Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Tourisme > La Sablière : musée, évocations théâtrales

La Sablière : musée, évocations théâtrales

Musée de la Résistance

 Un musée des 27 Otages

Lors du Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant  , le 25 septembre 2000, Maurice NILES, qui fut Commandant dans la Résistance dans la région de Bordeaux lors de la Seconde Guerre Mondiale, est venu expliquer le projet de « Musée de la Résistance   » qui sera installé dans l’ancienne écurie de la Sablière. Ce sera le 9e musée de ce type en France, il devrait s’ordonner autour d’un thème général : la Résistance dans les camps et prisons de France, et donner des informations aussi complètes que possible sur l’ensemble de la Résistance dans le Pays de Châteaubriant   et le pays nantais-nazairien, « dans toutes ses composantes ». Une exposition, prévue pour le 60e anniversaire, en octobre 2001 devrait préfigurer le futur musée : « Sous le titre Ils sont appuyés contre le ciel, ce sera une expo moderne, utilisant les moyens multimédia et notamment un film qui va être tourné avec des élèves du lycée Guy Môquet. Il s’agit de réunir la mémoire des derniers survivants et de retracer fidèlement cette période, avec l’idée « plus jamais ça » ». Les associations locales de Déportés Résistants, et les municipalités seront associées à ce projet.


 Un Musée de la Résistance  

Le Musée de la Sablière a été inauguré le samedi 20 octobre 2001.

Il comporte pour l’instant de nombreux objets comme le lit de camp de Guy Môquet, un poteau d’exécution de la Blisière, la première ébauche en bois du monument de la Sablière, des objets fabriqués par les internés du Camp de Choisel, leur carnet de bord, leur emploi du temps, des lettres authentiques, et les planches de la baraque 6 sur lesquelles les 27 Otages ont écrit leurs derniers mots d’adieu.

Cette ébauche donne une idée de ce que sera le futur Musée, consacré à la mémoire de toute la Résistance et des lieux d’internement, qu’on attend avec impatience et qui renforcera l’intérêt et l’émotion que l’on ressent à la visite de La Sablière.

A signaler aussi le film vidéo « Un octobre 41 », film édité par l’Amicale de Châteaubriant-Voves-Rouillé, qui retrace le parcours des 50 Otages de Châteaubriant , Nantes et du Mont Valérien. Prix 100 F. En vente à la Sablière -Tél 02 40 81 33 91

------------

Ecrit le 7 décembre 2005 :

Musée de la Résistance  

A la Sablière, il existe un embryon de musée qui est surtout le Musée consacré aux 27 Otages fusillés le 22 octobre 1941. « Mais nous avons compris qu’il fallait élargir à la région de Châteaubriant et à la Loire-Atlantique » a dit la Présidente Odette Nilès

Gilles Bontemps et Guy Krivopissko ont présenté le futur musée qui se voudra un haut lieu d’histoire, de mémoire, de culture, en hommage à toute la Résistance, à partir d’octobre 2006, avec
– une exposition permanente présentant le camp de Choisel et son histoire, les liens entre les internés et la population castelbriantaise, le souvenir des 27 Otages, mais aussi de toute la résistance en pays castelbriantais
– des expositions annuelles seront organisées. Par exemple, en octobre 2006, autour des dernières lettres des fusillés.

Patrice Morel est chargé de monter un site internet et un blog, permettant de rassembler témoignages et documents.

Pour Odette Nilès, il est temps de rencontrer les derniers survivants qui peuvent raconter les faits qui permettent de comprendre l’histoire


Ecrit le 18 octobre 2006 :

 Les forges de l’espérance

Le 22 octobre 2006 verra à la fois la commémoration des assassinats de la Sablière (22 octobre 1941) et de la période exaltante et troublée de 1936 (Front Populaire et Guerre d’Espagne).

« Ce n’est pas une attitude passéiste » a dit Joël Busson, Président du Comité du Souvenir. « Il s’agit d’éclairer l’avenir par la connaissance de l’histoire, de rappeler aux jeunes générations ce que fut la période d’avant-guerre où l’étranger était rendu responsable de tous les maux » ... Souvenir indispensable pour réfléchir à ce qui se passe à notre époque où une pré-campagne électorale nauséabonde joue sur le populisme et la peur de l’autre. Le Pen a tenté de récupérer Valmy ? Sarko n’hésite pas à détourner à son profit les Soldats de l’an II et Guy Môquet, « pour sa politique aux antipodes des idées pour lesquelles celui-ci a donné sa vie »

« Nous assistons à un démantèlement des conquêtes de la Résistance, parce qu’elles sont des obstacles au capitalisme mondial » dit J.Busson rappellant qu’avant guerre, comme maintenant, les profits financiers atteignaient des sommets.

Le musée de la Sablière, rénové, sera inauguré le 21 octobre à 15 heures. Il comportera une exposition permanente enrichie et des expositions temporaires à partir des documents du Musée National de Champigny sur Marne. D’ici un an le musée comportera tout un volet sur la Résistance en Loire-Inférieure et dans le pays castelbriantais.

Appel est fait aux familles qui peuvent déposer des documents liés à la
période 1939-45.

Deux livres à lire : " Le sang des Communistes » (Ed. Fayard) sur les Bataillons de la Jeunesse
et le livre sur Jean Grandel (qui fut l’un des fusillés d’octobre 1941).

 Evocations théâtrales

Evocation de la Sablière 2004

Evocation de la Sablière 2005

Evocation de la Sablière 2006

Evocation de la Sablère 2007

Evocation de la Sablère 2008


Ecrit le 01 novembre 2006

 Le Musée de la Résistance  

Le site de la Sablière à Châteaubriant a toujours été un site privé, appartenant aux fermiers Naudin d’abord, puis à l’amicale Châteaubriant-Voves-Rouillé. Cette dernière y a ouvert un musée, il y a 5 ans, consacré aux fusillés du 22 octobre 1941.

Dans une volonté d’ouverture, l’association des Amis du Musée de Châteaubriant s’est rapprochée du Musée de la Résistance   Nationale (de Champigny) dont elle est adhérente.

Le musée, qui a bénéficié de travaux au cours de l’été 2006, a été complètement repensé et se présente, dans l’immédiat, comme un musée de l’internement, avec une partie importante consacrée au Camp de Choisel et une liste (non exhaustive) des lieux d’internement des nomades, juifs et résistants, à commencer par le centre de Drancy et le camp de Royallieu à Compiègne. A l’étage : un certain nombre de documents (Ballade de celui qui chanta dans les supplices) et de citations comme celle d’Henri Louis Honoré d’Estienne d’Orves disant : « Je n’ai fait que servir la France et cela d’une façon très indépendante »

Les indésirables
Résistants
S’organiser, se défendre
Lutter, travailler
Chanter, rire, aimer
Vaincre
Témoigner
Maintenir les liaisons
S’évader .......

... tels sont les thèmes abordés par l’exposition, avec un regard sur les camps d’Aincourt, Voves et Rouillé. Avec de nombreux objets fabriqués par les internés : cahier d’Histoire, emploi du temps, organisation de la Poste, coquetier, avion, sabots de bois, coffre à secret, etc. Un menu de Noël annonce « les Délices du Camp » et la « Tarte Baraques ».

JPEG - 153.7 ko
Musée de la Résist

Le Musée a l’intention de s’élargir, d’ici un an, à la Résistance en Loire-Inférieure et notamment à Châteaubriant.

 Polémique stérile

Une personne de Châteaubriant, dans un communiqué de presse, crée une polémique stérile en contestant ce titre « Musée de la Résistance   » et en estimant que « les victimes du Camp de Choisel sont des victimes de la répression nazie mais elles ne sauraient être victimes de la Résistance ».

Passons sur l’inadéquation des termes employés et remarquons, par exemple, que Guy Môquet a été arrêté parce qu’il diffusait des tracts contre l’occupant. Qu’Odette Nilès a été arrêtée pour avoir manifesté contre l’Occupant. Que Victor Renelle est resté en détention pour avoir refusé de travailler, comme ingénieur chimiste, pour l’industrie allemande.... Ne sont-ils pas des Résistants ?

Si certaines Associations de Résistants en sont encore à la petite guerre idéologique, la Fraternité n’est pas pour demain !


Musée de la Résistance

documents de la Sablière

Guy Môquet

Châteaubriant 1939-45

Années de plomb, années de courage

Evocations de la Sablière

Site consacré à la Résistance

Résistance d’hier et d’aujourd’hui