Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2005 - 2008 > CCRN - Com’Com’ de la région de Nozay, 30 août 2005

Communauté de Communes

CCRN - Com’Com’ de la région de Nozay, 30 août 2005

 Présentation du rapport d’activité 2004 aux élus

Démarche originale le 30 août 2005 à La Grigonnais : la CCRN   (Communauté de Communes de la région de Nozay) invitait les conseillers municipaux des 7 communes membres à une présentation du rapport d’activité 2004 et du futur Contrat de Territoire. Environ 80 élus s’étaient déplacés. Dommage que la réunion n’ait pas été annoncée et ouverte à la population !! Mais il ne faut peut-être pas tout demander à la fois : la présentation à l’ensemble des Conseils Municipaux est déjà une grande première qui ne se fait pas partout !

La CCRN  , par la voix de son Président François Favry * a fait le point sur le développement de l’industrie et de l’artisanat. Des entreprises continuent à s’installer à dans la région de Nozay au point qu’il faut étendre la zone de l’Oseraye (Puceul) et lancer la « zone de la Lande » (à Saffré). Sur les 300 entreprises de la CCRN  , 250 se sont associées à la réalisation d’un « portail économique » sur internet, inauguré le 23 juillet 2005.
http://www.cc-nozay-entreprises.fr

Il comporte notamment un annuaire des entreprises avec un moteur de recherche par nom, par thème, ou par critères

En ce qui concerne l’emploi, la CCRN   bénéficie des services de la Mission Locale (pour les jeunes) et s’est dotée d’un service emploi (pour les plus de 26 ans). L’élue responsable, Thérèse Avril, note une augmentation de 68 % des emplois offerts. Le service a mis en place une solution emploi-formation en lien avec l’AFPA   de St Nazaire et note une augmentation de 25 % des chômeurs qui ont effectué un stage de formation.

Les services à la jeunesse se sont développés (accueil périscolaire dans les 7 communes, formation des assistantes maternelles aux Premiers Secours, formation BAFA). Vingt sept logements pour personnes âgées ont été implantés sur 5 communes du territoire. Les premiers ouvriront prochainement à La Grigonnais.

En matière culturelle la Maison de Jeunes « La Mano » a proposé 21 spectacles sur un an (soit environ 2 par mois) qui s’ajoutent à ceux des associations.

La CCRN   a la particularité de bénéficier de la présence d’un service performant de collecte-tri-traitement des ordures ménagères. 26 % des déchets ménagers sont valorisés (le reste est enfoui aux Brieulles). Les habitants produisent 243 kg de déchets par an et par habitant. Le coût net (dépenses - recettes) est de 47,19 € par habitant et de 97,63 € la tonne.

 °°°

En deuxième partie de réunion la CCRN   a examiné la partie du futur Contrat de Territoire qui concerne la région de Nozay : développement économique, tourisme  , culture, santé, sports, assainissement. La signature devrait pouvoir se faire vers le 20 octobre, aussi bien avec le Conseil Général qu’avec le Conseil Régional . Mais à condition que les Communautés de Communes de Derval et de Châteaubriant soient prêtes.

NDLR : Un regret : le développement économique est conçu en termes d’immobilier d’entreprise et de formation des salariés. Il faudrait aussi une volonté politique pour impulser une aide à la mobilité des personnes.

------------

Ecrit le 5 octobre 2005 :

 Contrat de territoire, pour Nozay

Le Conseil Général a décidé d’allouer, aux différents territoires, la somme de
107 250 000 €

La répartition se fait en fonction de la population, de la surface, et d’un coefficient de solidarité qui tient compte de la richesse du territoire et de la pression fiscale.

Après calcul, la dotation du Pays de Châteaubriant   sera de 12 538 814 € :
– 6 377 103 pour la CCCastelbriantais
– 2 877 098 pour la CCSDerval
– 3 284 613 pour la CCRNozay

Sur les sommes attribuées aux Communautés de Communes, il faut mettre à part les dotations affectées au syndicat d’électrification, au syndicat d’alimentation en eau, aux syndicats de rivières et les montants déjà affectés à certaines opérations.

Communauté de
Communes de la
Région de Nozay

Le 21 septembre, la Communauté de Communes de la région de Nozay (CCRN  ), a entendu les reproches de Jean-Pierre Lebreton, adressés à François Favry (Président) : « Notre commission a été réunie le 13 juillet, au sujet du projet de Maison de l’Emploi. On nous a dit que tout était déjà signé. Nous avons donc perdu une soirée. Les membres de la commission n’étaient pas contents du tout ».

Au cours de la longue discussion à ce sujet, il est apparu que ce n’est pas la soirée que regrettaient les membres de la commission, mais le manque de consultation. « Nous avons le sentiment que le projet a été travaillé à la hussarde par Châteaubriant qui voulait tout terminer pour le 11 juillet. Il faut savoir dire non. Si on bloque certaines avancées, ce n’est pas à l’avantage de notre territoire » . François Favry a encaissé les reproches, tout en sachant, comme le lui a dit un autre maire, qu’il a essayé de sauver les meubles.

Même discussion autour du Pays de Châteaubriant   « Le Pays de Châteaubriant   doit être un dialogue, sinon qu’est-ce qu’on fait ici ? ». Réponse de F. Favry : « Une masse de financements inespérés arrivent à travers le Pays de Châteaubriant   ».

En effet, sur un total de 21 450 000 € de travaux intéressant la CCRN  , le Conseil Général accordera 3 284 613 € et la Région 1 180 000 €, ce qui fait un total de subventions de 21 % environ.

Dans le Contrat de Territoire à signer avec le Conseil Général, la Communauté de Communes de la région de Nozay a inscrit :
– La zone industrielle de l’Oseraye (Puceul)
– Un troisième hôtel d’entreprises
– Deux ateliers relais
– des aménagements touristiques (circuits VTT, parc du château de Saffré, Etang de Gruellau)
– informatisation et aménagement des bibliothèques de six communes (sur 7)
– ouvrages hydrauliques, restauration des berges du Don, travaux liés à la desserte en eau potable
– Etudes et diagnostic du SPANC (assainissement non collectif) et extension du réseau d’assainissement collectif
– Développement du tri et service d’enlèvement des ordures ménagères, extension du site des Brieulles à Treffieux, gestion des lixiviats et traitement des biogaz.
– Enfin sont inscrits différents projets en faveur du logement social.

Word - 277.5 ko
Contrat de Territoire (cont

 Contrat territorial unique

Dans le cadre du Contrat territorial Unique (à signer avec la Région), la région de Nozay a inscrit :
– Le lotissement industriel de La Lande à Saffré
– Un commerce multi-services (à la Grigonnais)
– La boulangerie de Treffieux
– Le Pôle de Service du Pré St Pierre à Nozay
– Des locaux pour le chantier d’Insertion « Aire »
– Le réaménagement des locaux de l’association culturelle « La Mano »
– Le CAT de Vay

Dans la liste figurent aussi des « projets de Pays » auxquels les Communautés de Communes de Derval et Nozay apporteront des financements, mais il n’y a pas plus de précisions

Dans ces « Contrats de territoires » on a le sentiment d’une addition de réalisations, sans doute nécessaires, mais pas d’un projet commun à l’échelle du Pays de Châteaubriant  .

------------

Ecrit le 12 octobre 2005 :

 Archiv’alpha investit dans un bâtiment neuf à Nozay

Archiv’alpha, société lyonnaise spécialisée dans la conservation et la gestion de documents sous forme papier et électronique, va acquérir un terrain à Nozay, sur la zone industrielle de l’Oseraye. Elle y fera construire un bâtiment de 2 000 m2, un investissement estimé entre 1 M€ et 1,2 M€, dont les travaux devraient être achevés au premier trimestre 2007. Aujourd’hui installée dans une location à Nantes, Archiv’alpha emploie cinq personnes. Selon le directeur général Lionel Garcia, l’activité grand Ouest est « en fort développement » et s’appuiera pour partie à l’avenir sur le futur centre national d’archivage de Chartres (60 000 m2). Le groupe emploie 350 personnes sur 25 sites et réalise 30 M€ de chiffre d’affaires.

(Lu dans la Lettre API du 30/09)

 La pâtisserie Ty Nad va regrouper ses activités à Nozay

Ty Nad, pâtisserie industrielle à Nantes et Saint-Malo, va faire construire un bâtiment à Nozay pour y regrouper l’ensemble de ses activités. A Saint-Malo, l’entreprise fabrique des crêpes et galettes. A Nantes, elle produit du gâteau breton et des pâtisseries classiques fraîches qui se caractérisent par un conditionnement sous atmosphère modifiée. Ceci permet de proposer aux grandes surfaces des produits pour le rayon frais avec des dates limites de consommation de 10 à 40 jours selon les produits.

L’ensemble emploie 40 personnes pour un chiffre d’affaires de 3 M€. La société a été reprise voici quatre ans par Thierry Leduc. Elle diffuse sur le grand Ouest et la région parisienne, vient d’obtenir des référencements chez Carrefour et Casino et projette de commercialiser ses produits au plan national. « Nous pensons augmenter l’effectif à 60 personnes sous trois à cinq ans », indique le dirigeant. Elle occupera un bâtiment neuf de 2 000 m2 sur 13 000 m2, soit 2 M€ d’investissement avec les machines.

La construction se déroulera de juin à septembre 2006.

 Un site internet pour la Communauté de Communes de la région de Nozay

La communauté de communes de Nozay a lancé un site web à vocation économique qui se distingue par un contenu particulièrement étoffé et sa conception entièrement réalisée en interne. 250 chefs d’entreprises locaux, soit 80 % des entreprises du secteur, ont accepté d’y figurer sous forme de fiches sociétés. Outre l’actualité, l’intérêt du site réside dans son interactivité avec le service emploi de la communauté : offres en lignes, recherche d’entreprises qui proposent de l’apprentissage ou des stages. Sont également proposés des services aux entreprises, des informations et des contacts utiles, disponibilités foncières...

Le projet a été mené par une équipe de 5 personnes conduite par Jérôme Fresneau, et, sur le plan technique, par Sébastien Pignol, par ailleurs animateur du cybercentre de Nozay. Celui-ci a utilisé des logiciels libres avec un système d’administration du site facile à utiliser par les différents services. La mise à jour se fera également en interne.

www.cc-nozay-entreprises.fr/

Note du 1er février 2006 :

VOICI des années que la CC de la Région de Nozay fait parler d’elle de flatteuse façon grâce à une équipe d’élus qui ont, avant les autres, cessé leurs querelles de voisinage pour avancer ensemble. Grâce aussi à un personnel jeune, motivé et compétent..

Le territoire intercommunal est à l’honneur dans le n°69 de Métiers Atlantique, la revue de la Chambre de Métiers de Loire-Atlantique parue en janvier 2006. On peut y découvrir 3 pages consacrées aux actions menées par la Communauté de Communes en faveur des entreprises locales. Zones d’activités, service emploi, FJT, portail économique,... sont présentés ainsi que l’exemple du Garage Lalloué. Un autre article relate l’organisation du « Petit déj’ entreprises » du mois de décembre.

http://www.cc-nozay-entreprises.fr/quoideneuf.php3

-----------

Ecrit le 26 octobre 2005 :

 Entreprises : à Nozay on se bouscule

Ca bouge tout le temps à Nozay : les entreprises se manifestent régulièrement pour obtenir du terrain.

CONDI ATLANTIQUE achèterait l’hôtel d’entreprise n° 2 dans lequel il se trouve depuis juin 2004. La Communauté de Communes propose un prix de vente de 393 000 € (sachant que le bâtiment a coûté 560 000 € et que les subventions diverses versées à la Communauté de Communes vont bénéficier à l’entreprise)

CLEAN ATTITUDE sollicite la Commu-nauté de Communes de Nozay pour le portage d’une opération d’atelier-relais. La consultation des entreprises de construction est en cours

TYNAD : Dépôt de permis de construire effectué.

ATELIER DE DÉCOUPE : La SELA a déposé sa demande de permis de construire. L’intervention du Conseil Général sur ce projet a été confirmée à hauteur de 116.000 €. Par ailleurs, il semble que les prévisions soient revues à la hausse pour atteindre 60 tonnes dès la première année au lieu des 40 t prévues initialement.

ARCHIV’ALPHA : Dépôt de demande de permis de construire et signature compromis de vente prochainement.

Nouvelles demandes d’entreprises sur l’Oseraye

Selon la lettre de l’API (Nantes) l’investisseur Concerto développement manifeste de l’intérêt pour le parc d’activités de l’Oseraye. Il envisagerait d’acquérir un terrain d’environ 25 000 m2 pour un bâtiment de 10 000 m2. Il est mandaté par un opérateur néerlandais portant un projet logistique. A la clé, la création d’une cinquantaine d’emplois. La zone de l’Oseraye se trouve en concurrence avec le Carrefour des estuaires à Derval mais sa proximité avec Nantes jouerait en sa faveur. Filiale du groupe Affine, Concerto développement est spécialisé dans la conception et la maîtrise d’ouvrage déléguée d’opéra-tions de construction et d’aména-gement de plate-forme logistique et d’entrepôt pour le compte de tiers de Saint-Malo (35).

Deux autres entreprises demandent des terrains à l’Oseraye, avec créations d’emplois à la clé.

Nouvelles demandes d’entreprises sur la Lande

Sur la Zone de la Lande à Saffré, qui n’est encore qu’un tas de cailloux, l’Entreprise Transports Benoit (Saffré) recherche un terrain de 3500 m2 pour construction bâtiment de 500 m2. Et Mme Tudoret (cabinet médical) a réservé sa parcelle, elle attend la viabilisation de la zone.

Réserves Foncières

Une quinzaine d’autres entreprises cherchent des terrains.

Les élus de la région de Nozay se soucient du manque de
terrains disponibles pour accueillir de nouvelles entreprises dans les prochains mois

Le « produit phare » en terme de zone d’activités reste la Zone de l’Oseraye : à titre d’exemple, si la très large majorité des entreprises qui envisagent de s’installer sur la zone de la Lande accepterait bien volontiers de migrer vers l’Oseraye, aucune de celles ayant un projet à l’Oseraye n’envisagerait la démarche inverse. La présence de l’axe Nantes-Rennes à proximité d’une zone est, aujourd’hui, incontournable et la demande de terrains sur des zones de « proximité » encore peu palpable.

Petit-déjeuner /Entreprises

Le prochain « petit-déjeuner entreprises » aura lieu le vendredi 9 décembre 2005 à 8h00. Le thème retenu est la gestion des ressources humaines dans les entreprises (artisans jusqu’à 50 salariés) en partenariat avec la Chambre des Métiers.

WWW.CC—NOZAY—ENTREPRISES.FR

Le Portail économique de la Région de Nozay lancé le 21 juillet 2005 a recensé 800 visites au mois de septembre 2005.

 Nouvelles entreprises

Trois entreprises ont été soutenues par Pays de Châteaubriant   Initiatives lors du Second Trimestre 2005 : La Grigue (Bar, Tabac, Presse, La Grigonnais), Mat Enduits (Ravalement de façades, Saffré) et TGF (Transports, Abbaretz).

-------------

Ecrit le 23 novembre 2005 :

  Réflexion sur les zones industrielles

Intéressante réunion à la Communauté de Communes de Nozay (CCRN  ), le 16 novembre 2005 : on y apprend toujours quelque chose.

 Réflexion sur les zones industrielles

Au cours d’une réunion avec le CODELA (comité d’expansion économique de Loire-Atlantique), M. Yann L’ALEXANDRE a présenté les grandes lignes de l’accueil des entreprises. En résumé, il existe plus de 400 zones d’activités en Loire-Atlantique, autant dire que la concurrence est forte. Malgré tout, il existe un véritable manque de terrains : le département attire les entreprises extérieures, notamment grâce à la proximité de la côte.

La qualité des zones est disparate c’est pourquoi le Conseil Général réfléchit à une charte de qualité : au delà de la réflexion autour des zones d’intérêt départemental, les collectivités qui respecteront cette charte pourraient bénéficier de subventions supplémentaires.

Il ne s’agit pas de faire des zones, pour faire des zones. Dans un premier temps, il est indispensable de définir la typologie des zones existantes et donc d’évaluer l’offre disponible :
– . Avoir une connaissance pointue des zones présentes sur le territoire et de leur disponibilité foncière
– . Connaître la destination de ces zones afin d’éviter les espaces non adaptés et vides et répondre à une demande véritable
– . Etre attentif à la concurrence des territoires proches.

Anticiper

Dans tous les cas, il importe de préparer l’avenir :
– . Anticiper le développement en prévoyant à 10/15 ans l’emplacement des futures zones de développement,
d’où une veille sur les futurs axes et nœuds routiers, les futures zones d’habitat, les grandes infrastructures.
– . Maîtriser le foncier en constituant des réserves qui seront directement intégrées dans les futures zones d’activités ou permettront de servir de monnaies d’échange et permettront de maîtriser les prix.

Trois choses ont été relevées par la CCRN   :
– . Immensité : il est recherché des « zones immenses » pour faire de la logistique
– . Rapidité : quand une zone d’activité est attractive, les terrains partent vite. Il est donc important d’avoir des réserves.
–  Identité : la CCRN   se doit de prévoir un zonage favorable aux entreprises, tout en gardant son identité rurale. Le choix est difficile à faire pour l’avenir « en effet, 100 ha peuvent faire vivre deux personnes sur une exploitation agricole, et 50 personnes s’il y a implantation industrielle » a dit le maire de Treffieux.

Notre-Dame

La CCRN   est affrontée à un défi prochain : le futur aéroport de Notre-Dame des Landes pourrait employer 4000 à 5000 salariés directs et en induire autant dans les entreprises qui s’implanteraient à proximité. « Il faut donc prévoir des réserves foncières » a dit le Président François Favry.

Choix

Dans l’immédiat, la CCRN   a fait un choix entre deux entreprises :
– . L’une qui promet 50 emplois mais repousse sans cesse sa décision d’implantation.
– . L’autre qui promet 30 emplois et est prête à investir.
« Nous avons estimé préférable d’accéder à cette dernière demande » ont dit les élus

Enfin la CCRN   va signer un acte de vente de 2235 m2 pour l’atelier de découpe, en réservant 1800 m2 à côté, pour un éventuel abattoir.

 Finances :+ 29,7 %
Où va-t-on ?

A la suite de la réunion du Pays de Châteaubriant   (voir La Mée de la semaine dernière), la CCRN   s’étonne toujours de ce que les instances du Pays aient accordé les subventions demandées aux cinq « associations de Pays » sans examen approfondi des dossiers.

De plus, lors de la réunion du 4 novembre, il a été fait état d’une demande de subvention de 4642 € de la part de la Mission Locale. « Cette somme fait-elle partie des 62 398 € déjà demandés par la Mission Locale ? ». avaient demandé les élus de Nozay. Question sans réponse : les instances du Pays de Châteaubriant   ne s’étaient pas posé la question ! (ce qui manifeste une certaine légèreté par rapport aux fonds publics).

On a appris le 16 novembre que ces 4642 € étaient en plus !

La CCRN   qui avait prévu un budget de 54618 €, se trouve avec une majoration de 29,7 %, indépendante de sa volonté. Ce que les élus estiment inadmissible.

 Maison de l’emploi, à la hussarde

« Nous avons été conviés à une réunion le 7 novembre au sujet de la Maison de l’Emploi » dit le Président Favry. « On nous avait dit qu’il s’agissait d’une réunion de travail sollicitée par le Sous Préfet. Nous devions y envoyer un technicien et un élu ».

En fait il s’est agi de la réunion constitutive de la Maison de l’Emploi. « Les projets de statuts se sont révélés non-modifiables. Nous avons seulement pu faire admettre que Nozay et Derval auraient une vrai service-emploi et pas seulement une « antenne » ».

L’association Maison de l’Emploi a quatre membres :
– l’Etat,
– l’ANPE,
– l’ASSEDIC et
– le Pays de Châteaubriant  .

Il pourra y avoir des « membres associés ». Qui ? comment ? pourquoi ? « On n’a jamais discuté du contenu de cette maison de l’emploi » « Nous avons seulement découvert sur le bulletin de la Com’Com de Châteaubriant le futur bâtiment qui serait construit sur le site des Vauzelles. Nous n’avons jamais discuté de l’opportunité de construire un bâtiment, ni du lieu d’implantation » disent les élus de Nozay qui, décidément, sont très réticents devant le « rouleau compresseur castelbriantais ».

Rouleau compresseur, c’est pas gentil ! Cette machine sert à écraser, pas à construire ! « A nous de refuser d’être mis devant le fait accompli » disent les élus de la CCRN  . Pas facile à faire !

En tout cas, Châteaubriant aura sa « Maison de l’Emploi » comme élément matériel d’une stratégie de constructions électoraliste. Tant pis si ça coûte cher, financièrement. Tant pis si cela n’a que peu de conséquences sur l’emploi....

 Groupement d’Employeurs

Toutes les entreprises de la région de Nozay sont reliées au « Portail économique ». Elles ont toutes été informées de la création d’un Groupement d’employeurs dans la région castelbriantaise.

 Veille sociale

La région de Nozay a mis sur pied un « groupe veille sociale » associant les différents centres communaux d’action sociale, les associations caritatives, les assistantes sociales, l’association Espoir, etc. C’est une structure de ce genre qui manque dans la région de Châteaubriant où les associations agissent sans coordination entre elles et surtout sans réflexion globale sur ce qu’il conviendrait de faire. Il existe bien un « Comité local de sécurité et de prévention de la délinquance » mais il est limité à Châteaubriant, trop ciblé sur « la délinquance » et sur quelques actions de prévention traditionnelles alors qu’il faudrait innover dans ce domaine.

 Leader +

La CCRN   a fait le point sur la répartition des fonds européens Leader + en se réjouissant du dynamisme du territoire de Nozay qui rafle à lui tout seul 35 % des subventions accordées.


  Petit Déjeuner - RH +

A l’invitation de la Communauté de Communes de la Région de Nozay, un petit déjeuner a réuni à 8 h du matin, le 9 décembre 2005, une cinquantaine de chefs d’entreprises autour d’un thème : la gestion des ressources humaines.

Le représentant de la Chambre des Métiers a mis en avant l’actuelle difficulté à recruter du personnel . « Il nous faut tenir compte, a-t-il dit, du vieillissement des salariés, de leur usure, et de la concurrence que font les grandes entreprises dans le recrutement des jeunes ». Pour lui, la gestion des ressources humaines doit permettre de
– Soutenir la compétitivité
– Favoriser l’attractivité de l’entreprise
– Maintenir et développer l’emploi
– Aider les salariés à s’épanouir

Management directif, ou participatif ? Associatif ? Ou délégatif ? Que faire pour motiver les salariés ? Pour les fidéliser ? Pour gérer les éventuels conflits ? « Les salariés véhiculent l’atmosphère de travail et l’image de l’entreprise. Si elle est bonne, ils vous trouveront des salariés intéressés ».

Pour aider les entreprises à mieux recruter, former leur personnel, le fidéliser, le Conseil Général finance 90 % d’une opération menée avec la Chambre de Commerce et la Chambre des Métiers pour fournir aux petites entreprises l’aide d’un expert : l’opération « RH + » est à leur disposition pour un prix très modique (100 € pour les entreprises de 0 à 10 salariés et 150 € pour les 11-30 salariés) : analyse des pratiques de l’entreprise, observa
tion de l’environnement de travail, aide à la mise en place d’actions sur mesure. « Vos salariés, le premier atout de votre entreprise ».

Les personnes présentes ont manifesté leur intérêt pour cette opération. Elles ont dit leur souci d’accueillir et de former des jeunes .... à commencer par des stagiaires, sans les considérer comme une main d’œuvre gratuite et jetable. On a entendu parler d’accueil des salariés, d’entreprises militantes ......

Une autre réflexion sera à mener sur le moyen de concilier les exigences des entreprises et les contraintes des salariés.

Renseignements sur DH+ : 02 40 44 63 44 ou 02 40 99 17 71


Ecrit le 25 janvier 2006

 Voeux à Nozay

A la Communauté de Communes de la région de Nozay, le Président Favry explique que le territoire de la CCRN   représente 1 % de la population du département mais recevra du Conseil Général 3 % de la somme affectée au développement local. La contrac-tualisation avec le Conseil Général et le Conseil Général « nous a incités à inventorier les actions possibles, à les répartir dans le temps et dans l’espace, en recherchant avec nos voisins et partenaires, les Communautés de Communes du Castelbriantais et de Derval, le meilleur compromis entre l’expression d’une politique territoriale cohérente et solidaire et le partage de moyens de financement ».
En matière économique, le Président Favry a signalé six implantations industrielles qui devraient générer, à terme, un centaine d’emplois.

 Intérêt communautaire

Il a annoncé une nouvelle définition de l’intérêt communautaire et signalé le bon travail fait par le Conseil de Développement « lieu de rencontre et d’expression des élus er des responsables de la société civile : associations, salariés et entrepreneurs »


Ecrit le 8 mars 2006

 Conseil Communautaire de Nozay

La CCRN   (Communauté de Communes de la région de Nozay) va passer une convention avec le SYDELA (syndicat d’électrification de Loire-Atlantique) pour permettre la desserte de la zone intercommunale de La Lande à Saffré. Il semble cependant qu’il y ait quelques problèmes d’alimentation des fermes avoisinantes et des maisons du lotissement . « les appareils électriques souffrent » dit-on. Le SYDELA est une « coquille vide » sans budget propre. La CCRN   va provoquer une réunion pour tenter d’arranger les choses.

En ce qui concerne le pôle technologique agro-environnemental, il se précise qu’il s’agit bien d’une démarche de valorisation industrielle des ressources-déchets du territoire. L’étude préalable est financée par la Communauté de Communes du Castelbriantais (pour 42 000 €) et par le pays de Châteaubriant   (pour 5000 € dans le cadre du Contrat de Territoire Unique). Les élus des Com’Com’   de Derval et Nozay ont obtenu de participer au Comité de Pilotage.

Espace jeunes : au Pâtis Jourdeau, l’ancien atelier technique de la CCRN   va être aménagé et dédié aux jeunes dans le cadre des animations menées localement dans chaque commune par l’association sociale et culturelle « LaMano ». Coût d’aménagement : 33 426 € HT   avec aide attendue de l’Etat (25 %) et de la Région (29 % dans le cadre du Contrat de Territoire Unique) .

Gymnase intercommunal : celui-ci, situé route d’Abbaretz à Nozay, a besoin d’une réhabilitation à hauteur de 225 141 euros. Il bénéficiera de 80 % de subvention. Même chose pour l’aménagement d’une friche industrielle en un pôle de services à vocation sociale.

Vivre à domicile : l’association dispense des soins aux personnes âgées, 51 patients sur le territoire de la CCRN   en 2005, et 64 patients sur le territoire du secteur de Blain. Le local actuel de l’association, construit en 1995, est situé sur la zone industrielle de l’Oseraye et nécessite une extension de 25 m2 et l’installation d’une climatisation, pour un total de 37 740 €.

 La Mission Locale dans le Canton de Derval

La Communauté de Communes du secteur de Derval souhaite bénéficier de la Maison de l’Emploi. Un bâtiment serait construit en 2007. Dans l’immédiat, elle souhaite une décentralisation des services de la Mission Locale. Selon Jean Seroux, Président du Conseil d’Administration de la Mission Locale, cela pourrait se faire en redéployant le personnel existant.

Pour Nozay, un bâtiment réservé au service de l’emploi pourrait être construit en 2008. « Nous l’envisageons de façon à demander les subventions de l’Etat. Mais nous verrons plus tard si nous sommes capables de le réaliser"


Ecrit le 26 avril 2006

 Réunions de mars et avril 2006

Intérêt communautaire : la région de Nozay a décidé d’y mettre : voirie, équipements sportifs et culturels, opérations touristiques. Cela oblige à un changement de statut. Les communes-membres auront 3 mois pour se prononcer.

Finances

Les finances de la Communauté de Communes de Nozay (CCRN  ) sont satisfaisantes pour l’instant, c’est pourquoi il a été décidé d’augmenter de 50% la « dotation de solidarité communautaire » attribuée à chaque commune.

Par ailleurs des emprunts sont remboursés par anticipation : près de 1 170 000 €

Enfin une somme de 150 000 €, provenant de la vente de plusieurs bâtiments industriels en 2005, sera placée à 2,54 %.

Immobilier

La CCRN   construit un atelier de 200 000 € pour l’entreprise Clean Attitude, et vend un atelier à l’entreprise CONDI ATLANTIQUE (pour 375 000 € ht  °).

Le principe de construction d’une « maison de l’emploi » est retenu pour l’année 2008, permettant d’améliorer la capacité et la qualité de l’accueil et notamment d’installer des bornes internet et un meilleur espace de communication. Coût de la construction : 400 000 €. Avec l’espoir de subvention de l’Etat à hauteur de 50 %

SPANC

Toutes les communes doivent contrôler les systèmes d’assainissement non collectif, pour les ouvrages neufs et pour les bâtiments existants. Les contrôles sont à faire tous les 4 ans. La CCRN   a calculé que cela ferait 975 installations à contrôler par an, soit 4800 heures de travail. Si elle devait embaucher 3 techniciens pour cela, cela ferait des contrôles au coût moyen de 154 €.

La CCRN   a choisi de confier l’intégralité de la chose à un prestataire, qui aurait délégation de service public, assurerait la gestion complète à ses risques et périls et se rémunérerait directement auprès de l’usager.


Ecrit le 12 juillet 2006 :

 Réunion du 4 juillet 2006

La CCRN   (Communauté de Communes de la région de Nozay se réunit tous les mois pour une information réciproque des Conseillers Communautaires, et de la population (car ces réunions sont publiques). Voici les sujets abordés le 4 juillet 2006.

Offre de santé : suffisante, mais ...

La commission « Services aux personnes », en lien avec la Mutuelle Atlantique et la Mutualité Sociale agricole, a établi un premier diagnostic de l’offre de soins sur le territoire.. Il en ressort qu’il n’y a pas lieu d’être alarmiste : les médecins sont en nombre suffisant. Cependant les citoyens ne sont pas satisfaits de la répartition des médecins sur la journée (et surtout sur la nuit !). Par ailleurs les médecins vieillissent. Leur renouvellement posera sans doute des problèmes.

C’est pourquoi la CCRN   engage une deuxième phase d el’étude pour mesurer et analyser les attentes des citoyens, anticiper les évolutions nécessaires et mettre en place diverses stratégies (communication, aides sur l’immobilier ? Aides fiscales ? Aides aux étudiants ?) en précisant bien que l’offre de soins ne se limite pas aux médecins.

Emploi-formation : C’est pas ... net

Nous allons à grands pas vers la « dématérialisation » des offres d’emploi, c’est-à-dire que les ANPE ne fourniront plus des offres d’emploi sur papier : il faudra aller les chercher sur internet, à partir de la fin d’année 2006.

Et pour ceux qui ne savent pas de servir d’internet ? L’ANPE prévoit des demi-journées de formation, pour une vingtaine de personnes par mois. Il paraît que 83 % des chômeurs qui se servent d’internet en sont satisfaits. Voui ... c’est comme les jeux-concours des magasins de vente par correspondance : 100 % des gagnats ont tenté leur chance. Et sans doute que 100 % des perdants sont déçus !

La CCRN   va faire une motion pour s’inquiéter du sort qui est fait aux demandeurs d’emploi. Ca ne servira sans doute à rien....(1)

Et il n’y a pas que l’ANPE : l’ASSEDIC demande que, dans les cybercentres, un poste soit réservé en priorité aux demandeurs d’emploi pour faire leur inscription ou réinscription, signaler leurs changements de situation. Plus besoin d’envoyer une déclaration papier : il faut DE-MA-TE-RIA-LI-SER.. Et ceux qui n’auront pas de sybercentre à proximité, et pas d’ordinateur chez eux (2)... ah ... ben ..on ne sait pas. La CCRN   s’en inquiète et le dit.

Halte-garderie

Les bénévoles qui gèrent la Halte-Garderie d’enfants (0-3 ans) ont annoncé leur intention d’arrêter à la fin de l’année. La CCRN   envisage deux choses :
– Soit la régie directe par ses services
– Soit une aide à l’association pour qu’elle puisse embaucher un directeur qui travaillerait avec les parents bénévoles.

La décision n’est pas prise. Mais un principe a été rappelé : « La Communauté de Communes n’a pas à se substituer aux associations en place si le service fonctionne bien, à la satisfaction des usagers ».Tiens tiens, on dirait qu’il y a là une différence avec la Communauté de Communes du Castelbriantais ........

 Etude DDE

Le Ministère de l’Equipement (Ministre : Dominique Perben) a chargé la DDE (Direction départementale de l’Equipement) de mener une étude prospective sur 4 régions de France. Le Pays de Châteaubriant   a l’honneur d’être l’une de ces quatre régions. L’honneur ?? Hum ! Hum ! Pas si sûr, parce qu’il paraît que nous sommes « un cas » ... le seul territoire des Pays de Loire à ne pas avoir engagé une réflexion sur un SCOT   (schéma de cohérence territoriale) ou quelque chose d’approchant.

Démographie, habitat, foncier, économie, zones industrielles, réseaux haut-débit, déplacements, développement durable, risques : voilà les thèmes de l’étude. La région de Nozay a fait ajouter : la qualité de l’eau, l’agriculture et le tourisme  .

Questions diverses

La CCRN   accorde 17 000 € à la commune de Treffieux pour qu’elle puisse financer l’extension, sur 700 m, du petit train qui se trouve sur le site touristique de Gruellau. Montant de l’opération : 40 000 €.

Supermarché « Le Mutant » : la CCRN   a donné un avis favorable à son extension [ndlr : ... mais la Commission départementale d’équipement commercial a dit non]

ZAC de l’Oseraye
 : il est question d’autoriser les constructions industrielles à moins de 100 m de l’axe de la RN 137 (Nantes-Rennes). Une étude va être faite pour obtenir une dérogation à la Loi Barnier et proposer des mesures compensatoires : qualité architecturale des bâtiment et intégration paysagère de la ZAC.
Nouveaux arrivants : un groupe de travail est constitué, avec l’appui technique du Conseil de Développement, sur le thème de l’accueil des nouveaux arrivants.

Stratégie territoriale : le Président de la CCRN   fait part à ses collègues d’une réunion qu’il a eue avec le Conseil Général. Ce dernier a un triple objectif : économiser l’espace, promouvoir le développement équilibré du Département et veiller à ce qu’il soit profitable sans exclusive, à l’ensemble de la population de Loire-Atlantique. Il a prévu d’aménager un axe routier : Ancenis, Nort sur Erdre, Héric, Bouvron. Par ailleurs il veut implanter des zones industrielle d’intérêt départemental, d’abord sur Savenay, Héric, La Marne, puis, ultérieurement sur Nozay-Derval, Vieillevigne et Ancenis.

Il s’agirait réaliser de zones :
–  de grande taille (150 ha ou plus),
–  ciblées sur une activité précise,
–  avec une programmation parcellaire rigoureuse (autour de divisions de 5 ha et plus),
–  et des réseaux et des équipements adaptés à la nature de l’activité.

Le Pays de Châteaubriant   est en retard par rapport aux autres, a dit François Favry. « Il va nous falloir mobiliser nos énergies pour pouvoir évoluer ».

Pour le Conseil Général de Loire-Atlantique, le futur aéroport Notre Dame des Landes doit être l’outil majeur de développement du Nord de la Loire-Atlantique. « Des activités économiques, commerciales et touristiques nouvelles seront sources de créations d’emplois et de richesse. L’aéroport permettra également une amélioration substantielle des infrastructures et modes de transports ».


 Atelier schiste

L’ASPHAN   réalise de nombreuses activités autour du schiste. En particulier, le 21 juillet 2006, un atelier sculpture et gravure sur la pierre bleue.

L’ASPHAN   se trouve au Vieux Bourg de Nozay - Tél 02 40 79 34 29

Base de loisir : la base de loisir de Nozay est ouverte à l’étang (rue du Vieux Bourg) : mini golf, pédalos, boissons et friandises, du mardi au dimanche, de 14 h à 19 h.

Contrat de territoire signé le 7 novembre 2005

voir aussi le contrat de territoire page 209

Les compte-rendus officiels de la Communauté de Communes de la région de Nozay (CCRN)


NOTES:

(*) Tiens donc, un Président qui connaît ses dossiers ! On ne voit pas ça partout.

Repères :
Contrat de Pays ..... Signé avec l’Etat
Contrat de Territoire ... avec le Département

(1) Selon des agents ANPE, l’organisme peut, sur simple demande, organiser une prestation « découverte de l’ordinateur ».... Mais il n’en fait guère la publicité !

(2) A tout hasard, pour les personnes qui cherchent un ordinateur d’occasion, garanti : il existe une entreprise d’insertion à St Herblain qui en vend à des prix très intéressants. C’est ACTIF-OUEST, 8 rue du Charron, 44806 St Herblain - Tél 02 51 72 33 01

Contrat de Territoire Unique ... avec la Région