Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Grappillages - octobre 2007 (suite)

Grappillages - octobre 2007 (suite)


++++24 octobre 2007

Mée-disances du 24 octobre 2007

UIMM : Trésor de guerre

Selon Les Échos du 16/10, les comptes de l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM), sur lesquels Denis Gautier-Sauvagnac est suspecté d’avoir prélevé 17 millions d’euros en liquide, seraient alimentés par plusieurs fonds de réserve, notamment une caisse anti-grève, l’Epim, estimée à 160 millions d’euros et alimentée depuis 1968 sur la base d’une cotisation spéciale de 0,1% ponctionnée sur la masse salariale des entreprises !

L’Epim aurait été créée afin « d’éviter la mollesse de certaines patrons dans les négociations, et de les encourager à la fermeté moyennant rétribution. » [...]

Hasard ou coïncidence, Laurence Parisot, présidente du Medef, annonce que l’organisation patronale va rapidement « faire des propositions pour modifier ses statuts » afin de renforcer « la transparence ».

Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT, a accusé le Medef, par cette supposée cotisation occulte, de flouer « des centaines de milliers de salariés qui s’aperçoivent aujourd’hui sans doute qu’une part de leur travail est détournée pour alimenter des caisses noires du patronat ». [...]

Ndlr : la fibre sociale du patronat n’a pas de prix !

Une souris verte

De Marianne du 16/10 : le « Grenelle de l’environnement » avance des propositions qui auraient pu impulser des changements significatifs dans l’organisation du rapport de notre société à la production, à la consommation, à l’environnement. Mais la grogne monte dans les rangs de la majorité, au MEDEF et à la FNSEA... Jusqu’au rapporteur de la commission sur les freins à la croissance, Jacques Attali, qui ne propose pas moins que de retirer le principe de précaution de la Charte de l’environnement.

Et le naturel revient au galop ; on apprend que le Président de la République conclura la table ronde prévue fin octobre et fera le tri - probablement sélectif ! - des mesures « convenables » et de celles qu’il vaudrait mieux incinérer au plus vite.

Dans le domaine réputé prioritaire de la lutte contre le changement climatique, la timidité des objectifs avancés pour le bâtiment et les transports ne permettra pas d’infléchir significativement les émissions de gaz à effet de serre.

Le gouvernement souligne que des investissements de l’ordre de 18 milliards seront nécessaires pour répondre aux besoins des transports collectifs. Un autre paquet de 16 milliards devrait être mobilisé dans les 15 prochaines années pour le développement du TGV. Quand on sait l’état des finances publiques et du déficit budgétaire, on peut être inquiet... Et l’on en vient, bien sûr, à rapprocher ces investissements nécessaires et non financés, des cadeaux fiscaux aux ménages les plus aisés - 15 milliards par an. [...].

Des Britanniques s’arrachent les dents

D’Ouest-France du 17/10 : 6 % des 5212 Britanniques interrogés dans le cadre d’une enquête sur le service de santé ont déclaré avoir dû se soigner par eux-mêmes. « J’ai dû m’arracher des dents avec des pinces » témoigne une personne interrogée. « J’ai bouché une dent avec du mastic » admet une autre, [...].

La raison ? Le Royaume-Uni subit une douloureuse pénurie
de dentistes, le système de santé étant engorgé.

Ndlr : un peu de bricolage et on bouche le trou de la Sécu ! Do it yourself !

Héros malgré lui

Le Monde du18/10 : Jilali El-Mrabet a été victime d’une agression le 9 février à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), Frappé à coups de pelle par quatre ou cinq jeunes gens, il avait été admis à l’hôpital dans un état très grave. Selon le récit livré au lendemain des faits, Jilali se serait interposé face à une bande de jeunes qui s’en prenaient à une dame après un accident de la circulation.

Resté un temps entre la vie et la mort, M. El-Mrabet avait été hissé au rang de héros de la République. [...] et reçu à l’Élysée.

Sauf que Jilali El-Mrabet n’a jamais porté secours à personne. Christine B. - la dame qu’il aurait secourue - a déclaré n’avoir subi aucune menace. Et d’ajouter : « Le seul moment qui aurait pu être critique c’est quand j’ai couru vers la victime pour que ses agresseurs la laissent tranquille. »

C’est en prenant connaissance du dossier d’instruction - ses agresseurs comparaîtront le 12 décembre devant le tribunal correctionnel d’Evry - qu’il a découvert la vérité. Il a le sentiment d’avoir été instrumentalisé par Sarkozy ....

Mourir de faim au Japon

Kitakyushu est mort de faim, dans son taudis, 2 mois après que la municipalité lui ait refusé toute aide sociale, écrit le New York Times du 12/10. Le journal intime de cet homme de 52 ans a été retrouvé près de son corps, partiellement momifié.

Au Japon, 2e économie mondiale, le gouvernement ne cesse de rogner les budgets sociaux depuis 2003. L’avancement des 142 travailleurs sociaux est conditionné au fait qu’ils éliminent chaque année au moins 5 des 73 récipiendaires dont ils sont chargés. Au Japon, sans tradition religieuse de charité, il est honteux de demander de l’aide aux autorités, au motif que ce serait gâcher l’argent de ceux qui paient des impôts.
Le journal intime de Kitakyushu se termine par : « Je veux un bol de riz, je n’ai pas mangé depuis 25 jours ».

Ndlr : Au Japon, le bol de riz coûte 1 $.

Sarko saga

De Désinformations.com du 16/10 : une idée de cadeau : le DVD du divorce de Cécilia et Nicolas Sarkozy sortira pour les fêtes de Noël.

« Ce sera l’événement de Noël », commente Valérie Indutou, responsable du service strass et paillettes du Ministère de la Culture. Il y aura du glamour, de l’émotion, du pathos, du luxe, de l’argent, du pouvoir, et pour finir la solitude d’un homme et d’une femme dans la France d’en haut, au sommet de l’État et de la gloire.

Selon nos sources bien désinformées, il sera coproduit par TF1, Paris-Match, et le Ministère de la Culture (une partie des bénéfices des ventes servira à financer le musée du Louvre). On y verra un long documentaire, écrit et commenté de la voix de Frédéric Mitterrand, retraçant l’histoire d’amour complète, depuis la salle des mariages de Neuilly jusqu’à l’Élysée, du premier ex-couple de France.

Un DVD en bonus comprendra un « making of », un bêtisier du couple présidentiel et un « best of » sur les plus belles grimaces de Louis. Une souscription est ouverte, donnant droit à recevoir un DVD collector dès le 6 décembre (date de la St Nicolas).

[ndlr : on va peut-être finir par savoir les dessous de la négociation de Cécilia avec Kadhafi]

Pipi

Selon Le Monde.fr du 17/10 : un patron boulanger autrichien, qui retenait la durée des pauses-pipi quotidiennes de ses salariés sur leur prime de vacances, a dû faire marche arrière à la suite de l’intervention de l’inspection du travail.

[Ces Inspecteurs du travail sont bien vicieux]

++++ 31 octobre 2007

Mée-disances du 31 octobre 2007

Tolérance, tenue décente exigée

Du Courrier international du 23/10 : Le gouvernement malaisien se présente comme le phare régional de la diversité et de la tolérance.

En août dernier, la pop star américaine Gwenn Stefani a été priée de se vêtir « décemment » pour son concert, après une protestation de l’Union nationale des musulmans de Malaisie ; selon son président, ce concert allait apporter en Malaisie « un contexte américain hégémonique ». Début octobre, la chanteuse Beyonce Knowles a renoncé à s’y produire, ne voulant pas se conformer au code vestimentaire applicable aux artistes étrangers.

Depuis longtemps les autorités Malaisiennes demandent aux rock stars locales de se couper les cheveux - ou de renoncer à passer à la télévision. Depuis 2005, ces contraintes concernent aussi les artistes étrangers qui doivent être couverts des épaules aux genoux. Elles leur interdisent en outre d’étreindre ou d’embrasser les autres artistes ou les membres du public, de crier, de sauter, de jurer [...] Afin d’éviter toute « décadence morale » et de préserver les valeurs Malaisiennes.

Singapour avait, comme la Malaisie, une réputation de sévérité mais elle a même autorisé la danse plutôt déshabillée dans les bars. La liberté d’expression est bonne pour les affaires, sinon dans la sphère politique, au moins dans les lieux de divertissement !

Frilosité européenne

De Rue89 du 16/10 : Ayaan Hirsi Ali, réfugiée de Somalie, ancienne députée néerlandaise, exilée un temps aux États-Unis, est aujourd’hui « en lieu sûr » aux Pays-Bas, sous protection, en attendant de trouver un point de chute permanent et sécurisé, au Danemark ou en France.

La semaine dernière, le parlement néerlandais a choisi, dans une stupéfiante volte-face, de lui retirer la protection rapprochée officielle dont elle bénéficiait depuis l’assassinat de Théo Van Gogh, le cinéaste tué en 2004 par un intégriste marocain.

La jeune femme, considérée par les intégristes comme un apostat, avait collaboré avec Van Gogh à un film controversé. Le risque n’a pas disparu : elle a reçu de nouvelles menaces de mort.

[...] Dans une tribune « Quand l’Europe est lâche » publiée lundi dans Le Monde, Salman Rushdie déclare :« [Ayaan Hirsi Ali] illustre la force et faiblesse de l’Occident : la splendeur d’une société ouverte et l’énergie sans limite de ses ennemis. Elle connaît bien les défis auxquels nous sommes confrontés dans notre lutte contre la misogynie et le fanatisme religieux du monde musulman [...] .Personne n’est mieux placé qu’elle pour nous rappeler que tolérer l’intolérance n’est rien d’autre que de la lâcheté ».

Ndlr : Aux Pays-Bas, la tentation est forte de détourner le regard...

Amis éconduits

De Libération du 25/10 : fiasco pour la majorité ; Sous prétexte de « défense du pluralisme » [...] , les 21 ex-députés UDF qui ont rejoint Sarkozy, voulaient contourner la règle de représentativité selon laquelle seules les formations ayant totalisé aux législatives plus de 1 % des voix dans au moins 50 circonscriptions accèdent au financement public.

A la clé, un pactole de 1,8 million d’euros. [...]

Il est rare de voir une proposition de loi d’initiative   parlementaire, bénéficier d’un tel traitement, adoptée en moins de deux semaines en commission des lois, et débattue le lendemain matin pour adoption immédiate...

C’était sans compter sans Bayrou et le PS. Défendant sa motion d’irrecevabilité, Bayrou fustige une « proposition de loi de circonstance à usage unique pour le bien être d’un seul parti ».

Hué par son ex-fidèle, Maurice Leroy, député (NC) du Loir-et-Cher, Bayrou riposte : « M. Leroy, je vous ai entendu trop souvent brocarder en termes souvent injurieux les hommes aujourd’hui au pouvoir pour aimer vous en voir le serviteur ! »

Ndlr : « magouille post-électorale » ?

Réciprocité

Du Point du 22/10 : Le président équatorien Rafael Correa est d’accord pour laisser les Américains utiliser après 2009 leur base aérienne de Manta, sur la côte pacifique de son pays... à condition que l’Équateur puisse disposer d’une base militaire à Miami, en Floride.

L’accord entre les deux pays sur la location de la base à l’US Air Force arrive à expiration dans deux ans ; le chef de l’État équatorien refuse de le reconduire s’il n’obtient pas de Washington la réciprocité.

« Nous renouvellerons cet accord avec les Américains à une condition - qu’ils nous laissent ouvrir une base à Miami, une base équatorienne », a déclaré le dirigeant de gauche, ami d’Hugo Chavez.

« Puisque d’après eux il n’y a aucun problème à accueillir des soldats étrangers, ils ne verront certainement pas d’inconvénient à l’installation d’une base équatorienne aux États-Unis », a-t-il ajouté.

Les fous du volant

Auto Plus a pris en filature, du 28 août au 26 septembre, huit des plus hautes personnalités de l’État [...]

Le président N.S. est le pire usager de la route. Avec 8 excès de vitesse en un mois, Sarkozy rappelle qu’il est un président pressé. Il a notamment été chronométré à 128 km/h (au lieu de 90) sur la N118. Plus 8 feux rouges grillés et 2 contresens.

Dans la catégorie feux rouges, François Fillon se distingue avec 13 infractions. [...]

A l’Environnement, Jean-Louis Borloo est plus discipliné, même s’il reste un client assidu des voies de bus. Du côté des femmes ministres, Michèle Alliot-Marie comme Christine Lagarde collectionnent les infractions en tout genre (6 feux rouges grillés contre 4, 6 lignes blanches franchies contre 2 et 4 voies de bus empruntées par chacune).

S’y ajoute la démesure engendrée par le moindre déplacement. Un convoi de 18 voitures avait par exemple accompagné Nelson Mandela jusqu’à son hôtel. [...]

A l’heure du Grenelle de l’environnement, les déplacements officiels et leur impact symbolisent le double langage d’une classe politique qui incite ses administrés à moins polluer. Avec 60 000 km parcourus au cours de ses 100 premiers jours de mandat, Nicolas Sarkozy devra sans doute changer ses habitudes.

Ndlr : à quand le permis de conduire le char de l’État ?

Pas de paix pour Rumsfeld

Selon Le Courrier International du 26 octobre, quatre organisations de défense des droits de l’homme ont profité de la visite (privée) de Donald Rumsfeld le 26 octobre en France pour déposer une plainte pour « torture » auprès du procureur du Tribunal de grande instance de Paris.

Devant le bâtiment où il devait donner une conférence, une poignée de manifestants a accueilli M. Rumsfeld aux cris de « Assassin, assassin ! », allusion au scandale de la torture dans la prison irakienne d’Abou Ghraib et aux accusations souvent adressées à M. Rumsfeld d’avoir fomenté la menace des armes de destruction massive irakiennes. Rumsfeld, et d’autres hauts responsables seraient impliqués, du moins en tant que donneurs d’ordres, dans les méthodes abusives d’interrogatoire : c’est ce qu’affirme, dans un article publié le 18 juin par le magazine The New Yorker, le général deux étoiles Antonio Taguba qui a mené la première enquête sur le traitement réservé aux prisonniers irakiens dans cette prison.

Nicolas et Cécilia : les dessins du divorce

Neuilly bouleversée

La dernière lettre