Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Divers > GULLL ... utilisateurs de logiciels libres

GULLL ... utilisateurs de logiciels libres

Ecrit le 18 mars 2009

 Linux et logiciels libres

06 50 37 0

Une nouvelle association a vu le jour à Châteaubriant : elle porte le nom de GULLL (voir ALIS44110 ci-dessous)

GULLL comme Groupe d’utilisateurs de Linux et de Logiciels Libres.

A la base un jeune homme de Châteaubriant, Renan Le Goff, micro-entrepreneur, qui a créé une petite entreprise d’informatique. « Je n’ai pas de magasin, je vends des ordinateurs si on me le demande, je les monte moi-même en fonction des besoins. Je vends aussi des ordinateurs d’occasion ».

Renan le Goff assure le dépannage et la maintenance, il peut aider à l’installation de logiciels. Il assure des cours de formation à une quinzaine de personnes dans le cadre de l’Université Permanente, mais aussi à des groupes plus restreints, 4-5 personnes, à domicile, si on le sollicite, que ce soit pour le démarrage ou pour des cours plus spécialisés.

Renan est bien entendu adepte des logiciels libres et en particulier de Linux. « Ce logiciel est plus simple, plus adapté que Windows, et il fait fonctionner exactement ce qu’on souhaite, sans imposer des logiciels dont on n’a pas besoin »

 Linux

Et puis, gros avantage, Linux sécurise les gens, parce qu’il n’est pas sensible aux virus et autres logiciels malveillants. Renan explique en effet : « On s’intéresse aux virus et on a raison. Mais il y a bien d’autres choses, par exemple les spywares, qui sont des logiciels espions, s’installant tout seuls sur les ordinateurs, analysant les sites que vous visitez souvent. Allez vous voir régulièrement les sites d’information ? Ou les sites de cuisine ? Ou de jardinage ? Les spywares le savent et peuvent déclencher l’envoi de publicités ciblées sur les goûts qui sont les vôtres ».

Il existe même des keylogger (litté-ralement enregistreur de touches) : dispositifs chargés d’enregistrer les frappes de touches du clavier, à l’insu de l’utilisateur. Il s’agit donc de dispositifs d’espionnage.

Certains keyloggers sont capables d’en-registrer les adresses des sites visités, les courriers électroniques consultés ou envoyés, les fichiers ouverts, voire de créer une vidéo retraçant toute l’activité de l’ordinateur !

Dans la mesure où les keyloggers enregistrent toutes les frappes de clavier, ils peuvent servir à des personnes malintentionnées pour récupérer les mots de passe des utilisateurs du poste de travail !

Ainsi l’ordinateur n’est pas une machine neutre ! Cela signifie donc qu’il faut être particulièrement vigilant …

Renan le Goff a ouvert un site internet destiné à tous ceux qui veulent avoir des infos sur les ordinateurs et sur internet. Ceux qui s’inscrivent (c’est gratuit) peuvent communiquer leurs infos aux autres. C’est le principe des partisans des logiciels libres.

Il est aussi possible de poser les questions qu’on veut, simples ou compliquées.

 Des ateliers

Des ateliers pourront être organisés pour l’entraide en photo, traitement de texte, sites internet. L’association GULLL pourra proposer des hébergements gratuits, et des boites mails permettant aux petits poissons que nous sommes d’échapper aux gros requins d’internet. C’est le sens du combat des logiciels libres. Enfin GULLL est en lien avec une autre association, à Martigné Ferchaud, La Fabrique du Libre destinée aux bricoleurs qui veulent apprendre à monter un serveur et à s’auto-héberger, se monter des pc qui consomment très peu etc..

L’association GULLL sera présente au festival de l’environnement à Châteaubriant, fin mars 2009 et aux journées mondiales du logiciel libre qui auront lieu à Nantes du 7 au 11 juillet 2009


Nouvelle réunion du groupe GULLL, lundi 15 octobre 2012, au local du Conseil de Développement - Renseignements 09 77 81 55 98


 Alis44110

Finalement le groupe GULLL n’a pas tenu. Un nouveau groupe a été créé : Alis44110 , association Informatique Libre et Solidaire. Voir son programme