Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en Gallo : La Terre qui meurt

Chronique en Gallo : La Terre qui meurt

Ecrit le 4 novembre 2009

 La Terre qui meurt ressusciteu

Qui eut cru que not’ peutit villou vilain, Nicolas Preumieu de Neuilly éteu un amoureux
de la terre de cheu nous ! Lu, qu’a jameuille semeu un navet ou chieu dans un taïye[1]
avec de la fougeure pour se torcheu le cul ou du feingne tombeu du s’nâ [2], (mais qu’a
beuzoin d’hein-ne douche neuve et très chére partout où y passeu pour pas pueu du
cul) le v’la qui chanwteu les paizans dans un discours ben appris et ben reupeuteu neuf
mois avanwt, avec la voix cheuvrotante du mareuchal Peutain. C’éteu de la belle identi-
teu. Not’pays n’eumeut que les pov’s paizans et deveut ne kauwzeu que le gallo qui
senteu bon « la terre qui ment pas ».

Et mon Chichi, le reutraiteu, lu qui saveu si ben caresseu les fesses des vaches (et
quelques belles aussi !) va passeu en correctionnelle après Jupeu, Pasqua, Villepinte.
La belle France que v’la ! Eux qu’ont tanwt chanwteu la Marseillaise vont gouteu avec
les sans-papieux étrangeux, les joies d’êtes accuseu, vont joueu les balances comme
de vraïyes tontons flingueurs.

Et pendant que les bons Français rigoleu de toutes ces zaffaires en attendant la grippe
A, les Talibans s’en donneu à cœur joie cheu les Afghans, les Pas Qui s’tendent, les
Zirakiens…Et le climat pouveu se reuchauwffeu tranquillement.

« Le mois de Novembre est malsain
Il fait tousser dès la Toussaint »

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 11 novembre 2009

 Zizanie en Sarkozie, Iranie …

 
A mi-bail, falleu teurjous faire le point surtout quand on a hein-ne granwde métairie. Le garde-chasse Fillon le filou a déclareu que son Sarko aveu reumis la France en marche…mais il a pas dit dans quel sens. On vaïye ben que c’éteu de la marche arrière d’après tous les rapports qu’arriveu. Les pôv’s augmenteu, les méres et les keuniauws ne mangeu pu à leur faim ; les jein-nes de 13 anws qu’on voleu hein-ne pon-me devront porteu hein-ne étoile lumineuse pour sortir la neu et se faire ramasseu ; les collectiviteux feuront la manche en augmentant les impôts locaux pasqueu le fermieu général (qui ramasseu bein pour lu et ses sondous) ne veut pas leur don-neu leur part ; les dettes de la métairie ne feuzeut qu’augmenteu et nous ruineu.
 
Mauvaise saison pour le baïllou qui commenceu à reuculeu et avoueu ses zâneries. Pas zétonnanwt que les zânes qui le suiveu en braïllant entreu en zizânerie pasqueu le bouriko ne v’leut rein partageu mais tireu le char de l’Etat tout seul ; alors, ça teurbuche et ça cheut (dans les sondages !)
 
Le bouriko persan est aussi têtu et son frére ennemi le pas Net Ane Yiahou qui veut prendre toute la térre des Pas Lestes Iniens.
 

Pour la Toussaint,
La gelée est dans les champs
Pour la Saint-Martin
Elle est par les chemins
Pour la Sainte-Catherine
Elle est aux cuisines.

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 18 novembre 2009

 Reuzerve de cirage naïye

V’la la deurniére trouvaille des copains à Sarko : le deuvoir de reuzerve chez tous les écrivaillous. Pas question d’esprimeu des critiques mais seulement passeu de la brosse à reuluire et reuzerveu des couches de cirage pour les bottes du petit Poussait.

La mére Marie Ndiaye, qu’est pourtanwt ben naïye, éteu très claire sur le régime « monstrueux » à Sarkozy. Maïye, j’avais aimeu et j’éteu d’accord avec ses deuclarations : « Nous sommes partis [à Berlin] juste après l’élection [présidentielle] en grande partie à cause de Sarkozy (...). Je trouve détestable cette atmosphère de flicage, de vulgarité… la manière dont depuis deux ans et demi on s’attaque au problème de l’immigration est à mes yeux inacceptable ».

Le tonton flinguou et balançou Pasqua vouleu pas alleu tout seul en prison, il eumeureut emmeuneu ses copains Chirac et deu Villepin (mais pas Sarko). Mais vu l’état de nos prisons, (qu’il a géreu, hauwt’faïye) en sortanwt, y pourreu avaïye des sous pour païyeu ses mauvaises conditions de détention.

Not’ Justice a du bon quéquefaïye : elle veut ben asteure qu’un couple d’homosessuels puisse adopteu des keuniauws mais l’hUMeut Peu n’eumeut pas.

Pour le couple franco-germain, c’éteu teurjous la lune de miel sous l’Arc de Triomphe ou la porte de Brandebourg…mais pour choisir un Preusident de l’Union, ça va êt’es coton : un meunage à 27, c’eteu comme un harem ; faudra beaucoup de cirage !

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 25 novembre 2009

 Les maires siffleurs et les mères niqueux

 
Sarko le courageux, le peutit faitout, éteu parti glandeu dans le désert d’Arabie ; y s’est rappeleu qu’il aveut un preumieu minisse et une tralée [3] de minisses ; y les za envaïyeu chez les maires siffleurs. Ceux-ci (dont la plupart éteu des pères…sifleurs) n’éteu pas contenwts [4] à kauwse des reuformes à la hussarde qui leur tombeu su leur nez et su leur budget et donc leur pouvaÿe.
 
Les méres, yelles, éteu niqueux de tous les coteux : quanwd les keuniauws trouveu l’école fermeu, c’est à yeules de les gardeu et de les teunir devanw l’ordinateur de travail ; si y zont pas encore eu la cochonne de grippe, c’est yeules qui deveu signeu pour les faire vaccineu même si y vouleu point.
 
Jeux de mains, jeux de vilains : la main de la triche au fouteubol, la main légeure de la mére justice à l’AZF, la main du marcheu libre pour not’ peutit emprunt national, la main de ma sœur dans le nid de guêpes de l’identiteu à la preufecture.
 
Heureusement, y a le couple anglo-belge et la main du grand-père tranquille dans celle de la baronnesse Atchoum qui marcheu gaiment dans l’Europe décadente et moribonde.
 

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


NOTES:

[1]Taïye = étable à vache

[2] S’nâ = grenier au-dessus de l’étable où on stocke le foin

3) Tralée = une bonne quantité

4) Pour les non initiés, le son « enw » se prononce « heinweu », difficile à écrire et sonneu