Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Présidentielles > 004-2002-04. Analyse du premier tour

004-2002-04. Analyse du premier tour

(écrit le 28 avril 2002)

Il a paru intéressant de revenir sur l’analyse des bureaux de vote de Châteaubriant (voir tableaux chiffrés)

Présidentielles 2002, premer

L’extrême-droite fait 15,76 % avec son maximum dans les deux bureaux de vote « populaires » : Claude Monet et René-Guy Cadou

La droite fait 41,11 % avec son maximum dans les deux bureaux « vieillissants » : Marcel Viaud et Terrasses et son minimum à Claude Monet et Rene-Guy Cadou

La gauche fait 26,44 % avec son maximum dans les deux bureaux de vote « populaires » : Claude Monet et René-Guy Cadou

L’écologiste de Gauche fait 5,81 % avec son maximum au bureau central (mairie) et à Claude Monet

L’extrême gauche fait 10,88 % avec dans les deux bureaux de vote « populaires » : Claude Monet et René-Guy Cadou

 La droite majoritaire

Finalement, droite et extrême-droite sont majoritaires dans tous les bureaux de vote.

La gauche fait ses meilleurs scores dans les deux bureaux de vote « populaires » : Claude Monet et René-Guy Cadou

En voix, à Châteaubriant

Si l’on compare le nombre de voix, et non plus les pourcentages, lLes votes se répartissent ainsi pour la ville de Châteaubriant

tendance
Extrême droite 1200 976 - 224
Droite 3128 2545 - 583
Gauche 2380 1638 - 742
Ecologiste 306 360 + 54
Extrême gauche 435 674 +239
total 7449 6193 -1256

Finalement, il y a eu une forte poussée des abstentionnistes, malgré cela l’écologiste de gauche et les candidats d’extrême-gauche ont progressé en voie.

C’est la gauche traditionnelle qui a le plus perdu (742 voix), mais la droite a aussi perdu des voix ... de même que l’extrême-droite.

Il n’y a donc pas eu progression de l’extrême-droite à Châteaubriant-ville (au contraire de ce qui s’est passé dans l’arrondissement !) mais progression de l’extrême-gauche !

 En voix, hors Châteaubriant

Si l’on considère la circonscription de Châteaubriant (soit 9 cantons), EN ENLEVANT Châteaubriant, les scores en voix sont les suivants : (voir tableaux chiffrés)

Extrême droite :
1995 : 8148
2002 : 8351 soit + 203

Droite :
1995 : 21227
2002 : 19504 soit - 1723

Gauche :
1995 : 13176
2002 : 10199 soit - 2977

Ecologiste, gauche :
1995 : 1713
2002 : 2926 soit + 1213

Extrême gauche :
1995 : 2697
2002 : 5990 soit + 3293

Total votants :
1995 : 46961
2002 : 46970 soit + 9

On s’aperçoit alors qu’il y a eu davantage de suffrages exprimés en 2002 (9 voix de plus !) avec
– perte de voix des partis traditionnels de droite
– perte de voix des partis traditionnels de gauche
– petite progression de l’extrême droite
– forte progression de l’écologiste et de l’extrême gauche.

 

Mais globalement, avec quasiment le même nombre de suffrages exprimés :

– Droite et extrême-droite y perdent : - 1520 voix
– La Gauche perd : - 2977 voix
– l’écologiste + l’extrême-gauche y gagnent : +4506 voix

C’est inattendu, n’est-ce pas ? Preuve qu’il y a un réel malaise en France et que « le peuple » qui avait mis son espoir dans la gauche traditionnelle, se tourne, non pas vers l’extrême-droite, mais vers l’extrême-gauche. A méditer.

  Le Tiercé gagnant

Comment se présentent les trois premiers dans les communes de l’arrondissement de Châteaubriant Allons y voir. Cela peut être Chirac-Jospin-Le Pen (dans 16 communes) ou Chirac-Le Pen-Jospin (dans 20 communes) ou d’autres tiercés.

  Jospin| Chirac| Le Pen|
Le Tiercé gagnant

Comment se présentent les trois premiers dans les communes de l’arrondissement de Châteaubriant Allons y voir. Cela peut être Chirac-Jospin-Le Pen (dans 16 communes) ou Chirac-Le Pen-Jospin (dans 20 communes) ou d’autres tiercés.

a)

Communes Jospin Chirac Le Pen
Casson 16,14 % 13,36 % 12,04 %
Saffré 16,28 % 16,28 % 13,32 %
Treffieux 18,79 % 18,21 % 15,90 %
Fercé 22,39 % 18,53 % 13,90 %

b) Laguiller - Le Pen - Chirac

Commune Larguillier Le Pen Chirac
Soulvache 18,23 % 15,63 % 14,58 %

C) Chirac Jospin Le Pen

Communes Chirac Jospin Le Pen
Blain 18,93 % 17,48 % 11,83 %
Bouvron 22,21 % 15,59 % 8,69 %
N.D.des Landes 15,76 % 13,91 % 13,70 %
Châteaubriant 24,66 % 18,02 % 13,24 %
Jans 26,38 % 15,31 % 10,75 %
Mouais 30,49 % 17,07 % 9,76 %
Sion-les-Mines 21,22 % 20,86 % 7,99 %
St Vincent des L 20,37 % 19,31 % 14,91 %
Conquereuil 23,77 % 16,20 % 13,03 %
Guémené Penfao 21,94 % 20,19 % 9,64 %
Marsac sur Don 26,23 % 13,56 % 12,22 %
Issé 21,61 % 16,50 % 16,11 %
Moisdon la Riv 34,35 % 13,97 % 10,72 %
Nort sur Erdre 19,79 % 16,90 % 13,83 %
La Chevallerais 21,46 % 13,38 % 13,13 %
Erbray 17,02 % 14,32 % 13,73 %

d) Chirac Le Pen Jospin

Communes Chirac Le Pen Jospin
Fay de Bretagne 21,28 % 13,75 % 11,44 %
Le Gâvre   18,66 % 17,14 % 17,14 %
Ruffigné 24,18 % 17,01 % 13,43 %
Soudan 21,76 % 18,21 % 11,10 %
St Aubin des Ch. 25,44 % 13,40 % 13,40 %
Derval 26,09 % 12,76 % 12,62 %

Lusanger| 28,60 % |15,91 % |12,88 %|
|Grand Auverné| 27,01 % |14,84 % |9,49 %|
|Héric |17,72 % |16,80 % |13,49 %|
|Les Touches |21,44 % |16,08 % |12,63 %|
|Petit-Mars |17,59 % |16,83 % |12,68 %|
|St Mars du D.| 19,31 % |16,83 % |13,04 %|
|Abbaretz |20,69 % |15,89 % |11,77 %|
|La Grigonnais |19,47 % |14,48 % |10,98 %|
|Nozay |22,22 % |13,97 % |12,58 %|
|Vay |21,37 % |17,15 % |13,08 %|
|Noyal s/Brutz |18,38 % |15,81 % |14,34 %|
|Rougé |27,93 % |14,94 % |12,91 %|
|Villepôt |19,94 % |18,50 % |15,61 %|
|La Chapelle G. |32,64 % |13,66 % |11,81 %|

e) Le Pen Chirac Jospin

Commune Le Pen Chirac Jospin
Louisfert 20,16 % 16,26 % 14,20 %

f) Saint Josse Chirac Jospin

Commune Saint Josse Chirac Jospin
Massérac 20,34 % 17,63 % 13,22 %

g) Chirac Saint-Josse Le Pen

Communes Chirac Saint Josse Le Pen
Pierric 21,92 % 15,21 % 12,75 %
Petit Auverné 30,23 % 15,50 % 10,85 %

h) Chirac Le Pen St-Josse

Communes Chirac Le Pen SaintJosse
Juigné les M. 25,49 % 21,57 % 7,84 %
St Julien de V. 30,32 % 17,07 % 10,04 %

i) Chirac Jospin St-Josse

Commmunes Chirac Jospin Saint Josse
La Meilleraye 29,86 % 15,73 % 11,40 %

j) Chirac Bayrou Jospin St Josse (*)

Commune Chirac Bayrou Jospin Saint Josse
Puceul 27,25 % 10,14 % 10,14 % 10,14 %

(*) stricte égalité des voix entre deux voire trois candidats


Résultats globaux sur l’arrondissement de Châteaubriant :

Jacques Chirac, RPR 21,69 %
Lionel Jospin, PS 15,10 %
J.Marie Le Pen, Front National 13,92 %
François Bayrou, UDF 7,19 %
Arlette Laguillier, Lutte Ouvrière 6,26 %
Jean Saint Josse, chasse, Nature, pêche .. 6,22 %
Noël Mamère, Verts 6,18 %
Olivier Besancenot, Ligue Communiste 5,75 %
Alain Madelin, Démocratie Libérale 4,40 %
Jean Pierre Chevènement, pôle Républicain 3,47 %
Corinne Lepage, écologiste droite 1,98 %
Robert Hue, Parti Communiste 1,98 %
Christine Boutin (droite traditionaliste) 1,97 %
Christiane Taubira, Radical de Gauche 1,71 %
Bruno Mégret, extrême droite 1,66 %
Daniel Gluckstein, Parti des Travailleurs 0,53 %

Sur 49 communes

Chirac arrive en tête dans 42 communes
et en second dans 6 communes
Meilleur score : 34,35 % à Moisdon

Jospin arrive en tête dans 4 communes
et en second dans 17 communes
Meilleur score : 22,39 % à Fercé

Le Pen arrive en tête dans 1 commune, Louisfert
et en second dans 23 communes
Meilleur score : 21,57 % à Juigné

Laguiller arrive en tête dans 1 commune, Soulvache
avec 18,23 %

Saint Josse arrive en tête dans 1 commune, Massérac
avec 20,34 %

A noter, par rapport aux signatures
données par les maires.

Le maire de Joué sur Erdre avait soutenu Bruno Mégret
Celui-ci fait 3,64 % dans sa commune

Les maires de Fercé et Issé avaient soutenu Noël Mamère
Celui-ci fait 5,41 % à Fercé et 4,81 % à Issé

Le maire de Treffieux avait soutenu Jean-Pierre Chevènement
Celui-ci fait 4,34 % dans sa commune

Le maire de Soulvache avait soutenu Arlette Laguiller
Celle-ci est en tête avec 18,23 % dans sa commune

Les maires de Moisdon, Juigné, Nozay, Grand Auverné, avaient soutenu Christine Boutin, Celle ci fait 3,73 % à Moisdon, 4,41 % à Juigné, 3,73 % à Nozay et 7,06 % au Grand Auverné

Le vote Chevènement a été au maximum de 4,88 % à Mouais

Le vote Robert Hue a été au maximum de 6,78 % à Massérac

Le vote Noël Mamère a été au maximum de 11,64 % à Casson

Par rapport au vote « le Pen » :

La moyenne de l’arrondissement de Châteaubriant
est de 13,92 % pour Le Pen.

La ville de Châteaubriant, qui a le plus d’étrangers, a donné 13,24 % à Le Pen et il y a 31 communes (sur les 48 autres) qui ont donné plus de 13.24 % à Le Pen.

Globalement le vote « le Pen » a été de 13,24 % à Châteaubriant et 14 % en moyenne sur les 48 autres communes .... alors qu’elles n’ont quasiment pas d’étrangers, et pas non plus de « gens du voyage » et qu’elles ne connaissent guère les situations d’insécurité que décrivent les médias.

Comme quoi, moins on voit des étrangers et plus on en a peur — moins on subit des « incivilités » et plus on en a une peur irraisonnée.


mis en ligne le 5 mai 2002

J’ai vu les larmes aux yeux, les nouvelles ce matin
20 % pour l’horreur, 20 % pour la peur
Ivres d’inconscience, tous fils de France
Au pays des Lumières, amnésie suicidaire
Non, non, non, non, non ....
Nous sommes, nous sommes
la nation des droits de l’homme
Nous sommes, nous sommes
la nation de la tolérance
Nous sommes, nous sommes
la nation des Lumières
Nous sommes, nous sommes
à l’heure de la résistance
Pour les rêves qu’on a fait,
pour ceux qu’on fera
Pour le poing qu’on a levé,
pour celui qu’on lèvera
Pour un idéal,
pour une utopie
Allons marchons ensemble,
enfants de la Patrie
Fils de France
Ca pour baisser la tête, ah oui,
ça t’aimes bien les minutes de silence
Fils de France
C’était à peine hier
et déjà tu brandis le drapeau de l’ignorance
Fils de France
Nous n’oublierons jamais que nous sommes et serons
les enfants de la résistance
Fils de France
Au royaume des aveugles, tu sais bien ce qu’on dit,
Les borgnes sont les rois
Y’a ces ombres derrière nous,
Y’a ces idées vendues
Y’a ces drapeaux qui flottent, et ces hymnes dessus
Et puis y’a toi mon frère,
oui toi qui n’y crois plus
Et puis y’a nos prières
et nos causes perdues
Honte à notre pays,
Honte à notre patrie
Honte à nous la jeunesse,
Honte à la tyrannie
Honte à notre pays, revoilà l’ennemi
Allons marchons ensemble, enfants de la Patrie
Nous sommes, nous sommes
La nation des droits de l’homme
Nous sommes, nous sommes la nation de la tolérance
Nous sommes, nous sommes la nation des Lumières
Nous sommes, nous sommes à l’heure de la résistance
Nous sommes, nous sommes la nation des différences
Nous sommes, nous sommes la nation des Lumières
Nous sommes, nous sommes à l’heure de la résistance

http://membres.lycos.fr/saezworld2/


Appels

Voici des communiqués, dans l’ordre où La Mée les a reçus :

Geneviève Chignac, Conseillère régionale, Conseillère municipale de Blain, Délèguée de Lionel Jospin sur la 6e circonscription

« Dimanche 21 avril, les Français ont tranché. La gauche sera absente du deuxième tour de l’élection présidentielle. Pour les Socialistes, comme pour beaucoup de Français, c’est une immense déception et un véritable coup de tonnerre.

– J’appelle à faire massivement barrage à l’extrème droite raciste, xénophobe et antisémite.
– J’appelle tous les citoyens à un sursaut républicain.
– J’appelle à voter CHIRAC dimanche 5 mai »

Comité de liaison de la gauche

Le comité de liaison de la gauche plurielle du Pays de Châteaubriant   (Verts, Parti socialiste, Parti communiste, Mouvement des Citoyens , Pôle républicain) « appelle l’ensemble de la population à faire barrage à la menace que représente la montée de l’extrême-droite :

– en participant au rassemblement unitaire du 1er mai organisé par les Unions locales C.F.D.T., C.G.T. F.S.U. pour : la défense des droits des travailleurs, le progrès social, la défense des libertés républicaines.
– en s’opposant à Le Pen et en utilisant le 5 mai le bulletin Chirac comme le moyen de défendre des valeurs de la République . Les partis de la gauche plurielle ne cautionnent pas pour autant le programme politique de Jacques Chirac »

Le 25/4/2002


La Confédération Paysanne

La Confédération Paysanne, dans un communiqué du 25 avril 2002, dit qu’elle n’a pas à prendre parti lors d’échéances électorales politiques mais que « les résultats du premier tour des présidentielles ne peuvent nous laisser indifférents. Nous sommes tous, en tant que citoyens, attachés à la démocratie. Le désaveu enregistré par nos représentants politiques conventionnels est grave. Il laisse la place au pire discours xénophobe et d’exclusion. Nous payons les 20 années de libéralisme débridé où le marché est roi et où toute forme d’action collective serait presque ringarde. Nous ne devons pas céder au discours ambiant et nous devons continuer à nous battre pour une société plus juste. Non le syndicalisme et l’action militante ne sont pas dépassés. Plus que jamais, organisons-nous, faisons des projets et terrassons les extrémismes.

Les manifestations du premier mai seront cette année un moment fort pour réaffirmer notre attachement aux valeurs de tolérance et de démocratie et barrer la route à l’extrême droite »

La F.C.P.E.

La Fédération des Conseils de Parents d’élèves de Châteaubriant estime de son devoir de s’exprimer, suite aux résultats du premier tour des Présidentielles.

« Le Pen et le Front National sont à l’opposé de nos valeurs de démocratie, de laïcité et de promotion du service public d’éducation. Nous appelons donc tous nos adhérents et tous les démocrates, à faire barrage à LE Pen et au Front National lors du deuxième tour des élections Présidentielles »

Communiqué du 26 avril 2002
L’Amicale Laïque

« L’amicale Laïque de Châteaubriant, en accord avec ses idéaux de liberté, d’égalité et d efraternité, et fidèle à son esprit laïc et républicain, appelle ses adhérents et ses sympathisants à voter massivement contre le candidat du Front National lors du deuxième tour des Présidentielles.

Elle invite également à participer à la manifestation unitaire du Premier mai à Châteaubriant »

Communiqué du 26/04/2002
Les organisations syndicales

Les organisations syndicales de Châteaubriant appellent au rassemblement du Premier Mai 2002 et à voter aussi contre Le Pen.

La Ligue des Droits de l’homme appelle à voter contre Le Pen qui représente « l’injustice sociale et le rejet de l’autre. L’appel à la haine, l’épuration de la magistrature, mais aussi le démantèlement de la sécurité sociale, des impôts directs, du droit du travail : derrière « les Français d’abord », c’est « les privilégiés d’abord » que Le Pen dissimule »

Le Comité de rédaction de La Mée s’associe étroitement à tous ces appels.