Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Conseil de Développement (ex CBE) > Leader : le troisième programme est obtenu

Leader : le troisième programme est obtenu

Ecrit le 10 octobre 2007

 Date limite 19 janvier 2008

Que se passe-t-il encore dans la région de Châteaubriant ? Le « Pays » est candidat à des financements dans le cadre des projets européens « Leader ++ ». Y aurait-il encore des bâtons dans les roues ?

Danièle Catala précise :

« Le 1er octobre dernier, l’ensemble des acteurs du territoire - qu’ils soient élus, associatifs ou socioéconomiques - étaient invités à participer à une réunion organisée par le Conseil de Développement pour évoquer notamment le futur programme LEADER 2007-2013.

L’intérêt de ce programme n’est plus à démontrer pour notre territoire : l’Union Européenne intervient dans notre quotidien pour corriger les déséquilibres entre les territoires et donc, entre les citoyens, en particulier dans les zones rurales.

Ainsi, entre 2002 et 2006, notre territoire a bénéficié d’aides d’un montant de près de à 1.5 millions d’euros pour financer des initiatives locales permettant d’améliorer l’accès aux services (gardes d’enfant, vie associative, mobilité pour accéder à l’emploi, formation d’acteurs du territoire, aide aux femmes, etc.).

Outre les financements, la mise en œuvre de LEADER+, portée par le Conseil de développement constitue un véritable exercice de démocratie participative en associant tous les partenaires de la vie locale : associations, élus, entreprises... Il s’agit d’ailleurs du seul lieu sur le territoire où le principe de codécision entre acteurs privés et acteurs élus prend vie et s’exerce efficacement.
Le prochain programme LEADER prévoit une aide d’un montant minimal de 1 million d’euros, la condition pour y prétendre : déposer un dossier de candidature d’ici le 19 janvier 2008.

Notre territoire affiche une longueur d’avance grâce à tout le travail réalisé par le Conseil de Développement qui a déjà mobilisé à plusieurs reprises ses commissions thématiques. Il reste à peine 4 mois au Président du « Pays », Alain Hunault, pour lancer la réflexion avec les 3 Communautés de Communes.

En dépit des sollicitations multiples, rien ne semble avoir été fait à ce jour et aucune réflexion de fond prospective n’a été initiée au sein du Syndicat Mixte. Le temps passe et une interrogation - qui prend des airs d’inquiétude - se pose aujourd’hui : les élus pourront-ils dans les délais impartis se doter d’un vrai projet pour ce territoire ?

Le futur programme devra nécessairement accompagner la stratégie de développement du Pays autour d’une priorité partagée par l’ensemble des acteurs du territoire. Peut-on aujourd’hui parler de stratégie ? Le Pays n’est-il pas pure illusion ?

Ne gâchons pas nos chances. Pouvons-nous sciemment nous priver de ce programme en raison de la mauvaise volonté d’un Président qui boude l’exercice de la concertation parce qu’il lui ôte l’initiative   et la prise de décision en solitaire ?

Le groupe minoritaire des élus de Châteaubriant en appelle aux élus des autres communes, en particulier aux délégués communautaires, afin qu’il se saisissent de ce dossier urgent. Date limite de dépôt des candidatures : 19 janvier 2008. »

Communiqué de Danièle Catala


Ecrit le 17 octobre 2007

 Leader : Il ne reste que 3 mois

Est-ce une sonnette d’alarme ?
Le Président du Conseil de
Développement, les techniciens et des responsables de commissions rappellent qu’une somme de 17,1 millions d’euros sera attribuée aux Pays de Loire pour 2008-2013. Quinze territoires ont posé leur candidature. Dix à douze seulement seront retenus de façon que chacun ait environ 1,5 millions d’euros. Candidature à déposer avant le 19 janvier 2008. « Cela fait 6 mois que nous travaillons sur le projet. Maintenant cela ne dépend plus de nous. Il faut que les élus du Pays de Châteaubriant   définissent un axe d’action, un projet commun qui puisse être accepté. Il faut que cet axe soit en cohérence avec les Contrats de Territoire et le Pôle d’excellence rurale et que les élus acceptent d’y affecter un financement suffisant ».

Daniel Durand, Yvan Etiembre, Nolwen Diler, Alexandra Brisson, François Favry, Lionel Magnin, et Joël Fo

Mais les élus ne se manifestent pas, surtout ceux de Châteaubriant. Alors, c’est foutu ?

Alexandra Brisson, Lionel Ma

Ecrit le 9 juillet 2008

 Troisième programme Leader 2008-2013

On l’attendait pour le 19 mai 2008 mais les choses ont traîné. Finalement c’est le 2 juillet qu’a été connue la décision concernant l’attribution de fonds européens « Leader ». Sur les 18 structures candidates :
– 3 ont obtenu 1.6 M€ chacune
– 11 ont obtenu 1.1 M€ chacune
– 4 n’ont eu qu’un lot de consolation : 0.8 M€

Le Pays de Châteaubriant   va donc bénéficier de 1.1 M€ de subventions européennes pour l’innovation, la santé et le lien social sur la période 2008-2013.

C’est une bonne nouvelle : les associations, élus, chefs d’entreprise vont pouvoir concrétiser leurs projets avec la quasi assurance d’une subvention (maxi 55 %).

 Sacs de sable

Mais ce qui est inquiétant c’est que l’annonce de cette bonne nouvelle a été faite par un communiqué du Syndicat Mixte (33 communes du Pays de Châteaubriant  ) sans faire référence une seule fois au Conseil de Développement. Celui-ci souffre d’une tache indélébile : il rassemble des élus, des chefs d’entreprise, des associations et des syndicalistes, il est donc une structure de concertation et de confrontation entre tous les acteurs locaux.

C’est d’ailleurs pour cela que, pendant des mois, il a réuni tous ses membres sur trois commissions de travail pour préparer le dossier nécessaire à l’obtention de fonds Leader, et ce, jusqu’en nov. 2007.

Mais cette concertation ne plaît pas au Président du Pays de Châteaubriant   qui, lui, cherche à tout verrouiller et à étouffer ce qu’il ne peut contrôler, avec l’aide de quelques serviteurs zélés. Voilà pourquoi il existe un climat de tension entre le Conseil de Développement et quelques éléments du Syndicat Mixte. Au point qu’on se demande s’il ne va pas falloir monter des sacs de sable entre les bâtiments des deux structures !

Le dossier Leader a été préparé par le Conseil de Développement et finalisé par le Syndicat Mixte. Il aurait été meilleur si ce dernier avait commencé le travail plus tôt et s’il avait tenu compte des propositions du Conseil de Développement.

Sur la période 2003-2007 le programme Leader, ciblé sur les services aux habitants, a permis d’accompagner 109 projets par une aide européenne s’élevant au total à un peu plus de 1 190 000 €. Ces dossiers ont été étudiés par le Conseil de Développement et validés par le Syndicat Mixte. Un communiqué commun aurait donc été un minimum pour qu’on puisse, sur le Pays de Châteaubriant  , travailler avec un minimum de sérénité.


 Programme 2009-2015

Voir ici : http://www.pays-chateaubriant.fr/chateaubriant/menu_principal/nous_connaitre/strategie_leader____2009_2015

Voir aussi l’article 224203