Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2005 - 2008 > CCRN-Nozay : décembre 2007

CCRN-Nozay : décembre 2007

Ecrit le 2 janvier 2008

 Petit-Déjeuner : aides aux entreprises

Deux à trois fois par an la Com’Com’   de Nozay organise un petit-déjeuner-conférence pour les chefs d’entreprise. Celui du 7 décembre portait sur les aides à l’emploi, sur la façon de gérer les emplois et les compétences. L’Etat, la Région Pays de Loire, l’Assedic peuvent apporter des aides. Encore faut-il les connaître.

Par exemple, la validation des acquis de l’expérience peut être avantageuse pour le salarié (qui peut progresser dans son entreprise et préparer une formation interne) et pour l’employeur (car le temps de formation est moins long).

L’ANPE peut aider un chef d’entreprise à analyser les postes dont il a besoin et à définir les compétences requises, voire faire pour lui un pré-recrutement.

Les salariés peuvent avoir une aide au reclassement, une aide à la mobilité ….

Dans certaines formations l’entreprise reçoit même une aide forfaitaire, de même pour l’embauche de certains salariés « prioritaires »

Télécharger le diaporama complet :
http://www.cc-nozay-entreprises.fr/IMG/pdf/Diapo_definitif.pdf

Et la liste des aides au recrutement :
http://www.cc-nozay-entreprises.fr/IMG/pdf/plaquette_aides_au_recrutement.pdf

 Attractivité

Dans la discussion, des chefs d’entreprises ont reconnu qu’ils sont confrontés à la surenchère de bassins d’emploi comme St Nazaire ou Ancenis. Certains se sont plaints du comportement des agences d’intérim. « Elles m’ont envoyé des salariés dans le corps de métier qui est le mien. Je les ai embauchés…. Ce n’était sans doute pas rentable pour elles. Maintenant c’est fini : elles ne m’envoient plus que des salariés moins adaptés ».

Un employeur a mis en cause le comportement des salariés : « Ce qui les intéresse, c’est d’avoir un salaire ». Eh oui, cher monsieur, les salariés se refusent à vivre d’amour et d’eau fraîche !

D’autres employeurs, plus sérieux, se sont inquiétés de l’attractivité du territoire, de la nécessité d’avoir des logements, des emplois pour le conjoint, des activités culturelles.

 Le gel des Maisons de l’Emploi

Un chef d’entreprise s’est interrogé sur les conséquences du gel des Maisons de l‘Emploi annoncé par la Ministre Christine Lagarde, au Parlement, le 3 octobre 2007, et sur le projet de fusion de l’ANPE et de l’Assedic. L’incertitude n’est pas propice au développement des affaires !


Ecrit le 2 janvier 2008

 Pas de gendarmes à Nozay ?

Perception

Nozay a perdu son percepteur : il y a regroupement avec la Trésorerie de Derval en garantissant un minimum de services à savoir :
– le développement des moyens modernes de paiement (= internet !! Les personnes âgées apprécieront)
– l’accueil téléphonique (c’est bien la moindre des choses !)
– le dépôt de fonds des régies de recettes dans les bureaux de la Poste de Nozay (cela ne concerne que les régisseurs communaux et intercommunaux)
– l’organisation d’une permanence à Nozay

C’est un moindre mal puisque, au mois de juin 2007, il était prévu la fermeture définitive de la perception de Derval et le renvoi des contribuables de Nozay vers Blain.

Gendarmerie

La Com’Com’   de Nozay doit-elle construire une gendarmerie pour une trentaine de gendarmes de la brigade territoriale et de la brigade motorisée ? Pour un coût de 6 millions d’euros (soit le double du budget annuel de la Com’Com’  ) ? Quelles seraient les conditions de loyer ? Que resterait-il à la charge de la Com’Com’   ? Les incertitudes sont telles que la Com’Com’   a décidé … de ne pas se décider à acheter le terrain nécessaire et à faire les travaux.

Parc éolien

Il y a un projet d’éoliennes (7 à Nort sur Erdre et 2 à Saffré) aux Pierres Blanches.