Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Agriculture > Développement durable

Développement durable

Ecrit le 12 se^ptembre 2007

Développement durable

Développement
Durable

Un débat a rassemblé beaucoup de personnes autour de Patrick Mareschal, (Conseil Général), Françoise Gentil (Conseil Régional), Andréa Bottaro (du Kreis de Rendsburg), Joël Fourny (Chambre des Métiers) et Daniel Durand (CIVAM) sur le thème du développement durable, le 7 septembre 2007 lors de la Foire de Béré.

Celui-ci, nous a-t-on dit, doit s’appuyer sur trois piliers : l’économie, le social et l’environnement. Sans oublier la démocratie participative (associer les citoyens aux décisions qui sont désormais indispensables pour repenser l’économie dans la perspective du sauvetage de la Terre). La Terre : « Une petite boule bleue perdue dans l’univers. Il ne faut pas continuer à la bousiller ».

Tout le monde s‘y met, plus ou moins vite. La Chambre des Métiers conseille les garages, imprimeries et pressings pour la collecte et le traitement de leurs déchets. Le CIVAM lutte contre l’agriculture intensive en montrant qu’on peut supprimer les intrants chimiques et produire aussi bien en diminuant de 40 % la consommation d’énergie. La ville de Châteaubriant pet en place des subventions pour le diagnostic thermique de smaisons et l’installation de chauffe-eau solaire. Le Pays de Châteaubriant   soutient la chaudière-bois du futur bâtiment hospitalier de Nozay.

Le Conseil Général, après avoir analysé les études sur le développement durable, estime qu’il est temps de passer à l’acte : « Nous construisons des bâtiments de haute qualité environnementale, nous récupérons nos papiers, nous avons mis des vélos à disposition du personnel, nous accordons des primes aux bâtiments communaux qui font un gros effort d’isolation. Nous développons les transports collectifs, le désherbage thermique, le fauchage tardif et nous soutenons les sociétés qui ont des projets en matière d’énergie renouvelable ».

« Mais, n’est ce pas un coût supplémentaire pour les usagers ? ». « Si, mais récupérable en très peu de temps. Il ne faut pas calculer uniquement l’investissement. Il faut voir aussi les coûts de fonctionnement. » conclut Daniel Durand.