Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Grappillages 28.01.04

Grappillages 28.01.04

  Grappillages et Mée-disances du 28 janvier 2004

Relevé dans le Canard Enchaîné du 14 janvier 2004 : « SARKOZY y tient, à son idée de peine automatique pour les récidivistes. Même s’il s’est fait contrer par PERBEN, résolument hostile à cette nouveauté, et en dépit de l’opposition des organisations de magistrats, toutes tendances confondues, le ministre de l’intérieur a la ferme intention de soumettre son idée au Parlement, au besoin par le biais d’un amendement déposé par un député dévoué. Il s’agit d’imposer aux juges une peine plancher en deçà de laquelle ils ne pourraient pas descendre, dès lors qu’un prévenu déjà condamné serait déclaré à nouveau coupable. (...)Ce système de peine automatique n’est pas sans rappeler la mise en place sur les routes et autoroutes de radars reliés à des ordinateurs qui s’occupent de tout : constatation, calcul de l’amende, retrait des points, mise en recouvrement. Les progrès de l’informatique peuvent ainsi ouvrir de riantes perspectives. Plus de juges aux états d’âme incertains ; tel délit, telle circonstance, tel âge : appuyez sur un bouton et vous avez un jugement imprimé, parfait, exécutoire ». Et le Canard s’interroge : « Jean VALJEAN nous aurait-il bassiné pendant plus d’un siècle si son sort avait été réglé par un micro-ordinateur ? ». On pourrait même remplacer le ministre de l’Intérieur lui-même par un micro-ordinateur .

Relevé aussi dans le Canard Enchaîné : « Le crash du Boeing de la compagnie égyptienne Flash Airlines avec à son bord 148 personnes en est la tragique illustration : les charters sont deux fois plus risqués que les vols réguliers (et même 15 fois plus par kilomètre parcouru) selon les estimations du Bureau d’Archives des Accidents Aéronautiques basé à Genève. La prime d’assurance peut être jusqu’à 30% plus élevée, mais en plus le crash d’un charter coûte moins cher. (...) En effet le prix d’un passager européen varie de 600.000 à 1 million d’euros en fonction de ses revenus et de son patrimoine. C’est mieux qu’un passager du Tiers-Monde qui est rarement estimé au dessus de 20.000 euros . De plus, comme on le sait, ce ne sont pas les plus fortunés qui optent pour les charters, et dans un charter on voyage souvent en famille. Résultat pour les assureurs : en cas d’accident, il y a moins d’ayant-droit. Et comme le calcul des indemnités tient compte de la proximité parentale avec la victime, celles à verser sont plus maigres. Un cousin coûtera toujours moins cher qu’une épouse ou un orphelin ». Chez les assureurs (et chez les juges) les morts aussi sont tarifés !

Ceci est à rapprocher de cette information en provenance du Courrier International du 15 au 21 janvier 2004 ( et du Kurier de Vienne) : « L’avenir en Europe, ce sont les vols à bas prix, expliquent les dirigeants de NIKl , la première alliance européenne de compagnies aériennes à bas prix. A partir de l’été, les machines devraient pouvoir passer de 3600 à 4200 heures de vol. Dirigeant de la compagnie NL LUFTFAHRT Gmbh, Niki LAUDA a fait affaire avec Joachim HUNOLD, le directeur d’Air Berlin ». Après l’Europe Fédérale, l’Europe des charters est en marche : à quand le prochain CHARM EL-CHEIKH ?

Du Canard Enchaîné : « Isabelle DEBRE, belle-sœur de Jean-Louis, devrait figurer en 2e position de la liste UMP des Hauts-de-Seine. Dans cette même liste Cécilia SARKOZY pourrait occuper la 4e place. Pour l’U.M.P.la parité vire à l’affaire de famille ». Est-ce bien la spécialité de la seule U.M.P. ?

Du Canard (et du Parisien du 8/1) :« Alain RIOU , le Chef de file des Verts de la mairie de Paris, qui assistait à la cérémonie des vœux de l’Élysée, a eu droit à un accueil particulièrement chaleureux de ... SARKOZY : il m’adore puisque je tape constamment sur CHIRAC, a-t-il déclaré ». Les amis de nos amis étant nos amis, les ennemis ne sont-ils pas automatiquement nos ennemis ?

Du Canard (et du Nouvel Obs du 8/1) : « Le décret rendant obligatoire une visite médicale pour les conducteurs de plus de 75 ans, initialement prévu pour début 2004, n’a toujours pas été pris. On n’est jamais trop prudent en année électorale ». Il aurait été peut-être plus simple de retirer les cartes d’électeurs, au delà de 75 ans, pendant qu’on y était !

Du Canard Enchaîné enfin : « La Commission de Bruxelles vient de passer à la trappe l’appellation « pur jus de fruits » qui signifiait en clair que dans une bouteille de jus de fruits on trouvait du jus de fruits et rien d’autre . Désormais toutes les bouteilles seront simplement estampillées « jus de fruits » et il faudra scruter l’étiquette pour dénicher la mention discrète qui permettra de savoir si la rasade de jus d’oranges ou de raisin a été ou non saupoudrée de sucre (jusqu’à 150 grammes par litre) ». Après l’or sans or, le chocolat sans cacao, le fromage en carton-pâte, voici le jus de fruit sans fruits : la Commission de Bruxelles est toujours là quand il y a du beurre à faire (sans beurre évidemment) !

Relevé dans Ouest-France du 16/1/2004 : « L’anglais pourrait bientôt s’imposer à toutes les portes d’entrée dans l’Union Européenne, conséquence d’une décision d’harmonisation prise en petit comité d’experts et de diplomates (les fameux technocrates européens). Cette décision n’en réserve pas moins une première surprise de taille : la langue. Contrairement à tous les usages qui veulent que les langues de l’Union soient toutes égales, y compris dans les décisions les plus techniques, les dénominations qui figureront sur ces panneaux ont été rédigées uniquement en anglais. Étonnante au fond, cette décision est également surprenante par son mode d’élaboration. A aucun moment cette mesure n’aura été débattue de façon démocratique. Le Parlement européen a certes été consulté, mais son avis négatif n’a pas été pris en compte ». Langue anglaise, donc langue américaine : la technocratie libérale européenne n’aura plus rien à copier de l’impérialisme libéral américain. Le fait n’est pas mineur : le Peuple qui perd sa langue, perd sa culture, et bientôt son existence ; il ne s’agit pas d’évolution de la langue, mais de disparition programmée de la langue.

De Marianne du 12 au 18 janvier 2004 : « Certains journaux ont salué avec enthousiasme la réforme des lois sur l’immigration annoncée par le Président américain : BUSH joue la carte immigrée ! Que propose donc le Président américain ?

1) de donner un statut légal mais temporaire (3 ans) aux immigrés clandestins dès lors qu’ils sont aptes à prouver qu’ils disposent d’un travail ; 2) De ne leur accorder ce statut qu’à la condition qu’il soit prouvé que le poste de travail concerné ne trouvera pas preneur chez les demandeurs d’emploi américains. Comme le dit Georges W. BUSH : il faut trouver des travailleurs pour occuper des emplois dont nos concitoyens ne veulent pas (mais dont les capitalistes ont besoin ! ) George W. BUSH ne fait ni plus ni moins qu’appliquer une version américaine de la préférence nationale, chère à LE PEN. Chez BUSH, la préférence nationale devient la marque suprême de la modernité, de l’audace, du pragmatisme, de la réussite et de la générosité ». Et si on leur expédiait LE PEN ? Comme spécialiste de l’immigration, bien entendu ; nous, on a déjà SARKOZY !

De Marianne également : « Bien qu’il soit déjà immortel (en tant que nouvel académicien français), GISCARD D’ESTAING est de nouveau, à 78 ans, candidat à la présidence de la Région Auvergne. Il avait, certes, promis de décrocher, mais, connu pour son avarice, il paraît qu’il ne veut absolument pas perdre ces indemnités-là ! ». Il faut reconnaître que le Gouvernement CHIRAC-RAF- FARIN ne fait pas grand chose pour soulager la détresse poignante des vieux .

Toujours de Marianne : « KOUCHNER, à propos de son fameux rapport exonérant la Société TOTAL de ses agissements controversés en Birmanie, a déclaré : je n’ai certainement pas fait ça pour de l’argent ; je gagne la moitié en une conférence ».

Autrement dit, commente Marianne, les conférences sur la misère dans le monde, ça rapporte 13.000 euros pièce ? Et la matière est gratuite !

*** Enfin relevé dans Ouest-France du 17 janvier 2004 ces deux échos :

« 1). L’Irak possédait depuis 1959 l’un des codes de la famille les plus avancés des pays musulmans. Le Conseil de Gouvernement provisoire a décidé de le remettre en question et de confier les questions familiales aux institutions religieuses : de nombreuses Irakiennes craignent un durcissement de leur statut sous la pression des islamistes. 2). Une seule apparition à la télévision afghane de SALMA, une chanteuse locale des années 70/80, a suffi pour déclencher une lettre de protestation de la Cour Suprême Afghane ! ». Dire que les Américains ont fait la guerre dans ces deux pays pour soi-disant rétablir la démocratie, et que BUSH a le culot de faire la morale à la France en matière de « liberté religieuse » !

 Échos cueillis par Jean Gilois.


Ecrit le 28 janvier 2004

 A chacun ses intouchables

Le forum social mondial réuni à Bombay a donné aux intouchables (les « dalits » ) l’occasion d’évoquer leur sort peu enviable et de demander que cessent les discriminations qui les frappent. Ils sont considérés comme impurs dans de nombreuses régions de l’Inde, bien que le principe de l’intouchabilité air été aboli en 1947, au lendemain de indépendance. Ils ont notamment reçu le soutien de José Bové ; le Français a violemment critiqué le gouvernement indien, qui ne fait rien, selon lui, pour éliminer totalement le système des castes et pour venir en aide aux dalits

Autres articles : utiliser le moteur de recherche en tapant le mot