Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Mondialisation > Alter (07) - Climatologie - Jean Jouzel

Alter (07) - Climatologie - Jean Jouzel

Ecrit le 22 octobre 2008

 Climatologue et glaciologue

Conférence de Jean Jousel à Châteaubr

Cela fait 10 ans qu’un collectif d’associations se réunit pour proposer des conférences de grande qualité, à destination des jeunes des lycées et du public.

Bertrand Tavernier, Albert Jacquard, Susan George, Rony Brauman …et d’autres, ont rassemblé 1600 auditeurs à chaque fois. Cette année, la Halle de Béré   n’étant pas libre, il n’y aura que 1000 personnes en deux séances, 14 h et 20h30. Sauf que celle de 14 h est complète…

E 14 novembre, le collectif recevra Jean Jouzel, vice-Président du GIEC et, à ce titre, Prix Nobel en 2007. Le GIEC est un groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.

Jean Jouzel, originaire de notre région (Janzé), né en 1947, est un climatologue et glaciologue français, directeur au CEA de l’Institut Pierre Simon Laplace. Il est reconnu mondialement pour ses analyses de la glace de l’Antarctique et du Groenland. C’est un homme convaincu – et inquiet - du problème posé au monde par l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre liée aux activités humaines, et de l’urgence d’en analyser toutes les facettes.

Jean Jouzel est auteur ou co-auteur de plus de 250 publications, dont environ 200 sont parues dans des revues internationales de rang A, ce qui fait de lui un des auteurs les plus cités dans le domaine des sciences de l’Univers. Il a donné des conférences dans le monde entier mais s’il vient dans notre région, c’est par militantisme, parce qu’il a un message à faire passer :

– L’Homme influence-t-il le climat ?
– Y a-t-il réchauffement de la Terre,
et à quelle vitesse ?
– A quoi ressemblera le climat de demain ?

« En modifiant le climat de la Terre, nous avons mis en route des processus irréversibles. Si on ne fait rien maintenant, nos petits-enfants le paieront très cher plus tard. D’autant, insiste-t-il, que l’on ne connaît pas bien la virulence de la réponse climatique à nos désordres. »

14 novembre 20h30, Au Théâtre de Verre  


Ecrit le 5 novembre 2008

 Jean Jouzel, prix Nobel

Depuis quelques siècles, les activités humaines modifient de façon sensible la composition de l’atmosphère : l’utilisation des combustibles fossiles (charbon, pétrole, gaz naturel) est largement responsable de l’augmentation de la concentration en gaz carbonique ( + 30 % depuis 1850) et, sur cette même période, les concentrations en méthane ont plus que doublé. De tels changements modifient le climat en conduisant à une augmentation de l’effet de serre.

A défaut de mesures efficaces visant à maîtriser les émissions des gaz à effet de serre, le réchauffement lié aux activités humaines va s’accentuer d’ici à la fin du siècle et au-delà. Quelles sont les certitudes des scientifiques dans ce domaine du réchauffement climatique ? Quelles incertitudes subsistent ? Quels seront les impacts du réchauffement climatique sur notre vie quotidienne et sur le futur ? Quelles mesures peuvent être envisagées ?

Spécialiste du climat, Jean Jouzel est directeur de l’Institut Pierre-Simon Laplace. Membre du Bureau du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC - ONU), c’est à ce titre qu’il partage avec Al Gore et les autres scientifiques membres du GIEC le prix Nobel de la Paix en 2007.

Il sera à Châteaubriant au Théâtre de Verre   - le 14 nov à l’invitation d’un collectif d’associations. Tarif : 3 €.