Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCC - Com Com de Châteaubriant > CCC - 2010-2011 > Feebat - formation aux économies d’énergie

Feebat - formation aux économies d’énergie

Ecrit le 5 octobre 2011

 Formation aux économies d’énergie

Formation feebat

La CCC  , en partenariat avec la Chambre des Métiers et la CAPEB a mis en place une formation aux économies d’énergie. Une quinzaine d’artisans ont participé à la première étape : étude du bâti existant. Il s’agit pour eux d’être capables de conseiller leurs clients sur les points les
plus sensibles de leur habitation. Pour les uns ce peut être la ventilation, pour d’autres l’isolation ou les double-vitrages, ou le chauffage ou la toiture. La deuxième étape abordera les matériaux isolants à proposer. La troisième étape s’intéressera aux arguments économiques et environnementaux propres à convaincre le client.

Cette formation « Feebat », sanctionnée par un examen in fine, permettra à ces professionnels d’être reconnus « Eco-artisans ». L’intérêt de la formation collective, outre l’apport d’informations, réside dans l’échange d’expériences. "C’est passionnant, a dit un participant. On prend conscience de l’évolution de nos métiers, des investissements à faire, de l’avenir
que nous préparons à nos enfants« . »Il y a beaucoup de travail à faire, a dit le maire
de la Meilleraye en constatant que dans un lotissement neuf de sa commune, "sur
17 maisons, seules 6 ont placé les pièces de vie au soleil, les autres se sont situées
par rapport à la route« . »Nous avons gaspillé beaucoup d’énergie dans le passé, il est urgent de modifier le
comportement des artisans et d’éduquer les clients" a dit le représentant de la CA-
PEB en incitant les artisans, de métiers différents, à se regrouper pour proposer
une offre globale aux clients.


Ecrit le 9 novembre 2011

 Artisanat : partenariat avec la Com’Com’  

Un partenariat avec la Chambre des Métiers a été signé par la Communauté de Communes du Castelbriantais en septembre 2010. Point d’étape.

Selon Joël Fourny, Président de la Chambre des Métiers, les sujets de réflexion concernent l’immobilier d’entreprises, les économies d’énergie et l’Eco-construction.

1) immobilier d’entreprise : l’enquête menée en février-mars 2011 a montré des attentes. Une démarche collective semble souhaitée sous forme, par exemple, d’un village d’artisans, permettant de mutualiser certaines tâches, comme la sécurité et l’élimination des déchets. « Il nous faut aller plus loin, dit Joël Fourny, nous rapprocher des 31 entreprises intéressées, définir la localisation optimale ».

2) Energie. Un logiciel de la Chambre des Métiers a été mis à disposition des entreprises. L’objectif était de 20 diagnostics la première année, soit 60 sous trois ans. Seules 12 entreprises ont accepté cette année (alors que le diagnostic est gratuit) et permet à chaque entreprise de repérer les consommations excessives donc d’économiser, à terme. « Après le diagnostic, nous fournissons le logiciel, gratuitement, ce qui peut aider à suivre les consommations d’énergie ». Alors pourquoi s’en priver.

3) Eco-construction : une formation « Fee-bat » a été organisée à destination des artisans, débouchant sur un label et un meilleur service aux clients.

Ce partenariat répond aux préoccupations de la Chambre des Métiers : « être aux côtés de la collectivité en matière de développement économique. Apporter notre expertise. Développer l’activité économique du territoire et notamment le service de proximité ». La Chambre de Commerce a les mêmes préoccupations : soutenir le commerce de proximité, là où cela manque, sans pour autant forcer l’implantation dans une commune où cela ne peut pas marcher. « Il nous faut réfléchir à une modification des offres de service, par exemple en développant la livraison à domicile, voire les commandes par internet. Il faut sans doute aussi penser à une distribution locale en établissant des liens entre commerçants locaux et agriculteurs locaux » commente encore Joël Fourny appuyé par Georges Garnier (de la Com’Com’  ), Romain Priou et David Mence chargés de mission.