Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Santé, questions générales > Mutualité

Mutualité

(écrit le 2 janvier 2002)

L’assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue le 19 décembre 2001 sous la présidence de Marguerite Aubry, dans les locaux du CIFOE à Nantes, représentera désormais une date exceptionnelle dans la vie des mutuelles interprofessionnelles locales de notre département. En effet plus de 200 délégués représentant les adhérents des 34 mutuelles ont pris à la quasi unanimité la décision de se regrouper en une seule mutuelle départementale au 1er janvier 2002.

 Une évolution inscrite dans l’histoire

Il s’agit de la conclusion d’un processus de regroupement engagé depuis de nombreuses années. Déjà en 1976, le regroupement des deux courants mutualistes de Bel-Air et Désiré-Colombe avait constitué une étape majeure dans l’évolution du tissu mutualiste du département. Il y a dix ans, on répertoriait encore 85 mutuelles adhérentes à l’Union des Garanties des Mutuelles de Loire Atlantique, aujourd’hui leur nombre est de 34 et parmi elles, beaucoup faisaient état de petits effectifs.

 Le code de la mutualité

Il est clair que les nouvelles contraintes imposées aux mutuelles par le nouveau Code de la Mutualité, tant en matière financière que de fonctionnement, ne sont pas étrangères à cette décision de regroupement. En effet, seulement 4 mutuelles pouvaient prétendre passer le cap de l’agrément, c’est-à-dire répondre aux critères imposés par le nouveau code, pour continuer à exercer leur activité après le 22 avril 2002.

 Une mutuelle de 335 000 ADHERENTS

La future mutuelle représentera 335 000 adhérents. On devine l’impact économique, social et solidaire que représentera sur la Loire-Atlantique une telle mutuelle.

Celle-ci apportera un « plus » aux 335 000 adhérents qui utiliseront ses services pour avoir accès aux soins : unicité de décision, efficacité, offre de garanties élargies pour tous les adhérents, fin de la concurrence interne, nouvelles capacités d’agir en tant qu’acteur de santé, cohérence de la communication, simplification administrative...

Ce sont là les éléments importants et concrets que vont percevoir les adhérents à l’avenir.

Pour les Mutuelles de Loire-Atlantique un mouvement rassemblé représente une chance, une opportunité pour faire plus et mieux dans les domaines sanitaire, social, de la protection complémentaire et de la prévoyance. Une étape majeure a été franchie ce 19 décembre 2001. Il reste à concrétiser maintenant dans les faits ce que d’aucuns ont appelé « une ère nouvelle de dynamisme et de modernité » pour les Mutuelles de Loire Atlantique

Histoire de la mutualité à Châteaubriant