Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Grappillages 24.03.2004

Grappillages 24.03.2004

Grappillages et Mée-disances du 24 mars 2004

Réquisition

Relevé dans le Canard Enchaîné du 10 mars 2004 : « Financé par le Conseil Général de Corrèze, le musée du Président CHIRAC à Sarran a été réquisitionné pour la campagne électorale de Bernadette (du même nom). Madame la Conseillère Générale y a ainsi accueilli les charters de journalistes venus depuis Paris passer une journée aux champs avec la candidate (...). Les socialistes locaux l’ont d’autant plus mauvaise que le 18 février François HOLLANDE a été contraint de laisser les journalistes à la porte du Musée de l’Homme à Paris. Sur ordre du Ministre de la Recherche, la direction lui a signifié : le débat politique n’a pas sa place ici, surtout en période électorale ». Mais les CHIRAC font peut-être partie des spécimens exposés, ce qui évidemment change tout.

Récolte

Selon le Canard encore : « Dopée par une culture intensive du résultat, 2004 devrait être une excellente année pour la récolte des prunes. A Bercy on table sur 510 millions d’euros ! Ce qui équivaut à une production de ces recettes de plus de 24 % , soit, selon le projet de loi de finances, plus de 100 millions d’euros d’un an sur l’autre. En 2003, déjà, la collecte des contredanses avait vu ses recettes augmenter d’une centaine de millions : à titre de comparaison, 510 millions d’euros, c’est 130 de mieux que ce que le P.M. U. rapporte à l’État ou la moitié de ce que celui-ci engrange grâce aux casinos. Un peu de beurre dans les épinards d’un gouvernement aux abois. En principe, depuis la loi de finances de 1978, la recette de ces amendes est reversée aux communes. Mais la nouvelle loi de 2003 renforçant la lutte contre la violence routière a prévu une petite gâterie pour l’État. Grâce à une dérogation bienvenue, Bercy encaissera en 2003 et en 2004 la totalité des contraventions perçues par la voie des systèmes automatiques du contrôle-sanction. Autrement dit les fameux radars ». Il paraît même que SARKOZY et MER sont à la recherche d’un appareil susceptible de prélever directement les euros dans la poche même des automobilistes.

Droits

Relevé dans Ouest France du 11 mars : « L’un des quatre Britanniques rapatriés de la base américaine de Guantanamo, où ils étaient détenus, après leur capture en Afghanistan, a été relâché hier par la police antiterroriste de Londres. Aucun chef d’accusation n’a été retenu à l’encontre de cet ancien employé d’une maison de retraite. Mais il aura été détenu par l’armée américaine plusieurs dizaines de mois sans aucune inculpation ni avocat ». Sans doute au nom des principes démocratiques dont cet État impérialiste se prétend le modèle et le chef de file.

Croissance

Du Canard (et du Monde du 9/3) : « Francis MER , en meeting à Bordeaux, a affirmé : Nous vivons dans une période de croissance mondiale superbe ! Dommage que les Français n’en profitent pas ». Mais Francis MER, du haut de sa superbe, ne s’en est peut-être pas encore rendu compte.

Arithmétique

Toujours selon le Canard : « Elisabeth MORIN, qui a succédé à RAFFARIN à la tête de la Région Poitou-Charentes, s’est engagée à faire dès l’an prochain reculer de 80 000 le nombre de chômeurs dans la Région, laquelle compte officiellement ... 63 000 demandeurs d’emplois ! » Mais, foin de toute mesquinerie, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent, et on n’est pas à 17 000 chômeurs près !

Ingérence

Relevé dans Marianne du 8 au 14 mars : « ARISTIDE a été mis dehors : la violence avait fait 60 morts en un mois à Haïti. Il fallait que la Communauté internationale intervienne ! Rappelons, tout de même, qu’une coalition anglo-américaine, qui se réclamait de la communauté internationale, est intervenue en Irak et qu’on y a recensé 200 morts en 24 heures et 450 en une semaine ! Que faire quand la violence est la conséquence du droit d’ingérence (si cher à un certain KOUCHNER) ? ». Il arrive que les Peuples, quand ils ont la possibilité d’exercer leur souveraineté, sanctionnent a posteriori : c’est ce qui vient d’arriver à José-Maria AZNAR et c’est tout le bien qu’on peut souhaiter à George BUSH !

Lutte des classes

De Marianne : « RAFFARIN, au cours de son débat sur la motion de censure de la Gauche, s’est livré à une vive critique de la politique de son propre gouvernement en déclarant : la lutte des classes n’est plus l’espoir des sociétés modernes. Les électeurs préfèrent l’esprit de projet à l’esprit partisan ! » Et pour être sûr qu’on l’avait bien compris, il s’est déclaré proche du Chancelier SCHROEDER, qui est en train de s’effondrer électoralement, et de Tony BLAIR qui n’a jamais été aussi impopulaire dans son pays : une façon d’admettre qu’il attend une sanction du pays ». Ceci dit, RAFFARIN ne reconnaît pas l’existence des classes sociales ; il lui préfère le vocable, tout incantatoire de France d’en bas, et par voie de conséquence de France d’en haut, qu’il s’emploie à chouchouter particulièrement.

Partition

Toujours de Marianne : « Le député U.M.P. du Val d’Oise Axel PONIATOWSKI, qui a hérité de sa circonscription, propose une solution pour l’Irak : la partition sur une base ethnico-religieuse. Et il donne l’exemple de l’ex-Yougoslavie, avec les résultats magnifiques que l’on sait. Question : quand certains Corses, Basques, Bretons, catholiques, musulmans ou autres proposeront la partition de la France sur une base ethnique ou religieuse, comment réagira Axel PONIATOWSKI ? » Et on pourrait ajouter : quand certain comité des régions d’Europe travaille au démantèlement de fait de la République, comment réagiront les citoyens français ?

Milliardaires

De Marianne : « Youpi ! La fortune des milliardaires du monde entier s’est accrue en un an de 500 milliards de dollars, soit de près de 30 %. C’est ce qu’annonce le nouveau classement Forbes. Comme quoi tout ne va pas si mal. Et les pauvres ? Logiquement, ils ont perdu 500 milliards de dollars. On ne peut pas tout avoir, l’argent des riches et l’argent des pauvres ! » Comme dit la sagesse populaire, il vaut mieux être riche et bien-portant que pauvre et malade.

Bien élevé

De même source : « Dominique STRAUSS-KAHN a participé à Londres, en compagnie de quelques figures sociales-libérales de haut vol, à une réunion au sommet du courant « blairiste ». Bizarrement il n’a pas dit un mot de l’alignement de son héros sur la droite américaine « bushiste » (au grand dam des démocrates américains) ». Cela veut peut-être seulement dire qu’il s’agit d’un homme politique bien élevé qui sait se tenir à l’étranger.

Réduction

Du même journal : « Le Gouvernement Centrafricain, confronté à des problèmes financiers a décidé de réduire de 30 % les salaires des ministres, des conseillers à la Présidence de la République et des chargés de mission du pays. Certains, dont le budget est également fortement déficitaire, pourraient en prendre de la graine ! » Il ne manquerait plus que ça : prendre pour modèle les ex-colonies africaine ! Mais pour qui nous prend-on ? ?

Prison

De Marianne : « Vingt-quatre maisons d’arrêt sur 115 affichent des taux d’occupation supérieurs à 200 %. Plus de 120 suicides de détenus en 2003. Acculé par un rapport accablant du C.P.T., le Comité de Prévention de la Torture, qui dénonce les traitements inhumains infligés aux prisonniers français, notamment dans les Établissements de LOOS (Nord) et de SAINT-ROCH (Var), le Garde des sceaux a refusé de s’interroger sur l’évolution de la pénalisation des comportements criminels dans l’Hexagone. Dominique PERBEN en a profité pour botter en touche. Il a invoqué l’insuffisance du parc pénitentiaire français et affirmé mener une politique volontariste d’alternatives à l’incarcération. Une affirmation démagogique ? En France, seuls 369 condamnés sont suivis au moyen d’un bracelet électronique. Lors du vote de ce dispositif, 3000 places étaient solennellement annoncées ». Il n’y a aucun autre commentaire à faire : c’est la honte pour la France, le pays des droits de l’Homme et du Citoyen.

Sans filet

Relevé dans Marianne aussi : « Quand on travaille pour la Commission Européenne, c’est sans filet. Une journaliste, Nina SUTTON, l’a expérimenté à ses dépens, le 26 février dernier, en poursuivant son ancien employeur devant les Prud’hommes. Pendant 6 ans, elle a réalisé la revue de presse. Un vrai boulot de salariée : De 8 heures, heure de livraison, à la fin de la journée, elle adaptait son travail aux desiderata des Commissaires ... sauf que l’employeur, fidèle à sa philosophie libérale, avait concédé un contrat de prestataire de services à son fournisseur, la journaliste ! Donc, pas de chômage en fin de mission. Pour requalifier ses prestations en contrat de travail, Nina SUTTON a tenté la voie de la justice. Plaidoirie de l’avocat de la Commission : « La plaignante, en quelque sorte, nous apportait un croissant. Ca vous viendrait à l’idée d’embaucher votre boulanger ? ». Puis a-t-il conclu, en lui donnant raison, le tribunal ferait jurisprudence. Autrement dit, il mettrait en péril les pratiques libérales de la Commission. Message reçu par le tribunal qui s’est déclaré incompétent : Nina SUTTON, elle, reste sur le carreau ». Les petites mains de Bruxelles sont au régime libéral, conclut le journal. Mais rassurez-vous les élus et les salariés européens, eux, ne sont sûrement pas traités selon le même régime : le libéralisme c’est bon pour les pelés et les sans-grade !

C.I.O.

Relevé dans Marianne cette boutade de Cheikh KHALIFA AL-THANI, Président de la fédération qatariote de football (qui propose jusqu’à un million d’euros à des vedettes du ballon rond pour qu’ils prennent la nationalité qatariote ... et renforcent l’équipe nationale. ) : « Il est plus important d’être reconnu au Comité International olympique qu’aux Nations-Unies, car tout le monde respecte les décisions du C.I.O. ! ». Force oblige hélas de le déplorer, ne serait-ce que par l’exemple déplorable donné par Israël et les États-Unis d’Amérique.

Conception biblique

Lu dans le Courrier International du 11 au 17 mars ( d’après The Economist ) : « Deux millions de têtes blondes manquent l’école. De plus en plus de parents américains choisissent d’éduquer leurs enfants à la maison. La formule du Home-Schooling, prônée notamment par la droite religieuse, est désormais acceptée dans tous les États du pays. Le mouvement des home-schoolers a désormais son université, le Patrick Henry College en Virginie. Cette institution ultra-conservatrice créée en 2000 ne compte que 242 étudiants, mais elle mise sur l’inscription de 1600 élèves en 1er cycle et 400 en faculté de droit. Plus de 4 sur 5 ont fait leurs études à domicile.

La religion y est omniprésente : les tableaux des pères fondateurs des États-Unis en prière sont visibles partout. Pour y être admis, les étudiants doivent notamment décrire dans une dissertation quel est leur rapport à Jésus-Christ et le chemin personnel qui les a menés à la foi. Les enseignants, quant à eux, doivent signer une ‘‘déclaration de conception biblique’’ dans laquelle ils reconnaissent l’explication créationniste de l’origine de l’Univers ». Il est évident que George BUSH a tout fait pour encourager et se concilier les adeptes des home-schoolers particulièrement développés au Texas et qui constituent le plus souvent la piétaille du parti républicain !

Dieu

Du Courrier International (et de Al Hayat) : « Cent cinquante-deux morts, près de 600 blessés : les attentats anti chiites du 2 mars en Irak et au Pakistan ravivent les tensions entre les deux grandes branches de l’islam, chiite et sunnite. Dans les pays du golfe, où les chiites forment des minorités, on s’inquiète. En Irak, ils veulent leur revanche. Des voix, comme celle du poète ADONIS appellent à la raison : seront-elles entendues ? » Les chiites ne représentent qu’un peu plus de 10 % des musulmans. Ils sont majoritaires en Irak, Azerbaïdjan, à Bahreïn et autour des champs pétrolifères au Nord-Est de l’Arabie Saoudite. Le chiisme remonte à la « grande discorde » de 680 qui déchira la communauté musulmane sur la question de la succession du Prophète et, les Chiites contrairement aux Sunnites ont un clergé très hiérarchisé. Il y a encore les ismaéliens (ou septimains), les druzes, les alaouites, les zaîdites et les alévis, et tous se battent au nom du même Dieu monothéiste qu’adorent aussi les juifs, les chrétiens, les orthodoxes et les protestants de toutes religions !

Forçats

Du Courrier International (et de NRC Handelsblad de Rotterdam), sous le titre : « Aux portes de l’Europe riche, les forçats de l’Est » : « Le 1er mai prochain, huit pays d’Europe de l’Est entreront de plein droit dans l’Union Européenne. Doit-on redouter un afflux de main-d’œuvre, attirée par les différences de salaires et nos systèmes de protection sociale ? Pour répondre à ces peurs d’une partie de l’opinion publique, la plupart des pays de l’Europe de l’Ouest ont, ces dernières semaines, multiplié les barrières empêchant le libre accès à leur marché du travail. La réalité est que 900 000 Est-Européens travaillent dans l’Union, souvent clandestinement et dans des conditions effroyables ». Contrairement au tableau idyllique que nous ont dressé tous les euro-béats, l’Europe (libérale) est celle des marchandises et des capitaux, mais surtout pas celle des hommes !

Échos cueillis par Jean Gilois