Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Présidentielles > Présidentielles : appel de lecteurs

Présidentielles : appel de lecteurs

Ecrit le 11 avril 2007

 Cri d’humeur, Cri d’honneur

Femmes, hommes, de bonne volonté, qui sommes-nous ? Qu’est-ce qui nous arrive ? Que sommes-nous devenus ? pour accepter pour les autres ce que nous ne voulons pas pour nous ! Nous avons tous une enveloppe, blanche, noire, grande, petite, grosse, maigre, jolie, difforme. Nous n’avons pas choisi ! Cette enveloppe contient notre vie, nos pensées, nos joies, nos peines, notre culture, celle du pays qui nous a vus naître, sans l’avoir choisi.

L’argent, c’est quoi ? Un moyen pour vivre : manger, se protéger du climat, avoir un toit, s’instruire, se cultiver, créer, se déplacer, voyager, aller vers les autres ! Non ? L’argent doit rendre heureux ! et non détruire !

Comment, femmes et hommes de bonne volonté pouvons-nous accepter le contraire ?

Par nos choix, notre indifférence, notre individualisme grandissant, notre acceptation, nous sommes tous responsables de la misère des autres, misère que nous ne voulons pas pour nous !

Nous allons choisir l’orientation de nos vies et celle de nos enfants et petits enfants. Nous pouvons dire NON ! on arrête, ça suffit ! On change ! on ne veut plus ! L’argent c’est du bonheur ce n’est pas du malheur ! Les femmes et hommes de bonne volonté ont plein de richesses en eux qu’ils veulent faire partager, au travail, en famille, entre amis, pour eux et les autres et non pour une caste qui s’octroie tous les pouvoirs et le fric..... pour quoi faire ?.... Notre espérance de vie c’est quoi ? dans l’immensité ? un grain de poussière ? Peut-être même pas ! ? Alors exigeons de vivre ce peu d’immensité qui nous appartient, en Femmes et Hommes, et non en végétaux ou animaux !

Les hommes de pouvoir(s )saupoudrent quelques miettes de mesures sociales pour faire taire les miséreux et si ceux-ci revendiquent encore ils leur montrent le bâton. Il ne faut pas que cela continue ! Nous sommes en 2007 ! plus au Moyen Age ou quelque autre siècle qui nous semble attardé aujourd’hui et pourtant....

Nous devons prendre toute la mesure, sciemment, en responsabilité, de notre choix à la présidentielle future, et refuser ce qui a trop duré et qui aggrave la qualité de nos vies ! Nous devons retrouver une dignité humaine qui nous fait refuser toute injustice. Les mercenaires de l’économie, du chiffre, les barbares de l’argent ne doivent pas nous rendre barbares !

Michèle Hersant

Une lectrice de 58 ans, qui a vécu la spirale sociale, positive, ascendante, et qui ne veut pas que la spirale sociale, négative, descendante continue sa course, pour le plaisir d’une caste, d’un clan.


Ecrit le 11 avril 2007

 Populaire , un mot mis à toutes les sauces

Populaire (d’après le Larousse) : Propre au peuple - qui appartient au peuple - qui s’adresse au peuple. Gouvernement populaire : où l’autorité se trouve entre les mains du peuple etc

UMP=Union pour Mouvement Populaire
Président de l’UMP=Nicolas Sarkozy

Vous avez dit populaire ?

Jeunesse et carrière politique à Neuilly : le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas un quartier particulièrement populaire - Neuilly : 2% de logements sociaux.

Les amis et les proches de Nicolas Sarkozy : Martin Bouygues (PDG du groupe Bouygues) parrain de son fils - Arnaud Lagardère (Paris-Match - JDD - Europe1 - Elle -
MarieClaire) témoin de son mariage avec Cécilia - Sarkozy, invité au mariage d’un luxe indécent de la fille du milliardaire Bernard Arnault - Serge Dassault - JC Decault(publicitaire) - D.Desseigne (PDG du groupe Barriere) - Antoine Bernheim (banque Lazare) - Edouard de Rothschild - Antoine Seillière - Laurence Parisot (MEDEF) - De Castries (groupe Axa) conseiller de Sarkozy, conseiller qui juge le smig trop élevé.

Les vacances très « populaires » de Nicolas Sarkozy au Pyla dans les Landes : présence d’une demi-compagnie de CRS (50 hommes), 9 gardes du corps, patrouille du RAID en hors-bord, 1 zodiac, 1 hélicoptère. Location de la villa du Pyla : 25.000 € mensuels.
Voilà le Sarkozy « populaire » qui lors d’une visite d’usine pose familièrement la main sur l’épaule d’un salarié (1 point de gagné dans les sondages ?)

UMP : vous avez dit populaire ?
Alain Pertinent


Ecrit le 18 avril 2007

 Propos d’un citoyen

... qui souhaite le bonheur des
jeunes générations
(courrier des lecteurs)

Les élections présidentielles 2007 sont pour la droite et l’UMP d’une médiocrité sans pareille. Sarko le candidat qui s’est autoproclamé, s’est entouré de toutes les « vedettes » qui ont tant trahi les Français qu’il leur a fallu un à un quitter leur poste.

Je parle de Juppé qui a dû démissionner et ensuite s’exiler pour quelques mois ; de Raffarin qui ne voulait pas gouverner avec la rue ; de De Villepin, le roi du CPE (contrat première embauche) qui a dû l’abandonner. Avec en plus, pour ces super-hommes, les records de l’impopularité, signe qu’ils étaient très appréciés. Ajouter à ce trio le sinistre Fillon qui lui aussi a été collé pour la Présidence du Conseil Régional.

Alors !! Du nouveau avec ces hommes ? Laissez-moi rire. Et toutes ces « vedettes » , si j’ose dire, qui conseillent un Sarko on ne peut plus prétentieux et autoritaire, appuyé par le président-sortant, lui-même champion de l’impopularité.

Quant au cher Bayrou, aidé dans sa tâche par le sieur Arthuis qui rêve de mettre une TVA à 22, 23, 24, 25 %, c’est du délire. Je pense que le Député Ducoin (1) ne leur servira pas à grand chose et qu’une fois encore il a fait le mauvais choix.

Et je voudrais bien savoir ce que ces hommes pensent de la Loi Falloux !

Alors, de tout mon cœur, je souhaite bon vent à la Gauche qui seule peut aider les Français « pauvres » et « moyens » à retrouver enfin leur pouvoir d’achat et l’accès sans exclusive à la santé, car il est grand temps qu’ils puissent retrouver une vie décente.

Un lecteur de plus
de 60 ans

Hunault Ba

(1) à propos, quel est le choix du Député Ducoin ? Lui qui est grand faiseur de communiqués, n’a toujours pas dit s’il soutient Bayrou ? On l’a vu, en revanche, accompagner le sous-ministre Estrosi, fidèle lieutenant de Sarko ........

On a quand même vu, sur une photo, le député Ducoin à côté de F.Bayrou !

Voir Libération du 16 a
vril 2007