Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Municipal Châteaubriant > Conseil Municipal 15 mars 2008- 15 mars 2014 > CM 2008-suite > 02-2008. Conseil Municipal du 15 mars 2008

02-2008. Conseil Municipal du 15 mars 2008

Ecrit le 19 mars 2008

Il s’agit de la première réunion du Conseil Municipal élu le 9 mars 2008

 Echos

Grille : le 15 mars, élections du maire de Châteaubriant et des adjoints. Les électeurs de l’opposition, venus en avance, trouvent l’escalier d’accès barré par une grille. Quand ils peuvent enfin monter, ils s’aperçoivent que la plupart des places assises sont déjà occupées par des électeurs de la majorité qui ont pu entrer par une porte réservée.

Malabar : plus de place dans la salle du Conseil. Les électeurs de l’opposition ne peuvent se placer derrière les chaises des élus : le Directeur des Services Techniques fait rempart de son corps. Dévoué !

Applaudissements : à l’annonce des résultats, les conseillers majoritaires applaudissent et les minoritaires ne se manifestent pas. A la fin de la séance, Danièle Catala fait une déclaration : les conseillers minoritaires applaudissent et les minoritaires ne se manifestent pas. Chaud, chaud, chaud, le printemps sera chaud.

Extra : à part ça le maire a annoncé des commissions extra-municipales et la possibilité pour tout citoyen d’y participer. Tout citoyen, vraiment ? Nous verrons !

Ensemble : au « pot » qui a suivi le Conseil Municipal de Châteaubriant, une dame âgée a fait la leçon à Danièle Catala en lui disant : « Voyons, vous devriez travailler ensemble ». Mais pour travailler ensemble, il faut être au moins deux ! Quand la majorité met systématiquement à l’écart les élus de la minorité, c’est pas possible. Mais cela va peut-être changer ??

 

BP  

 

 Composition du Conseil Municipal

Alain Hunault, 47 ans, maire sortant
Marie Jo Havard, 60 ans, adjointe au maire sortant
Georges Garnier, 67 ans, adjoint au maire sortant
Catherine Ciron, 42 ans, enseignante
Yvon Gicquel, 56 ans, éducateur technique spécialisé
Jacqueline Bombray, 51 ans, institutrice, adjointe au maire sortant
Michel Machard, 65 ans, adjoint au maire sortant
Monique Bigot, 61 ans, retraitée de l’enseignement
Maurice Deniaud, 68 ans, retraité, adjoint au maire sortant
Caroline Chevalier, 31 ans, aide soignante
Rachid Ben Haddou, 30 ans, chef d’entreprise (SRVU)
Claudie Sonnet, 50 ans, conseillère municipale sortante
Rudy Boisseau, 51 ans, adjoint au maire sortant
Elisabeth Richet, 51 ans, conseillère municipale sortante
Arnaud Laverne, 42 ans, chef d’entreprise
Christel Pourias, 21 ans, sportive de haut niveau
Rachid Azzouz, 56 ans, médecin, adjoint au maire sortant
Christine Bourdel, 46 ans, conseillère municipale sortante
Dominique Flatet, 53 ans, commerçant, adjoint au maire sortant
Marie Amélie Rouxel, 30 ans, conseillère municipale sortante
François Laurent, 62 ans, retraité, adjoint au maire sortant
Jacqueline Durand, 61 ans, conseillère municipale sortante
Christophe Hamon, 45 ans, conseiller municipal sortant
Danielle Boulay, 60 ans, auxiliaire puériculture retraitée
Damien Carette, 44 ans, conseiller de gestion
Marie Orain, 70 ans, conseillère municipale sortante,
Francisco Duraes, 56 ans, conseiller municipal sortant

Danièle Catala, 42 ans, professeur, conseillère sortante
Pascal Bioret, 44 ans, conseiller emploi, conseiller sortant
Françoise Gentil, 49 ans, conseillère régionale, conseillère sortante
Bernard Gaudin, 50 ans, assistant social
Nathalie Orrière, 45 ans, infirmière
Denis Prodhomme, 35 ans, chargé d’animation

 Election du maire et des adjoints

Maire :

Alain Hunault

Adjoints (dans l’ordre)

Georges Garnier : intercommunalité, économie et transports
Marie-Jo Havard : affaires sociales et solidarité
Maurice Deniaud : culture, sports, loisirs, animations
Jacqueline Bombray : affaires scolaires, formation, jeunesse
Michel Machard : personnel et sécurité
Monique Bigot : affaires internationales et communication
Rudy Boisseau : finances
Catherine Ciron : développement durable, urbanisme, patrimoine
Yvon Gicquel : insertion et handicapés

Pour la première fois, la loi oblige à la parité chez les adjoints. C’est pourquoi trois anciens adjoints, Rachid Azzouz, Dominique Flatet et François Laurent, seront seulement Conseillers délégués

 Première déclaration du maire

Mon premier mot à l’occasion de ce nouveau mandat ne peut être que le mot « merci »

Oui c’est un immense merci que mon équipe et moi-même voulons adresser à tous les Castelbriantais qui nous ont massivement renouvelé leur confiance.

Cette victoire est une récompense pour tout le travail effectué au cours des sept années écoulées, mais c’est surtout le plus beau des encouragement à continuer, jour après jour, dans les bons moments comme dans les difficultés, la mission qui nous a été confiée.

Nous repartons encore plus motivés et désireux de répondre aux attentes de nos concitoyens.

Comme je l’ai dit dimanche dernier, je pense aussi à ceux qui n’ont pas voté pour nous. Qu’ils sachent que nous travaillerons au service de tous les Castelbriantais sans exception, comme nous l’avons fait, convaincus qu’au-delà des convictions propres à chacun, on peut se retrouver sur des projets utiles à tous.

Une seule chose compte pour nous : l’avenir de Châteaubriant et le bien-être de ses habitants.

Nous invitons toutes les bonnes volontés qui voudraient nous apporter leur aide et leurs compétences à nous rejoindre notamment au sein des commissions extra-municipales que nous allons développer afin que la réussite de Châteaubriant soit l’affaire de tous.

« Tous au travail pour Châteaubriant »

 

Alain Hunault

 

 Déclaration de Danièle Catala

Danièle Cata, François Gentil, Pascal Bioret, Nathalie Orr

Je tiens à affirmer – au nom de l’ensemble de mes colistiers – le plus profond respect que nous avons pour le vote de nos concitoyens et pour ceux qui s’engagent dans un mandat d’élu.

Nous sommes heureux et fiers d’avoir pu rencontrer les Castelbriantais au cours d’une campagne que nous avons voulu loyale, constructive et dynamique. Avec eux, nous avons construit le socle de pensée d’une autre voie pour Châteaubriant qui a convaincu un grand nombre d’habitants. Pour l’instant, nous avons fait connaissance. Maintenant, nous continuerons à partager notre idée d’un autre avenir.

Nous exercerons notre mandat dans un esprit de dialogue et - sur la base de notre programme électoral - nous souhaitons être une force de proposition au cours des processus de décision pour l’avenir de notre ville et l’amélioration du quotidien des habitants.

Nous voulons que le travail des prochaines années se déroule dans un esprit non partisan. En effet, en politique, les arguments contradictoires relèvent bien du seul débat d’idées et ne visent pas les personnes qui les portent.

Pour conclure, je souhaite que vous fassiez vôtre cette phrase d’Albert Camus : « La démocratie, ce n’est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité ».

 

Danièle Catala