Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Humour, informatique et internet

Humour, informatique et internet

(écrit le 1er janvier 2003) :

 ... VWare !}

Il est bien connu que les Castelbriantais, comme beaucoup de Français, sont souvent peu familiarisés avec les PC (Personnel computer = ordinateur personnel), leurs logiciels et leur charabia.

Les Anglais, eux, sont très forts sur la terminologie du « ware » avec des mots barbares comme shareware, hardware, freeware, netware, etc.

Et nous, non peut-être ? Nous avons nous aussi nos programmes, et nous ne sommes pas peu fiers d’en exposer la gamme, que nous vous proposons. Vous allez vware :

Serveur de réseau : Abreuvware
Logiciel très compliqué : Assomware
Procédure de sortie d’un logiciel : Aurevware
Logiciel de nettoyage du disque dur : Baignware
Réseau local d’une entreprise : Coulware
Poubelle informatique : Dépotware
Logiciel filtrant les données inutiles : Egoutware
Logiciel de compression des données : Entonware
Logiciel de vote électronique : Isolware
Logiciel de copie : Mirware
Logiciel antivirus : Mouchware
Logiciel de préparation de discours : Oratware
Logiciel pour documents en attente : Purgatware
Logiciel d’observation : Promontware
Logiciel de démonstration : Promouvware
Salle informatique pas climatisée : Rotisware
Logiciel de @ !#$ : Suppositware
Logiciel de classement : Tirware
Réunion des directrices de l’informatique : Tupperware
Logiciel de demande d’augmentation : Vatfervware


Ecrit le 4 février 2004 :

 Une pizza en 2015

Cela s’est passé en 2015, au temps où M. Surkossa était Président Républicain.

Standardiste : « Pizza Hutte, bonjour. »

Client : « Bonjour, je souhaite passer une commande. »

Standardiste : « Puis-je avoir votre NNI, monsieur ? »

Client : « Mon numéro national d’identification (NNI), oui, un instant, voilà, c’est le 102049998-45-54610. »

Standardiste : « Merci M. BEAUF. Donc, votre adresse est bien 316 rue de la Baguette et votre numéro de téléphone 494-2366. Votre numéro de téléphone professionnel à la DGI est 745-2302 et votre numéro de téléphone mobile 266-2566. Le numéro duquel vous appelez ne correspond à aucun de ceux-là... ?? »

Client : « Euh ? Je suis chez un ami. D’où sortez-vous toutes ces informations ? »

Standardiste : « Nous sommes branchés sur le système monsieur. »

Client : (Soupir) « Ah bon ! Je voudrais deux de vos pizzas spéciales à la viande... »

Standardiste : « Je ne pense pas que ce soit une bonne idée monsieur. »
Client : « Comment ça ? »

Standardiste : « Selon votre dossier médical, vous souffrez d’hypertension et d’un niveau de cholestérol très élevé. Votre assurance maladie vous interdit un choix aussi dangereux pour votre santé. »

Client : « Aïe ! Qu’est-ce que vous me proposez alors ? »

Standardiste : « Vous pouvez essayer notre Pizza allégée au yaourt de soja. Je suis sûre que vous l’adorerez. »

Client : « Qu’est-ce qui vous fait croire que je vais aimer cette pizza ? »

Standardiste : « Vous avez consulté les ’Recettes gourmandes au soja’ à votre bibliothèque locale la semaine dernière monsieur. D’où ma suggestion. »

Client : « Bon d’accord. Pouvez-vous m’en livrer deux, format familial. Je vous dois ? »

Standardiste : « Ca devrait faire l’affaire pour vous, votre épouse et vos quatre enfants monsieur. Vous nous devez 50 $. »

Client : « Je vous donne mon numéro de carte de crédit ?. »

Standardiste : « Je suis désolée monsieur, mais je crains que vous ne soyez obligé de payer en liquide. Votre solde de carte de crédit dépasse la limite ».

Client : « J’irai chercher du liquide au distributeur avant que le Livreur n’arrive. »

Standardiste : « Ca ne marchera pas non plus monsieur. Votre compte en banque est à découvert. »

Client : « Ce n’est pas vos oignons. Contentez-vous de m’envoyer les pizzas. J’aurai le liquide. Combien de temps ça va prendre ? »

Standardiste : « Nous avons un peu de retard monsieur. Elles seront chez vous dans environ 45 minutes. Si vous êtes pressé, vous pouvez venir les chercher mais transporter des pizzas à moto est pour le moins acrobatique. »

Client : « Comment diable pouvez-vous savoir que j’ai une moto ? »

Standardiste : « Je vois ici que vous n’avez pas honoré les échéances de votre voiture et qu’elle a été saisie. Mais votre Harley est payée, donc j’ai simplement présumé que vous l’utiliseriez. »

Client : « @#%/$@& ?# ! »

Standardiste : « Je vous conseille de rester poli monsieur. Vous avez déjà été condamné en juillet 2006 pour injures. »

Client : (Sans voix)

Standardiste : « Autre chose monsieur ? »

Client : « Non, rien. Ah si, n’oubliez pas les deux litres de Coca gratuit avec les pizzas, conformément à votre pub. »

Standardiste : « Je suis désolée monsieur, mais une clause d’exclusion de notre publicité nous interdit de proposer des sodas gratuits à des diabétiques. »


Ecrit le 25 février 2004 :

 AVEC LE SOURIRE : _ « En comptant les moutons »

Il était une fois un berger et ses moutons, au bord d’une route. Soudain, surgit une Ford Maverick (*) flambant neuve, conduite par un jeune homme en chemise Hugo Boss (*), pantalon Y.S.L .(*) et baskets Nike (*)La voiture s’arrête et le jeune homme s’adresse au berger :
« Si je devine combien vous avez de moutons, vous m’en donnez un ? »
Le berger regarde le jeune homme, regarde ses moutons et laisse tomber : « OUI ! »

Le jeune homme gare la voiture, branche le notebook et le GSM, entre dans le site de la NASA, scrute le troupeau à l’aide du GPS, établit une base de données et des tableaux EXCEL, pleins d’algorithmes et d’exponentielles, downloade un logiciel spécifique, modifie les droits d’accès aux fichiers (chmod), fait quelques requêtes SQL en utilisant l’interface phpMyAdmin et finit par imprimer un tableau de 150 pages sur sa mini-imprimante High-Tech.

Puis il annonce : « Vous en avez 1586 ».

Le berger rétorque :
« Tout à fait exact. Prenez votre mouton ».

Le jeune homme prend une des bêtes et la met dans le coffre de sa Mavérick.

Alors le berger lui demande :
« Si je devine votre profession, vous me rendez mon animal ? » .

Le jeune homme répond : « OUI « 

Le berger dit aussitôt : « Vous êtes consultant « 

« Comment avez-vous deviné ? » interroge le jeune homme.

« Très facile ! » explique le berger :
1/ Vous êtes venu ici sans qu’on vous appelle.
2/ Vous me taxez d’un mouton pour me dire ce que je savais déjà.
3/ Et vous ne comprenez rien à ce que je fais dans mon métier parce que vous m’avez pris ... mon chien !

(*) Objets caractéristiques
des jeunes cadres branchés.


Ecrit le 12 juillet 2006

 Humour fort ... hum

Internet est un formidable moyen de communication. Pouvoir écrire une lettre à son voisin, à ses copains, à ses amis et savoir qu’elle arrivera dès qu’elle sera envoyée, c’est épatant.

On voit alors se développer, sur le net, des forums sur toutes sortes de sujets. Le premier émet un avis, une seconde personne répond, une troisième ... une quatrième ...

Combien d’accros de forums
Internet faut-il pour changer une ampoule électrique ?

GIF - 1 octets
Ampoule

– · Un pour changer l’ampoule et écrire que l’ampoule a été changée ;
– · Quatorze pour dire qu’ils ont aussi changé une ampoule un jour et
évoquer les différentes façons de le faire ;
– · Sept pour avertir des dangers de changer une ampoule ;
– · Vingt sept pour signaler les fautes d’orthographe dans les messages concernant le changement d’une ampoule électrique ;
– · Cinquante trois pour engueuler les correcteurs de fautes d’orthographe ;
·- Quarante et un pour corriger ceux qui engueulent les correcteurs de fautes d’orthographe ;
– · Six pour débattre s’il faut dire « ampoule électrique » ou « lampe » ;
– · Six pour qualifier les six précédents de coincés du postérieur ;
– · Deux professionnels de l’industrie pour dire que le terme correct est « lampe à incandescence » ;
– · Quinze je-sais-tout (JST) prétendant avoir été dans l’industrie et que dire « ampoule électrique » est parfaitement correct ;
– · Cent neuf pour signaler que cette liste ne concerne pas les ampoules électriques et que, s’il vous plaît, allez discuter de ça sur la liste « ampoules électriques » ;
– · Cent onze pour défendre le sujet parce que tout le monde utilise une ampoule électrique donc ledit sujet a sa place ici ;
– · Trois cent six pour débattre afin de connaître la meilleure technique pour changer une ampoule, où acheter les meilleures ampoules électriques, quelle marque est la mieux adaptée à cette technique et lesquelles il faut éviter ;
– · Vingt sept pour envoyer des « liens internet » où l’on peut découvrir les différentes ampoules électriques ;
– · Quarante pour dire qu’ils n’ont aucune confiance dans une ampoule électrique et qui donnent des liens pour des sites qui prétendent connaître des solutions alternatives pour produire de la lumière ;
– · Douze pour signaler que le droit à la lumière n’est pas inscrit dans la Constitution ;
– · Un pour envoyer la photo d’une ampoule électrique, et la photo d’un type qui ressemble à une ampoule électrique ;
– · Quatorze pour signaler que les liens indiqués comportent des erreurs et envoyer les bons ;
– · Un pour dire qu’il a remplacé ses ampoules par des tubes au néon et que du coup, ben, il change rarement ses ampoules électriques ;
– · Douze pour dire qu’ils laissent tomber la liste parce qu’ils ne comprennent rien à la polémique concernant les ampoules électriques ;
– · Quatre pour dire qu’il faut une FAQ concernant les ampoules électriques ;
– · Quarante quatre pour demander ce qu’est une « FAQ » ;
– · Treize pour dire que dans toute maison bien tenue, il devrait y avoir des chandelles quelque part, au cas où une ampoule grillerait ;
– · Cinq pour dire qu’ils n’utilisent pas d’ampoules électriques, uniquement des chandelles ;
– · Un pour rappeler qu’il n’y a que les blaireaux qui disent encore « chandelle », et qu’en 2006, on dit « bougie » ;

– · Cinq pour expliquer à l’inculte précédent que la langue française est notre patrimoine et qu’on ne rigole pas avec ça ;
– · Un modérateur pour rappeler que le sujet a été suffisamment débattu, qu’on peut donc le considérer comme clos, et qu’il ne faut pas oublier d’aimer son prochain sans se laisser aller comme des sauvages ;
– · Quatre pour dire au modérateur qu’on est en démocratie et qu’on fait ce qu’on veut ;
– · Sept pour demander « on n’a pas déjà causé de ça y’a pas longtemps ? » ;
– · Cent trente trois pour conseiller de faire une recherche à propos des ampoules électriques avec Google avant de lancer une discussion concernant les ampoules électriques ;

– · Et un enfoiré pour répondre au premier message six mois après et relancer tout le truc.

Cela prouve au moins que, sur terre, il y a 1033 personnes qui ont quelque chose à dire. Ouf ! Des fois on en doute !

Texte piqué sur le ... forum ... SPIP et plus précisément dans un message de Jacques Pyrat


Ecrit le 20 novembre 2013

 Ortho-surréaliste

Pour vous détendre, voici un message authentique trouvé sur « le bon coin » en catégorie informatique, dans le canton de Moisdon la Rivière.

« Bonjours je vend un lot de PC en bonne état et pour pièce ou bricoleur je vend un Toshiba tecra s1 gris à réparer mais je sais pas du tout squi la vendu sans chargeur et un PC hp pavillon dv6 noire un trep bonne état et fonctione super bien avec chargeur batterie mais sans disque dur un hp dv9500 en trep bonne état mais vendu pour pièce car l’écran reste noire mais le PC s’allume trep bien et je ne pas le themp de regarder la panne donc trep bon lot pour pas trep cherre et un PC qui factione super bien et les 2 otre a réparer mais je pence que sais pas grand choz me contacter uniquement par téléphone au 06 66 …....... ».

Ndlr : le vendeur, pas trep bon en hortografe, factionne surment bien en informatique … et veut quand même 250 € !