Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Agriculture > Nitrates : 86 millions

Nitrates : 86 millions

Ecrit le 19 septembre 2007

Nitrates ni trop peu : 86 millions

La Bretagne a des eaux de mauvaise qualité : trop de nitrates. Les nitrates bretons proviennent à 98% de l’agriculture. Du gaspillage d’engrais minéraux, mais surtout des déjections des milliers de porcs, de bovins et de volailles entassés dans les élevages industriels intensifs.

La France était menacée d’une amende de plus de 28 millions d’euros, assortie d’astreintes journalières de 117.882 euros, pour n’avoir rien fait pour lutter contre cette pollution. Mais, curieusement, le 12 septembre 2007, la Commission européenne a suspendu cette menace, provisoirement, parce que la France a décidé de fermer quatre des neuf captages d’eau les plus dégradés : Bizien, Ic, Echelles et Horn. La fermeture se fera de septembre 2007 à juin 2009 en attendant que la concentration en nitrates baisse progressivement en dessous de 50 mg/litre.

Les 1.300 agriculteurs présents autour des 9 points de captage devront réduire leur utilisation de nitrates d’un tiers. Cinq cents exploitations extérieures à la zone, mais qui cultivaient certaines parcelles sur les bassins versants, seront également concernées.
Ceci mécontente les agriculteurs ! L’Etat prévoit cependant de débourser un total de 86 millions d’euros sur cinq ans, dont 43 pour compenser les pertes de revenu agricole et 10 millions d’euros pour aider à la fermeture des points de captage.

Les consommateurs d’eau qui verront leur facture augmenter, [car les distributeurs devront aller chercher l’eau plus loin], pourront s’interroger sur l’application du principe pollueur payeur !

Comme dit un des lecteurs de la Mée : « Les agriculteurs intensifs polluent, et nous exposent à des sanctions financières et en plus, il faut les subventionner pour leur financer de nouvelles sources d’approvisionnement ... appelées elles aussi à être polluées puisque manifestement, ils n’ont pas envie (pour une grande majorité d’entre eux) de changer véritablement de pratiques... ».

Mais attendez ! Sûrement que Sarko va lancer un gigantesque plan contre la pollution aux nitrates !

Ah non ? Il n’en a pas parlé quand il est allé au salon SPACE à Rennes ?? (11 septembre 2007)

Vous avez sûrement mal entendu.