Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Municipales > Municipales 2008 > 2008-07. Un débat ? Pas de débat !

2008-07. Un débat ? Pas de débat !

Ecrit le 6 février 2008

 DCatala demande un débat

Dans une lettre datée du 29 janvier 2008, Danièle Catala écrit au maire de Châteaubriant :

Monsieur,

La campagne pour l’élection municipale est désormais lancée. Vous le savez, je conduirai la liste « Châteaubriant, l’avenir partagé » qui rassemble des représentants des forces de la gauche dans sa diversité et de nombreux citoyens issus de la société civile. Notre programme a été rendu public lors d’une conférence de presse le 5 janvier dernier. (…)

D.Ca

Je tiens à saluer l’ensemble des personnes de votre équipe qui souhaitent s’impliquer dans l’expérience de la gestion d’une cité. Fondé sur l’action volontaire, un mandat demande l’engagement, un travail approfondi, la prise de responsabilités. La fonction d’élu est exigeante, donc passionnante. Tous, nous porterons, avec nos valeurs et dans le respect des convictions de chacun, le projet que nous voulons construire pour les Castelbriantais pour les six prochaines années : pour vous, la continuité d’une politique menée depuis 2001 ; pour nous, la volonté du changement et d’une nouvelle stratégie pour un avenir partagé par tous, dans la cité et vers l’extérieur.

Nos concitoyens choisiront entre ces deux projets lors du scrutin du 9 mars prochain. L’actualité montre l’intérêt des Français pour les élections municipales et leur attachement aux débats, sans doute parce qu’il s’agit du premier échelon de la démocratie par sa proximité avec le quotidien de chacun. En amont de l’élection, nous présenterons respectivement nos propositions aux Castelbriantais par les moyens habituels : presse, journaux de campagne, professions de foi, sites internet, … Ces méthodes de campagne – classiques - isolent chaque équipe dans son propre champ d’idées.

C’est pourquoi, afin de satisfaire l’intérêt de nos concitoyens pour la « chose publique » et de les aider à mieux comprendre les enjeux de l’élection municipale, il me

semble utile que les candidats têtes de liste pour l’élection municipale, puissent échanger publiquement leurs points de vue sur quelques thèmes majeurs de la vie locale.

Aussi, je serais très honorée
de débattre personnellement avec vous de l’avenir de Châteaubriant
au cours d’un débat en public
avant le 9 mars prochain.

Après votre accord, nous fixerons ensemble le moment de ce rendez-vous et les règles équitables pour la tenue de cet échange.

Dans l’attente de votre réponse - je l’espère favorable - veuillez croire, Monsieur, en l’expression de mes sincères sentiments.

Danièle Catala

 C’est non !

M. Hunault ne veut pas d’un débat public. D’abord il n’aime pas les débats. Et ensuite on peut se demander s’il connaît ses dossiers, au vu de son attitude lors des Conseils Municipaux et des Conseils Communautaires où il a toujours besoin que quelqu’un lui souffle, ou parle à sa place.

Mais pour garder une position « dominante » il multiplie les pressions et intimidations, il évite d’inviter les élus qui ne sont pas de son bord, il raréfie les réunions publiques. Et gare à celui qui ose prendre la parole : toute question, toute opposition est qualifiée d’« affrontement stérile ».

Quand le maire dit à son opposition « rien n’a trouvé grâce à vos yeux » il ment puisque 90 % des délibérations proposées ont été votées à l’unanimité.

Quand il dit « préférer débattre dans les multiples réunions où [il] invite les habitants », il oublie que ces réunions, justement, ne comportent aucun débat de fond : juste un film d’autoglorification municipale et quelques questions mineures (les crottes de chiens par exemple), tout contradicteur se faisant envoyer méchamment dans les cordes !

A part ça, dans les temps d’élection, il fait des mamours …. il parle de dialogue. Pour un peu il ferait des bisous…
Un bisou qui mord ??
B.Poiraud

Rappelons que le programme de la liste L’avenir partagé, et les réflexions autour de ce programme, se trouvent sur le site :

http://www.chateaubriant-ensemble.fr/

Les photos sont ici : http://www.chateaubriant-ensemble.fr/galerie/


Ecrit le 13 février 2008

 Réponse à un refus

Le 30 janvier dernier, j’ai demandé avec courtoisie l’organisation d’un débat public face au Maire sortant, comme il est d‘usage dans notre pays en période électorale. En 1989 Xavier Hunault lui-même avait accepté l’exercice face à Martine Buron, qui m’a rapporté la haute tenue de la discussion. Alain Hunault, lui, me répond par une lettre polémique et agressive, dont les contre-vérités ne parviennent pas à masquer sa dérobade.

Pourtant, loin d’être « stérile », l’échange contradictoire met à l’épreuve le courage et la force de conviction politique de ceux qui portent un projet : aujourd’hui, dans l’enjeu des élections du 9 mars prochain ; mais surtout, dans les six années à venir, lorsque nous serons au cœur des décisions à prendre avec parfois d’autres partenaires qui ne penseront pas toujours comme nous.

En raison d’une fin de non-recevoir de principe, nous manquons un vrai moment de pluralisme, garant d’une démocratie exigeante. C’est bien regrettable.

Danièle Catala


Ouest-France a réalisé un vidéo-tour avec D.Catala et A.Hunault

Retrouvez-le ici : http://www.ouest-france.fr/dossiers/video-municipales-2008.php?rInsee=44036