Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCC - Com Com de Châteaubriant > SMPC (syndicat mixte du Pays de Châteaubriant) > Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant - octobre 2001

Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant - octobre 2001

écrit le 10 octobre 2001 -

Réunion du 2 octobre 2001

Le Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant   a d’abord fait le point sur la création du cybercentre (voir page précédente)

Déchetteries : Les usagers satisfaits

Rappelons tout d’abord que le « Syndicat » est « Mixte » parce qu’il regroupe des communes et deux syndicats d’eau. Lors de sa réunion du 2 octobre 2001, le Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant   s’est préoccupé des 4 déchetteries mises en place au Petit-Auverné, Soudan, Rougé, Lusanger. Les usagers pour l’instant s’en déclarent satisfaits (facilité d’accès, signalisation) mais souhaitent quelques aménagements des horaires, ainsi que des panneaux de tri écrits en noir et plus gros. Ce qu’ils apprécient particulièrement, c’est la venue des gardiens à la rencontre des usagers.

Piles

Une réflexion est menée pour assurer d’autres collectes sélectives. Depuis le 1er octobre 2001 est faite la collecte des piles. La collecte des bâches agricoles se fera sur toutes les déchetteries du 29 octobre au 3 novembre 2001.

La question de la collecte des produits vétérinaires utilisés par les agriculteurs, et des déchets médicaux générés par les soins à domicile, a été posée. Mais le plus compliqué ce n’est pas la collecte, c’est l’élimination de ces déchets.

Se pose aussi le problème du nettoyage des bennes où les gens déposent les verres et papiers-cartons : il sera fait une fois par an par une société spécialisée, pour environ 22 000 F par an.

Les sauvages

Autre problème : la réhabilitation des décharges sauvages. Elle est exigée par l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) en échange de la subvention qu’elle a versée pour la construction des déchetteries. Sur les 33 communes du Pays de Châteaubriant  , 17 sites nécessitent une étude particulière, notamment à cause de la présence d’eaux souterraines qu’il faut éviter de polluer. Cette étude devrait coûter 600 000 F (avec 70 % de subventions) et d’ores et déjà les communes sont invitées à prendre les mesures nécessaires (fossés par exemple) de façon à empêcher les habitants de continuer à y faire des dépôts sauvages. La réhabilitation de la décharge sauvage de Jans a été citée en exemple. C’est la fin heureuse d’une longue polémique qui a opposé Jans et la commune voisine de Treffieux.

Une poubelle éducative a été achetée pour 30 000 F environ (subventionnée à 75 %) pour toucher le public scolaire et expliquer aux enfants comment trier correctement. Cette poubelle, basée sur l’outil informatique, est très appréciée des jeunes, et très efficace aussi ; « C’est l’enfer à la maison, disent certains parents avec humour, parce que les enfants tiennent à ce que le tri soit fait comme ils ont appris à le faire ».

A noter que l’installation des déchetteries a généré une hausse de la redevance que nous payons pour le ramassage et le traitement des ordures ménagères. Mais si le choix de l’incinération avait été fait, cela aurait coûté encore plus cher, (et donné une usine polluante : dioxine).

Personnel

Une personne en « Contrat emploi consolidé » a été embauchée définitivement pour assurer l’entretien de la Maison de la Formation et des bureaux du Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant  .

Deux personnes, chargées de mission, ont vu leur contrat prolongé d’un an, d’une part pour assurer la communication relative à la collecte sélective, d’autre part pour préparer la mise en œuvre d’une Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères qui soit uniforme pour les 33 communes du Pays de Châteaubriant  , et pour harmoniser les collectes (il n’y aurait plus de ramassage collectif, chaque maison aurait droit à son ramassage individuel).

Mission Locale

Le Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant   accepte d’apporter un soutien financier à la réalisation d’une plaquette intitulée « Se déplacer sur le territoire de la Mission Locale », plaquette destinée aux personnes qui méconnaissant les ressources en matière de transport des personnes sur notre territoire et sur les aides susceptibles d’être mobilisées pour les personnes en difficulté (jeunes, demandeurs d’emploi, RMIstes, etc)

A noter que le Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant   s’occupe de bien autre chose que des ordures ménagères. Entre autres, il est par exemple habilité à signer, avec la Région Pays de Loire, un Contrat de développement qui bénéficie à toutes les communes. Il a signé une opération d’amélioration de l’Habitat, et coordonné une restructuration de l’artisanat et du commerce. Il s’occupe de la signalisation touristique de la région, finance l’animateur touristique et c’est lui qui a mis en place le cybercentre du Pays de Châteaubriant   .

Echo

Il n’y avait aucun élu de Châteaubriant à la réunion du Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant   le 2 octobre 2001. C’est symptomatique. Monsieur le Maire et Monsieur le Premier Adjoint ont sans doute mieux à faire