Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Gallo : c’éteu la reuprise

Gallo : c’éteu la reuprise

Ecrit le 2 septembre 2009

 C’euteu la reuprise

Mon Chouchou est rentreu ben reuposeu de ses congeux chez Carla et il a pousseu heine grousse colère meudiatique contre les banquieux et les traidous qui ont reupris leurs traiditions.

Ca reupreuneu partout ! Mes vaïzins de dreute diseu que les conomies éteu reudémarreu, que la crise éteu termineu grâce à Sarko, que les prix ont baisseu, que la taxe carbonne a déjà diminueu avec la hausse du fioul, que les niches fiche cal vont êtes dénicheu, les paradis fiche co, transformeu en enfer, l’Iran et la Fganistan, ficeleu.

Mes vaïzins de gauwche vaïyeu putout que les chômous reparteu, que les déficits augmenteu, que l’emprunt Jupeu-Rocard alleu ruineu nos garçaïlles, que les banquieu vouleu toujours pas donneu des sous aux empruntous mais spéculeu à qui mieux mieux..

Y a deux pandémies qui marcheu main dans la main : la grippe à cochon qui obligeu à s’évaïlleu pour pas se contamineu et la grippe à regroupeu qui rassembleu tous les partis à dreute comme à gauwche pour attrapeu le virus du pouvaïye. A dreute, c’est déjà fait : c’est mon Chouchou pour toujours ; à gauwche, ça va commenceu. C’éteu ben la reuprise !

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 9 septembre 2009

 Rentreu freiche ou chauwde ? 

 
Nos keuniauws sont rentreu à l’école sans trouveu la grippe des cochons et ça a ben occuppeu nos meudias. Tout baigneu ! Les syndicats n’ont même pas annonceu hein-ne grève. J’ai juste signeu hein-ne peutition « école en dangeu ».
 
Le Peu Seut qui deveu mourir est en train de ressusciteu en lançant des deubats de socieuteu : les cumulards en faut-y ? La taxe Carbonne, c’est pour qui ? Les primaires, on y va-t-y ?
 
Ma Ségo éteu deuveunue l’ennemi à abattre dans les régionales du printemps pour mon Sarko ; ça va chauwffeu à Poitieu ! Le Meudef et le Modem feuzeu leur universiteu d’éteu et s’afficheu écolo.
 
Aux paradis fiches co, y aveu des caïmans qui verseu des larmes de crocodiles dans leur marigot : y sont ruineux, dénonceu, menaceu et v’la le J’ai vin qui v’leu reuguleu les banquieux, les traidous, les patrons véreux. « En Septembre, on coupe tout ce qui pend ».
 
La France-Afrique déclareu morte par mon Sarko est en train de s’échauwffeu avec Bongo-banco. Y fait pas bon êtes françaouis dans nos anciennes colonies. Y a pu qu’au Japon où y fait bon !
 
Alors freiche ou chauwde, la rentreu ?

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 16 septembre 2009

 Un Gallo ça va … mais ...

 
Le copain chéri de mon Chouchou n’aimeut pas les zétrangeux, on le sa veut, sauf dans les chars terre qui les renvaïyeu chez yieux ; mais ça vaz asteure jusqu’aux Arvernes (dont il éteut pourtanwt), Beurtons et auwtes étrangeux de l’intérieur. J’ai pou pour les gallos résistants !

 
Pas d’impôts, c’éteu ma deuvise, il aveu dit ! Mais hein-ne taxe ou un bon forfait qui feuzeu païyei les pauvres pour se soingneu ou se dépiaçeu, ç’a jeinmeuille éteu un impôt. Pisqu’on vous dit qu’on vendeu plein de rafales comme des peaux d’ours !

 
Mon Obama va-t-y réussi à imposeu hein-ne sécuriteu sociale publique pour ses pauv’ zaméricains ; ce sereu hein-ne reuvolution au pays de la liberteu priveu, des gros lobies et du tout-marchanwd.

 
On ne seut pu cer qui se passeu en Iran avec les bombes zatomiques, ni au Gabon chez les bongonais sauf que mon Chouchou est ben content d’avoir un bon ami naïye qu’il a feuleuciteu d’avoir tricheu. Mais c’est la mode partout de tricheu pour se faire eulire : cheu les zafghans, les Perses et même les Peu Seut.
 

Restera-t-y même un Gallo propre ?

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 23 septembre 2009

 Le clair s’trime

 
 Aut’faïye, on aimeut c’qu’éteu clair et pas les coups tordus, les vengeances, les changements perpeutuels, comme si person-ne ne saveut pu où il alleu, ce qu’y penseu, ce qu’y vouleu ; on t’eu deveunu des girouettes déboussoleu.

Mon Sarko qu’éteu pour le chiffe partout, du rendeument ; asteure, il en veut pu avec le rapport Kiglisse…mais que du bonheur qu’on sut pas meusureu. Il aveu demandeu de voteu pour les tests à DéenNe chez les zimmigreux ; asteure, y diseu que c’euteu stupide ; y vouleu pas taxeu les banquieurs et leurs zaffaires ; asteure il éteu pour la taxe à Tobine ! On diseut qu’il éteu prêt à rentreu au Peu Seut.

 
Ma Ségo qui vaÏyeu toutes ses zideux reprises par Martine : les primevères, le non cul mûle, la deumocratie pas rtici pas tive s’aperceuveu qu’y aveu pu de chameaux qui la suiveut.

 
Mon Besson va supprimeu les zafghans de la jungle calaisienne mais y seut pas où les envaÿeu. Les ouveurieux licencieux envahisseu le museu de la Bourse, le palais Grognard, mais y croivent pu aux syndicats, aux politiques, ni aux charognards du Cac.

 
Barroso dont on vouleut pu a ben éteu reueulu à la Commission et va s’accupeu des laitieux zeuropéens qui arrozeu leurs champs avec leur lait et leurs larmes comme un nouviauw engrais.

Le clair s’trime et caille.

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 

Le procès Clearstream s’est ouvert le 21 septembre 2009 : l’affaire Clearstream pour les nuls


Ecrit le 30 septembre 2009

 Pitre boule ou pitre bourre ? 

 
Mon Sarko qu’ a ben la tête et les crocs d’un pitre boule est teurjous heureux quand il est aux zamériques : il a l’impression de dirigeu le monde, d’êt’es plus granwd qu’Obama, de mieux savaïye tout ce qu’y faut faire, de pouvaïye dire tout ça qu’y veut, raconteu toutes les con-neries et les mensonges (« y a pu de paradies fichecaux, de seucrets bancaires ») sans person-ne pour le contredire, faire craire que, avec lu, tout va ben quand tout va mal et qu’y continueu à faire tout le contraire de ce qu’y dizeu (« j’ai pas le temps de penseu à ma reuélection… mais je fais tout ce qu’y faut pour ça »)
 
Je penseu aux peurcains jours où ça va voteu un peu partout. Les zallemands vont dire à Angela comben ils l’eumeu ; les socialisses français vont voteu pour les reuformes à Martine ; les françaises qui aimeu leur facteur public vont faire hein-ne votation pour empêcheu la privatisation de la poste ; les laitieux vont arrêteu ou reprendre la grève du lait.
 
Pendant ce temps-là, nos deuputeux et nos minisses continueuent à faire des belles lois pour grugeu les pauvres et enrichir les riches, cacheu ou renvaïyeu les zimmigreux, humilieu les prison-nieux, vaccineu ceusses qui vouleu pas.
 
Vive le G 20 de Pitre Bourg !
  Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu