Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > Crise 2008 à 2015 > Crise : des jeux et des vacances

Crise : des jeux et des vacances

Ecrit le 10 juin 2009

 Vive le RSA   !

Le salarié, travaillant à temps complet et gagnant 1025 € nets/mois, bénéficiera d’un complément de revenu de 10 € par mois, ce qui signifie que, avec 1035 €, on peut vivre. (Vivre bien ? C’est une autre histoire !)

 Des jeux

Selon Le Canard Enchaîné du 3 juin 2009 le PDG de Thomson, parachuté à ce poste en 2004, a quitté sa boite en février 2008. Pendant la même période le cours de l’action de Thomson est passé de 12 € à 0.79 €. Des négociations de la dernière chance tentent d’éviter un dépôt de bilan avant le 16 juin.

Mais heureusement l’ex-PDG s’est placé. Il est membre du Conseil d’Administration d’EDF (où il a perçu 39 750 € en 2008), de Calyon (Groupe Crédit Agricole), de Moser Baer (Inde), de Sonaecom (Portugal) et de Symantec (USA).

Et surtout, depuis le 16 mars 2009 il est président non-exécutif du Conseil d’Administration d’Infogrames Entertainment. Selon le communiqué officiel de ce groupe, il recevra une rémunération annuelle de 100 000 €. Et, ayant accepté une « mission spéciale » qui lui prendra 10 jours par mois, il recevra 30 000 €/mois.

 Des vacances

Le Canard Enchaîné, toujours lui, révèle que Riton Giscard, fils de son père, a renoncé à une partie de son bonus en 2008 et n’a perçu que 1 210 874 € alors que le Club Med, qu’il dirige, dégageait cette année-là un malheureux million de résultat. Riton s’était vu attribuer aussi 380 000 stock-options mais comme l’Action du Club Med a chuté, il n’a rien gagné là-dessus. Il n’y a pas de justice.

Entre nous, ceux qui travaillent 150 heures par mois pour gagner le SMIC, sont bien loin des réalités économiques de certains personnages !

 A l’âge de jouer

Ils ont l’âge de jouer et surtout celui de souffrir. Selon l’UNICEF(Fonds des Nations unies pour l’enfance ), plus de 400 millions de personnes souffrent de la faim en Asie du Sud (rapport de juin 2009 sur les effets de la crise sur les femmes et les enfants dans cette région). La malnutrition touche 100 millions de personnes de plus qu’il y a deux ans dans huit Etats qui comptent au total 1,6 milliards d’habitants. L’UNICEF met en cause la hausse des prix des carburants qui a pesé sur les coûts des transports, et donc des denrées alimentaires, comme le riz et le blé. Cette hausse a atteint 5% en Inde, touchant deux tiers de la population.

L’Unicef dénonce également l’exploitation sexuelle des enfants : 150 millions de filles et 73 millions de garçons de moins de 18 ans dans le monde. Des centaines de milliers d’enfants seraient par ailleurs vendus chaque année dans le monde, souvent à des fins sexuelles. Au Bangladesh, la moyenne d’âge des victimes est de 13 ans. L’Unicef déplore que, dans certaines régions, cette exploitation soit entretenue par des touristes étrangers

 Attention les yeux !

L’AFP du 1er juin note que « d’après une enquête de l’OMS, le manque de correction des troubles de la vision provoque environ 121,4 milliards de dollars (85 milliards d’euros) de pertes de productivité pour l’économie mondiale ».

« 158 millions de personnes dans le monde souffrent d’une mauvaise vue qui n’est pas corrigée ou pas assez corrigée, dont

8,7 millions sont carrément aveugles ». La plupart des déficients visuels non traités vivent dans les pays en voie de développement. Comme c’est étrange !

Un des auteurs de l’étude, Tasanee Smith, indique que « si chaque personne souffrant d’une mauvaise vue se voyait fournir une paire de lunettes adaptées, nous estimons que cela entraînerait un gain économique ». Pour cela il faudrait au total 26 milliards de dollars pour offrir aux patients non traités des tests de vision et des lunettes .

26 milliards ? C’est peu ! Bernard Madoff, à lui tout seul, serait coupable d’une gigantesque fraude portant sur 50 milliards de dollars. Chaque année, le réchauffement climatique coûte 125 milliards de dollars (et est responsable de 300 000 morts !). Le coût de la guerre en Irak est estimé à 3000 milliards de dollars, et la guerre en Afghanistan pourrait coûter davantage !

Ceci montre bien que tout est affaire de choix politiques !


Ecrit le 24 juin 2009

 Impôts en vue

Pour remplacer la taxe professionnelle, la Ministre Christine Lagarde étudie diverses pistes de travail : il lui faudra en effet trouver 8 milliards d’euros. « L’occasion d’une réforme en profondeur de la fiscalité locale », affirme la ministre de l’Economie. Les entreprises pourraient voir augmenter leur impôt foncier, ou se voir imposer imposer une contribution climat-énergie.

L’Etat veut aussi mettre aux enchères des quotas d’émission de CO2. Cette réforme, « étalée sur plusieurs années », pourrait être en partie financée par les ménages. Une option que la ministre n’exclut pas.

Les ménages pourraient ainsi financer une partie de la fin de la taxe professionnelle. C’est sympa.