Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Tourisme > Château - animations 2008

Cet article est ancien. Il ne reste en ligne que pour mémoire

Château - animations 2008

Ecrit le 7 mai 2008

 « Les beaux jours »

JPEG - 73.1 ko
Le dé jo

Concerts, marionnettes contemporaines, théâtre de rue, arts du cirque, cinéma de plein air, poésie… Pendant « Les beaux jours », le Conseil Général fait vibrer ses sites patrimoniaux de Châteaubriant et de Clisson, en les ouvrant à une large variété de formes artistiques et avec l’idée d’accueillir le grand public.

A Châteaubriant, à partir du 11 mai 2008 avec les fanfares Le Dé joyeux et Les Cornichons, et jusqu’au mois d’octobre (visites décalées en souvenir de Françoise de Foix, par la Compagnie Bulles de Zinc), pas moins de 16 animations différentes rythmeront le Château départemental !


Ecrit le 14 mai 2008

 Le château s’anime

JPEG - 96.7 ko
IMG_4586-Donjon

Yannick Lebeaupin, Vice-Présidente du Conseil Général, est venue, le 6 mai, présenter les animations du Château de Châteaubriant pour « les beaux jours » : une programmation festive et gratuite, souvent en plein air, pour découvrir les lieux et partager des moments de rencontre notamment pour la Fête de la Musique, le 14 juillet et les Journées du Patrimoine.

Tout l’été le château est animé par des « médiateurs » : au cours de visites-découvertes, ou de « rencontres   du jeudi », voire de rencontres   informelles, ces passeurs d’histoires raconteront les lieux et commenteront les expositions.

JPEG - 94.6 ko
IMG_4587-Robe

Photo : Marie Jeanne Thebaud, Bernard Douaud et Yannick Lebeaupin présentent
une robe faite en … étiquettes
de bouteilles de vin !

JPEG - 98 ko
IMG_4589-detail

Le 31 mai et le 1er juin 2008 aura lieu un week-end poésie, lectures, expositions, dédicaces, rencontre avec des auteurs et des petits éditeurs. Le 21 juin Philippe Miko chantera pour les enfants. Le 14 juillet, après le pique-nique … nous en reparlerons ! Un programme riche riche riche.

Le 11 mai se sont produits les groupes Le Dé Joyeux et les Cornichons pour le spectacle anagrammique : « Dénichons les corps joyeux ».

JPEG - 130.8 ko
IMG_4593-Robe-filtre

Le revers de la veste, c-contre, est fait avec des filtres à café usagés...


Ecrit le 25 juin 2008

 Architectures du XXe siècle

JPEG - 29.2 ko
IMG_4893-chateau2

La Salle des Gardes accueille une exposition sur l’architecture du XXe siècle, « pour en comprendre les ruptures » dit Yannick Lebeaupin. Dans de curieux silos à grains en aluminium, 56 sites ont été retenus : la maison radieuse de Rezé, une petite école, un château, un modeste baraquement de relogement après la guerre. Bâtiments de mémoire (la base sous-marine de St Nazaire), ensembles monumentaux (l’église de Donges, voir photo ci-dessus), procédés nouveaux (le béton armé de la minoterie de Nort sur Erdre), architectes confirmés ou presque anonymes.

Dans notre vie quotidienne, 80 % des bâtiments sont du XXe siècle. Apprendre, derrière la vue routinière, à distinguer ce qui est beau

Ces architectures interrogent sur la notion de patrimoine. Certaines constructions ont déjà acquis le prestigieux statut d’« élément patrimonial ». D’autres accèderont un jour à ce statut, d’autres encore seront peut-être détruits, parce qu’on ne leur trouvera plus d’utilité ... parce qu’ils ne seront pas admirés.

De 11h à 18h30 jusqu’au 30 septembre, tous les jours sauf le mardi.

 Double regard

JPEG - 76.5 ko
IMG_4896-chateau1

Parallèlement, au cours d’une tranquille promenade au château, dans les jardins, la galerie renaissance ou le chemin de ronde, on peut découvrir le « double regard » de Mario Marti sur le château.

Le grand-père guidant les premiers pas de l’enfant ; l’ombre de la sorcière au chapeau pointu ; ou le vieux porte-drapeau courbé sous le souvenir des horreurs de la guerre … Mario Marti a cerné le château, qu’il émerge d’une forêt d’antennes ou de toits, ou qu’il se dresse majestueux sur une vue champêtre digne du XIXe siècle.

Siège du pouvoir seigneurial, cité administrative et judiciaire contemporaine, lieu de promenade et d’animations, le château se prête à toutes les découvertes.

JPEG - 70.8 ko
IMG_4908-porte-drapeau

 A deux voix

Jeudi 3 juillet au château de Châteaubriant à 16h30, visite à deux voix (1h30) : « cuisine et repas au moyen âge ». 3,50 € info 02 40 28 20 20 - D’autres visites insolites seront proposées au cours de l’été notamment les 16-17 août avec la Compagnie Bulle de Zinc.

 Balbutiements

Vendredi 11 juillet, cinéma en plein-air au château, (gratuit), avec « Balbutie-ments » (animation) et « Le grand voyage » A la tombée de la nuit, vers 21h30. Occasion de se promener au clair de lune dans les jardins illuminés. Occasion peut-être de prendre des photos pour le concours de l’Office de Tourisme   ??

 Pique-nique

En souvenir des agapes seigneuriales, un pique-nique républicain est organisé au château le 14 juillet, avec, à 15 h, le concert « Remake » par les 5000 doigts du docteur K.

 Aperçus

Du 23 juin au 12 septembre 2008, la Maison du Département   de Châteaubriant (6 place St Nicolas) accueille « Aperçus », une exposition du CAUE : l’occasion de (re)découvrir 29 projets sélectionnés sur 111 pour la 3e édition du Prix départemental d’Architecture et d’Aménagement de Loire-Atlantique.

Simplement remarqués ou récompensés d’un prix ou d’une mention, les édifices et aménagements présentés par cette exposition balayent les principales facettes de la création contemporaine récente sur le département. Logements collectifs ou individuels, bâtiments publics, locaux d’enseignement ou de formation, équipements sanitaires et sociaux, de sports ou de loisirs, … Une attention particulière est notamment portée sur l’insertion des projets dans leur site environnant.

 Une maison dans les pins

En 1960, d’un mur courbe et d’un pan de verre, André Wogenscky enclôt une portion de la pinède de Saint-Brévin-l’Océan, brouille les limites habituelles entre dedans et dehors, murs et meubles, nature et art. Il dessine un espace aussi accueillant pour un couple que pour trente convives. Depuis près de cinquante ans, cette maison, complice de son environnement boisé, s’adapte aux modes de vie des générations successives.

A voir jusqu’au 31 août dans les locaux de l’ASPHAN  , 25 rue du Vieux Bourg à Nozay - 02 40 79 34 29