Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Excès > Revenus : Excès de différence

Revenus : Excès de différence

Ecrit le 7 novembre 2007

 Pauvre monde !

En ces temps où le Premier Ministre annonce que la France est en faillite, nous avons le plaisir de vous révéler que des mesures ont été prises pour améliorer le pouvoir d’achat des pauvres gens.

 Air France

Jean-Cyril Spinetta, le Pdg d’Air France, demande aux stewards et hôtesses de travailler plus sans gagner plus mais quadruple son salaire en quatre ans.

   348 514 € en 2002-2003
   382 200 € en 2003-2004
   741 000 € en 2004-2005
   966 720 € en 2005-2006
 1 268 740 € en 2006-2007

Cela fait 920 226 € d’augmentation depuis 2003. Vertigineux !

Source :
http://www.airfranceklm-finance.com/rapport-annuel-resultats-document-assemblee.html
et chercher à « document de référence »
On y trouve les chiffres officiels pour M. Spinetta.

et merde pour les tout-petits salariés ! (1)

 Elysée-moi

Alors, évidemment, à côté d’un salaire comme ça, l’indemnité du Président de la République est maigrichonne : 8457 € bruts par mois (soit 101 484 €/an). Mais n’oublions pas qu’il est logé et nourri, qu’il n’a pas de frais d’essence ou d’électricité, et qu’il peut même inviter des amis aux frais de la princesse. Sans compter tout le personnel à son service.

Mais 101 484 € ça fait minus ! Le Président a donc demandé et obtenu de passer à 19 331 € environ par mois (soit 231 972 € par an, bruts). Wouah ! Si donc que les salariés de base ils voulaient eux aussi ne plus passer pour des minus ????

Voui ... mais ça marche pas comme ça, il faut abandonner les privilèges et aligner ... la France du Haut sur les plus hauts revenus ... et la France du Bas sur les plus bas revenus. Logique, non ?

Faut dire que les gagne-petit ont peu d’ambition ! La plupart d’entre eux seraient ravis d’avoir 100 ou 200 € de plus par mois........

140 % ou 172 % ? Voir plus loin

 Salauds de pauvres, fraudeurs de CAF !

Selon les chiffres de l’INSEE on a compté 10 264 000 allocataires de prestations CAF (allocations familiales) en 2006 : prestation d’accueil du jeune enfant, allocation de rentrée scolaire, allocation de parent isolé, allocation logement, allocation aux adultes handicapés etc. Cela correspond à environ 28 millions de personnes (dont 13 millions d’enfants).

Selon le Ministre, il y aurait ainsi 64 milliards d’euros versés. La CAF fait régulièrement des contrôles pour éviter la fraude. Celle-ci se monterait à 35 millions d’euros en 2006 soit 0,05 % du montant des allocations versées. C’est vraiment marginal. Moins de 4 € par allocataire.

Pour autant il est normal de faire cesser les fraudes mais il ne faut pas en faire tout un fromage !

35 millions, c’est beaucoup ? Cela représente la moitié de ce qu’a perdu la société Air France, pour 5 jours de grève, parce que le patron Jean Cyril Spinetta ne voulait pas négocier.

Ah ! Une petite précision : on ne dit plus patron, ça fait ringard. On dit maintenant « mandataire social ». So... quoi ?


Ecrit le 7 novembre 2007

  Ah les pâtes ! Un petit patron offre 200 € à ses salariés

Il a tenu vingt jours. Enzo Rossi, petit industriel italien (pâtes) de Campofilone, a eu envie de montrer à ses propres filles qu’il est possible de se contenter de 1000 euros par mois. « Je me suis octroyé 1000 euros de salaire et 1000 euros à ma femme qui travaille avec moi », explique Enzo Rossi au journal suisse Le Temps. « Beaucoup de gens vivent avec moins que cela. Nous avons fait les comptes ; ce que nous devions mettre de côté pour rembourser l’emprunt, payer l’assurance, les factures et les dépenses quotidiennes », détaille-t-il. « et nous avons fait attention à tout ». Mais au bout de 3 semaines, il ne lui restait que 20 euros. « J’ai eu l’impression d’être sous l’eau, sans oxygène » dit-il. Il remonte finalement à la surface en puisant de l’argent sur son compte mais surtout en augmentant ses salariés de 200 euros par mois..

« Le coût de la vie s’est alourdi de 150 euros par mois. Pour des gens comme moi, ce n’est rien, pas pour les ouvriers », remarque Enzo Rossi, qui se dit « pas de gauche et encore moins marxiste ».

« Les ouvriers doivent être sereins pour être efficaces, analyse-t-il. S’ils ne savent pas comment boucler leurs fins de mois, ce n’est pas bon pour la productivité. »

En Italie, l’initiative   d’Enzo Rossi a provoqué des remous. Plusieurs entrepreneurs l’ont contacté pour avoir des informations sur l’aspect fiscal de l’augmentation. D’autres, raconte-t-il, ont en revanche peu apprécié ce qu’ils considèrent comme un mauvais exemple : « Ils me traitent de fou »

Source : http://www.letemps.ch/template/economie.asp?page=9&article=217822


Note du 9 novembre 2007

  140 % ou 173 % pour Sarkozy ??

Bien difficile de savoir quelle était exactement l’augmentation de salaire de Nicolas Sarkozy. La transparence promise n’est pas au rendez-vous ! Des chiffres circulaient sur le nouveau salaire que l’Assemblée lui avait octroyé, au même niveau que son Premier ministre, c’est à dire 19.000 euros brut mensuels. En revanche, il était plus difficile de savoir quel était son salaire de départ. On le chiffrait approximativement à 7.700 euros bruts.

Mais selon Le Monde et Libération du 6 novembre 2007,

Interrogé par le journal Le Monde, Roger Karoutchi, le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement a fourni les chiffres exacts : de 7 084 euros actuellement, l’indemnité mensuelle nette du président de la République passera à 19 331 euros, soit une augmentation de 173 %, et non de 140 % comme la plupart des journaux l’avaient écrit. Des chiffres que l’Elysée a confirmés.

Ben voilà, fallait l’dire ! Cela lui fera 12 247 € de plus par mois, et il gagnera, net : 231 972 €

(1) Ecrit le 28 novembre 2007

 Excellente santé à Air France

De juillet à septembre 2007, le bénéfice d’exploitation de la société Air-France a bondi de 27,6%, comparé à la même période de l’an dernier, et se monte à 725 millions d’euros. Le bénéfice net a quasiment doublé (+96,8% ) et se monte à 736 millions d’euros. Il paraît que les actionnaires sont bien contents.

Un résultat phénoménal, dit la presse économique en ajoutant que Air France ne souffre pas de la hausse du prix du pétrole. Avec des chiffres comme ça, la société pouvait bien faire un effort pour ses salariés. Ceci se sont mis en grève 5 jours en octobre 2007, mais n’ont rien obtenu.

Ca va durer longtemps comme ça ?


Ecrit le 4 juin 2008

 Travailleurs pauvres

Le monde des (grands) patrons est sans honte. Selon Ouest-France on apprend que les dirigeants du CAC 40 ont connu une année faste en 2007 avec 58 % d’augmentation de leurs revenus.

Ont-ils travaillé plus ? Pas sûr. Les quarante dirigeants ont gagné en moyenne 4 millions d’euros en 2007, grâce notamment aux profits tirés par la levée de leurs stock-options c’est l’argent qui a travaillé pour eux).

En tête de peloton : Pierre Verluca, patron du leader mondial des tubes en acier Vallourex, qui a touché 18,12 millions d’euros en 2007 (soit 1 510 000 € par mois). En queue de peloton : le PDG de Gaz de France, Jean-François Cirelli, qui a touché 460 000 € soit 38 000 € par mois. Au moment où les Français constatent une baisse de leur pouvoir d’achat, ces revenus font scandale.

Ecarts de revenus : Un bouton et un bouton ça fait ...

]

Salaires des grands patrons :
– + 58 % en 2007 http://www.lefigaro.fr/patrimoine/2008/05/28/05001-20080528ARTFIG00412-les-salaires-des-grands-patrons-ont-progresse-de-en-.php

– L’eurogroupe dénonce : http://www.lefigaro.fr/patrimoine/2008/05/14/05001-20080514ARTFIG00334-l-eurogroupe-denonce-les-salaires-des-grands-patrons.php

Les rémunérations des patrons du CAC 40 en 2011


Ecrit le 6 mai 2015

 Hausse de 10,1 %

les rémunérations globales des dirigeants des entreprises du CAC 40 ont sensiblement augmenté en 2014. Elles atteignent le chiffre vertigineux de 153 millions d’euros, en hausse de 10,1% par rapport à 2013.