Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Agriculture > Productions animales > Une carte postale pour les poules

Une carte postale pour les poules

Ecrit le 16 janvier 2008

 Cages à poules

Les poules pondeuses sont enfermées dans des cages minuscules : à quatre, elles disposent chacune d’un espace plus petit qu’une feuille de papier A4. De plus, il n’y a aucun matériau dans la cage permettant à la poule de gratter le sol, et il n’y a pas de nid, de telle sorte que la poule ne peut pas exprimer son comportement naturel. Les scientifiques sont d’accord pour dire que les batteries causent de sérieux problèmes de bien-être animal, liés de façon indissociable à ce type de détention.

Une directive européenne adoptée en 1999 prévoit qu’à partir de 2012 la superficie minimale par poule sera accrue de la surface d’une carte postale. C’est encore trop aux yeux des producteurs. Le CNPO (Comité National pour la Promotion de l’Œuf), organisation interprofessionnelle française, a fait pression auprès du gouvernement français et de l’Union européenne pour que l’échéance de 2012 soit repoussée... à 2022 ! Mais, le 8 janvier 2008, la commission a refusé ce report.

Dessin de Eliby 06 23 789

 Des œufs de cage

La SPA et L214 demandent aux enseignes de la grande distribution française de prendre leurs responsabilités en matière de protection des animaux d’élevage et de renoncer à vendre des œufs de batterie, afin d’améliorer réellement les conditions d’élevage en France.

Les précédents européens sont légion : en Belgique, après Makro en janvier 2006, Carrefour (pour sa propre marque, soit 180 millions d’œufs annuellement), Delhaize, Colruyt, Lidl et Aldi ont retiré les œufs de batterie de leurs rayons. Le traiteur industriel Sodexho ainsi que McDonalds ont remplacé les œufs de cage dans leurs salades par des œufs provenant de systèmes plus respectueux du bien-être animal. Aux Pays-Bas, tous les grands supermarchés ne vendent déjà plus que des œufs de systèmes dits alternatifs. En Grande-Bretagne, Marks & Spencer et Waitrose ont retiré les œufs de batterie de leurs étals et, d’ici deux ans, tous les œufs vendus dans les principaux supermarchés proviendront d’exploitations label « plein air ». Hors de l’Union européenne, certains producteurs alimentaires comme Burger King et Ben & Jerry’s ont également choisi de ne plus utiliser les œufs de batterie.

 Meilleurs v’œufs

Les consommateurs ont aussi un rôle à jouer en évitant de choisir les œufs de poules élevées en cage.

Nombre d’œufs pondus par poule : 300 en moyenne sur une année
Taux de mortalité en période de ponte : entre 5 et 12%

Mode d’élevage :

– 80% en cage (37,9 millions de poules) : code 3 sur l’œuf
– 3% en élevage au sol (un hangar, pas de sortie, 1,7 million de poules) : code 2 sur l’œuf
– 17% en élevage avec accès à l’extérieur (bio 3%, label rouge 3%, plein air 11%) : code 0 ou 1 sur l’œuf

Il s’agit d’être attentif en donnant la préférence aux œufs issus de poules élevées en plein air (plein air, bio, label rouge ; code 0 ou 1 sur l’œuf). Attention œufs en vrac : il arrive souvent que les œufs vendus en vrac (ex. : sur les marchés) soient issus de poules élevées en batterie (code 3), n’oubliez pas de vérifier le code sur l’œuf.

Les œufs bio de Marie Jolivel