Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Divers > Sacrées bestioles (03)

Sacrées bestioles (03)

Ecrit le 1er avril 2009

Chenille processionnaire

Cheni

La jolie petite chenille porte le nom de « chenille processionnaire du chêne ». Les chenilles éclosent au printemps, se constituent un nid caché-collé sur des branches de chêne et croissent par mues successives. Elles sont grisâtres avec le dos jaune, d’une forme plutôt trapue et, lorsqu’elles sont enroulées, ressemblent un peu à un hérisson miniature.
 
Dans la journée les chenilles restent au nid, et la nuit venue elles partent en quête de nourriture. Les « trajets » se font en commun, sous forme d’une « procession » qui s’apparente à une sorte de ruban, les chenilles progressant le plus souvent sur plusieurs rangs contigus, voire en « nappe » dans la première partie du trajet. Chacune d’entre-elles « déroulant » son « fil d’Ariane », les allers et retours finissent par former de véritables pistes soyeuses qui permettent d’aisément retrouver le bercail.
 Lorsque la chenille est excitée, dérangée, ou agressée, les zones urticantes « s’ouvrent » et libèrent de minuscules harpons enduits d’une sécrétion qui provoque de très intenses démangeaisons. Gare aux mains, aux pieds nus, au cou et même aux yeux.

Une opération de lutte biologique aura lieu fin avril-début mai. Tarif : 55 € pour un à 5 chênes à traiter. Rens. 02 40 81 52 30 avant le 3 avril

Source : http://www.insectes-net.fr