Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2005 - 2008 > 02 - FJT Nozay - suite

02 - FJT Nozay - suite

Ecrit le 4 juin 2008

 Habitat-Jeunes

Il n’y a plus de Foyer du Jeune Travailleur … tout simplement parce que
l’appellation a changé. On parle maintenant d’Habitat Jeunes. Heureusement les résidences de Châteaubriant et de Nozay demeurent. Elles s’inscrivent dans l’UNHAJ (Union Nationale Habitat Jeunes). Mouvement d’éducation populaire, l’UNHAJ crée des conditions pour que les jeunes qu’elle accueille construisent leur entrée dans la vie active. Utilisant une approche globale, les associations UNHAJ agissent sur tous les leviers qui contribuent au développement des jeunes : accueil, habitat, emploi, formation, santé, ouverture culturelle, citoyenneté… et leur implication créative sur les territoires où ils vivent.

 Nozay : 92 jeunes

La Résidence L’Odyssée de Nozay propose 37 lits. Elle a accueilli 92 jeunes en 2007 : 66 hommes et 27 femmes. Le taux de remplissage est de 87 % en 2007 (et même 92 % sur le début de l’année 2008). Au cours de l’assemblée générale du 27 mai, des jeunes ont exprimé leur satisfaction « C’est mon patron qui m’a indiqué le foyer. J’avais peur que ce soit un peu vieux. Mais ça se passe très bien » - « Nous avons chacun notre intimité et en même temps il y a des animations. Cela aide à s’intégrer » - « Le personnel est très motivé. Le foyer est bien conçu ».

Les animations ont lieu chaque mardi et jeudi jusqu’à 22 h : repas à thème, échange de savoirs, activités culturelles, soirée jeux. Une opération petit-déjeuner a lieu une fois par mois. Un forum-logement et des ateliers-logement ont favorisé l’accès ou le maintien dans un logement pour les locataires ou futurs locataires. Un accompagnement individuel des résidents est proposé : démarches administratives, gestion du budget, droits et devoirs des locataires, recherche d’un nouveau logement.

A la sortie du foyer, 48 % retournent habiter chez leurs parents (faute de ressources suffisantes), 33 % prennent un logement autonome. Les autres se partagent entre sous location, autre résidence sociale ou habitat chez un ami.

A la sortie du foyer, 25 % des jeunes restent dans la région de Nozay et 32 % en Loire-Atlantique. Les autres se dirigent vers les autres communes des Pays de Loire ou de France.

Pour la première fois depuis sa création, le foyer de Nozay a enregistré un résultat financier positif et peut commencer à rembourser sa dette.

En 2009 un projet « Plaisirs/limites » permettra de réfléchir aux formes de plaisirs excessifs (alcool, vitesse, internet), de créer des espaces de parole et d’échange autour d’activités artistiques et ludiques. Il s’agit de ne pas stigmatiser le public, de ne pas être dans une prévention de la peur, mais au contraire de valoriser toutes les expériences positives.