Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Divers > Courses Hippiques

Courses Hippiques

Page 1673
(écrit le 4 juillet 2001)

150 000 F à la Société des Courses

Le Conseil Régional est riche et Monsieur Frère est généreux : une somme de 150 000 F a été attribuée à la Société des Courses de Châteaubriant pour la réfection du système d’arrosage de l’hippodrome. L’investissement global est de 669 246 F HT   financé ainsi :

Fonds commun de l’élevage et des courses 300 000 F
Conseil Général 150 000 F
Conseil Régional 150 000 F

Ainsi il ne restera que 69 246 F à la charge de la Société des Courses (+ 131 000 F de TVA, environ), ce qui fait environ 200 000 F .

Fort bien ... mais le maire de Châteaubriant, Monsieur Alain Hunault, soucieux des finances de la ville, obligera-t-il un jour le Président de la Société des Courses, Monsieur Hunault Alain, à rembourser la somme de 182 777,00 F que la dite Société des Courses doit toujours à la ville ?


(écrit le 11 juillet 2001) :

Après l’élection d’Alain Hunault comme maire

Gratuit : une demi-page dans le bulletin municipal de Châteaubriant, qui rentre dans les quelque 5000 foyers de la ville, cela fait de la bonne publicité et à pas cher (moins cher que la publicité parue dans Ouest-France juste la veille des élections de mars 2001). Pour qui ? Mais pour la Société des Courses, chère à la famille Hunault, pardi !


(écrit le 2 octobre 2002)

Le programme

Le programme de la Société des Courses du 15 septembre 2002 a été déposé dans la boite à lettres de La Mée. (tout arrive !) Rappelons que l’entrée ce jour-là était gratuite.

Ce qui a surpris un certain nombre de participants, ce sont les prix accordés :

– Le prix des Etablissements Boulé (bois de pays) était de 13 000 euros (85 000 F environ). Le jockey gagnant a obtenu en outre l’équivalent de son poids en bois

– De même le prix des Etablissements Viol était de 16 000 euros (1 050 000,00 F) et le jockey vainqueur a gagné, en plus, l’équivalent de son poids en viande. Véronique Viol en personne a remis son prix au vainqueur, accompagnée de « Mon-sieur le Maire, cher Alain ». Mais pendant ce temps-là, il y a des salariés de chez Viol qui ne comprennent pas ; qui voient qu’il y a des contrats, dans leur entreprise, qui ne sont pas renouvelés, sous prétexte que l’entreprise manque d’argent. Alors, le Prix des Courses leur reste en travers de la gorge.


Ecrit le 24 mars 2004 :

Une aide de Dédé pour les canassons }

Dédé (alias André Trillard, président du Conseil Général de Loire-Atlantique) vient en aide à son ami le maire de Châteaubriant. La commission permanente du Conseil Général, en date du 8 mars 2004 a accordé une subvention de 140 000 € à la Société des Courses de Châteaubriant pour la construction d’un restaurant panoramique et de la modification des tribunes sur l’hippodrome de la Métairie-Neuve (montant total des investissements : 1 274 666 € H.T).

Un restaurant panoramique pour 14 réunions hippiques par an, faut le faire ! voir page 2094


Ecrit le 31 mars 2004 :

Chers canassons

A titre d’aide à la filière équine, la commission permanente du Conseil Général, en date du 1er décembre 2003 a décidé d’accorder une subvention de 1000 € pour chaque jeune cheval qualifié dans l’une des finales nationales de Fontainebleau, Pompadour, ou Uzès. La subvention est plafonnée à 2000 € (deux chevaux) par propriétaire.

Et si c’est un jeune homme qui va passer un concours national, a-t-il droit à une subvention de 1000 euros ? Réponse négative.

Une idée : Peut-être que les jeunes hommes qui iraient passer leur concours, à cheval, y auraient droit ? Qui sait ?

M. Trillard, président du Conseil Général, n’a-t-il pas déclaré que les jeunes n’avaient pas besoin d’un RMI, mais seulement d’une aide à la formation. (cf Presse Océan du 26 mars 2004).

(ndlr : depuis le 28 mars 2004, le Conseil général de Loire Atlantique a changé de majorité : le nouveau président est Patrick Mareschal)


Ecrit le 23 juin 2004 :

Pauvres chevaux


Ecrit le 11 août 2004

Travaux à l’hipprodrome

La Société des Courses de Châteaubriant est riche ! Elle a lancé, le 29 juillet 2004, un appel à la concurrence pour la réhabilitation et l’extension des tribunes de l’hippodrome de Châteaubriant pour une superficie de 450 m2.. Les travaux seraient à effectuer de septembre 2004 à mai 2005.