Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Conseil Municipal à Fercé, 30 avril 2009

Conseil Municipal à Fercé, 30 avril 2009

Ecrit le 13 mai 2009

 Conseil Municipal du 30 avril 2009

La ma
à Fercé

20h30 - 20h45 : les Conseillers Municipaux de Fercé arrivent un à un, avec quelque peu de retard ce jeudi 30 avril 2009. Le secrétaire de la séance précédente, Gérard Chérel, lit le compte-rendu des décisions : tant mieux ! La Mée suit ainsi deux conseils municipaux en un seul.

Sous la direction du maire, Noël Jouan, qui présente et explique lui-même les dossiers, il est question de voirie, d’enduit d’usure et de subvention du Conseil Général. Il est question de transport scolaire où la commune prend à sa charge une partie du coût. Il est question de FCTVA (fonds de compensation de la TVA) : la commune s’engage à dépenser plus de 101 218 € en 2009 en promettant d’arriver à quatre fois ce montant.

Il est question de travaux d’entretien à la lagune, et de remplacement de la clôture de l’école : l’ACPM   fera le travail (merci pour cette association d’insertion).

A la demande de la CCC   (Com’Com’   du Castelbriantais) le Conseil Municipal de Fercé accepte la modification des statuts de la CCC   pour autoriser celle-ci à créer des zones de développement éolien. Une petite zone, 4 éoliennes, est prévue sur Fercé, en lien avec Noyal/Brutz, du côté du lieu-dit Le Vertonnay.

 Commerce multi-services

Salle Gal
à Fercé

Le gros morceau de 2009 concerne l’unique commerce du bourg. Les gens tenant le café-restaurant ont quitté les lieux en début d’année. Ils étaient dans un local communal. La commune de Fercé a récupéré le bâtiment, s’étonnant de l’état de saleté dans lequel elle l’a trouvé. Il a fallu tout nettoyer, et évacuer une gazinière hors d’usage, une hotte de mauvaise qualité, un lave-vaisselle déglingué, un aspirateur de fumée inutile. Ce bâtiment sera, dans quelques mois, affecté à la bibliothèque.

La petite supérette du bourg va être complètement restructurée en y adjoignant un bar. Il a fallu pour cela enlever un four de boulanger de 3 tonnes et en partie amianté. Gros travail ! Le bar pourra aider à assurer le revenu de la commerçante, Mme Gledel, et offrir aux habitants un lieu de rencontres  . Les travaux commenceront en juin et vont durer 5 mois et ont nécessité l’installation provisoire du commerce multi-services dans l’ancien bar-restaurant.

Pour la coordination et la sécurité des travaux, cinq bureaux ont été consultés. Les prix vont de 1595 € à 2531 € HT  . C’est le moins disant qui est retenu.

La commune achète aussi, pour le commerce, une armoire sécurisée pour le tabac et les alcools, et une caisse enregistreuse. L’ensemble des investissements représente 150 000 € environ. Le Fonds Fisac, sollicité depuis un an, a donné l’autorisation de commencer les travaux mais ne dit pas s’il subventionne (la commune espère 39 600 €). Une subvention du Conseil Régional est souhaitée par le biais du Contrat de Territoire Unique. Le Conseil Général, lui, a déjà attribué 50 000 €, il restera donc environ moins de 60 000 € à la charge de la commune, en partie financé par emprunt. Le maire espère que ces efforts budgétaires favoriseront l’animation du bourg et plaide en faveur du petit commerce.

Pour vous y retrouver :

– L’ancien bar est fermé, il accueille le commerce multi-services le temps des travaux, et sera ensuite affecté à la bibliothèque.

– Le commerce multi-services est en cours d’aménagement et comprendra un bar, mais aussi gaz, journaux, articles fumeurs, bimbeloterie.

 Projet de lotissement

Dénommé Jean de la Fontaine II, ce projet est à l’étude depuis septembre 2008. Huit lots sont prévus mais il faut d’abord régler la question de l’assainissement et, en même temps, voir la question de l’école : lorsqu’il pleut beaucoup la partie école inonde les terrains situés en aval.

 Du gaz et du bois

Les bâtiments communaux sont desservis en gaz par Primagaz et Antargaz. La première de ces sociétés propose d’installer une citerne plus grosse, enterrée, pouvant desservir à la fois l’école publique et l’ancien bar.

En amont de l’étang, du côté du Bois de la Glacière, la commune veut aménager une lagune supplémentaire dans un terrain naturellement humide, actuellement boisé. Il s’y trouve 30 beaux peupliers et un acquéreur s’est présenté. Mais il faut, au préalable, nettoyer le terrain. Selon le maire, il y aurait de quoi faire 80 à 100 stères de bois de chauffage (aulne, frêne). La commune propose aux habitants souhaitant se procurer du bois, de venir le couper eux-mêmes. Le tarif : 5 € le stère, ce qui représente 4 à 5 fois moins que la normale. La modicité du prix tient compte des difficultés d’accès. Priorité sera accordée aux Fercéens.

 Questions diverses

Un ordinateur portable est acheté (900 euros), pour favoriser la présentation des dossiers aux habitants. Par exemple pour le prochain aménagement du bourg.

Une tondeuse autoportée a été achetée. Un communiqué de presse en informera les habitants.

La bibliothèque de Fercé est actuellement dans une petite salle de l’école publique, servant aussi d’accueil périscolaire. Son informatisation est réalisée.

Mais il ne faut rien dire à la presse (donc on ne vous a rien dit) car la Com’Com’   se réserve la communication à ce sujet.

La future bibliothèque fera 75 m2, donc plus que Villepôt (qui fait 53 m2). Mais chut, chut, faut rien dire.

La Com’Com’   du Castelbriantais a souhaité mettre en place un plan pilote pour l’agriculture dans le cadre du Grenelle de l’environnement : efficacité énergétique des exploitations agricoles ; certification environnementale ; systèmes de culture innovants pour préserver la qualité de l’eau ; circuits courts de commercialisation de produits agricoles. Le comité de pilotage aura un délégué de Fercé, ou plutôt une déléguée, Marie Amélie Thomerot

Pour les élections européennes du 7 juin, un tour de rôle est institué.

Deux maisons du bourg ont trouvé acquéreur. La commune ne préempte pas. Malheureusement les acquéreurs sont des personnes seules : c’est pas ça qui va redonner de la population à Fercé.

La commune accorde 25 € à l’association Jonathan qui vient en soutien aux familles ayant perdu un enfant.

Pour la prochaine rentrée scolaire la commune accordera 19 € aux élèves en dessous de 16 ans, pour leurs fournitures scolaires.

 Voilà, c’est fini.

Le Conseil Municipal a duré plus de deux heures, dans une atmosphère détendue, les conseillers prenant la parole à leur guise. Maintenant chacun s’en retourne chez soi. La lumière de la salle de conseil éclaire ceux qui reprennent leur voiture. Les rares conseillers piétons repartent dans le noir : il n’y a plus de lumière dans le bourg à partir de 22h30. Il y a intérêt à emporter une lampe de poche. C’est ça la vie d’une petite commune.

 

B.Poiraud

 

Portes de l’ég
à Fercé
Portes du cimet
à Fercé
Grille de
à Fercé
(anciennes grilles de l’école)
La lanterne des m
à Fercé

Monument remarquable à Fercé : la Lanterne des Morts (servant de Monument aux Morts). Elle rappelle le temps où l’on y hissait autrefois, souvent avec un système de poulies, une lampe allumée, supposée servir de guide aux défunts.

La Lanterne de Fercé a été construite par l’architecte Moriceau avec une forme rappelant les obus, à la suite du Conseil Municipal du 25 décembre 1918 (M. Thomerot, maire) et inaugurée le 19 juin 1921. Trois cents donateurs se sont cotisés pour ce monument.

Intérieur de l’ég
à Fercé

Visite de l’église : http://www.chateaubriant.org/spip.php?article1102


Un éclairage public à la demande, avec un téléphone portable, en Allemagne :
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1870_eclairage_public_demande.php
Aménagement du bourg de Fercé