Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Santé, questions générales > A Ah ! De grippe et de GROG

A Ah ! De grippe et de GROG

Ecrit le 23 septembre 2009

 Grippe

La France est en danger, la grippe A nous guette. Les municipalités sont inondées de documents, de circulaires, de plans de survie envoyés par Mme Bachelot et le Ministère. Au point que les élus ont ouvert un dossier spécial … qu’ils consulteront le moment venu, si vraiment la menace se précise.

Le 22 septembre le maire de Châteaubriant et le Sous-Préfet convoquent la presse. On dit que la Halle de Béré   a été réquisitionnée par Mme Bachelot comme centre de vaccination mais qu’ Alain Hunault a refusé.

Alors, nous aussi, à La Mée, nous souhaitons participer à cette panique nationale.

Masque Petit ba
recommandé pour la grippe A

D’abord voici (ci-contre) une idée de masque, marque Petit Bateau, traité Eau de Javel.

Et puis, puisqu’il faut moral garder, voici la chanson du Tamiflu (sur l’air de Mexico, chanson de Luis Mariano)

On a connu la grippe aviaire
Le nez qui coule et le front chaud
On a connu l’année dernière
La grippe ordinaire qui vous rend pâlot.
 
On sait que la grippe espagnole
Il y 100 ans nous décimait
Bien plus encore que la vérole
Le monde à genoux se désespérait.
 
Mais aujourd’hui
c’est le cochon de Mexico
Qui nous poursuit en avion
et même en bateau
Si l’on vous met en quarantaine
En arrivant d’un pays chaud
Pour pouvoir sortir indemne
Faudra plus qu’une verneine
Pour pas finir au frigo
 
Tamiflou, tamiiiiiiiiiiflou
Seulement sur ordonnance, oui
La pandémie accourt
Et les laboratoires se tirent la bourre
Tamiflou, tamiiiiiflou
On piquera tour à tour, oui
Sans oublier krouchner et les yogourts ..

Source : http://cardamone.over-blog.com/article-35530274.html - chanté par Dany Moreau


Ecrit le 30 septembre 2009

 Grog ... tous piqués !

On s’ennuie un peu à Châteaubriant où il ne se passe rien … sauf la Grippe A qui nous menace, qui vient. Dramatisation à l’extrême. Les maires et secrétaires de mairie ont été réunis le 22 sept. à la Com’Com’   par le Président Alain Hunault, le Sous-Préfet, la directrice de la DDASS, l’inspectrice primaire et tout et tout. Et cinq pages de notes sur mon carnet !

C’était pour dire qu’il va y avoir deux sites de vaccination dans le Nord-44, un à Blain (on ne sait pas encore où) et l’autre à Châteaubriant à côté de la MAPA dans les locaux libérés par le Foyer de vie Ehretia. Ouverture : dès qu’on aura les vaccins. Quand ? On ne sait pas. Une ou deux injections ? On ne sait pas. Il y aura des publics prioritaires mais qui ? On ne sait pas.

Mais ça turbine ! On sait qu’il y aura 4 demi-journées de piquouserie, avec 15 personnes employées dans ce centre de vaccination. On pourra vacciner jusqu’à 1000 personnes par matinée. Soit 4 personnes à la minute. Il faudra questionner les « clients » (en cas de contre-indication), préparer les vaccins, injecter, faire les papiers pour assurer une « traçabilité ». Tout ça avec un circuit de « marche en avant » et une équipe chargée de prendre en charge les malaises vagaux !!

[je n’invente rien, tout a été
dit comme ça]

sans compter qu’il y aura aussi des équipes mobiles pour aller dans les écoles, les usines et chez les personnes âgées.

Ah, n’oublions pas : chaque personne recevra, à domicile, une lettre l’invitant à se présenter au centre de vaccination entre telle date et telle date ! Le service devra tenir ses listes à jour, pire que les listes électorales.

Dans les écoles il y a eu des dépliants, des affiches informant les familles sur les « gestes barrières ».

A propos, les maîtresses ne font plus de bisous aux petits enfants !

 Masques

Masques Bec de Ca
recommandés pour la grippe A

Pour limiter la progression du virus, il est prévu l’isolement de la personne suspecte et son éviction de l’école, avec masque anti-projection de postillons. Retenez-bien c’est le masque FFP2 pour la grippe H1N1. Non, ne rigolez pas ! Il faut placer le masque « bec de canard » sous le menton avec la barrette nasale sous le nez ! Il y a même une vidéo sur internet qui explique comment le mettre. Non, ne rigolez pas !

http://www.masque-ffp2.net/utilisation-masque-FFP2

Mais à part ça, quelle est la dangerosité actuelle ? Jusqu’à maintenant, il n’y a eu qu’une dizaine de cas avérés ou suspects dans l’arrondissement de Châteaubriant, mais on ne sait pas de quelle grippe il s’agit …

 Et les picornavirus ?

Allons donc voir le GROG (groupe régional d’observation de la grippe). Pour la période du 14 au 20 septembre 2009 il dit ceci :

« La grippe A(H1N1)2009 a représenté environ 5% des consultations médicales pour infection respiratoire aigue, l’incidence du virus grippal pandémique, même si elle progresse, reste donc modeste pour le moment en France métropolitaine.

Les prélèvements des médecins duRéseau des GROG montrent que d’autres virus respiratoires non grippaux circulent : parainfluenzae, adénovirus, picornavirus (rhinovirus, entérovirus). La hausse modérée du nombre des consultations est due surtout à la circulation des virus respiratoires non grippaux, habituelle en cette saison, et à un recours plus fréquent au médecin en cas de symptômes respiratoires discrets (« effet crainte de la pandémie » ?) » .

En d’autres termes, pidpanac … euh non, padpanic !

 Sept chapeaux

Mais si la grippe vous menace, utilisez le « remède de sept chapeaux ». Couchez-vous, mettez un chapeau au pied du lit et buvez des grogs bien chauds jusqu’à ce que vous en voyiez sept ! Alors là, garanti, vous passerez une bonne nuit. Et le lendemain vous n’aurez plus la grippe !

 Vaccinations : Les médecins réticents

Les personnes prioritaires ont finalement été définies le 25 septembre. En tête : les professionnels de la santé. Manque de chance, de nombreux praticiens, médecins et infirmiers, rechignent à se faire injecter un vaccin qu’ils jugent peu sûr.

« On nous demande d’injecter à des millions des personnes un vaccin qui n’a été testé que sur quelques milliers d’autres dans le monde seulement et dont la procédure d’autorisation est en train de se faire en urgence, dans un cadre dérogatoire. Ça n’est pas des plus rassurant. » dit
Thierry Amouroux secrétaire général du SNPI (syndicat du personnel infirmier).

Autre motif d’inquiétude, la présence d’adjuvants, destinés à booster l’efficacité du vaccin quand on manque de principe actif. Au risque, soulignent les détracteurs, d’amplifier les effets secondaires

Selon le Syndicat de la Médecine Générale, on se demande pourquoi un tel battage autour d’une pandémie dont les effets, bénins toutes proportions gardées, ne représenteront que peu de choses par rapport aux millions de victimes actuelles du paludisme, de la diarrhée des nourrissons (1,5 millions de décès d’enfants par an dans le monde), etc. ?

Le bénéfice de l’opération est évident pour les labos Roche, Novartis, Sanofi et consorts. Mais qui paiera les pots cassés au niveau de la Sécu et des mutuelles ? Qui se servira du déficit ainsi creusé pour accentuer le démantèlement du service de santé publique au profit des assurances privées ?

 

B.Poiraud

 


 Brèves de grippe

Ecrit le 23 septembre :

« Ouf ! La grippe A va régresser cette semaine avec l’affaire Clearstream »

 

Ecrit le 30 septembre 2009

Grippe A : Plutôt que des masques pourquoi pas des crécelles et des maladreries ?

 

A.Borgone

 


La pandémie de la peur : lire ici : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/grippe-a-h1n1-y-a-la-tele-qu-a-dit-65715

Ecole René Guy Cadou, une classe fermée :pas de service minimum


Ecrit le 25 novembre 2009

 Le syndrome de Guillain Barré

Le Syndrome de Guillain-Barré (SGB) provoque une atteinte transitoire des nerfs entraînant des manifestations douloureuses et des paralysies partielles. Il s’agit d’une maladie sévère pouvant nécessiter une hospitalisation pendant plusieurs mois. Bien traitée, cette maladie guérit presque toujours mais, même avec une évolution favorable, elle constitue une dure épreuve pour les malades et pour leurs proches. On a appris qu’une personne vaccinée contre le grippe A a été atteinte de ce syndrôme.

En France, 1.500 personnes environ sont touchées chaque année par la maladie de Guillain-Barré, soit 4 par jour. Il n’est donc pas étonnant que, parmi les malades, quelques-uns aient été récemment vaccinés. Autrement dit, si les media traitaient de la même façon tous les cas de SGB, ils annonceraient 4 fois par jour un nouveau cas de SGB chez une personne non vaccinée contre la grippe pandémique.

Des épidémiologistes nord-américains viennent d’ailleurs de publier dans le Lancet une estimation très documentée : si, un jour donné, on administrait un placebo (faux médicament) à 10 millions de personnes, au moins 21 cas de SGB seraient observés dans les 6 semaines suivant cette administration.

Tout ça pour dire que chacun est libre d’accepter, ou non, la vaccination, mais qu’il vaut mieux éviter d’employer de faux arguments. [note rédigée à partir de l’étude du Docteur Jean-Marie Cohen du Réseau des Grog]


 Combien de morts ?

On nous affole en nous disant que la grippe A a déjà tué dans le monde. C’est vrai
que c’est beaucoup. L’OMS (organisation
mondiale de la santé) annonce, le 27 no-
vembre au moins 7826 décès et 525 000
cas de personnes infectées par le virus
H1N1 dans 206 pays à travers le monde.

Mais la grippe saisonnière … combien de
morts chaque année ? L’organisation
mondiale de la santé (OMS) répond : « au
niveau mondial, ces épidémies annuelles
sont responsables d’environ trois à cinq
millions de cas de maladies graves, et
250 000 à 500 000 décès » … par an.

(voir : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs211/fr/)