Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2005 - 2008 > CCRN - Odyssée FJT- Nozay - Bilan 2006

CCRN - Odyssée FJT- Nozay - Bilan 2006

Ecrit le 2 mai 2007

Le Foyer du Jeune Travailleur, à Nozay, a tenu son assemblée générale le 24 avril. Beaucoup de monde, ma foi !
Bernard SANTERRE, président d’honneur et le nouveau Président Cédric VILLETTE ont souligné la baisse de fréquentation du foyer de jeunes travailleurs pour l’année 2006 : 86% contre 93% en 2005, ce qui accroît les difficultés de trésorerie liées aux origines de ce foyer (insuffisance de financement au départ). Pour pallier cette diminution du taux d’occupation, un accueil à la semaine sera mis en place à compter de la rentrée de septembre, notamment pour répondre aux besoins des jeunes en formation par alternance.

JPEG - 87.7 ko
Nozay - 24 avril

Au-delà de sa mission d’hébergement, la Résidence est un lieu de vie collective et d’accompagnement personnalisé. Par exemple, selon leurs besoins, les jeunes peuvent être aidés dans leurs démarches administratives, la gestion de leur budget.

Différentes actions collectives sont proposées tout au long de l’année et réalisées avec les partenaires locaux. Les principaux thèmes abordés sont la santé, l’alimentation, le logement et le budget. Ces activités permettent aux jeunes de se rencontrer, d’échanger et d’animer la vie collective du foyer.

Parmi les perspectives 2007, une action alcoologie/sécurité routière sera organisée à la Résidence le 13 juin 2007.

Le président remercie l’équipe d’animation pour son travail et les nouveaux administrateurs pour leur implication. Il fait part de sa satisfaction à la suite de la réflexion engagée lors d’un audit avec le DLA (dispositif local d’accompagnement) .

Il rappelle l’importance et l’utilité du foyer sur le territoire, notamment en terme de développement économique et de fidélisation des jeunes sur le territoire. La présence du cybercentre, jouxtant la Résidence, permet aux jeunes d’accéder facilement à Internet et de profiter du brassage de population. La cafétéria, et le bar sans alcool, sont gérés par les jeunes. Un fonds « Entraide et solidarité », alimenté par une cotisation des résidents et un apport de la Caisse d’Epargne, a permis, notamment, de financer un stage « look et bien-être » pour une résidente.

Echanges de savoirs, repas à thèmes (préparés, dégustés et « vaissellés » par les jeunes), bricolage, peinture, sorties, pique-nique, soirées jeux, animations avec « Graines d’automne » : tout est fait pour que les jeunes se sentent chez eux à l’Odyssée. La structure FJT mène aussi une action avec le collectif logement du Pays de Châteaubriant   et, tous les mois, un petit-déjeuner en commun avec, une fois sur deux, une information très ciblée (santé, mutualité, curatelles, etc)

Toute personne sensible à la politique de la jeunesse et du logement est invitée à rejoindre l’association.
Renseignements : 02 28 05 01 15


Ecrit le 2 mai 2007

 Resto Cybercentre

Un groupe de personnes accueillies au Resto du Cœur de Nozay s’est dit intéressé par la découverte ou le perfectionnement de l’outil informatique.

Le cybercentre de Nozay a donc proposé des ateliers informatique répondant spécifiquement aux attentes (courriels, CV, webcam) et permettant l’accès à Internet (notamment pour la recherche d’emploi). Ces ateliers seront aussi l’occasion de partager un moment agréable avec les autres. Qui a dit que les ordinateurs n’ont pas de cœur ?


JPEG - 62 ko
Buvons_fute-2

Ecrit le 27 juin 2007

 Buvons fûté

« Il y a la même quantité d’alcool dans un demi de bière que dans un verre de pastis » ... le 13 juin M. Youcef Idir, de l’ANPA (association nationale de prévention en alcoologie) a délivré un certain nombre d’informations aux jeunes du Foyer l’Odyssée à Nozay expliquant qu’à 0,3 g d’alcool par litre de sang, l’estimation des distances est faussée ; à 0,5 g/l le champ visuel se rétrécit et le conducteur sous-estime les risques ; à 1,5 g/l les pulsions agressives se libèrent et le risque d’accident est multiplié par 50 !

L’alcool est un plaisir ... mais aussi un refuge. La consommation excessive peut signifier une souffrance : il est important d’en parler, d’autant plus qu’on voit maintenant les jeunes filles utiliser alcool et tabac comme les garçons ! Avec cependant une différence : les filles s’intéressent davantage aux éventuelles conséquences de cette consommation, pour elles et pour les garçons.

Voiture-tonneau, course Rock’n Solex, concours de cocktail (pas molotov !) : un après-midi varié qui a attiré des jeunes de Nozay et de Châteaubriant et même des

Bilan du foyer pour 2008