Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Ecole, enseignement, formation, recherche > Tableau noir (2)

Tableau noir (2)

Page1252

Ecrit en janvier 2003 :

A l’aide ... ...éducateur !

49,45 % des surveillants (MI-SE, c’est-à-dire Maîtres d’internat et surveillants d’externat) et 29,92 % des aides-éducateurs (= emplois-jeunes de l’Education Nationale). des collèges et lycées ont suivi, le 17 janvier 2003, un appel à la grève nationale

Dans un communiqué, les étudiants-surveillants (MI-SE) et les Aides-Educateurs de Châteaubriant rappellent qu’ils sont en grève illimitée depuis le 21 novembre 2002 contre le projet du gouvernement qui prévoit la suppression de près de 21 000 aides-éducateurs et de 5600 postes budgétaires de surveillants avec à terme la disparition pure et simple de leur statut, certes imparfait, mais qui permet à de nombreux étudiants de financer leurs études.

L’objectif du gouvernement est de mettre en place des « assistants d’éducation », personnels précaires, entre autres des « mères de famille, jeunes retraités », recrutés directement par les chefs d’établissement.

Les MI-SE et les AE, tout en restant ouverts à l’évolution de leur statut, ne peuvent être d’accord avec les propositions du gouvernement. Ils appellent à une grève nationale unitaire, de l’ensemble des personnels de l’Education Nationale, pour le mardi 28 janvier 2003


(écrit le 2 avril 2003) :

Orientation en perdition

Le mercredi 12 mars 2003, le nouveau directeur de l’ONISEP (Office national d’information sur les enseignements et les professions) a officiellement annoncé la décision de supprimer les 30 délégations régionales de l’ONISEP (rattachées à l’Education Nationale) pour les rattacher aux conseils régionaux.

La décision ministérielle n’est pas la simple manifestation de mauvaise humeur de fonctionnaires devant être payés par une autre administration. C’est :

– La remise en cause d’une information objective, fiable et de qualité. Prise en charge par les Régions, l’information scolaire serait fonction des politiques locales. La décentralisation marque le désengagement de l’Etat pour ses missions d’éditeur public sur les formations et les métiers.
– La remise en cause d’un centre de ressources reconnu par l’ensemble des professionnels de l’information, en particulier de sa base de données NATIONALE sur les formations initiales.
– l’Inégalité devant l’information :

Des éditeurs privés se positionnent déjà sur le marché de l’orientation au sein même des établissements.

A terme, c’est le risque d’une remise en cause des publications gratuites.

Les personnes des CIO   (centre d’information et d’orientation) remplissent une mission de service public : ils travaillent pour que tous les élèves trouvent leur place au sein du système éducatif. Leur pratique s’inscrit dans une démarche éducative qui prend en compte tous les éléments du contexte social et économique dans lequel le jeune évolue.

La disparition des CIO  

Avec la décision ministérielle, ils craignent

– la disparition des CIO  , services publics de l’Education Nationale, lieux ouverts à tous, scolaires et non scolaires, où chacun peut bénéficier d’informations et de conseils individualisés dans un souci de neutralité et de confidentialité.(celui de Châteaubriant est situé au 16 rue des Vauzelles)

– la disparition des Conseillers d’Orientation Psychologues dans les établissements de formation initiale (Collèges, Lycées, Lycées Professionnels, Université).
– la mise en place de dispositifs privilégiant les besoins économiques à court terme plutôt que le projet individuel des personnes.

– la perte de la compréhension des systèmes de formation, des règles du jeu et d’élaboration de stratégies pour tous et plus particulièrement pour les plus démunis.

Privatisation

Les choses vont assez vite puisque sont même supprimés les instituts de formation des conseillers d’orientation psychologiques, sans que cette formation soit reprise par un autre organisme. Ce qui signifie la mort prochaine des CIO   (centres d’information et d’orientation), service public et gratuit.

On s’en va là aussi vers la privatisation ...


L’ONISEP c’est :

– 10 millions de guides distribués gratuitement chaque année
– 600 professionnels de l’information et de l’édition
– Un réseau vivant dans toutes les académies
– Une documentation gratuite dans les collèges, lycées et Centres d’orientation.

Et dans l’académie de Nantes :
– 54 000 exemplaires gratuits du guide pour les élèves de 3e
– 37 000 exemplaires gratuits du guide pour les élèves de terminales
– 15 000 exemplaires gratuits du guide pour les terminales BEP...