Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCC - Com Com de Châteaubriant > CCC - 2010-2011 > Octobre 2011 : réunion de la CCC

Octobre 2011 : réunion de la CCC

Ecrit le 5 octobre 2011

30 septembre 2011, réunion de la CCC   (Com’Com’   du Castelbriantais) : la précédente réunion datait du 30 juin. A l’ordre du jour quelques bricoles :

 Terrains et Zones industrielles

– la CCC   rétrocède 964 m2 à Soudan
– la CCC   demande au Conseil Général les subventions prévues pour les zones d’activités intercommunales de St Julien de Vouvantes et de Moisdon. On apprend à l’occasion que la zone de St Julien fera 30 422 m2 mais que, dans un premier temps, on va aménager 9800 m2 sur la route de Châteaubriant à St Julien, à proximité du lieu-dit « La Fresnaie ». La zone de Moisdon fera 39 773 m2 et une tranche de 9911 m2 va être aménagée, dans la zone d’activité de Gravotel, du côté de la rue des Champs-Guerriers.

 Ateliers relais, impôts et SDCI

– la CCC   va construire un nouvel atelier relais composé de deux modules de 200 et 300 m2, sur la zone du Bignon.

– la CCC   va constituer une commission intercommunale des impôts directs pour la mise à jour des bases d’imposition des locaux commerciaux et biens industriels. En revanche les commissions communales des impôts directs existantes continueront à examiner les bases de la taxe d’habitation.

– et voilà le SDCI (schéma départemental de coopération intercommunale). Hé bé ! Avec une bravoure qu’il faut souligner, l’élu désigné pour la lecture a lu ... 110 lignes de texte, sans bafouiller ! Et au bout du compte la CCC   a enregistré, sans vote, une seule phrase disant : « Compte-tenu de ce qui précède, le Conseil Communautaire prend acte du projet de Schéma Départemental de Coopération intercommunale ». Bel effort !

– la CCC   construit une maison de l’intercommunalité à St Julien de Vouvantes. Elle jouxtera la salle culturelle. La CCC   échange, pour cela, 107 m2 contre 1124 m2, pour un euro symbolique.

 Guinée 44

La CCC   a contribué pour 12 000 € à la construction d’une maison des jeunes à Samaya en Guinée. (voir photo)

Puis la CCC   a renouvelé ce partenariat en apportant 8000 € pour la construction d’une seconde maison des jeunes. Maintenant la CCC   va s’engager pour 15 000 €uros, dans la construction d’un centre touristique à Samaya. Trois aspects sont à noter : l’intervention de jeunes en formation pour la construction des locaux, l’utilisation de matériaux écologiques et le futur développement d’une activité économique.

[Ndlr : peut-être pourrait-on demander l’aide de Samaya pour construire à Châteaubriant la maison des jeunes et la maison des associations qui manquent ??]

 Contrat territorial : on se répète

La CCC   a signé avec la Région un « contrat territorial unique » mais certaines actions, inscrites, ne seront pas réalisées tout de suite (épicerie à Louisfert, station d’épuration à St Julien) ou sont inscrites sur un autre poste (aménagement de la gare à Châteaubriant). Il y a donc 481 821 € à réaffecter. Détail :
– 35 877 € pour la future piscine de Châteaubriant
– 11 674 € pour les vestiaires de football à Moisdon
– 27 325 € pour la salle communale-accueil périscolaire-cantine de Juigné.
– 27 325 € pour la salle multifonctions de La Chapelle Glain
– 8700 € pour l’équipement de la salle polyvalente d’Issé
– et 370 920 € pour le futur office de tourisme   intercommunal de Châteaubriant.

[Ndlr : Mais dans tout ça, rien de nouveau ! C’est juste la reprise de ce qui a déjà été décidé les 15 février, 20 avril et 30 juin 2011. Mais en répétant les choses, on donne l’impression de progresser ! ]

A noter que le futur office de Tourisme   de Châteaubriant coûtera bigrement plus cher (752 300 €) que celui de Samaya !

 Textiles et chaussures usagés

Une convention est passée avec « Le Relais » pour la récupération des textiles et chaussures usagés. Une vingtaine de conteneurs de collecte seront installés. La CCC   percevra un soutien financier de 3300 €/an et fera une économie sur le traitement des déchets ménagers : 200 tonnes de moins par an. Une inquiétude a été exprimée par un délégué de Ruffigné : cette collecte ne viendra-t-elle pas diminuer les apports volontaires lors de l’opération « Toutes Pompes dehors » qui finance les loisirs d’enfants malades du cancer en collectant des chaussures usagées ?
Espérons que non !

 Compostage

Et voilà une excellente initiative   :
La CCC   pense que 20 % des habitants peuvent se lancer dans le compostage individuel et se propose d’acheter, dans un premier temps, 1500 composteurs individuels, au prix unitaire de 42 € qui seraient cédés aux habitants pour 12 €. Le compostage individuel permet de recycler, à son domicile, 75 à 100 kg de déchets par an et par habitant : déchets de cuisine et de jardinage.

[Ndlr : il serait bon d’acheter des composteurs en bois, et pas en plastique et de faire travailler les ESAT  , comme les Ateliers de La Mée ou le CAT de Vay. Mais l’adjoint à l’insertion de la commune de Châteaubriant s’est tu à ce sujet]. Tur lu tu tu !

 Bibliothèques et thérapie

Encore trois excellentes initiatives :
– le CAUE sera sollicité pour une étude de programmation d’une bibliothèque et d’un accueil périscolaire au Grand Auverné. On peut lui faire confiance pour avoir des idées novatrices et pratiques.

– au Petit Auverné, l’école publique et la future bibliothèque vont mutualiser leurs ressources. Les enseignants bénéficieront d’un accueil permanent et seront associés à la définition de la politique d’acquisition des ouvrages « jeunesse ».

– le partenariat avec le Centre Hospitalier de Blain est renouvelé pour une heure/semaine de percussions, une heure et demi de théâtre et, de plus, deux heures d’expression théâtrale. De plus la CCC   renouvelle la mise à disposition d’un animateur sportif, à mi-temps, pour l’Institut médico-Educatif de Châteaubriant. Bravo


 Fait chaud !

Nous avons déjà eu l’occasion de le dire : les locaux de la Com’Com’  , construits pourtant depuis moins de 10 ans, sont très mal isolés. Au point qu’il a été décidé d’y mettre une climatisation, pour un coût de 61 070 € HT  . C’est l’entreprise TISON d’Issé, qui fera le boulot.

Tison ... Cela ne s’invente pas !

 Focast : quel avenir ?

La fonderie Focast/Pebeco est en redressement judiciaire depuis le 27 avril 2011. De ce fait ses sous-traitants ne sont pas payés, et la CCC   non plus à qui il est dû 75 621,58 €. Si un jour ça s’arrange ... on verra !

En attendant A.Hunault a raconté qu’il y a un repreneur pour Focast : la société OGEPAR. Mais ce qui est étrange c’est que OGEPAR est déjà actionnaire majoritaire à 51 % et souhaite acquérir le site industriel de Focast pour 400 000 €.

Sauf que c’est la CCC   qui a acheté ce site et fait des travaux depuis 2004. L’Etat, la Région et le Département ont versé ensemble 1 045 000 €. La CCC   a fait un emprunt de 729 000 € sur 18 ans, il lui reste environ 600 000 € de capital à rembourser. Et l’actionnaire principal voudrait un paquet-cadeau à 400 000 € ? Sans blaque ! Les élus de la CCC   ont fait connaître leur façon de penser à ce sujet !

Relire ici : http://www.journal-la-mee.fr/172-ccc-juin-2004

Voir la suite

 Excès et copié-collé

– La lecture des délibérations de la CCC   ré-
serve parfois des surprises. Ainsi, pour les
textiles et chaussures usagés, il y aura 50
% de réemploi, 45 % de recyclage et 15 %
de déchets ultimes. Le total fait 110 % !...
Aucun chiffre n’a été rectifié.

– "Considérant que pour l’aménagement de
l’extension de la zone du Bignon à
Erbray,
il y a lieu de conventionner concernant la
participation aux travaux d’éclairage pu-
blic rue Gabriel Delatour à
Châteaubriant"
(sic). La phrase est incompréhensible et
les lieux cités sont distants de quelques
kilomètres. Ah les merveilles inattendues
du copié-collé !

– Patinoire : il faut renouveler les patins à
glace (2492 € HT  ) et payer "la parade des
jouets de Noël" qui se déroulera le 10 dé-
cembre 2011 (5500 €)

– 6000 € pour réhabiliter les façades de la
Maison de l’Economie (14-16 rue des Vau-
zelles à Châteaubriant). Et 11 854 € pour
installer une vidéo-surveillance à la dé-
chetterie de Châteaubriant.

– Le local « noir » de la Maison de l’innovation
est loué pour 60 €/mois à "Technic Pv Eo-
led" qui installe des mini-éoliennes chez
des particuliers.