Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Législatives > Législatives 2007-Pascal Bioret

Législatives 2007-Pascal Bioret

 Pascal dans la fosse aux lions

Mercredi 9 janvier 2007, une petite table toute simple dans une salle du café « Paris-Océan » : entouré de nombreux militants, Pascal Bioret présente sa candidature comme député de la 6e circonscription, celle de Châteaubriant. Pas de costume cravate : il est seulement en survêtement (de rugbyman ?) et il a laissé pousser ses cheveux.

43 ans : c’est une nouvelle génération qui lève la tête. Pascal Bioret a fait ses études à Châteaubriant au lycée professionnel Étienne Lenoir (CAP mécanicien-frai-seur), et s’il n’aimait pas trop l’école en ce temps-là, il s’est bien rattrapé depuis ! Il habite Châteaubriant depuis toujours (sa famille est originaire de St Ades Châteaux) .

Danièle Catala, Pascal Bi

On connaît Pascal Bioret par le rugby, mais surtout par son expérience professionnelle et syndicale à la Fonderie Focast, « expérience qui m’a amené à travailler avec tous les décideurs du département voire nationaux ». dit-il. Cette bonne maîtrise du dialogue social lui permet aujourd’hui d’exercer le métier de conseiller emploi dans une société nantaise, avec des permanences à Rennes, Nantes et Châteaubriant.

« C’est cela qui m’a amené à m’engager en politique. D’abord comme conseiller municipal du groupe minoritaire à Châteaubriant depuis mars 2001, et aujour-d’hui porté par les militants du parti socialiste de la 6e circonscription pour ma candidature aux élections législatives »

« Ma candidature est originale puisque je suis un des rares candidats issus du monde ouvrier à se présenter pour ces élections nationales ».

La candidature de Pascal Bioret est manifestement réfléchie puisque l’homme précise (déjà) sa méthode, son projet.

 Ma méthode

1. « Dynamiser la campagne présidentielle »

Aujourd’hui, pour lui, la situation politique est inédite puisque, de son point de vue, la candidature commune du PS, du MRG, et du MDC, permettra d’éviter un nouveau 21 avril [2002] et doit faire gagner la gauche et donc amener le changement espéré par tous.

Pascal Bioret sera donc le pivot de la campagne présidentielle dans la circonscription.

2. « Ma campagne sera clairement participative. », dit-il

« J’ai attendu, avant de lancer ma propre campagne, la désignation de Ségolène Royal comme candidate du PS à l’élection présidentielle . Comme elle, je veux prendre le temps de rencontrer et de dialoguer avec les citoyens, dans le cadre des débats participatifs organisés par le comité de campagne de Ségolène Royal, dont je suis le leader pour la 6e circonscription. Ma propre campagne de terrain me permettra de rencontrer le maximum de personnes pour enrichir le projet des socialistes, en écoutant avis et propositions »

Pour renseigner les électeurs sur les détails de cette campagne, un « blog » sera mis en place http://pascalbioret2007.over-blog.com, pour des billets d’opinion, un calendrier, des rendez-vous etc. et un courriel :pascalbioret2007@orange.fr

Pascal Bioret-Danièle Ca

 Mon projet : être un député utile

« J’incarne le vote constructif et de rassemblement, celui qui pourra, concrètement, amener un changement... d’avenir !
Je propose aux citoyens une République moderne résolument tournée vers l’avenir, les citoyens ont besoin de changements voilà donc mes trois axes prioritaires » :

1. « Moderniser les pratiques. »

Depuis 2002 on ne peut plus se permettre d’avoir une conception traditionnelle des fonctions électives. Je propose une nouvelle façon de faire de la Politique.

Je serai proche de mes électeurs.

– J’habite la circonscription.
– Je suis capable de rencontrer les citoyens là où ils vivent et là où ils se réu-nissent (dans les salles, les cafés, et même, s’ils le souhaitent, chez eux) et pas seulement dans une permanence.

Je n’ai pas peur de partager leur quotidien puisque c’est également le mien.

Je m’engage à respecter une éthique politique

Monsieur Aristote a dit : « La démocratie, c’est gouverner et être gouverné à tour de rôle ! ».
– je garderai un seul mandat électif pour être plus disponible et plus efficace
– ce mandat sera renouvelé une seule fois pour permettre le changement des têtes donc celui des idées.
Je pense que, quand on est élu depuis des décennies (ici 45 années d’une dynastie familiale), ce n’est pas sain pour la démocratie.

2. « Il faut, ensuite, moderniser les institutions. »

J’œuvrerai pour une nouvelle façon de gouverner :
– où les pouvoirs au sein de l’exécutif seront rééquilibrés, pour responsabiliser ;
– où le pouvoir du Parlement sera renforcé ;
– où la Justice sera la même pour tous (y compris pour les élus !) ;
– où la démocratie sociale sera rénovée ;
– où la décentralisation sera simplifiée et réelle et
– où la démocratie participative sera généralisée !

Je me battrai pour relancer immédiatement la construction européenne.

3. « Il faut, enfin, moderniser les lois. »

Je propose l’égalité des possibles.

Par exemple :
– Chacun doit avoir les mêmes chances, quels que soient son lieu d’habitation ou son origine sociale.
– Permettre à chacun d’avoir une place, d’avoir sa place, dans la société, est un des moyens, en agissant à la source du problème, de combattre la délinquance.

Je veux une France plus solidaire et je propose une solidarité avec les plus défavorisés en installant :

– un « bouclier logement » en durcissant les sanctions de la loi SRU
– garantir l’avenir des retraites par répartition.

Je propose une solidarité entre les territoires :
– une péréquation renforcée
– une intercommunalité démocratisée.

Je propose aussi une solidarité au sein même de l’entreprise :
Avec une approche différente du syndicalisme (et notamment de la syndicalisation)

Quant à l’effort fiscal, il doit être fondé sur une juste répartition avec un impôt unique, personnel et progressif (fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG).

Enfin, je propose de nouvelles libertés.
– liberté pour les personnes de même sexe de se marier ;
– liberté de mourir dans la dignité
– liberté de voter aux élections pour les résidents étrangers.

Le droit au « développement durable » : les énergies renouvelables doivent être développées.

Cette « République moderne », c’est tout simplement la République à laquelle nous rêvons tous.
Une République qui ne soit pas seulement faite pour les contribuables, les administrés, les usagers, les clients, les électeurs...
mais une République qui soit faite par et pour les citoyens


Ecrit le 28 février 2007

A l’occasion de sa traditionnelle « galette républicaine », Pascal Bioret, candidat du Parti Socialiste dans la 6e circonscription, invite au lancement de sa campagne électorale, vendredi 2 mars à 20h30 dans la « Salle Renac   » qui se trouve Route des Fougerays, tout près de vélodrome à Châteaubriant .

A noter : le blog :
http://www.pascalbioret.fr

Et le courrier électronique :
pascalbioret@orange.fr


Ecrit le 23 mai 2007

  PS : Pascal Bioret, Danièle Catala

Pascal Bioret a inauguré son local de campagne dans la Grand Rue à Châteaubriant (ouvert les mercredis et samedis de 10 à 12 h) à proximité de la rue du Pélican où réside le clan Hunault qui bloque la vie politique et démocratique de la ville de Châteaubriant et des environs.

Mais Pascal Bioret ne restera pas assis dans ce local : il continuera à sillonner les communes de la circonscription pour se faire connaître.

Face au député sortant, qui n’a travaillé que pour lui-même, « Il est nécessaire d’élire des personnes issues du monde du
travail, qui ne se présentent pas pour cumuler les mandats, mais pour apporter des idées nouvelles dans une assemblée nationale où le contre pouvoir est indispensable » dit Pascal Bioret.

http://www.pascalbioret.fr/
06 84 20 34 03


Ecrit le 30 mai 2007

IMG_0666-Bioret

 Soutiens à Pascal Bioret

Pascal Bioret, Parti Socialiste, mène une campagne électorale soutenue. Il vient de recevoir le soutien public des six Conseilers Généraux de la région : Marcel Verger (Blain), Xavier Amossé (Nort sur Erdre), Jean Poulain (St Julien de Vouvantes), Michel Neveu (Rougé), Gilles Philippot (Nozay) et Yves Daniel (Derval). La conseillère régionale Françoise Gentil, et de nombreux maires, ont aussi apporté leur soutien, de même que les groupes de réflexion mis en place depuis plusieurs années. « Il s’agit de groupes de citoyens acteurs du territoire, qui ont déjà l’habitude de travailler ensemble et de construire la solidarité dans le Pays de Châteaubriant   »

Par ailleurs le maire de Nantes accompagne Pascal Bioret. Celui-ci a été très bien accueilli dans diverses entreprises, aussi bien par les salariés que par les dirigeants qui connaissent la qualité de son travail et de son engagement au service du territoire.

Pascal Bioret affirme vouloir la revalorisation des bas salaires, défendre l’économie agricole en mettant en avant la souveraineté alimentaire, impulser le dynamisme du territoire tout en préservant son cadre de vie. 06 84 20 34 03


NOTES:

pascalbioret2007@orange.fr

http://pascalbioret2007.over-blog.com