Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Législatives > Législatives 2007 - 2e tour

Législatives 2007 - 2e tour

Ecrit le 20 juin 2007

 Pas de chèque en bleu

Eh bien, pour une surprise, c’est une surprise. On nous avait prédit un tsunami bleu et le premier tour du 10 juin le laissait présager. Et puis, le 17 juin, tout est chamboulé. Les électeurs de gauche ont massivement réagi pour éviter la catastrophe. Les résultats sont (pour les grandes formations et leurs alliés) :
– UMP : 323 sièges (359 en 2002)
– Parti socialiste : 206 députés (contre 149 en 2002).
– Nouveau centre : 22 sièges.
– PC : 18 sièges (21 sièges en 2002).
– MoDem : 4 élus
– Verts : 4 élus (3 en 2002)

ScreenShot027
Dessin de Eliby 06 23 789 305

La Droite est majoritaire, c’est évident, mais moins qu’il y a 5 ans : elle a perdu une quarantaine de sièges. Dans l’Ouest le PS progresse largement. Il compte désormais 5 députés sur 10 en Loire-Atlantique et un 6e si l’on compte le député Vert qu’il soutenait.

Les électeurs ont-ils été déçus des premiers cafouillages de Sarkozy et de ses ministres ? Ont-ils commencé (déjà !) à comprendre que les cadeaux fiscaux sont pour les plus riches des riches et que la TVA sociale va frapper les pauvres, de même que les franchises médicales ? L’Etat de grâce est-il déjà fini pour Sarkozy ? Bigre ! Même Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre de l‘écologie, est battu à Bordeaux ! La chute de cet homme de qualité est un symbole.

Le nombre de femmes à l’Assemblée Nationale progresse : 25 en 1995 - 63 en 1997 - 71 en 2002 - 107 en 2007. Les femmes ne représentant encore que 18,5 %. C’est mieux mais pas encore suffisant.

 Le bond de P. Bioret

Dans la 6e circonscription, celle de Châteaubriant, les résultats sont surprenants. Bien sûr Michel Hunault est réélu avec 53,86 % des voix. Mais il a eu chaud.

Rien n’a été négligé pour le sauver : il a même reçu le soutien de Michèle Alliot Marie. François Fillon a fait pression sur Donatienne Ménager (UDF-Modem) : celle-ci avait déclaré, à l’issue du premier tour, qu’elle était bien contente d’avoir participé à la mise en ballottage de Hunault. Mais pour le 2e tour elle n’a plus rien dit !

Que s’est-il passé dans le secret des urnes ? Donatienne Ménager avait fait 1894 voix au 1er tour et il y a eu 2030 suffrages exprimés de moins. Même chose à Châteaubriant, elle avait fait 203 voix et il y a 195 suffrages exprimés en moins. Les électeurs du Modem se seraient-ils abtenus ???

ScreenShot025

Sur l’ensemble de la circonscription :
– Pascal Bioret a gagné 6985 voix
– Michel Hunault a gagné 1497 voix
L’écart qui était de 9064 voix au 1er tour, s’est réduit à 3596 voix au 2e tour.

Il y a donc eu une poussée très nette en faveur de Pascal Bioret. Elle n’a pas suffi mais elle est une promesse pour l’avenir.

On remarque le même phénomène dans tous les bureaux de vote de Châteaubriant. L’écart entre les deux hommes, qui était de 1152 voix au 1er tour, s’est réduit à 713 voix au 2e tour à Châteaubriant.
[Peut-être que s’il y avait eu un troisième tour ... Rêvons un peu].

ScreenShot024

Pascal Bioret arrive en tête dans les communes de Blain, Casson, La Chevallerais, Le Gâvre  , Massérac, Mouais, Nort sur Erdre, ND des Landes, Saffré, Treffieux.

A Soulvache les deux candidats sont à égalité. Dans certaines communes Pascal Bioret n’est distancé que de peu : 1 voix à La Grigonnais, 7 voix à Vay, 10 voix à Erbray et St Vincent des Landes. On prêtait à M. Hunault l’intention de se présenter comme maire à Blain. « Je lui en ai enlevé l’espoir » dit Pascal Bioret qui lui propose Juigné-des-Moutiers ou La Chapelle Glain (si leurs maires laissent la place)

Il est donc évident que le Dépité Hunault commence (enfin !) à se faire connaître pour ce qu’il est : une girouette qui ne s’intéresse qu’à sa place, qui fait des communiqués et des risettes mais qui ne travaille pas pour le Pays de Châteaubriant  , ni d’ailleurs pour la France car il évite soigneusement de voter les lois dans la plupart des cas !

Le plus rigolo c’est que ses sinuosités jettent le trouble.

On l’a bien vu du côté de la Préfecture où l’homme a d’abord été présenté comme UMP puis un rectificatif a signalé qu’il était « majorité présidentielle ». En tout cas ses fluctuations politiques et ses appels au secours ne plaident pas en sa faveur : Sarkozy préférera sans doute les députés fiables. Espérons qu’il n’ira pas jusqu’à penser que le député Hunault est un « bourrin » (gentille parole de N. Sarkozy à l’égard des députés de sa majorité qu’il juge de trop !).

Dans l’immédiat : bravo à Pascal Bioret.
Et continuons le combat.

2007-Legis-2e_tour

 Remerciements de Pascal Bioret

Ce n’est que le début ...

En premier lieu, je veux remercier les 21 490 électeurs qui m’ont apporté leur confiance dans ce second tour des législatives. Entre le premier et le second tour, nous avons progressé de 50% (+ 7000 voix), pendant que Michel Hunault gagnait seulement 1500 voix, ce qui signifie un excellent report de voix à gauche et aussi une mobilisation, même si elle n’a pas encore été suffisante. Ainsi l’écart entre le candidat majorité Présidentielle et moi-même, est passé de 9064 à 3596 voix entre le 1er et le second tour !!!

Je veux vous dire aussi combien j’ai été heureux pendant cette campagne de contacts, qui m’a permis, pour ma première candidature à cette élection de mieux connaître encore les problématiques de notre circonscription et d’en mesurer la richesse dans sa diversité humaine et associative.

Je veux également remercier tous les adhérents et sympathisants socialistes et de la gauche dans sa diversité, pour cette belle campagne, difficile et fatigante, pour le militantisme qu’ils ont manifesté lors distributions, collages, réunions multiples. Les militants politiques, comme les bénévoles associatifs, sont, dans notre société -hélas de plus en plus individualiste - des exemples de don de soi, don de son temps, de son énergie pour leurs convictions.

Je veux féliciter ma suppléante Danièle CATALA pour son apport très positif à cette campagne et le porte à porte réalisé sur Châteaubriant est en tout point positif. Je tiens à souligner l’extraordinaire dynamique insufflée par la Conseillère Régionale Françoise GENTIL et les conseillers généraux Xavier AMOSSÉ, Yves DANIEL, Michel NEVEU, Gilles PHILIPPOT, Jean POULAIN et Marcel VERGER. Cela augure bien de la suite pour les élections cantonales et municipales qui se tiendront en 2008.

Je veux également vous dire que rien ne s’arrête ici...
J’ai l’intention de monter dans notre circonscription un Comité de Vigilance Citoyenne, afin d’observer quelle est précisément la situation aujourd’hui, dans tous les domaines : emploi, social, environnemental, transports, recherche, éducation, aménagement du territoire... Nous constaterons chaque année les évolutions causées par ce gouvernement UMP et un député Nouveau Centre.

Enfin, le blog, www.pascalbioret.fr qui est une belle réussite de cette campagne (merci Denis et Benoit pour les mises en pages de mes textes et images). Ce blog continuera à être un espace de dialogue et d’échange d’idées, comme il l’est depuis sa création avec un succès grandissant...

Merci à vous tous !!!

Pascal Bioret - 19 juin 2007

Lire : la chronique du Fourbe : le désenchantement