Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Grappillages, juin 2008 (1)

Grappillages, juin 2008 (1)

++++

Ecrit le 4 juin 20085

Soirée de balles

De 20minutes.com du 30/05 : Trois jeunes gens ont été blessés par balles, dans la nuit du 28 au 29 mai dans le 10e arrondissement de Paris, après une altercation avec deux policiers, qui n’étaient pas en service et sortaient d’une soirée arrosée.

Ces deux policiers et les trois jeunes gens, dont l’un, blessé « dans la région du dos » est hospitalisé dans un état jugé « sérieux », ont été placés en garde à vue.

Les deux policiers auraient « bu plus que de raison » dans un bar. […] Dans la rue, ils ont eu une altercation avec une dizaine de jeunes gens pour des raisons qui « sont encore très confuses », selon une source policière. Dans des conditions encore mal définies, « au moins » l’un des deux policiers a fait usage de son arme de service et a blessé trois des jeunes gens. […]

Cette affaire pose à nouveau le problème des armes de service des policiers qu’ils peuvent transporter et détenir, même en dehors de leurs heures de service. La récente vague de suicides de policiers au début de l’année 2008, avait inquiété les syndicats de police, ces suicides ayant été perpétrés le plus souvent à l’aide de l’arme de service.

Ndlr : mais que fait donc la police ?

Le Manneken Pis du lait

Du Courrier International du 30/05 : Vendredi 30 mai, le Manneken Pis pissera du lait dans la célèbre fontaine bruxelloise. La statue la plus célèbre de la capitale belge sera vêtue en éleveur peul, rapporte La Dernière Heure.

Une initiative   de Vétérinaires sans frontières à la veille de la Journée mondiale du lait pour transmettre ce message : « Si les filières laitières locales au Niger étaient mieux soutenues, le Manneken Pis pourrait boire du lait, au lieu de le gaspiller dans la fontaine. »

Le soutien de l’agriculture paysanne et familiale est un enjeu primordial pour la lutte contre la pauvreté et la famine dans les régions qui dépendent de l’élevage, plaide l’ONG ; au Niger, l’amélioration de l’hygiène et de la santé animale permettrait de multiplier la production par trois ou quatre.

Le « môme qui pisse » de Bruxelles réserve souvent des surprises. Lors des célébrations d’antan, il distribuait du vin et de l’hydromel et il n’est pas rare qu’il régale les passants de bière lors de fêtes folkloriques. Sa garde-robe compte des centaines de vêtements.

Encore un de viré

Un maître des requêtes du Conseil d’État, Philippe Logak, a été nommé directeur adjoint du cabinet de la ministre de la Justice Rachida Dati, en remplacement de Mathieu Hérondart, selon un arrêté paru le 28 mai au Journal officiel. M. Hérondart est « appelé à d’autres fonctions ».

Le cabinet de la garde des Sceaux a été affecté par une dizaine de départs depuis l’arrivée de Mme Dati place Vendôme en mai 2007.

Ndlr : la garde des seaux (à champagne) veut sans doute être nominée au Guinness book du virage de conseillers !

Réunions à l’Élysée

De Marianne.fr du 30/05 : L’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a évoqué les réunions de ministres à l’Élysée sans François Fillon.

« D’une manière générale, le président de la République m’informait chaque fois qu’un ministre s’adressait à lui et il évitait de court-circuiter la relation entre les ministres et le Premier ministre ». De telles réunions sans le Premier ministre étaient « impensables », a-t-il insisté.

« Il est clair que s’il y avait une sorte d’instance, si cette réunion devenait une structure, je crois que ça poserait problème », a poursuivi le vice-président de l’UMP. « De mon point de vue ça serait une question qui déséquilibrerait un peu le couple exécutif ».

Il a insisté sur le fait que « la relation de confiance est caractéristique de la relation entre le président et le Premier ministre ». Évoquant le temps où M. Sarkozy était ministre dans son gouvernement, M. Raffarin a souligné qu’il était alors « turbulent », « actif », mais « toujours loyal », « correct, pas sournois ».

Ndlr : même Raffarin s’en est aperçu !

Poteaux de rugby

Le figaro.fr du 30/05 : Afin d’accueillir le Pape dans de bonnes conditions de sécurité, le 13 septembre prochain à Lourdes, le ministère de l’Intérieur envisage de scier les quatre poteaux de rugby légendaires, les plus hauts de France, du stade Antoine-Béguère, pour permettre l’atterrissage de l’hélicoptère le transportant et des trois appareils de sa garde rapprochée.

Ce qui suscite une vague de colère dans le milieu rugbystique local et le désarroi de la municipalité. Michel Crauste, le président du FCL XV, le mythique club de la cité mariale, assure : « On se bat avec acharnement pour qu’ils ne soient pas sacrifiés. Nous voulons bien qu’ils soient éventuellement descellés pour être ensuite remis en place. » Pour leur part, les joueurs jurent « qu’ils feront tout pour s’opposer à un tel sacrilège ».

Ndlr : selon la religion catholique, la descente des cieux ne devrait pas poser de problème. Un retour en ascension devrait pouvoir se faire surnaturellement... Il suffisait d’y penser…sans polluer la planète !

Transparence en eaux troubles

Le figaro.fr du 30/05 : Alors qu’un kilo de poisson payé 5 € aux pêcheurs est vendu 27 € aux consommateurs, la question des marges abusives se pose avec acuité.

« On n’arrive pas à expliquer au pêcheur comment le prix de son poisson, qui lui est payé 4 ou 5 euros en moyenne le kilo, se retrouve à 27 euros en magasin. Le producteur est le seul maillon qui ne peut pas répercuter la hausse de son coût de revient ; or il nous faudrait 50 centimes de plus », selon la Fédération des producteurs de la pêche artisanale. […]

Qui se gonfle les poches sur le dos des pêcheurs ? À cette question brûlante, il n’y a pas de coupable désigné.

« Il n’y a pas un maillon de la filière qui fait des marges systématiques au détriment des autres », explique Michel Peltier, directeur de l’Ofimer (Office national interprofessionnel des produits de la mer. […]

Au bout du compte, les professionnels semblent renvoyer aux pêcheurs la responsabilité de leurs revenus. « Il faut travailler sur les volumes et la qualité à travers une offre mieux valorisée par une force de commercialisation », souligne Michel Peltier.

Ndlr : les problèmes entre la profession des « marins-pêcheurs » et la « filière de distribution » ne datent pas d’hier !

Mal-être informatique

Selon les Echos du 30/05, l’informatisation du système de santé est en train de tourner au cauchemar Outre-Manche. Lancé en 2002, le projet du National Health Service représente le plus gros budget civil informatique du monde : 12,7 milliards de livres (16,1 milliards d’euros). Le gouvernement britannique a mis tous ses espoirs dans l’informatique pour améliorer l’efficacité d’un système de santé jugé défaillant.

Le projet a pour objectif de relier 30.000 médecins généralistes à 300 hôpitaux, de créer un système de prise de rendez-vous en ligne, d’éditer des prescriptions électroniques et d’assurer la gestion des dossiers médicaux de 50 millions de personnes. Mais il a déjà quatre ans de retard pour un budget doublé depuis son lancement

++++

Ecrit le 11 juin 2008

Dans un confessionnal point ne t’accoupleras

Courrier international du 04/06 : « Nous sommes athées, et, pour nous, faire l’amour dans une église, c’est comme faire l’amour n’importe où », ont déclaré E.B., éducatrice, et G.S, ouvrier, aux carabiniers de Cesena, en Italie. Le couple a été surpris en plein rapport oral dans un confessionnal de la cathédrale. Malgré l’intervention des carabiniers, l’office n’a été interrompu que quelques instants.

Les fidèles des premiers rangs ne se sont aperçus de rien. L’évêque, « très attristé », fera célébrer une messe réparatrice pour laver cet affront.

Ndlr : le secret du confessionnal en a sans doute connu bien d’autres !

Six cerveaux ...selon Carla

« Son physique, son charme, son intelligence m’ont séduite. Il a cinq ou six cerveaux parfaitement irrigués. Je n’ai pas connu de crétins auparavant, ce n’est pas mon genre, mais lui ça va très, très vite. […] » dit Carma Bruni-Sarkozy.

On ne choisit pas toujours ses amis. Carla Bruni-Sarkozy n’a en tout cas pas choisi Rachida Dati même si « elle l’amuse beaucoup ». On ignore seulement si la Garde des Sceaux a beaucoup ri, quand, alors que les deux femmes passaient devant un lit des appartements privés de l’Élysée, Carla Bruni lui a demandé : « Tu aurais bien aimé l’occuper, n’est-ce pas ? ». Mais elle concède : « Je ne suis pas Cécilia, je n’ai pas de liste noire » Voilà pour l’ex-femme de Président, égratignée aussi avec un définitif : « Moi, j’aurais voté pour mon mari ».

Ndlr : la légende d’une « Carla de gauche » a du plomb dans l’aile. Cependant, rappelons que Cadet Rousselle avait encore plus de choses à exhiber, sans oublier le père Dupanloup !

Darcos : chahut / bahut

leJDD.fr du 02/06 : Le Premier ministre François Fillon s’est rendu le 2 juin dans un lycée parisien pour y organiser une réunion sur la drogue dans le milieu scolaire, avec Xavier Darcos et Rachida Dati. Mais les lycéens ont accueilli ces ministres par des huées et des sifflets. Des heurts ont éclaté avec les forces de l’ordre déployées devant l’établissement. […]

Plusieurs dizaines de CRS et de gendarmes mobiles faisaient face aux 150 lycéens et parents d’élèves à l’entrée de l’établissement. « Nous considérons votre venue et sa mise en scène comme une provocation dont nous refusons d’être complices », affirmait un tract distribué par les manifestants.

En fait la provocation a touché Sarkozy qui, le même jour, s’est écrié : « Mais quel connard ce Fillon, faire ça le jour où j’interviens sur les lycées, il a voulu me griller ». Sarkozy, en effet, recevait les Recteurs pour leur parler de « sa » réforme des Lycées. Loupé : ! La Presse n’a guère retenu que les manifs du Lycée Paul Bert.

Rénovation du Sénat

Mediapart du 05/06 : Le Sénat a rejeté, le 4 juin, une proposition de loi déposée par le PS visant à réformer le mode d’élection des sénateurs. Les socialistes ont prévenu qu’ils voteraient contre la révision des institutions, si le préalable de la « démocratisation » du Palais du Luxembourg n’était pas rempli. Le mode de scrutin actuel, avec une sur-représentation des communes rurales, garantit à la droite le contrôle du Palais du Luxembourg qui n’a jamais connu l’alternance depuis le début de la Ve République.

Ndlr : ce mode de scrutin d’ancien régime va à l’encontre du suffrage universel ! Mais pourquoi n’a-t-il pas été modifié quand la gauche en avait la possibilité ?

Horoscope

Lemonde.fr du 04/06 : Oui, on peut prouver qu’un homme est vierge à son mariage. Un simple coup d’œil sur son passeport : s’il est né entre le 24 août et le 23 septembre, c’est bon.

Persécuté

Selon l’Express du 29/05 François Ceyrac, ex-patron de l’UIMM, ex-patron du CNPF (l’actuel MEDEF), 95 ans aujourd’hui et logé à titre gracieux par le syndicat patronal depuis 1959 « devrait être convoqué vraisemblablement d’ici au début de l’été par un juge d’instruction ».

Ce magistrat se préoccupe de savoir si, comme certains éléments portent à le croire, Ceyrac a bien perçu de l’UIMM et jusqu’à une date récente un « complément de retraite » mensuel de l’ordre de 5000 euros.

Ndlr : arrêtons de harceler les pauvres retraités dans le besoin !
Amer constat

Selon le Los Angeles Times du 29/05 : « les progrès réalisés dans le domaine de la médecine sont le seul bon côté de la guerre moderne. On peut soigner des blessures qui, à l’époque du Vietnam, étaient mortelles. Jusqu’à 90 % des soldats blessés en Irak ont survécu, contre 76 % au Vietnam. C’est la seule victoire ».

Ndlr : merci, docteur !

Environnement

Nicolas Hulot et sa Fondation ont regretté jeudi 5 juin le retard pris dans la traduction du Grenelle de l’environnement .

« Si la réponse à la crise écologique est une priorité du gouvernement, pourquoi faut-il tant de temps pour entrer dans le concret ? », demande Nicolas Hulot en introduction d’un « rapport d’étape » mis en ligne sur le site du Pacte Écologique.

Rappelant que le projet de loi Grenelle présenté fin avril devait initialement être discuté au Parlement en juin, il note qu’il « est aujourd’hui question de repousser cette échéance à l’automne ».

Cela est d’autant plus regrettable, que « l’adoption de la loi en juin donnerait un signal positif à nos partenaires européens, à la veille de la présidence française de l’Union européenne » à partir du 1er juillet.
En outre, il réclame la publication des conclusions de Bercy sur la taxe carbone « avant l’été » pour une entrée en vigueur en janvier 2009.

Rebaptisée « Contribution Climat Énergie », la taxe carbone, qui doit s’appliquer à tous les produits en fonction de leur contenu en CO2, était à l’origine une proposition du Pacte écologique de Nicolas Hulot et considérée par lui comme le « véritable test du Grenelle ». Elle devait être mise à l’étude au ministère de l’Économie qui devait rendre ses conclusions « avant le printemps 2008 », rappelle-t-il.

Ndlr : il n’y a plus que Nicolas Hulot pour y croire !

Niches rime avec riches

Selon les Echos du 6 juin, la commission des Finances avec Didier Migaud (PS), et Gilles Carrez (UMP), à l’Assemblée Nationale, a dénoncé le système des niches fiscales. « 150 des 10.000 plus gros revenus n’ont pas payé d’impôt en 2006, certains bénéficiant même d’une restitution fiscale ! » « Et les 100.000 contribuables tirant le meilleur profit des dérogations fiscales catégorielles ont réduit leur impôt de 15.240 euros en moyenne, soit un manque à gagner supérieur à 1,5 milliard d’euros pour l’Etat ».
Pour mémoire, il faudrait supprimer le salaire annuel de 60 000 fonctionnaires pour permettre à ces 100 000 contribuables de jouir paisiblement de leur diminution d’impôts de 15 240 € chacun.