Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances 19.11.03

Mée-disances 19.11.03

Grappillages et Mée disances du 19.11.03

Relevé dans le Canard Enchaîné du 5 novembre : « Le grand cafouillage autour du lundi de Pentecôte a comme un air de déjà vu. Le 12 avril 1941, un certain maréchal PETAIN signait un décret stipulant que la moitié du salaire (ou de l’indemnité compensatrice équivalente) de la journée du Premier Mai serait versée au Secours National, une institution créée pour aider les plus démunis, et singulièrement les vieux. Mais l’ami du « Travail, Famille, Patrie », s’aperçut assez vite que sa mesure était inapplicable et publia, quatorze jours plus tard, un nouveau décret abrogeant le premier. Tout était plus simple sous Vichy : PETAIN démentait PETAIN et on n’en parlait plus. Aujourd’hui RAFFARIN doit démentir FILLON, qui croyait exprimer l’idée de RAFFARIN ». Et ça n’a pas empêché le Secours National de faire la propagande du Maréchal en distribuant dans les écoles des biscuits à la caséine, dits biscuits PETAIN.

Beurre ... sans sel

Selon le même numéro du Canard : « Jean-Pierre RAFFARIN, avec 33 % d’opinions favorables dans le sondage Sofres-Figaro-Magazine du 1er novembre a perdu 25 points depuis le premier janvier. Il va finir par battre le record d’Edith CRESSON, elle aussi de Poitou-Charentes ».. Cela prouve que ses envolées lyriques comptent pour du beurre (doux et même pas salé, de Poitou-Charentes, évidemment)

Selon le Canard Enchaîné (et l’Espace Social Européen) : « L’Etat a récupéré, en 2003, environ 13,5 milliards d’euros, à l’origine destinés à la Sécurité Sociale :

– Détournement des supertaxes sur le tabac et l’alcool, destinées à renflouer l’assurance maladie (l’Etat empoche la totalité de la vignette sur l’alcool soit 3,3 milliards d’euros et verse 800 millions à la Sécu sur la taxe tabac en se gardant les 7,8 milliards restants) ;
– Détournement de la taxe de 15 % sur les primes d’assurance auto (ceci représentait 1,2 milliards d’euros en 1998) ;
– Détournement de la taxe sur les industries polluantes (encore 1,2 milliards d’euros piqués par MER et LAMBERT) ;
– Non-compensation des cotisations emploi-formation, emplois familiaux, chèques-emplois-services, aides au temps partiel, dont l’Etat exonère les entreprises suite aux gémissements du MEDEF, mais qu’il ne rembourse pas à la Sécu (Perte annuelle 2,3 milliards d’euros) ;
– Non remboursement à la Sécu de l’exonération de T.V.A. (Les Hôpitaux paient la T.V.A. comme entreprises, mais se la font rembourser : perte non compensée pour la Sécu 2 milliards d’euros par an ) ;
– Non compensation des sommes versées par la Sécu aux régimes des professions dans le besoin (avocats, notaires, dentistes, exploitants forestiers, etc.) : perte pour la Sécu entre 3 et 4 milliards d’euros chaque année.

Vous en connaissez, vous, des institutions en bonne santé quand tout le monde pique dans la caisse. à commencer par ceux qui sont censés protéger la Sécu ? Que font PERBEN et SARKOZY pour que ces détournements de fonds soient sanctionnés ? Qu’attendent-ils pour traduire en justice MER, LAMBERT, RAFFARIN et consorts, et certains de leurs prédécesseurs ?

Du Canard Enchaîné et du Monde du 4 /11 : « Selon un récent rapport américain indépendant, les 71 sociétés qui ont obtenu des contrats publics en Irak avaient toutes financé la campagne du fils BUSH : Un retour sur investissement » Ce n’est plus ça qui serait possible en France, légalement du moins !

Toujours selon le Canard : « Même si elle n’a pas encore inventé l’eau tiède, Roselyne BACHELOT vient, finement, de créer un nouvel impôt sur la flotte. Elle a décidé de piquer 220 millions d’euros (1,44 milliard de francs) dans la trésorerie des agences de l’eau, officiellement pour financer sa politique d’environnement. Selon Daniel MARKOVIC, élu P.S. siégeant à l’agence Seine-Normandie : « On fait (en effet) payer à l’usager une partie de ce que le budget de l’Etat devrait assurer ». Voilà un impôt qui rapporte moins que le prélèvement sur le gazole (800 millions d’euros) mais qui fait beaucoup moins de vagues ». Cette fois Roselyne a fait ça en loucedé et s’est bien gardée de faire son habituelle déclaration tonitruante à la télé.

Du Canard encore, à propos des médicaments génériques : « Françoise GROSSETETE, Vice-Présidente U.M.P. (tendance démocratie libérale) du groupe du Parti Populaire Européen vient de faire voter par Bruxelles une série d’amendements à la prochaine directive européenne sur les médicaments qui pourraient rendre inapplicables les décisions françaises sur les génériques. Voici son exposé des motifs : « Il est de notre devoir d’éviter que nos industries européennes soient reléguées en deuxième division dans le contexte mondial actuel et de les laisser à la remorque des Etats-Unis et de l’Asie » ». Comme si ce n’était pas déjà fait en ce qui concerne les Etats-Unis : Vous connaissez beaucoup de laboratoires qui ont fait faillite pour avoir appliqué des prix trop faibles, vous ?

Relevé dans Marianne du 3 au 9 novembre, sous la signature de Guy KONOPNICKI : « Pressée de rendre l’Europe populaire, Noëlle LENOIR suggère d’introduire « des cours de géographie et d’histoire de l’Europe dès l’école élémentaire ». (... ) On imagine trop bien, en effet, depuis certaines innovations « pédagogistes », les futures séquences « européennes » des cours d’histoire, sur le mode des études comparées de documents, parfaitement déconnectées de l’Histoire réelle, de son mouvement et de sa chronologie. Ce serait une histoire assez conforme à cette constitution européenne préparée à l’abri du suffrage universel (faisant fi) d’une histoire nationale dans laquelle l’élaboration d’une Constitution par la Constituante de 1789 et l’abolition des privilèges durant la nuit du 4 août sont inséparables. »

Pour Noëlle LENOIR et un certain nombre d’eurocrates de choc (de droite comme de gauche) j’ai failli écrire (de droite comme de droite), pour réinventer l’Histoire de l’Europe (selon la formule de KONOPNICKI), il faut extirper l’Histoire de France. La même Noëlle LENOIR a proposé, sous prétexte de renforcer la citoyenneté européenne de mettre le drapeau européen sur le maillot des sportifs : au moment de la Coupe d’Europe cela risque de créer une certaine confusion sur le terrain !

Selon Marianne : « Le vrai plan de réforme de la Sécu, ce sera pour avril 2004. Pourquoi avril 2004 ? Parce que les élections régionales se dérouleront en mars... Autrement dit cela vaut aveu que la potion sera tellement rude qu’il vaut mieux l’annoncer une fois les élections passées ». En fait de potion ça risque d’être un gros suppositoire !.

De Marianne également : « Les Etats-Unis ont dénoncé les poursuites engagées contre l’oligarque russe Mikhail KHODORKOVSKY. Et pour cause : le patron de la société pétrolière YOUKOS, à la veille de fusionner avec un autre groupe pétrolier (russe) SIBNEFT (formant ainsi le premier trust du pays), s’apprêtait à faire rentrer dans l’affaire le groupe américain EXXON-MOBIL. Autrement dit, le loup soutient ceux qui envisagent de le faire entrer dans la bergerie ». En 2002, avant que n’ait été déclenchées les mesures judiciaires contre les dirigeants du trust pétrolier YOUKOS, on estimait à 300 milliards de dollars les fonds de capitalistes russes placés en Suisse et dans des paradis fiscaux ! Soit quatre fois plus que le budget de l’Etat russe.

De même source : « Une association indépendante américaine a effectué une étude sur le nombre de victimes irakiennes de la guerre d’Irak. Son bilan 11000 à 15000 morts irakiens dont 30 % de civils irakiens soit entre 3300 et 4500 non combattants ». L’administration américaine, elle, refuse de publier le moindre bilan.

Toujours selon Marianne : « Un nombre croissant de pays sont favorables à une référence au christianisme dans la constitution de l’Union Européenne dont Franco FRATINI, ministre italien des affaires étrangères, dont le pays préside l’Europe actuellement. Dans cette croisade, l’Italie, l’Espagne, la Pologne et le Portugal, avec l’appui marqué du Vatican, mènent l’offensive. Il faut ajouter l’Irlande, la République Tchèque, la Slovaquie et Malte, les autres n’ayant pas encore rendu réponse au questionnaire italien. Pour l’instant, seuls deux pays font de la résistance, en refusant toute référence au christianisme : la Belgique et la France ». C’est sans doute ce genre d’histoires de l’Europe que Madame LENOIR veut enseigner à l’école.

Et enfin de Marianne encore : « Quarante-cinq jeunes femmes sont mortes en deux mois victimes de « crimes d’honneur » perpétrés par leurs proches dans la province à majorité arabe du Khouzestan, dans le sud-Ouest de l’Iran. il n’y a pas de procès (précise-t-on au gouvernement de la province). Ils tuent la femme, puis brûlent sa carte d’identité. Et comme il n’existe pas véritablement de lois contre de tels actes, les auteurs restent libres. Les victimes, en général, sont celles qui refusent un mariage arrangé, qui ne respectent pas le code vestimentaire islamique, ou qui ont des contacts avec des hommes n’appartenant pas à leur famille ». On reste horrifié devant de tels crimes sur lesquels la grande presse, les grandes associations humanitaires, notamment féministes, les partis politiques, demeurent bien timides et bien silencieux. Et c’est une raison supplémentaire pour nous opposer farouchement à toutes tentatives d’implantations communautaires à bases religieuses (même sous déguisement associatif) en France et à maintenir le principe de la primauté de la citoyenneté républicaine sur la base de la Séparation des Eglises et de l’Etat, quoi qu’en prétendent et qu’en décident un certain nombre de pays européens manipulés par les dignitaires catholiques... ou islamistes. Il est souhaitable que le prochain centenaire de la loi de 1905 confirme avec éclat ce principe fondamental de la République Française.

Du Courrier International du 6 au 12 novembre (et du Quotidien d’Oran) « Nous sommes d’accord sur tout, y compris sur ce que nous ne vous dirons pas », a déclaré Nicolas SAYKOZY, en réponse à. des journalistes qui l’interrogeaient sur les problèmes du terrorisme. Monsieur Joseph PRUDHOMME, inventeur de ce « sabre est le plus beau jour de ma vie », n’eut pas dit autre chose.

Du Courrier International et de Il Sole-24 Hore, Milan (extraits) : « Le pacte de stabilité est mort, disent les faits. Vive le pacte, disent les commissaires et les politiques européens, qui s’échinent à expliquer qu’il suffit de l’interpréter, de l’adapter, mais en le gardant tout de même parce qu’il faut bien un cerbère. Tout cela dissimule en réalité une infantile raison d’Etat : comment reconnaître qu’on s’est trompé ? L’Europe a besoin de croissance, ce qui n’est pas synonyme de déficits effrénés : Mais qu’on se concentre sur les aspects qualitatifs des dépenses et des recettes pIutôt que sur l’outil grossier qu’est le solde budgétaire. Les familles et les entreprises méritent mieux que des discussions sorties tout droit de sépulcres blanchis ».

Comme disait à peu près Jacques BREL : il faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens là, on ne vit pas Monsieur, on ne vit pas : on compte !

Du Courrier International et de Ha’aretz de Tel-Aviv ce chapeau d’article : « Des bus où femmes et hommes voyagent séparés : Au nom de l’économie de marché, la compagnie israélienne de transports cède aux exigences des juifs ultra religieux et affrète des bus où les femmes doivent obligatoirement s’installer à l’arrière des véhicules ». Comme quoi il est prouvé que le machisme est non seulement islamique, non seulement catholique, mais également juif : Que font les Associations, etc,etc,etc

Du Courrier International (et de An-Nahar, Beyrouth) : « Non la victime n’a pas tous les droits : Les attentats contre la Croix-Rouge et les Nations-Unies à Bagdad sont inexcusables ; même en estimant que la nation arabe est victime des Américains ». Il n’en reste pas moins que c’est bien BUSH et pas un autre qui a ouvert la boite de Pandore et qu’il restera dans l’Histoire le plus borné, le plus lamentable, et le plus irresponsable des présidents américains.

Du Courrier International (et de la nouvelle Tribune de Cotonou) : « Le fanatisme religieux contre la santé des enfants : Les intégristes du Nord-Nigérian ont bloqué une campagne de vaccination de l’O.M.S. contre la poliomyélite. Motif : elle aurait pour objectif secret « d’exterminer les musulmans » ». Encore un méfait de plus à l’actif des fanatismes religieux et il semble bien que sur ce plan les Témoins de Jéhovah ne soient pas de taille.... encore que ?

Du Courrier International (et de Al Hayat de Londres) ces explications fort intéressantes sur-le voile dit islamique : « Le voile, rappelle Flaph, est une vieille coutume qui remonte aux temps des Babyloniens et des Perses. Il n’était pas réservé aux femmes. Certains chevaliers arabes, à l’époque préislamique, le portaient pour échapper à leurs ennemis. Il n’était pas non plus synonyme de vertu. Le voile était surtout répandu chez les prostituées qui voulaient passer incognito. L’Islam n’a jamais fait du voile une obligation. Les premières musulmanes ne se couvraient pas la face en présence du Prophète. Elles conversaient avec le Prophète librement. La femme musulmane resta dévoilée tout au long des dynasties des Omeyyades et des Abbassides. Le voile ne refit son apparition qu’avec le déclin de l’empire musulman ». Ainsi, le voile, réputé islamiste, n’est donc qu’un mensonge intéressé et une escroquerie des fanatistes musulmans.

Enfin du Courrier International (et du Soir de Bruxelles) : « Les premières caisses de supermarché sans caissières vont faire leur apparition en Allemagne, a annoncé la chaîne REAL. Les clients devront scanner eux-mêmes les produits, les emballer et les payer par carte bancaire : La formule sera lancée à Düsseldorf ». Et les caissières pourront toujours passer une dernière fois à la Caisse pour solde de tous comptes !

Il est bon, mon clone ! « Les produits comestibles issus de clones normaux et en bonne santé ou de leur progéniture ne semblent pas un facteur de risque accru pour la consommation alimentaire, par rapport à des produits issus d’animaux non clonés. » Ainsi parle l’Agence pour la sécurité américaine alimentaire (FDA), dans un rapport sur le sujet. Des propos qui ont fait bondir les associations de consommateurs : « Toutes les données [contenues dans le rapport] proviennent de groupes qui soutiennent le clonage animal », tempête la Fédération américaine des consommateurs (CFA), qui déplore que la FDA semble soutenir davantage le clonage que la santé publique.

ISRAËL, L’UNION EUROPÉENNE ET LE CHIFFRE QUI FÂCHE
« Je ne crois pas que nous ayons l’intention de poser une nouvelle fois cette question dans un avenir proche », a déclaré un porte-parole de la Communauté européenne après les vives réactions suscitées par la publication d’un sondage révélant que, pour 59 % des Européens, Israël est le pays qui menace le plus la paix dans le monde, devant les Etats-Unis, l’Iran et la Corée du Nord (53 % pour les trois).

Réalisé par Eurobaromètre auprès de 500 personnes dans chacun des 15 pays membres de l’Union, ce sondage, intitulé « L’Europe et la paix dans le monde », a indigné Israël et sérieusement embarrassé les instances européennes. La Commission a précisé que ces résultats « ne reflétaient pas ses opinions ». Selon cette même enquête, 68 % des Européens estiment que la guerre en Irak n’était pas justifiée et 58 % que l’ONU devrait gérer la reconstruction du pays

Echos cueillis par J. GILOIS