Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Echos > Echos 2006 > Echos 2006

Echos 2006

Tous les échos

Ecrit le 1 novembre 2006

 Turqueries

En début d’année 2006 un « blog » (= journal sur internet) a choqué de nombreuses personnes ... et a été vite retiré.

Son auteur a fait passer le communiqué suivant dans les annonces judiciaires de l’Eclaireur en date du 6 octobre 2006.

« M. le Président de l’Association
Culturelle Turque de Châteaubriant
M. le Consul de Turquie

Début 2006, j’ai créé un blog sur Châteaubriant. Il s’agissait de mettre en scène le scénario d’une vie castelbriantaise totalement imaginaire. Cependant, ce blog a suscité l’indignation au sein de la communauté turque de notre ville, en raison de nombreuses photos semblant mettre en cause nos concitoyens d’origine turque.

Je tiens à présenter mes excuses et je souhaite m’expliquer.

Le but de ce blog était de montrer par l’absurde et l’utilisation d’un décalage manifeste entre photos et commentaires un peu provocateurs que nous vivions en réalité dans une ville très calme.

Pour cela, des photos de différents quartiers de Châteaubriant et de voitures étaient accompagnées de légendes en contradiction avec la réalité. Il y était aussi fait allusion à une mafia imaginaire, malencontreusement baptisée « Mafia kebab ».

Tout ce que comportait ce blog était évidemment faux et je pensais très sincèrement que tout cela n’allait pas être pris au sérieux. Je ne voulais blesser personne et encore moins des personnes en fonction de leur origine.

Aujourd’hui, j’ai bien pris conscience des blessures et du préjudice moral que j’ai causés bien involontairement. J’en suis profondément désolé.

Je tiens surtout à dire publiquement toute mon estime pour la communauté turque de Châteaubriant. »

 Bicheries

Selon Ouest-France du 26 octobre 2006, la journaliste Carole Gaessler est venue dans l’usine de Bijoux de Biche de Béré à Châteaubriant, lundi 24 octobre pour un repor-
tage, avant une émission de télévision qui va passer le 8 novembre à 10h30 sur France 5, dans le cadre de « c’est notre affaire ».

Nelly Biche est une vieille « amie » de La Mée qui a dénoncé à de nombreuses reprises les très mauvaises conditions de travail que vivent ses salarié-e-s et la façon cavalière, pardon, bichère, avec laquelle sont prononcés les licenciements. Un courrier a été envoyé à Mme Gaessler pour l’en informer.

On peut joindre Mme Carole Gaessler ici :

01 53 78 00 00 (demander Erwann ou Carole Gaessler) ou cnotreaffaire@voila.fr

 Le marché aux morts

Le 1er novembre est Jour de Toussaint. Jour de fête religieuse mis à profit par l’adjoint au maire de Châteaubriant, commerçant, pour vendre des fleurs à mettre sur les tombes du cimetière.

Est-ce pour ne pas concurrencer son commerce : notre homme a décidé que le marché de Châteaubriant, qui a lieu habituellement le mercredi, serait avancé d’un jour, ce qui n’arrange pas les commerçants qui, eux, se trouvent au marché de La Guerche le mardi. Ils l’ont fait savoir vigoureusement dans une pétition portée en mairie.

Le marché est cependant annoncé pour mardi 31 octobre 2006 au lieu de mercredi ! Voir plus loin

 Consommations à risques

Les délégués de la Mutualité Sociale agricole animeront deux soirées d’échanges, avec les familles, sur le thème : « Comment communiquer avec un adolescent ? Comment savoir s’il est en difficulté notamment si une consommation d’alcool ou haschich est suspectée ? A qui faire appel ? ».

Mardi 14 novembre 20h30 à Issé, (salle municipale)
Mardi 21 novembre à St Julien de Vouv., (salle culturelle)

 Projet éolien

La population de Soulvache est invitée à la présentation du projet définitif, par la société VSB, samedi 18 novembre de 9 h à 12 h à la mairie de Soulvache.

 Population

Selon les agents immobiliers, interrogés par l’Eclaireur, « la population castelbriantaise ne s’est pas accrue ces dernières années ». Il y a de nombreuses maisons en construction à Châteaubriant ... mais aussi de nombreuses maisons à vendre qui ne trouvent pas preneur !


Ecrit le 8 novembre 2006

Terne-le-Château

L’actuelle est bien terne à Châteaubriant depuis quelques mois, et les journalistes tirent le diable par la queue en raclant les fonds de tiroir pour trouver quelque chose à écrire qui ait quelque consistance ! Que nos lecteurs veuillent bien nous en excuser et ... prendre le téléphone s’ils ont des idées et des infos originales.

Conseil Municipal

Oui, incroyable : un conseil municipal s’annonce à Châteaubriant pour le 15 novembre en principe. Le dernier remonte au 6 juillet 2006. Plus de quatre mois sans Conseil Municipal. Les petites communes, qui se réunissent la plupart du temps tous les mois, en ouvrent des yeux ronds mais taisent leurs commentaires.
Quand on vous dit qu’il ne se passe rien à Châteaubriant

Marché mort

On n’avait jamais vu ça : juste quelques commerçants au marché du mercredi qui avait été avancé au mardi. A croire que les commerçants non sédentaires boudaient. Ya un peu de ça ! Mais faut dire que le mardi est jour de marché à La Guerche, toujours plus important que celui de Châteaubriant . Les commerçants l’ont rappelé à la municipalité qui n’a rien voulu savoir. Devant cette grogne des commerçants, un bon nombre de ceux qui avaient prévu de venir quand même le mardi y ont renoncé. La rue Porte Neuve était totalement vide et les voitures stationnaient normalement sur plus de la moitié de la Place de la Motte.
Au Foirail il n’y a eu que 209 bovins (924 l’an dernier).

Jurys citoyens

S.Royal a proposé la mise en place de « jurys citoyens », composés de citoyens tirés au sort auprès desquels les élus devraient rendre compte de leurs mandats. L’idée est séduisante ... mais se heurte à la pratique : les citoyens ont la possibilité de suivre le travail des élus en participant aux Conseils Municipaux. Mais ils sont si peu nombreux à le faire !

Vous avez dit .... économie ?

Depuis le 1er novembre 2006 est entrée en vigueur l’obligation de présenter un « Diagnostic de Performance Energétique » (DPE) lors de la vente d’un bien immobilier ancien. Ce doit être un bilan de la consommation d’énergie avec des recommandations pour économiser.

Question à 1000 watts : est-ce que la future Maison de l’Emploi qui se construit à Châteaubriant aura un bon bilan énergétique sachant que la structure métallique est tout sauf isolante. ?

Dans les bâtiments voisins, ceux de la Com’Com’  , la clim s’avère nécessaire tout l’été. Alors on va « emm... » les particuliers, s’ils ont construit leur maison il y a 20, 40 ou 80 ans, à l’époque où peu de personnes se préoccupaient de l’environnement et on ne se soucie pas de collectivités qui font des bâtiments neufs aujourd’hui qui vont coûter la peau du c.. en énergie ?

A propos, sur le site des Vauzelles il existait de très beaux bâtiments en pierre, vastes, avec de grandes baies. On aurait sans doute pu les réutiliser. L’isolation thermique aurait été bien meilleure. L’esthétique aussi.

Cambriolage

Atlantic-Ciné   a été cambriolé le 31 octobre, pour 100 €. Un Halloween de mauvais goût !

EIMDAD

Sont commencés les travaux de démolition des anciens bâtiments « Maussion » qui se trouvent sur le site de la future école de Musique intercommunale. L’appel d’offres pour la construction a été lancé le 25 octobre 2006.

 Annonces légales

Le foyer de vie Ehrétia de Châteaubriant va éclater en trois petites unités à Châteaubriant, St Aubin des Châteaux et Soudan. La consultation des entreprises est lancée pour le foyer de Soudan, 17 chambres, qui se situera Chemin de la Petite-Garenne. Les travaux devraient commencer au 1er trimestre 2007.

Au Centre Hospitalier de Châteaubriant les travaux de restructuration et d’extension auraient dû commencer en avril-mai 2006. Mais l’appel d’offres a été en partie infructueux ce qui a retardé les choses. Finalement tous les lots sont attribués pour un montant de 9 907 300 €. (au lieu des 9 300 000 € prévus). Parmi les entreprises choisies, 5 entreprises de Châteaubriant : Sauvager (voiries, réseaux), Jousselin (gros-œuvre), Corbin (métallerie, serrurerie), EMCG (cloisons), et Juret (Electricité). Espérons que le chantier s’ouvre vite ! Il doit durer 30 mois.

Pour la Maison de l’Emploi à Châteaubriant, l’appel d’offres a été en partie infructueux puisque 7 lots sur 17 n’ont pas été attribués. Il va falloir procéder par marchés négociés. Les travaux sont commencés quand même.

 Laïcité

La France est un pays laïc, on l’entend répéter assez souvent. Sauf que la plupart des fêtes françaises sont liées aux fêtes de la religion catholique....

Mais cette année le 11 novembre est un samedi. D’habitude le samedi matin il n’y a pas de messe. Alors pourquoi y en a-t-il une cette année, avec présence des délégations d’Anciens Combattants avec leur drapeau ? Les Anciens Combattants étaient-ils tous catholiques ? Le film Indigènes rappelle que non !


Ecrit le 29 novembre 2006

 Cha... alors !

Selon nos informations, il n’y aura plus de chalets installés derrière la mairie de Châteaubriant, autour de la patinoire, pour les fêtes de Noêl : le succès a été trop maigre les années précédentes.

 Cha ... loupé

Pour faire cependant « tourner » ces chalets, le Sport Athlétique Castelbriantais avait l’intention d’en louer un, pour faire des galettes et du vin chaud.... Il lui a même été proposé deux chalets pour le prix d’un. Mais devant la grogne des commerçants voisins, la mairie a dû renoncer à laisser un chalet au SAC.

 Cha ... meau

Michel Neveu, maire de Soulvache est parti en voyage humanitaire en Colombie (voir La Mée du 18 octobre 2006) puis il est revenu à Soulvache le 30 septembre. Ensuite il est reparti au Pérou le 15 octobre, voir sa fille, en payant évidemment son voyage sur ses fonds personnels.

Mais un maire bien intentionné, du canton de Rougé, fait courir des bruits mensongers.

Comme chanterait Jacques Brel :

Les menteurs
C’est comme les cochons
Plus ça devient gros
Plus ça devient bête ...
	Les menteurs
	C’est comme les cochons
	Plus ça devient gros
	Plus ça devient .......................con

 Cha ... flate

A Châteaubriant, Monsieur l’adjoint au commerce est un ardent défenseur des petits commerçants et il le prouve : il a obtenu l’autorisation de la commission départementale d’équipement commercial pour extension de la surface de vente de sa jardinerie à l’enseigne « VillaVerde ».

Il disposait jusqu’à maintenant de 2189 m2 de vente. Il disposera prochainement de 960 m2 supplémentaires, ce qui portera sa surface totale à 3149 m2.

 Cha .... grogne

Le bowling confié à un privé ... cha-grogne dans le landerneau castelbriantais. Les habitants trouvent que le coût construction+issue de secours, ajouté à celui des subventions (total environ 1 500 000 euros), est plutôt élevé ! « Le maire a perdu la boule » dit-on.

 Cha ... et chien

Il y avait 2 policiers municipaux qui étaient censés tourner la nuit à Châteaubriant avec 2 chiens, un Malinois et un Berger allemand.

Mais le Berger a bouffé la truffe du Malinois. Il y a maintenant 3 policiers qui font la tournée avec 1 chien. Enfin, font la tournée, c’est beaucoup dire .... Personne ne les voit.

Il est vrai que la nuit, dans le centre ville à Châteaubriant , ya pas ... un chat.


Ecrit le 6 décembre 2006

 Illuminations de Noêl

En Bretagne, on constate une surconsommation électrique correspondant à la période de Noël malgré la fermeture de nombreuses usines,’écoles, collèges et lycées... Elle est imputable au sur-éclairage des façades, jardins, magasins et rues, qui depuis quelques années, a pris de l’ampleur par l’organisation de « concours d’illumination de Noël ».

Les décorations artistiques lumineuses sont de véritables actions de gaspillage de nos réserves énergétiques et les communes qui organisent de tels concours oublient leur rôle fondamental de pédagogie en encourageant le citoyen à gaspiller et à participer aux émissions abusives de CO2.

C’est pourquoi le RIAC (réseau d’initiatives et d’actions climat) demande aux municipalités de ne pas organiser de « concours d’illumination de Noël ». Et de prévoir plutôt un concours de décorations sans illumination, ou de le remplacer par des spectacles vivants ou par toute autre animation non génératrice de gaz à effet de serre.

Il demande en outre de faire preuve de « sobriété énergétique » en diminuant la durée quotidienne et en réduisant la période d’allumage des lumières décoratives communales

 Salaires : rêve de gosse

Dis Pépé Noël, apporte-moi un bon salaire ! C’est ce que disent, parfois, les papas et les mamans dans la région de Châteaubriant. C’est rare qu’à Châteaubriant ils puissent le trouver. En revanche, sur St Nazaire, c’est mieux : selon Ouest-France du 29 novembre, Vincent Colin, DRH de Aker France annonce, en moyenne sur 1000 ouvriers, des salaires bruts de 2100 euros en 2/8 et de 2400 € en 3/8.