Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2005 - 2008 > Nozay : rapport d’activité 2006

Nozay : rapport d’activité 2006

Ecrit le 26 septembre 2007

 Nozay : la démocratie à l’épreuve

Ya des gens de la région de Châteaubriant qui disent vouloir demander « l’asile politique » à Nozay. Ce n’est pas que tout y est parfait, mais au moins c’est un canton où l’on peut parler. En voici deux exemples : le rapport d’activités de la communauté de communes, et la réunion du 19 septembre 2007.

La loi a incité les communes à se regrouper. Déjà que les citoyens ne savent pas trop ce qui se décide dans leur commune .... alors ils savent encore moins ce qui se fait dans une Communauté de Communes ! C’est pourquoi la loi a exigé la publication, avant le 30 septembre de chaque année, du rapport d’activité de l’année précédente.

A Châteaubriant et à Derval la communication est faite au Conseil Communautaire avec copie aux Conseillers municipaux. Mais les citoyens n’y ont pas accès. A Nozay, la présentation est faite lors d’une réunion spéciale pour tous les élus et surtout par communication sur le site internet de la Com’Com’  . Certes, tout le monde n’a pas internet mais ceux qui le désirent peuvent se procurer le document par l’intermédiaire d’amis.

Une réunion publique ouverte à la population, ce serait encore mieux. Est-ce vraiment trop demander, une fois par an ?

Voici quelques éléments du rapport d’activité de la Com’Com’   de Nozay (CCRN  ) :

 Boutiques solidaires

Déchets ménagers : faible augmentation de la quantité de déchets, alors même que la population globale a augmenté de 15 à 20 % . Les habitants font correctement le tri, ce qui entraîne une diminution du volume à enfouir et une baisse du prix à la tonne. Environ 5500 foyers (12 800 habitants) sont collectés au porte-à-porte et il y a 43 points d’apport volontaire. Le tri des emballages a augmenté de 17 % en un an. Malheureusement on trouve encore des incivilités : des gens qui déposent leurs sacs de déchets n’importe où, ce qui oblige tout le monde à payer pour les ramasser !

Le syndicat de collecte des déchets (SMCNA) organise régulièrement des visites du Centre des Brieulles et paie même le coût du transport des enfants des écoles. Il pousse par ailleurs à la mise en place d’une ou deuxécocycleries. La période électorale n’étant pas favorable pour des décisions de ce genre, le SMCNA pense, dans un premier temps, ouvrir une ou deux « boutiques solidaires » pour revendre à bas prix les matériels recyclés et rénovés.

 Réunions

Le Conseil Communutaire se réunit souvent : 19 réunions de bureau, 11 réunions de Conseil et 68 réunions de commission dans une année. Cela permet de suivre l’évolution générale. Seules les réunions de Conseil sont ouvertes au public.
Malheureusement, il n’y a pas de public ! Cela pose vraiment des questions sur le fonctionnement démocratique en France.

 Endettement

La Com’Com’   de Nozay s’est totalement désendettée, grâce à la vente de terrains sur ses zones d’activité. En 2006, 42 entreprises ont été accompagnées ou renseignées, 19 ont obtenu une réponse concluantes. Des terrains ont été vendus à Sofiane (11245 m2), Archiv Alpha (9738 m2), Loire Décoration (1463 m2) et MPM Services (1373 m2). Des compromis de vente ont été signés pour des bâtiments avec Condi Atlantique et Clean Attitude. Enfin l’atelier de découpe de viandes a été finalisé.

Le site internet, consacré aux entreprises, comporte 280 fiches, soit 80 % des entreprises du secteur de Nozay.

 Culture

Les activités culturelles qui, autrefois, étaient quasiment inexistantes dans les communes rurales, ont pris un essor important sur la Com’com’   de Nozay, avec le Festival Graînes d’automne, avec la programme de l’Espace Mil’lieu, avec des activités en direction de la jeunesse, soit par le biais des écoles et collèges, soit par le canal de la Maison des Jeunes. La Musique et les arts plastiques ne sont pas oubliés, la lecture publique est favorisée par la mise en réseau des bibliothèques associant professionnels et bénévoles

Chiens de traîneau sur le terril de la Mine d’E

 Loisirs

Le sport est très présent grâce à la piscine et au gymnase intercommunal. Les différents clubs sportifs ont été incités à s’organiser pour proposer, en commun, des « loisirs à l’air libre » qui ont animé l’été 2007 avec des animations phares comme Baptêmes de Plongée, Plouf Ado, Ski Nautique ou la course de Chiens de Traineaux sur les pistes « enneigées » du terril de la mine d’étain.

 Logement

L’opération OPAH qui s’est déroulée du 1er mai 2004 au 30 avril 2007 a permis l’amélioration de 351 logements de propriétaires occupants (en moyenne 2766 € par logement soit 41% du coût des travaux par logement) et de 117 logements locatifs aidés (18 966 € d’aide moyenne par logement soit 37% du coût des travaux par logement).
En gros 1 € de subvention a généré plus de 2,5 € de travaux et 93 logements « conventionnés » (destinés aux familles à très petits revenus) ont pu être mis sur le marché.

 Service emploi

Cela fait longtemps que la Com’Com’   de Nozay a un service emploi (qui va désormais intégrer la Maison de l’Emploi du Pays de Châteaubriant  ). En 2006 :

– 220 postes recueillis
(+13% par rapport à 2005).
– 171 postes pourvus (soit 77.7 %) dont
58 % par des personnes du territoire.
– 1017 demandeurs d’emploi suivis par la structure ont été contactés pour se voir proposer une offre d’emploi : 61 % se sont réellement positionnés sur la ou les offres
proposées.
– 104 personnes suivies par le service emploi intéressées et sélectionnées, qui ont effectivement effectué un stage de formation locale (+13%).

 Personnes âgées

La Communauté de Communes de la Région de Nozay (CCRN  ), a souhaité mettre en place, dès 2001, une commission de réflexion sur les thématiques personnes âgées-santé-affaires sociales.

Pour les personnes âgées, elle s’est efforcée de fournir des logements adaptés, d’apporter des loisirs et animations et toute l’information nécessaire au maintien à domicile.

En matière de santé la commission a engagé une réflexion avec la Mutuelle Atlantique et la MSA  , sur l’offre de soins du territoire. Cela devrait déboucher sur la création d’une maison médicale de garde, pour la permanence des soins la nuit et le week-end..

Enfin il existe un groupe « veille sociale » pour coordonner les actions dans les sept communes et mettre en place des dispositifs pour rompre l’isolement des publics fragilisés. Ce groupe a porté notamment toutes les préoccupations autour de la mobilité et contribué au lancement du « Lila-mobilité » (lire page 5) et très bientôt d’un service de prêt de véhicules.

Toutes les actions sociales associent des personnes non élues.


Soucis

Les actions intercommunales sont très intéressantes mais deux soucis se font jour. D’une part l’éloignement des citoyens (malgré les bulletins intercommunaux !). D’autre part : les tensions entre communes. Certaines, comme Nozay, s’estiment défavorisées dans la répartition des subventions et des actions intercommunales..... Cette rancœur a éclaté lors du Conseil Communautaire du 19.09.07...