Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Foire de Béré > La Foire de Béré : Histoire

La Foire de Béré : Histoire

Histoire de la Foire

L’existence de la Foire de Béré, est attestée par un document ancien signé de Airard, évêque de Nantes le 1er novembre 1050. En fait elle est antérieure à cette date.

Les 10-11-12-13 septembre 2004 se tiendra la 955e Foire de Béré, organisée par des bénévoles.

– foire commerciale (300 exposants)
– espace marché (140 exposants)
– espace élevage
– fête foraine (78 emplacements dont 11 gros métiers)
– fête populaire

Cela vaut qu’on s’y déplace à 50 km à la ronde pour voir les matériels, les idées nouvelles qui intéressent la maison, la famille, les loisirs, les entreprises et commerces

Mais aussi pour y retrouver ses amis et y faire la fête.

Le Comité de la Foire, totalement bénévole, vous y attend.

– Téléphone de la Foire : 02 40 81 23 81
– Télécopie de la Foire : 02 40 81 86 02
– Courriel de la Foire ->foiredebere@wanadoo.fr]
– Site officiel de la foire

Exporama

Chaque année, l’exporama développe un thème particulier.

Pompiers

L’exporama 2000 a été consacré aux Pompiers d’hier à aujourd’hui, « pour valoriser le travail des pompiers professionnels et bénévoles » dit Paul Galisson.

– Démonstration de sauvetage à grande hauteur (8-10 m),
– école de désincarcération,
– matériels miniatures,
– matériels anciens (comme une pompe à bras et une pompe hippomobile),
– et musée des pompiers avec exposition des costumes.

Savez-vous par exemple que les Pompiers portaient fusils et sabres jusqu’en 1921 ?

Collectionneurs

L’exporama 2001 a été consacré aux collectionneurs

Le cracker‘s club a présenté 10 véhicules des années 50, et de vieux outils.

La Fédération des véhicules militaires anciens a présenté une vingtaine de matériels et véhicules du temps de la Libération : jeep, dodge, GMC, Diamond, Half-Track (semi-chenillé avec 4 mitrailleuses montées à l’arrière sur tourelles), BMW de l’armée allemande, camions américains, canon de 105, REOM35, etc . Il y avait des « ateliers » sur le site : un stand de matériel radio, un atelier de déminage avec la fameuse « poêle à frire » utilisée pour les mines anti-char. Et aussi aussi un espace communication dans une tente d’époque, avec des films d’époque, par exemple un convoi de jeeps à Isigny en 1944. Un bivouac, une tente hôpital, une tente squad, une tente Wall, des mannequins habillés : que des matériels privés destinés à perpétuer un patrimoine historique mais aussi un patrimoine industriel

Le club des collectionneurs de Châteaubriant s’est installé sur les 80 mètres de la rue. Ce sont des gens passionnés, au delà du raisonnable, et qui n’ont pas souvent l’occasion de sortir ce qu’ils ont, alors qu’ils ont plaisir à commenter, expliquer, transmettre, collectionner pour l’avenir. Ils ne présentent pas toutes leurs richesses mais seulement les plus typiques, celles qu’on ne voit pas partout.

Il y a eu ainsi 21 collectionneurs (dont une quinzaine de Châteaubriant) avec des affiches 1939-45, des timbres, des monnaies, des bouteilles, des rabots, des aiguilles à chapeaux, des cannes, des stylos, etc.

Dites-le avec des fleurs

L’exporama 2002 s’intitulait « Dites-le avec des fleurs » :50 communes du Pays de Châteaubriant  , seules, ou regroupées, présentaient toutes leurs richesses touristiques dans un environnement floral de toute beauté. . Les communes ont rivalisé d’ingéniosité pour présenter ce qui fait leur beauté ou leur histoire. Ici un bidon à lait déversant des liserons blancs (Fercé). Là un grand tableau représentant Le manoir de la Petite Haie (Grand Auverné), plus loin un pont de pierres construit à l’ancienne (Moisdon), ou le Pont de la Hartais à St Vincent. Mouais a représenté son moulin. Le Grand Fougeray a construit la Tour Duguesclin en osier, René Guy Cadou a installé sa vieille table d’écolier dans un parterre de fleurs. « J’ai choisi mon village à deux lieues de la ville, pour ses nids sous les toits et ses volubilis ». Le coq sculpté dans le schiste par Jean Fréour à Issé voisinait avec les Haras de Gastines. Deux hommes en ciré tiraient un wagonnet de minerai de fer dans les anciennes mines de Limèle (Sion-les-Mines), tandis qu’un homme, un vrai, âgé de 76 ans, racontait comment, dans sa jeunesse, il travaillait à la mine avec de l’eau jusqu’aux genoux et comment, maintenant, tous ses copains sont morts trop tôt emportés par la silicose. Près d’un vieux puits de pierres venu de Treffieux, « le seau de fer et les poulies [grincaient] ». Le Petit Auverné a évoqué le Moulin de la Violette qui appartenait aux Duhamel de la Bothelière, et le maire de Juigné, en personne, interrogeait les visiteurs pour leur faire dire si les quatre écorces présentées étaient du bouleau, du pin, du chêne, de l’érable ou du hêtre. Ce fut une bien belle exposition, dans un espace assez vaste pour que les visiteurs puissent voir à leur aise, et pour que les gamins puissent s’amuser des poissons rouges qui peuplaient les nombreux ruisseaux, mares et cascades construits pour la circonstance. Dommage que cette exposition n’ait duré que quatre jours ...

L’avenir de la terre

L’exporama 2003 a été consacré à l’avenir de la Terre, au respect de l’environnement. « Nous ne voulons pas montrer les pollutions, nous voulons au contraire montrer ce qui est positif, créer l’enthousiasme ». Patrick Baronnet, Bruno Trillard, Pierre Hinard et Jean-François Barbazanges ont été retenus pour présenter un très bel exporama, très fleuri, sous 7 chapiteaux parce qu’il y a 7 thèmes à traiter, qu’il s’agisse des énergies renouvelables, de la construction des maisons, du développement durable, du recyclage, de l’agriculture biologique, d’une alimentation saine.

Objectif : montrer que cela n’a rien d’utopique, en apportant des solutions concrètes et simples, « des matériaux alternatifs : paille, terre, chanvre, photopiles et éoliennes » « Nous voulons montrer qu’il est possible de se développer autrement sans surcoût excessif »

Le bon air est dans le pré

L’exporama 2004 rassemble les associations et organismes qui travaillent dans l’agriculture et le tourisme   exporama 2004 : voir page 183

Racontez-moi (sous forme d’échos)
La foire 1999
La foire 2000
La foire 2001
La foire 2002
La foire 2003
La foire 2004
La foire 2005 : voir page 190
La Foire 2006
La Foire 2007
La Foire 2008
La Foire 2009

Site officiel de la foire : http://www.foiredebere.fr