Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCC - Com Com de Châteaubriant > CCC - 2012-2013-2014 > CCC - 8 février 2012

CCC - 8 février 2012

Ecrit en février 2012

Perturbés ! Ouest-France, l’Eclaireur, La Mée se sont ligués, en conférence de presse, pour dire qu’il ne fallait pas, lors des conseils communautaires, lire in extenso des pages et des pages de délibération. M. Adnot et M. Lemaitre (de Moisdon) en ont été perturbés, affirmant qu’il était obligatoire de faire cette lecture-pensum. Mais ils ont été bien incapables de présenter les textes réglementaires obligeant à procéder ainsi. Il est vrai que cette lecture est une solution de facilité : les élus lisent ce que les techniciens ont préparé et, comme il n’y a pas de question, ils sont bien peinards.

 Une carte de voeux à 3550 € HT  

Carte de voeux CCC

Un petit détail d’abord : parmi les décisions prises par le bureau il en est une qui surprend par son coût. Il s’agit d’une « campagne de communication » d’un montant de 54 000 € HT  , notifiée au Cabinet Eluère depuis septembre 2011. Il s’y ajoute la réalisation d’une carte de vœux électronique. Sans doute celle que nous avons reçue... Coût : 3350 € HT  .
A ce prix-là, cela fait des vœux très chers.

 Terrains

La ville de Châteaubriant vend 85 054 m2, au Val-Fleury, à raison de 2 € / m2 pour étendre la zone d’activités intercommunale. Ces terrains se situent en face de la zone actuelle, de l’autre côté de la route de Martigné. (voir carte ci-contre)

Vente de terrains

La société Energie-Ouest, située rue Amand Franco à Châteaubriant installe des cuves de propane. Elle dispose d’un terrain de stockage sur la zone industrielle du Val Fleury, qu’elle souhaite étendre. La Com’Com’   lui vend la parcelle B 410, située derrière le bâtiment de ArmaLoire, soit 6702 m2 au prix de 7 € HT   le mètre-carré.

 Du photovoltaïque à Issé ?

Le site de l’ancienne usine Atlas à Issé occupe 80 000 m2 dont 40 % construits. Le coût de la démolition serait d’un million d’euros environ. Ce site pourrait-il être utilisé pour exploiter des installations photovoltaïques ? Une étude de faisabilité technico-économique est confiée au cabinet Burgeap Nudec pour 8000 € qui pourrait bénéficier d’une subvention de l’ADEME à hauteur de 80 % .

Pour Michel Neveu, la politique de l’Etat en matière d’énergie c’est un tango argentin « trois pas en avant, deux pas en arrière ». Il y a donc incertitude sur les décisions que pourrait prendre l’Etat dans ce domaine des énergies renouvelables. « Mais une étude est nécessaire, c’est mieux que de laisser une friche » dit-il.

 Conseil en Energie partagé

Un service de Conseil en Energie Partagé est créé pour informer et accompagner les communes qui le souhaitent dans un programme de maîtrise des dépenses d’énergie. Le coût serait de 38 000 à 40 000 € pendant chacune des trois premières années. Si les subventions espérées sont obtenues il resterait un coût par habitant de 0,20 à 0,91 €. La Com’Com’   en prendrait la moitié à sa charge. Le reste serait réparti sur les communes adhérentes (sauf sur Issé et St Aubin des Châteaux qui ont déjà entrepris ce travail).

 Budget 2012

A noter : la dette de la Com’Com » :

– 116,67 € /habitant au 1er janvier 2011
– 104,89 € /habitant au 1er janvier 2012
Explication de cette baisse : il n’y a pas eu d’emprunt réalisé en 2011.

Travaux pour la Sous-Préfecture : en décembre la Com’Com » annonçait 210 000 €uros HT   de dépenses. En février elle annonce 574 835 € HT  . Quelle différence !

Pour la requalification des bâtiments rue des Vauzelles, la Com’Com’   annonçait 80 000 € HT   en décembre et en février elle prévoit 90 085 € HT  .

De même, pour un studio d’enregistrement à St Aubin, la Com’Com’   annonçait 180 000 € HT   en décembre. Et 220 00 € HT   en février.

Pour la Maison de l’intercommunalité à St Julien de Vouvantes, il était annoncé 570 000 € HT   en décembre … et 700 000 € HT   en février.
On n’y comprend rien !

Ski pour les jeunes

A part cela, il aura 5 séjours de ski pour les jeunes, au lieu de quatre. Et toutes les communes devraient prochainement être équipées d’un terrain multisports.

Belle marquise, d’amour vos beaux yeux ...

Au Pôle d’échange multimodal (PEM pour les intimes, la gare pour les autres) RFF (Réseau ferré de France) va rénover la marquise et mettre en accessibilité les quais côté Bretagne (coût 892 338 € HT  ). La SNCF va rénover le bâtiment voyageurs, étendre le hall d’accueil, créer de nouveaux sanitaires, créer un mobilier de quai (abris, bancs, poubelles, etc) et réaliser deux garages à vélos couverts. Le tout pour 1 245 000 € HT  . De plus, la SNCF va remplacer les menuiseries et faire un ravalement de façades pour 588 000 €.

La Com’Com’  , qui devait participer à hauteur de 99 600 € - participera finalement pour 172 872 €. Et si les subventions européennes espérées ne sont pas suffisantes, la Com’Com’   pourra assurer un complément de financement ...

 Divers

Agence foncière de Loire-Atlantique : la Com’Com’   va adhérer à cet outil de maîtrise foncière qui pourra réaliser, pour le compte de ses membres, toute acquisition foncière et immobilière en vue de la constitution de réserves foncières ou la réalisation d’opérations d’aménagement.

Fonds européens : la dotation attribuée au Pays de Châteaubriant   est de 1 168 341 € mais seuls 28 % ont été engagés. Il y a urgence car la date limite est le 31 décembre 2013. L’animateur de Pays ne peut y suffire. La Com’Com’   lui adjoint un salarié à mi-temps.

Entretien des vitres des bâtiments de la Com ’Com’ et de la Halte Garderie : le marché est confié à l’Etablissement de Service et d’aide par le travail (ESAT  ) pour un montant de 89,18 € HT  /an, (oui, moins de 100 €) payable en deux fois !! De même, pour l’entretien des vitres de la Maison de l’Enfant (211,12 € HT  /an).

L’entretien de la climatisation des locaux de la Com’Com’   (rue Gabriel Delatour) coûtera 1931, 30 € HT   par an. L’entretien des chaudières de la Maison de la Justice coûtera 602 € HT  /an.

L’aménagement de la voirie d’accès à la zone du Bignon à Erbray et la réalisation de plantations, coûtera 98 956,70 € HT  

Une étude de faisabilité, pour la rénovation de quatre bâtiments sur le site de la Courbetière est confiée au cabinet Ménard pour 1800 € HT  .