Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Lettre du Conseil de Développement : préparation de Leader

Lettre du Conseil de Développement : préparation de Leader

JPEG - 44.9 ko
IMG_4477-magnin-Favry-CBE

Ecrit le 23 avril 2008

 Forces et faiblesses du Pays de Châteaubriant  

Il y a un écueil majeur à éviter sur le Pays de Châteaubriant   : croire que seuls les élus municipaux sont capables de réfléchir et de proposer quelque chose. Pour éviter cette difficulté, le Conseil de Développement rassemble, lors de réunions régulières, des représentants de la « société civile » : associations, entrepreneurs, syndicats, et élus. Pour y participer, aucune élection n’est exigée : il faut seulement avoir l’envie de partager des idées !

Le rôle du Conseil de Développement est reconnu par le Conseil Général et le Conseil Régional qui requièrent son avis lors de la mise en œuvre des Contrats de Territoire.

De même, par le biais des Fonds Européens Leader, le Conseil de Développement donne son avis sur les projets présentés par différents acteurs locaux (communes, associations et autres).

Avis donc aux personnes qui souhaitent participer à ses travaux ! Prendre contact au 02 40 28 36 64.

 Leader encore plus ?

Grâce au Conseil de Développement, qui a posé la candidature du « pays », la région de Châteaubriant a pu bénéficier de fonds européens importants lors de programmes baptisés « Leader II » et « Leader + ». Un nouveau programme est en préparation, pour lequel le Conseil de Développement et le Pays de Châteaubriant   ont posé leur candidature le 18 janvier 2008.

il y a 18 « pays » candidats, pour chacun 1,5 millions d’euros. Les deux-tiers seront retenus. Sera-ce le cas pour nous ?

La préparation de la candidature a rassemblé 72 personnes. Un diagnostic a été réalisé. Nous en donnons ci-après les grandes lignes. Le détail figure sur le site internet :
http://www.paysdechateaubriant.com

 Démographie-Habitat

1- FORCES
– · Une croissance démographique observée sur l’ensemble du territoire (+ 4000 habitants depuis 1999), de plus forte ampleur autour de l’axe routier Rennes / Nantes.
– · Une arrivée significative de jeunes ménages.
– · Des possibilités de création de logements encore importantes sur la partie Est du Pays.

2- FAIBLESSES
– · Une population plutôt âgée (24 % de la population a plus de 60 ans contre 22% au plan régional).
– · De nouveaux habitants travaillant majo- ritairement hors du territoire.
– · Une population aux revenus plus faibles que la moyenne régionale.
– · Une pression foncière croissante, notamment sur la partie Sud.
– · Un besoin d’organisation (logement, animation,…) pour l’accueil des nouveaux salariés, notamment pour ceux en contrat de courte durée.

 Economie

1- FORCES
– · Un secteur industriel moteur de l’économie locale avec 4 000 emplois (hors contrats intérimaires).
– Un développement des zones d’activités sur l’ensemble du territoire.
– Des créations de petites entreprises relativement nombreuses (278 créations ou reprises en 2006).
– Une dynamique de filière environnementale sur le Pays grâce, notamment, au projet de technopôle de l’environnement.
– Un secteur agricole fort (14 % des emplois contre 7 % au plan régional) avec une tendance récente au développement d’activités à valeur ajoutée (circuits courts, activités agritouristiques…).

2- FAIBLESSES
– · Un faible taux de chômage (6,5 % à fin juin 2007) qui laisse présager un accroissement des difficultés de recrutement, en particulier dans le bâtiment et l’industrie.
– · Un recours important aux contrats intérimaires.
– · Un outil de formation peu développé qui ne répond que partiellement à ces besoins de recrutement.
– · Un manque de salariés diplômés, de cadres et une certaine fuite des jeunes.
– · Un manque de mise en réseau entre entreprises et absence de lien avec des pôles de recherche/développement.
– · Des questionnements sur la transmission / reprise des entreprises, en particulier artisanales (plus de la moitié).
– .. Une forte pression sur le foncier agricole.

Santé, culture, associations, tourisme  , environnement : la Lettre du Conseil de Développement (avril 2008) analyse tour à tour les forces et faiblesses dans ces domaines. Elle a été présentée à la presse par MM. Favry (Président) et Lionel Magnin (Directeur) et diffusée à plus d e1000 exemplaires. On peut la télécharger sur le site http://www.paysdechateaubriant.com

Ce diagnostic a servi à l’élaboration du « Plan de développement »

Plan de développement 2007-2013

Le plan de développement du Pays pour l’innovation, la santé et la qualité de vie figure sur le site du Pays de Châteaubriant   : il comporte trois grands volets :
– Innovation durable
– Proximité, cohésion, qualité de vie et lien social
– Ouverture

Cela paraît très théorique comme cela et un peu « pompeux » mais ce n’est qu’un cadre dans lequel les porteurs de projets pourront inscrire leurs idées et obtenir un financement.

On peut le trouver un peu plus détaillé ici :
http://www.pays-chateaubriant.fr/article/articleview/209/1/93/

texte

 Logements temporaires

Le collège des entrepreneurs du Conseil de Développement a souhaité, fin 2006, aborder la question des logements temporaires avec la Chambre de Métiers de Loire-Atlantique.

En effet il existe dans le « pays » deux foyers de jeunes travailleurs, mais le nombre de places ne permet pas de répondre rapidement aux besoins qui se manifestent (par exemple pour un stage d’une semaine). Et les hôtels, dans ce cas, sont trop chers. Les besoins en logements temporaires intéressent la commission « compétitivité et développement économique ». Celle-ci souhaite proposer des pistes d’action aux élus :

– Des logements temporaires pour des salariés venant de l’extérieur du territoire sur des contrats de courte durée ou en période d’essai..
– Plateforme logements, outil du marketing territorial
– Analyse de l’offre existante de logements d’urgence pour un public en difficulté.

Cette démarche constitue également une première approche concrète de la réflexion globale sur la précarité engagée en fin d’année 2007 par le Conseil de Développement.

 Garde d’enfants

Un groupe « femmes », sous la présidence de Michèle Cochet, maire du petit Auverné, a été créé au Conseil de Développement dans l’objectif de favoriser l’insertion sociale et professionnelle des femmes.

Or, concilier emploi et famille n’est pas toujours aisé pour les femmes dans un contexte où le nombre de familles monoparentales augmente et où de plus en plus d’emplois nécessitent une flexibilité en matière d’horaires de travail.

C’est pourquoi le groupe réfléchit sur les modes de garde des enfants, aussi bien pour des crèches d’entreprise que pour des horaires atypiques. .