Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Echos > Echos 2007 > Echos 2007-05. Relamping et cérémonie patriotique

Echos 2007-05. Relamping et cérémonie patriotique

Ecrit le 12 décembre 2007

 Relamping ... à LED !

Intéressant le Congrès des maires de l’arrondissement, ce samedi 8 décembre 2007 à Châteaubriant. Il a abordé la question des économies d’énergie à partir de ce grand principe : la meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas. Alors on a parlé d’isolation des maisons. La seule efficace, c’est l’isolation par l’extérieur paraît-il. Mais pourquoi ne nous l’a-t-on pas dit plus tôt ? Et pourquoi les maitres d’œuvre et même les architectes, continuent-ils à faire de l’isolation par l’intérieur ? On a parlé du rôle des volets extérieurs … étant donné que les rideaux intérieurs ne servent pas à grand chose pour l’isolation. On a parlé de triple-vitrages et de murs-trombe (murs-capteurs) et de puits canadien (système utilisé au foyer de vie du Gâvre  ), d’éoliennes urbaines etc.

La séance n’a pas été exempte d’abréviations : on a parlé de CA et de CIJ, d’ENR et de RT deans le cadre des CEE (certificats d’économie d’énergie). Mais ces abréviations n’ont pas été expliquées et il n’y a pas grand monde qui a compris !

Et puis un mot nouveau : à Châteaubriant on fait du relamping ! .Tout simplement parce qu’on a changé des lampes et mis des LED (Light-Emitting Diode). On ne nous a pas parlé des OLED (organic light-emitting diode), des LEP (Light Emitting Polymer) et des OEL (Organic Electro-Luminescence). Ça va, vous voyez ?

« Obligé »

Ce qu’il faut savoir : l’économie d’énergie devient in-dis-pen-sa-ble ! Actuellement, paraît-il, pour chauffer un mètre-carré de bâtiment il faut 200 Watts en France. La réglementation européenne imposera une limite à 50 W en 2010, sachant que les Allemands sont déjà à 15 W. Les maisons à énergie passive ne consomment presque rien.

Pour arriver à cela il va falloir faire appel à des « obligés ». On n’a pas trop compris ce que c’était. Mais un mot nouveau, ça fait toujours sérieux dans le tableau.


Ecrit le 12 décembre 2007

 Citoyens, Nous sommes défendus

Soyez rassurés, citoyens, nous sommes défendus ! Le ministère de la Défense, « régionterre Nord-Ouest » s’est chargé d’organiser la journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie, les combats du Maroc et de la Tunisie. Une note de service de 6 pages a été envoyée par « mail » et par « intraterre » , à une vingtaine de personnes, au sujet de la cérémonie de Châteaubriant. Celle-ci a bénéficié de la présence d’un piquet d’honneur « en tenue 31, képi, épaulettes de tradition, insignes de décoration » sous la direction d’un lieutenant-colonel.

Le document précise l’heure d’arrivée des autorités, et leur positionnement face au Monument aux Morts. [Dame, c’est qu’on se met point n’importe comment !], le circuit qu’elles doivent faire pour serrer la paluche au piquet d’honneur, aux porte-drapeaux, au chef de l’harmonie municipale ; et l’heure à laquelle elles quittent les lieux. On n’a point encore prévu un bisou d’honneur.

Le document fournit un schéma, deux schémas même, l’un pour l’arrivée des autorités et l’autre pour leur départ. On est bien gouvernés, je vous dis !

JPEG - 26.1 ko

A l’issue de la cérémonie il était bien prévu que la municipalité de Châteaubriant convie le piquet d’honneur au vin d’honneur et à un repas (8 personnes).

[Une fois, ces dernières années, les militaires ont eu envie de rentrer plus vite, laissant à la mairie ses repas commandés ! Les militaires ont été sanctionnés pour désobéissance. Ah mais !].

Il n’y a que la messe qui n’était pas prévue ….ça change des autres cérémonies.

BP