Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Immigration, Sans-Papiers > Sans-papiers : libérez Ingrid. Matin Brun à Rennes

Sans-papiers : libérez Ingrid. Matin Brun à Rennes

Ecrit le 9 juillet 2008

 Ingrid Bétancourt ....... et les autres !

Mercredi 2 juillet 2008, on apprenait la libération de la franco-colombienne Ingrid Betancourt prisonnière des FARC depuis 6 ans.

Le même soir à 18 h avait lieu au centre de rétention de St Jacques, près de Rennes, une manifestation contre la directive de la honte votée au Parlement Européen le 18 Juin 2008 (1)

JPEG - 12 ko
Retention

Les policiers ont empêché le groupe de s’approcher des détenus mais à 100 m (à travers 3 clôtures) nous avons pu échanger avec certains prisonniers, et notamment un maçon d’Angers enfermé là depuis quelques jours qui vient d’avoir un bébé de 4 jours et qui est séparé de sa fille de 23 mois et de sa femme.

Il habitait Avenue Patton à Angers. (2). Il va retourner dans son pays … Des gens avaient des larmes aux yeux.

Au moment où on vient d’apprendre l’heureuse libération d’Ingrid Bettencourt, il faut faire savoir que des êtres humains croupissent près de chez nous dans des prisons, avec pour seul motif : ne pas avoir de papiers et être originaire d’un pays où on crève de faim.

Dans sa déclaration de « récupération » de la libération d’Ingrid, N. Sarkozy, a ajouté :
« La France est prête à se mobiliser quand quelqu’un est injustement retenu.... ».
La politique menée avec Brice Hortefeux est à comparer avec ces paroles.

JPEG - 16.5 ko
Retention3

Elargissons le mouvement et résistons !

 

Jean Claude Roger

 

 Emotion Marina Pétrella

Un de nos lecteurs écrit :
Après avoir « rendu » des anciens des
Brigades Rouges à Berlusconnard,
voilà que Sarko envisagerait bien
d’accueillir des « repentis » des FARC,
je n’arrive plus à suivre !

En effet, dans sa déclaration-récupération, après la libération d’Ingrid Bétancourt, à la suite d’une opération à laquelle la France n’était pas associée (et pas informée non plus), N. Sarkozy a appelé les FARC à cesser « ce combat absurde et moyen-âgeux » et s’est déclaré prêt à accueillir en France les « tous ceux qui accepteraient de renoncer à la lutte armée »

On peut entendre cela ici, à la fin de l’intervention : http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=20532

La libération d’Ingrid Bétancourt va-t-elle occasionner une petite remontée de la cote de popularité de N.Sarkozy ? Pas sûr ! Celle-ci atteint actuellement son plus bas niveau avec 36 % de satisfaits, seulement 14 mois après son élection. Est-ce la cause ou la conséquence de l’agressivité retrouvée de notre Président ? Menaces et rodomontades parviendront-elles à faire oublier les graves difficultés économiques des Français ?

Marina Pétrella : http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=51798

 Matin brun à Rennes

PowerPoint - 3.2 Mo
ppt/Matin-brun

  Viveu la liberteu pour tous !

Pourkaïye c’éty que les hommes sont humains pour quelqueus-zuns, la Ingrid et sa famille, et inhumains pour une majoriteu : les pôvres, les crève-la-faim, les SeuDeuFeu, les sans-papieux, les estrangeux. Mon Sarko qu’a le cœur si gros, ça le geuneu pas de renvaïyeu des mères, des gosses, des pères qu’ont rein fait d’awte que d’avoir faim, de chercheu du travail ou du savoir qu’y a pas chez yeux. Y en a qui dizeu que chacun est égal à chacun mais qu’y en a qui sont plus égaux que d’auwtes ; ça sereut-ty pas qu’en s’occupant d’yeux, ça rapportereu pu de gloriole, de bravos, de bons points dans les sondages ?

(Extrait de : Chronique en gallo)


Ecrit le 6 août 2008

 Ingrid Bétancourt ... récupération

JPEG - 100.4 ko
Hunault_Ingrid

Nous avons déjà dit comment le député Ducoin s’était bien vite fendu d’un communiqué après la libération d’Ingrid Bétancourt. La croisant alors, dans les jardins de l’Elysée, il a réussi à se faire prendre en photo avec elle. Voir l’Eclaireur du 25 juillet 2008. Que ne ferait-on pas pour glaner quelques miettes de popularité ! Quelques mots, liberté, paix, combat, tolérance, ça n’coûte pas cher et ça peut rapporter gros !


Ecrit le 10 décembre 2008

 Rafles d’enfants

.... Parce que je suis née

La directive de la honte :http://www.journal-la-mee.fr/ecrire/?exec=articles_edit&id_article=224033#honte


NOTES:

(1) La Directive de la Honte renie les droits fondamentaux de la personne humaine, en criminalisant les sans-papiers et en généralisant (à l’échelle européenne) une véritable politique d’internement à leur encontre.

(2) Patton, le nom du général américain qui libéra l’Ouest de la France en 1944. La période est riche de références à la liberté. La réalité est plus amère.