. les Français m’attendent là-dessus. je veux que l’on mobilise pour être plus efficace », aurait dit Nicolas Sarkozy.

Brice Hortefeux se heurte à plusieurs obstacles, en particulier l’entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l’Union européenne en janvier dernier, [...]

L’action d’associations et d’élus de gauche pour empêcher l’expulsion de sans-papiers reste forte, malgré les avertissements envoyés par courriers préfectoraux à des élus de l’Oise et du Maine-et-Loire.

L’aide au séjour irrégulier est un délit pénal. Ndlr : qu’en penserait Guy Môquet ?

 Tu pu du ku

De 20 minutes.fr : Une Égyptienne ne supportant plus l’« odeur nauséabonde » de son mari est parvenue à obtenir le divorce après avoir convaincu un tribunal de son calvaire quotidien, rapporte mardi le quotidien « Al-Akhbar ».

Malgré les adjurations de son épouse, l’homme, un enseignant de 39 ans, se refusait obstinément à se laver, boycottant savon et dentifrice. L’Egyptienne de 37 ans a refusé toute tentative de conciliation du tribunal familial ...

 Indispensable pince à moules

De LCI.fr :Lorsque vous mangez des moules, allez-vous continuer à plonger vos doigts avides dans la cassolette dégoulinante de jus, au risque d’imprégner vos mains d’une odeur, certes gourmande en pleines agapes, mais ô combien déplacée, passée l’heure du repas ? Non ! [...] Bref, comment manger des moules sans se salir les doigts ?

Nadine de Rothschild, célèbre pour ses leçons de savoir-vivre, a trouvé la solution et imaginé une « indispensable pince à moules et frites ». La baronne de Rothschild explique que son idée de créer une pince à moules a germé dans son esprit « pendant plus de 20 ans ».

Ndlr : la recherche scientifique est en progrès !

 Soldats en Irak

De Libération du 13/09 : Sept soldats avaient co-signé une tribune dans les colonnes du New York Times, le 19 août : Ils se décrivaient notamment comme « une armée d’occupation » en Irak. lls estimaient qu’une « vaste majorité d’Irakiens se sentent de plus en plus en insécurité » dans ce pays en guerre depuis avril 2003.
Deux d’entre eux sont morts mercredi à Bagdad dans un accident de la route.

 Panique à la banque

La Banque d’Angleterre est intervenue le 13 septembre pour éviter la débâcle de la banque Northern Rock, victime de la crise du crédit immobilier. Un vent de panique souffle chez les clients. Inquiétants.


 

  Grappillages du 26 septembre 2007

 Guy Môquet à Neuilly ?

D’après Ouest-France du 20/09 : Bernard Poignant, député européen, ancien maire de Quimper et homme de gauche est aussi historien. Il vient d’adresser à Achille Peretti, le maire de Neuilly, la commune réputée la plus riche de France (longtemps dirigée par Nicolas Sarkozy) une lettre dans laquelle il observe que, malgré l’engouement du président de la République pour les figures emblématiques de la gauche, rares sont les rues ou édifices publics de Neuilly se réclamant de cet héritage.

Il existe bien une rue « Louis-Philippe », un boulevard « Maurice Barrès », une rue « Paul Déroulède », mais rien pour Jean Jaurès ou Léon Blum.

Ndlr : Quant-à « Guy Môquet », il faudra sans doute attendre la construction du prochain lycée public de Neuilly !!!

[Note du 1er octobre 2007 : Dans les grappillages ddi-dessus, La Mée a repris un entrefilet de Ouest-France du 20 septembre, selon lequel M. Bernard Poignant aurait écrit, au sujet de Guy Môquet, à M. Achille Peretti, maire de Neuilly. Un lecteur nous signale avec humour que M. Peretti, qui fut bien maire de Neuilly, est décédé depuis 1983 ....
Mais peut-être que Sarko, dans son omnipuissance, l’a ressuscité ??]

 Famille ADN

La FIDH/LDH (Ligue des droits de l’homme) du 14 /09 déclare : Le Parlement français examine un nouveau projet de loi destinée à restreindre encore une fois le regroupement familial.

Après l’obligation de l’apprentissage du français, voici que des députés prétendent « proposer » des tests ADN pour s’assurer de la filiation des enfants. [...]

Imposer aux étrangers, ayant le droit de s’établir en France pour tout simplement vivre une vie de famille normale, un test ADN, [...] c’est admettre que les étrangers et leurs familles n’ont pas les mêmes droits fondamentaux que les Français.

La France interdit, en effet, hors décision de justice ou besoins médicaux, de procéder à de tels tests tout simplement parce qu’elle considère, à juste titre, que la définition de la famille ne se borne pas au lien biologique. [...]

La FIDLH/LDH n’accepte pas que la France institue ainsi une xénophobie d’État.

 Élèves : vos papiers !

De NouvelObs.com du 19/09 : L’inspection d’académie du Haut-Rhin a adressé un courrier aux directeurs d’école du département exigeant qu’ils recensent, « dans la journée », leurs élèves sans-papiers. Cette demande a déclenché un tollé dans le milieu enseignant.

Le mail a été envoyé le lundi 17 septembre au matin. Un autre mail, envoyé dans l’après-midi après plusieurs protestations, indiquait que le premier avait été envoyé par « erreur » et était « sans objet ».

Gilles Hargous, du syndicat Sud Education, proteste vivement : « On ne peut que dénoncer cette chasse aux sans-papiers qui se poursuit dans l’optique de faire du chiffre et de transformer les ’instits’ en serviteurs zélés de l’Etat et en délateurs ».

« C’est une grosse bourde, un grave dysfonctionnement d’un service particulier », expliquait de son côté l’inspection d’académie du Haut-Rhin, assurant que la demande n’émanait « ni de l’inspecteur, ni du recteur, ni du préfet, ni du ministère »

Ndlr : Elle émanait peut-être du diable directement. L’administration a toujours eu des collaborateurs très zélés...

 Don Quichotte

De libération.fr du 19/09 : Les Enfants de Don Quichotte, qui avaient organisé l’hiver dernier un campement de SDF au bord du canal Saint-Martin pour sensibiliser l’opinion sur leur situation, menacent de refaire la même opération « le plus tôt possi-ble », expliquent Jean-Baptiste et Augustin Legrand, les porte paroles de l’association.

« Les promesses qui ont été faites l’hiver dernier n’ont pas été tenues. On nous a promis la création de 27.000 places d’hébergements et de logements avant la fin de l’année. Mais on s’est aperçu que le gouvernement n’a pas rempli ses objectifs. Sur les 27.000 logements promis, 14.000 ne verront pas le jour. Ça fait donc 14.000 sans domicile fixe qui resteront à la rue pendant l’hiver. On veut aussi dire aux gens que l’on a besoin d’aide et que l’on est toujours présents ».

« Pour nous, les tentes ce n’est pas une solution. On s’en est aperçu l’hiver dernier, c’est hyper dur de passer l’hiver sous une tente... Mais c’est notre seul moyen de manifester. [...] »

 Mise au point : Sarko n’est pas un con

Du Canard enchaîné du 19/09 : Nicolas Sarkozy a eu une explication avec son premier ministre, à la suite des propos de François Fillon sur les régimes spéciaux. Des propos que le président n’avait toujours pas digérés trois jours après.

« il ne faut pas me prendre pour un con, a lancé Sarko à Fillon. [....] « je vois bien quel jeu tu as joué : tu as voulu me mettre devant le fait accompli. Ça ne peut pas marcher comme ça entre nous ».

Toujours selon Sarko, Fillon a répliqué qu’il n’avait pas supporté d’être traité de « collaborateur » par le chef de l’État. Ndlr : premier ministre, c’est dur !

 De « racaille » à « glandouilleur »

De 20Minutes.fr 12/09 : En présentant l’esprit de son futur plan, lors du Conseil des ministres à Strasbourg, Fadela Amara, secrétaire d’État chargée de la politique de la ville, avait affiché son « Objectif : tolérance zéro pour la glandouille ». « Le désœuvrement d’une partie de notre jeunesse est inacceptable », avait-elle dit.

Quand elle utilise le terme « glandouille », les jeunes sans activité « passent du statut de « racaille » à celui de « glandouilleur » », s’insurge dans un communiqué AC le feu.
Le collectif fondé à Clichy-sous-Bois dans la foulée des émeutes urbaines de novembre 2005 dénonce « la stigmatisation » et la « dévalorisation » faite « aux jeunes sans activité ».[...]

« Combien de temps va-t-il encore falloir attendre afin que des solutions concrètes soient mises en place » pour les banlieues, demande AC le feu, à l’origine de propositions en faveur des quartiers populaires, tirées des 20.000 doléances recueillies par ses membres dans les quartiers en 2006.

 La guerre des tranchés

De Libération du 20/09 : Dawn, la jolie rousse qui a vu son bras gauche emporté par une roquette. Jake, le costaud ex-espoir du football américain, amputé d’une jambe, un bras en miettes, continue à vouloir défendre le drapeau et le rêve américain. Michael, la moitié du crâne en titane, aveugle, raconte que son mariage n’a pas résisté à l’épreuve et que, du coup, il s’est fait fabriquer un œil de verre serti des diamants offerts jadis à son épouse. Jay ne se souvient plus du prénom de ses enfants et doit téléphoner à son frère pour qu’il les lui rappelle. ­John, amputé des deux jambes, ne parle que de « l’accident ». Eddie, deux balles dans la tête, fait des grimaces à l’équipe de tournage, comme un enfant de 2 ans, pendant que sa mère raconte son histoire ....
un documentaire est disponible en accès libre sur le site de la chaîne américaine HBO. Il s’agit d’une somme d’entretiens réalisés avec dix soldats américains, tous lourdement blessés en Irak.
Ndlr : Mon dieu que la guerre est jolie !

 Et de huit chez Dati

Du Canard enchaîné du 19/09 : ils ne sont pas sept, mais huit à avoir quitté le cabinet de Rachida Dati.

Un viré clandestin, un certain Olivier Ubéda, s’est fait la malle tout seul au bout de quinze jours, après avoir fait office de chef de cabinet adjoint. [...] Il n’a pas supporté, aussi longtemps que d’autres , de se faire traiter de « nul », voire de « con ».

Ndlr : Rachida Dati sait attirer ses collaborateurs


Ecrit le 14 mai 2008

 Rachida ....studieuse

Rachida Dati est une bosseuse, en plus de son petit job de Garde des Sceaux, elle est maire du 7e arrondissement de Paris et siège au Conseil de Paris. Qu’est ce qu’elle doit être bien organisée !

Elle a été filmée en plein travail lors du premier Conseil présidé par le maire de Paris Bertrand Delanoë. Elle est arrivée avec juste 30 petites minutes de retard, puis elle a lu tranquillement la presse, elle a passé quelques petits SMS, elle a plaisanté avec ses petits camarades puis elle est sortie pour téléphoner avant de rentrer juste à temps pour voter contre sans savoir pourquoi elle se prononçait. Et, lorsqu’un journaliste lui demande à la sortie comment s’est passée la séance, elle répond que c’était une journée remplie, studieuse et concentrée ! Incroyable. Petite précision, Mme Dati est payée 4808,16 € plus 1208 € d’indemnités pour son poste de maire et 13905,82 € plus 5177 € pour son poste de ministre.

On peut trouver cette vidéo sur youtube ou sur dailymotion (où elle a déjà été effacée plusieurs fois) (1)

 

Florent Chauveau

 

(1) http://www.come4news.com/video-rachida-dati-soccupe-pendant-le-conseil-de-la-mairie-de-paris-953491.html

Ou ici http://www.dailymotion.com/cluster/news/video/x5abbr_rachida-dati-au-conseil-de-paris_news

http://www.hbo.com/aliveday/