Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Municipales > Municipales 2008 > 2008-03. Châteaubriant, la liste de gauche

2008-03. Châteaubriant, la liste de gauche

Ecrit le 5 janvier 2008

 Municipales 2008 : l’avenir partagé

La liste de Gauche « Châteaubriant, l’avenir partagé » a été présentée officiellement le 5 janvier 2008. Elle compte 17 femmes et 16 hommes. Seuls 9 d’entre eux appartiennent à un parti politique (PS, PCF et Verts). Cinq d’entre eux sont des conseillers municipaux sortants (dont 3 seulement en position éligible). On peut y voir une nette volonté de renouvellement.

Toutes les photos, par ordre alphabétique : http://www.chateaubriant-ensemble.fr/galerie/

La plus jeune a 19 ans. Les plus vieux ont 66 ans. Moyenne globale : 44-45 ans. C’est donc une liste jeune.

Un certain nombre sont des Castel-briantais de naissance. D’autres sont d’une arrivée plus récente. Ils sont répartis sur les différents quartiers de la ville.

Une caractéristique évidente : ce sont des personnes engagées dans la vie locale, de par leur profession et de par leurs activités militantes. Il s’agit d’une liste bien équilibrée.

– ouvriers-ouvrières, militants
– chefs d’entreprises
– agriculteur
– travailleurs sociaux
– étudiante et retraités
– syndicalistes CGT, CFDT et SUD
– cadre comptable, cadre impôts
– sage-femme, infirmier anesthésiste
– enseignants du Lycée Guy Môquet et de St Joseph, directeur d’école
– chauffeur-livreur, cuisinier-gérant
– Un regret : l’absence d’un commerçant.

Ce sont surtout des militants : alter-mondialisme, parents d’élèves, défense des sans-papiers, écologie, téléthon, mutualité, amitiés francais-turcs-portugais, syndicalisme, soutien scolaire, association de consommateurs. On les rencontre dans les activités culturelles, artistiques et sportives de la ville, qu’il s’agisse de culture classique ou alternative.

On peut dire aussi que ce sont des personnalités ayant du caractère et des convictions fortes, qu’il ne sera pas possible de mener par le bout du nez !

 La Liste

 
Tête de liste (futur maire) :
Danièle CATALA puis par ordre alphabétique :
 
BARBO Véronique
BARRACAND Gilles
BIORET Pascal (PS)
BLANCHARD Béatrice
BLOND Soizic
BUISSON Valérie
BURET Grégory
BURON Martine (PS)
CHAPLAIS Jean-Pierre
DEME Michel (PS)
ELIN Didier
ERMINE Claire
GALLEN Marie
GAUDIN Bernard (Verts)
GAUTIER Jean-François
GAUTIER Jocelyne
GENTiL Françoise (PS)
HAURAY Philippe
HOREAU Pauline
KULA Marie
LE BOURHIS J.-Pierre (PC)
LEGRAIS-OZBERK Anne
LEPICIER David
ORRIERE Nathatie (PS)
PANNIER Pascal
PINEAU Blandine
POTTIER Mickaèl
PRODHOMME Denis
RABINE Nathalie (PS)
RIESENBERGER Fernando
ROVERE Andrée
TOUBOULIC Loïc

Toutes les photos, par ordre alphabétique : http://www.chateaubriant-ensemble.fr/galerie/

Courriel : daniele.catala@laposte. net

Site internet : http://www.chateaubriant-avenir.fr

Téléphone : 06 17 63 57 52

Adresse postale : Danièle Catata
“Châteaubriant, l’avenir partagé”
B.P. 112 -
44 143 Châteaubriant cedex

 Un programme

L’élaboration du programme s’est faite au fur et à mesure de nombreuses réunions thématiques et de cinq réunions de quartier, complétées par des rencontres   au porte-à-porte avec les habitants.

Quatre thèmes :

– 1 – Une ville ouverte, créative, dynamique
– 2 – Une ville à vivre ensemble
– 3 – Une ville entreprenante et écologique
– 4 – Une ville moteur d’un Pays
.
Chacun des thèmes comporte des propositions concrètes. « Nous en avons énormément mais nous n’allons pas aujourd’hui décliner un catalogue » dit Danièle Catala qui reprend seulement quelques points :

 Rénovation urbaine

Danièle Catala, Pascal Bi

Redonner vie à un centre-ville en sommeil :

Il s’agit de repenser tout un pan de la ville, celui qui inclut la Place de la Motte, la Rue Pasteur, l’ancienne Poste, l’Ecole des Terrasses, la Gare. « Il nous faut mener une politique de rénovation urbaine, construire des espaces de convivialité, faire de la Place de la Motte un espace de rencontres   qui irrigue le centre-ville ». La liste envisage de reconstruire un pôle scolaire en centre-ville, incluant, côte à côte, une école maternelle et une école primaire pour remplacer l’école Marcel Viaud et l’école des Terrasses.

« Il faut relancer l’habitat de centre-ville en favorisant la mixité sociale, voir les moyens de transports entre ce nouvel ensemble urbain et le centre-ville »

 Animations

« Beaucoup de constructions ont été faites. Cela ne suffit pas. Il faut donner de la vie ». La liste propose de mettre en place des lieux de rencontre entre les habitants, un élu référent dans chaque quartier, un pass/culture/sports donnant accès à tous les équipements. « Les jeunes et les femmes, en particulier, nous ont dit à quel point ils avaient besoin de se rencontrer ».

 Services

La liste pense susciter de façon asso-ciative des équipements de service aux personnes, avec des systèmes comme le « Pédibus », le « vélobus » et même le « Coursibus » (pour faire les courses !) : « Rendre service aux gens, améliorer leur quotidien ». Des commissions extra-municipales, et de vraies réunions de quartier pourront en discuter.

La liste de gauche lancera aussi une réflexion pour savoir si, de façon intercommunale, il n’est pas intéressant de revenir à une gestion de l’eau potable, sous forme de régie, au lieu de con-cession à une société privée.

 Développement et intercommunalité

La liste s’intéresse beaucoup au déve-loppement économique, à la création d’emplois, et envisage de recruter des ambassadeurs du territoire. « Notre ville est belle, agréable à vivre, elle a une grande richesse humaine, un patrimoine, une histoire, elle a énormément d’atouts, mais elle est mal connue. Nous voulons la rendre attrayante et attractive. Faire revenir les jeunes qui sont partis, gagner une population nouvelle ».

Tout cela devra se faire en intercommu-nalité. « Il nous faut travailler avec les Com’Com’   de Nozay et Derval et pas contre elles, en lien avec nos partenaires du Conseil Général et du Conseil Régional »

Siège et débat

– 1 – La liste de Gauche donnera un siège à sa minorité, parmi les conseillers de la Com’Com’  
– 2 – La Liste de Gauche propose à Alain Hunault un débat public sur les orientations de deux listes.

 Les citoyens

« Pour tout cela, nous souhaitons impliquer largement les citoyens, à Châteaubriant et dans son Pays » dit Danièle Catala, au nom de la Liste dont, pour elle, les mots-clés sont : ouverture, attractivité, convivialité, concertation, dynamique.

La place des candidats sur la liste n’est pas encore publiée. La Mée aura l’occa-sion d’y revenir. A chacun de nos lecteurs de « partir en chasse » pour voir qui est qui, et quelle est la qualité des convictions et de l’engagement de chacun.

 Qu’a fait la Gauche, de 1989 à 1999 ?


voir ici : http://www.journal-la-mee.fr/spip.php?article223000