Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Pays (international) > Bénin > CCRN - rapport d’activité 2008 - faire avec ...

CCRN - rapport d’activité 2008 - faire avec ...

Ecrit le 23 septembre 2009

Sept communes, 14 000 habitants : la Com’Com’   de la région de Nozay (CCRN  ) a présenté son rapport d’activité 2008 le 15 septembre 2009 devant 104 personnes : tous des élus des communes qui se sont montrés intéressés par le fonctionnement et les réalisations.

NDLR : une question récurrente : pourquoi ce rapport n’est-il pas présenté à toute la population ? Il figure sur le site internet de la CCRN  , mais est-ce suffisant ? La démocratie peut elle se réduire à une lecture solitaire ?

http://www.cc-nozay.fr/
article.php3 ?id_article=235

A part ça, c’était une soirée rondement menée, chaque vice-président ayant en charge la présentation du travail de sa commission.

 Finances saines

« Des comptes en excédent », a dit Jean Pierre Lebreton, avec une « extinction rapide de la dette » (22 €/hab) et un fort soutien aux associations : 426 000 €. Cette bonne santé va permettre des investissements importants en 2009-2010.

La Taxe professionnelle représente 34 % des ressources. N.Sarkozy a prévu de la supprimer. Et de la remplacer par quoi ??

 Entreprises : toujours plus

Selon Jean-Luc Grégoire, le site internet « entreprises » de la CCRN   contient 317 fiches-entreprises. L’année 2008 a connu des implantations sur la zone de l’Oseraye et sur la zone de la Lande. Un lotissement industriel a été créé à la Boulardière sur 38 883 m2 : 11 lots dont 2 sont déjà vendus et un réservé.

Perspectives : la zone de l’Oseraye devrait s’étendre sur 60 hectares supplémentaires. Des terres sont achetées par la CCRN   pour compenser les pertes de terrains par les agriculteurs. Enfin deux zones artisanales de proximité sont prévues à Nozay et Abbaretz.

En matière d’emploi, Jocelyne Poulin et Maryse Loret ont rappelé que le service emploi de la Com’Com’   existe depuis 1991. Dans leurs propos on sentait poindre une inquiétude : et si Châteaubriant voulait fermer les antennes de Nozay et Derval ? « nous avons bien l’intention de garder notre service emploi, d’autant plus que nous faisons actuellement des travaux de rénovation ». On y trouve une cyber-base emploi (accueillant 4 personnes en formation tous les jeudis matin), des permanences Fongecif (valorisation des compétences) un atelier diversification des choix féminins et un atelier Look et bien-être - et bien sûr les offres d’emploi de l’ANPE.

Les employeurs sont aidés aussi : Recueil des offres d’emploi, diffusion des offres, mise en relation, petit-déjeûner d’information, etc.
A noter que 53 % des entreprises locales n’ont aucun salarié, que 38 % ont 1 à 9 salariés. 8 % ont 10-49 salariés et 1 % dépassent les 50 salariés. En juin 2008 la Com’Com’   comptait 400 chômeurs de catégorie A, en hausse de 46 % en un an (à la même époque la hausse était de 51 % dans le Pays de Châteaubriant  ). NDLR : les chiffres ne donnent pas le nombre de chômeurs déguisés en stagiaires de la formation professionnelle.

 Habitat

Pour Jacqueline Ségalen, l’OPAH (opération d’amélioration de l’habitat)conduite avec le secteur de Derval sur la période 2004-2007 a été un succès avec 351 logements réhabilités pour les propriétaires occupants (2 334 000 € de subventions) et 117 logements locatifs aidés (5 930 000 € de subvention).

En gros, 1 € de subvention a généré 2.5 € de travaux. La CCRN   rénove une maison dans le bourg de Treffieux et engage une réflexion autour du logement des personnes vieillissantes autonomes et envisage la mise en place d’une nouvelle OPAH. Elle réfléchit aussi à la possibilité de constituer des réserves foncières pour la construction de logements sociaux.

Monique Jamin a expliqué qu’il y a 3500 installations d’assainissement autonome, sur le territoire de la CCRN  . Sur 2070 contrôles effectués, 60 % des installations ne sont pas conformes. Les propriétaires devront engager des travaux sur 4 ans.

 Cultures

Thierry Roger a présenté un riche bilan culturel : bibliothèques, animations, parcours artistiques, spectacles vivants, soutien aux pratiques en amateur. Le festival Graines d’automne, en octobre 2008 a accueilli 10 000 spectateurs. Une commission culturelle de territoire se réunit régulièrement et la CCRN   a noué des partenariats avec des opérateurs culturels départementaux.

En matière sportive, rien ne se fait sans un partenariat avec les associations (piscine, loisirs à l’air libre, skate parc, gymnase, etc). La CCRN   réfléchit à la mise en place d’un transport pour les personnes en situation de handicap vers les équipements sportifs et suit le dossier d’aménagement de la mine d’Abbaretz en relation avec le Conseil Général.

Des points d’accès Internet sont ou seront proposés sur chaque commune grâce aux bibliothèques, afin de permettre un accès de proximité aux Technologies de l’information de la Communication.

 Santé - Action Sociale

Avec Claire Théveniau, la CCRN   coordonne les actions en direction des personnes âgées, des jeunes, avec un groupe de veille sociale ouvert aux associations, et élaboration d’un « projet de santé » autour, notamment, de la création d’une maison médicale de proximité.

 Déchets ménagers

Monique Jamin note que l’augmentation de population n’a pas entraîné d’augmentation du tonnage de déchets collectés. Mais on reste à 241 kg/habitant/an alors qu’il faudrait descendre à 180 kg d’ici 4 ans. La collecte sélective est en progrès. D’ici 2012 la CCRN   passera à une redevance « incitative » comme à Derval, Ancenis et ailleurs, l’objectif étant de pousser à la baisse de la production de déchets.

En règle générale, on sent que la CCRN   ne souhaite pas « faire à la place » des associations, mais bien « faire avec », « fédérer » les actions des unes et des autres, suscitant une réflexion commune, un projet de territoire.