Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Agriculture > L’agriculture paysanne

L’agriculture paysanne

Ecrit le 28 avril 2010

Les journées paysannes de mai

Ag-paysanne

L’agriculture paysanne : une notion un peu nouvelle qui se développe dans trois directions : sociale, économique, environnementale.

« Plus que jamais, il convient de repenser les fonctions et la place de l’agriculture dans la société. Il faut redonner aux actifs agricoles leur rôle social, économique et écologique, afin de considérer la production agricole dans sa globalité » dit la plaquette de présentation. Des agriculteurs de la région de Châteaubriant s’inscrivent dans cette démarche, essentiellement autour de la « Confédération paysanne ».

Une définition : une agriculture productrice de biens marchands et non marchands dans l’intérêt de la société.

Une grille d’analyse sociale, économique et environnementale des exploitations agricoles, qui permet de visualiser :
- ce qui dépend du cadre politique, qu’il faut faire évoluer afin de mettre en place l’agriculture paysanne,
–  ce qui dépend de la démarche des agriculteurs, ce qu’ils peuvent modifier par leurs pratiques.

Dix principes : les repères politiques fondamentaux qui doivent orienter les décisions politiques ainsi que les pratiques sur le terrain.

Pour faire connaître leur démarche, pour valoriser leurs produits, six agriculteurs organisent des « journées paysannes » de mai à septembre, autour de l’association Terroirs 44 : visite de ferme, marché du terroir, casse-croute paysan et animations

Premier rendez-vous, le 1er mai, aux portes de Nantes, à la ferme de la Pannetière (GAEC du Douet, La Chapelle sur Erdre) pour la 13e année : production fromagère, visite des ateliers de fabrication, découverte des animaux de la ferme, atelier poterie, balade en carriole. Possibilité de restauration sur place. Rens 06 75 07 44 33 ou 02 40 40 61 97.

A la Colt
chez J.Yves et Nelly Cherhal à Erbray

Puis il y aura la Grigonnais (23 mai), La Meilleraye (29 mai), Bouguenais (6 juin), Erbray (13 juin) et Vay (26 septembre). « Le modèle productiviste imposé à l‘agriculture a trouvé ses limites. Il faut faire autre chose, répondre à la demande sociétale des consommateurs, fidéliser notre clientèle, manifester notre attachement au territoire » explique Patrick Baron

Les journées paysannes (3000 à 5000 personnes à chaque fois !) répondent à la demande des consommateurs qui recherchent un produit, une identité des repères.

« Nous voulons montrer qu’avec quelques hectares et quelques bouteilles de cidre, on peut bien vivre : on produit, on transforme, on vend » témoigne Jean-Yves Cherhal producteurs de cidre, confitures et agneaux à Erbray.

La démarche vise aussi à procurer des retombées économiques aux paysans, pour inciter d’autres producteurs à suivre la même voie. « Il y a à Nantes 2500 personnes cherchant une AMAP » (1) commente Charles Lesage.

Renseignements : www.terroirs44.org

Histoire : GAEC de la Cordée à Treffieux : http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-economique/video/RXF02002263/nantes-gaec-de-la-cordee.fr.html