Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > Conseil Général - février à mai 2006

Conseil Général - février à mai 2006

Février 2006
Mars 2006
Personnes âgées
Avril 2006
Ne parlez pas de la lutte anti-cpe
Juin-juillet 2006

Commmission permanente de février 2006

(écrit le 22 février 2006)

 Maisons de l’emploi

Quatre Maisons de l’Emploi vont être créées en Loire-Atlantique, dont une à Châteaubriant. Le Conseil Général, qui gère notamment les allocations RMI, peut être amené à y participer.

Dans ce cas, il envisage une contribution financière directe sur le budget de fonctionnement de la structure, sur la base de 5 € par allocataire RMIste.

 Aide au logement

Des familles en très grande difficulté ne peuvent plus accéder à un logement en tant que locataire direct.
Il leur reste la possibilité d’une sous-location (750 logements), avec une quinzaine d’organismes comme Les Restos du Cœur à Nantes ou l’Association pour le logement des jeunes à Châteaubriant. Cette possibilité de sous-location concourt réellement à la lutte contre l’exclusion.

Pour faire face à leurs frais administratifs, le Conseil Général accorde une subvention à ces organismes, de 600 € par an et par logement. Soit 13 200 € pour les 22 logements de ce type à Châteaubriant

 Enseignement

Le Conseil Général accorde des crédits aux « Regroupements pédagogiques d’adaptation » qui concernent des enfants en difficulté scolaire. Il accordera ainsi :
– Dans le privé : 1167 € pour 2 enfants à La Trinité et Nazareth à Châteaubriant, 389 € pour un enfant à Moisdon et autant pour un enfant à St Vincent des Landes.
– Dans le public : 2588 € pour 6 enfants à Châteaubriant, et 1810 € pour 6 enfants à Nozay.

La Maison Familiale de Châteaubriant qui pratique l’enseignement par alternance recevra un crédit de 13 645 €.

Au collège Robert Schuman, la réglementation financière impose désormais de séparer la gestion de la restauration de la gestion du reste de l’établissement.

D’où la nécessité de poser un compteur gaz autonome pour la demi-pension.... Ca va coûter quand même 8063 € !

 Agriculture

Une jeune femme d’Abbaretz recevra une subvention de 7700 € pour une installation en « vaches laitières ».

Par ailleurs le Conseil Général soutient largement de nombreux organismes ou manifestations agricoles : fédération des marchés de bétail vif (800 €), société des courses d’Erbray (3000 €), comité de la Foire de Béré (13 800 €), Comice de Nozay (4500 €), Comice de Derval (3000 €), et aussi :

Paysans en difficultés :26 000 €
Groupement agriculteurs bio :44 000 €
Verger des Anciens à Nort s/E :770 €

 Emploi - Formation

Pour son salon des Métiers (budget de 44 000 €), l’ADIC souhaitait une subvention de 4000 €. Le Conseil Général a accordé le forfait prévu pour ces manifestations soit 1000 €.

Le Conseil Général accorde des prêts sans intérêt aux étudiants dont les familles ne disposent pas de revenus suffisants pour financer leurs études supérieures.
Quatre jeunes de Soudan, Moisdon, Châteaubriant et St Aubin des Châteaux ont pu en bénéficier (1500 €).

 Routes

Dans son programme routier 2006 le Conseil Général a prévu :

– d’accompagner les travaux en traverse d’agglomération à Derval, Soudan, Petit-Auverné, St Vincent des Landes, La Chapelle Glain, Vay, Nozay.

– de refaire des enduits superficiels sur les routes départementales Rougé-Ruffigné, Rougé-Fercé, Derval, La Meilleraye, Erbray, Petit-Auverné, Jans, Nozay-Puceul.

 Habitat

Le Conseil Général apporte des aides départementales pour l’amélioration des logements des personnes de plus de 60 ans ou des personnes handicapées à Châteaubriant, Soudan, St Aubin des Châteaux, Sion-les-Mines, Mouais, St Vincent des Landes, Derval, Issé, La Meilleraye, Nozay, Vay, La Grigonnais, Saffré, Abbaretz, Rougé, Soulvache, Juigné, Petit Auverné, Erbray.

 Aménagement communal

Pour la restructuration du bourg, Rougé se voit attribuer une subvention de 4845 € .

Mais pour sa salle Omnisports (1re tranche) , la commune de Rougé a dépensé 25 % de moins que prévu : la subvention du Conseil Général est réduite dans les mêmes proportions.
Elle se montera donc à 8845 € pour 27 640 € de travaux.

 Transports

Dans le n°46 du Magazine du Conseil général, Yves DANIEL confirme la mise en place d’un tarif unique à 2 € sur les transports départementaux et de quasi gratuité pour les personnes à petits revenus, pour les « plans de mobilité » des entreprises et pour les personnes handicapées. Des modes de transport alternatifs vont être développés dans les zones rurales.
Bonnes nouvelles !


Ecrit le 22 mars 2006

Commmission permanente de mars 2006

La Mée publie, quand elle en a la possibilité, un résumé des décisions du Conseil Général qui concernent le Pays de Châteaubriant  . Avantage : des citoyens découvrent des possibilités de subvention, dont ils peuvent bénéficier, par exemple pour financer les études supérieures de leurs enfants.

Ces possibilités de subvention existent mais les citoyens « de base » en ignorent l’existence ! Ce sont donc les moins fortunés qui sont encore lésés... par manque d’information.

Voici les sujets abordés par la Commission Permanente du 9 mars 2006.

 Equipements culturels

Dans le cadre des Contrats de Territoire, des projets prioritaires ont été listés et des enveloppes réservées, notamment dans le domaine de la lecture publique. C’est ainsi que la commune de Puceul, pour un achat de mobilier à la bibliothèque va recevoir 3600 € sur une dépense totale de 5972 €

 Clubs sportifs

Dans le cadre du soutien aux clubs et athlètes de haut niveau le Conseil Général accorde une subvention de 10 000 € aux Voltigeurs castelbriantais (football), soit 1000 € de moins que l’année précédente en raison de la descente d’une division.

 Personnes handicapées

Une personne de La Chapelle Glain reçoit une subvention de 157 € pour un fauteuil roulant.

Une personne de la Grigonnais reçoit 450 euros pour l’aménagement d’un véhicule.

 Télé assistance

Jusqu’à maintenant le service de Téléalarme était assuré par les Pompiers. Ceux-ci ont remarqué que la grande majorité des appels étaient liés davantage à des besoins en écoute sociale, qu’à des nécessités de secours d’urgence. Le Conseil Général a donc attribué le marché à la société privée « Attendo » pour un montant minimum de 2 800 000 €.HT  .

D’après nos informations, le montant de la participation des usagers ne serait pas modifié. Pour l’instant.

voir plus loin

 Locamob

L’association Benoit-Labre, à Nantes, gère un parc de 20 cyclomoteurs qu’elle met à la disposition de toute personne en insertion pour faciliter l’accès à un stage, à une formation. Elle est financée par le Conseil Général dans le cadre du Fonds d’Aide aux Jeunes et du programme Départemental d’Insertion.

Pour acquérir 10 nouveaux cyclos et maintenir un bon taux d’encadrement, le Conseil Général accordera une subvention de 12 001 € en 2006.

Un projet analogue est en préparation sur le Pays de Châteaubriant  , sous la houlettes d’yves DANIEL, Conseiller Général du canton de Derval. Souhaitons qu’il voie le jour rapidement.

 Logement des jeunes

Les Foyers des Jeunes travailleurs (FJT), en plus du logement, proposent des actions d’accompagnement pour permettre aux jeunes d’accéder à un logement autonome, et à des dispositifs d’insertion professionnelle, citoyenneté, culture, etc...

Dans ce cadre, le Conseil Général attribue 13 357 € au FJT l’Odyssée à Nozay, et 10 925 € au FJT de Châteaubriant. Les attributions ne sont pas toujours à la hauteur des demandes !

 Familles d’accueil

Dans la champ de la protection de l’Enfance, des jeunes de moins de 21 ans sont confiés à des Assistants familiaux. Les Familles d’Accueil doivent faire face à des dépenses de « vie quotidienne ». le Conseil Général verse donc des indemnités liées à l’entretien (12,70 € par jour pour les plus de 12 ans), à l’argent de poche (18 € par mois pour les 12-15 ans), aux fournitures scolaires, à l’habillement (651 € par an pour les plus de 12 ans), aux séjours en Centres de Loisirs, et même à l’achat d’une bicyclette ou d’une mobylette.

 Planification familiale

La planification familiale est une mission obligatoire du Conseil Général qui en délègue une partie à des centres hospitaliers ou associatifs (Planning Familial). C’est ainsi que 58 887 € sont accordés au centre Hospitalier de Châteaubriant.

 Fonds solidarité logement

Le FSL a apporté une aide à 7520 ménages, en 2005, pour un montant total de 3 700 000 €, sous forme de prêt ou de subvention, pour faire face aux loyers et consommations d’eau, énergie, téléphone. Le niveau de revenu de chaque ménage, ainsi que la composition de la famille, sont pris en compte dans les barèmes. Pour les connaître, s’adresser à la Maison du Département   à Châteaubriant ou aux organismes sociaux.

 Eaux usées

Quatre communes de la Communauté de Communes du Castelbriantais ont sollicité une subvention, pour une station d’épuration, ou pour une extension du réseau de collecte. Les subventions attribuées sont les suivantes :
Soudan (203 701 €), Louisfert (75 000 €), La Meilleraye (30 000 €) et St Julien de Vouvantes (75 000 €).

 Forêt du Gâvre  

Pour favoriser l’accès du public à cette forêt le Conseil Général s’engage sur l’entretien des sentiers, la maintenance des équipements, la maîtrise de la végétation à proximité des points d’accueil, la collecte des déchets et l’accès de l’arboretum aux personnes handicapées.
Montant de la participation : 52 800 € pour 2006.

 Fonds collégien

Le Conseil Général a créé un fonds départemental collégien pour favoriser la fréquentation des demi-pensions par les collégiens et les pré-apprentis. Le montant accordé dépend du nombre de boursiers. C’est là qu’on peut avoir une idée de la répartition sociale des collèges.

Ainsi, pour Châteaubriant (le niveau 3 correspond à la bourse la plus forte)

Bourses

On vérifie ainsi la ségrégation sociale entre les écoles : 35 % de boursiers à la Ville aux Roses et 14,5 % au collège privé Nazareth.

 Écoles

L’école est un lieu de stabilisation des populations et participe à l’aménagement du territoire.

C’est pourquoi le Conseil Général accompagne les projets de construction et d’extension.

La commune de Mouais se voit attribuer 7 539 € pour ses travaux de mise aux normes (sur un total de 15 078 € HT  ).

 Prime aux jeunes

Des primes sont accordées en tenant compte des ressources de la famille et des frais de scolarité (transports, logement). Il existe par exemple des apprentis vivant seuls et assumant un loyer ! Des jeunes du Pays de Châteaubriant   sont concernés :

Petit Auverné (apprenti-menuisier, 760 €), Châteaubriant (apprenti-pâtissier : 1220 €) (apprentie-vendeuse : 915 €).

Par ailleurs une jeune fille de Châteaubriant, qui a un diplôme universitaire de Génie Biologique et qui part étudier au Canada pour 3 mois, bénéficiera d’une prime de 400 €.

 Agriculture-entreprise

Une aide à l’installation (6400 €).est accordée à une jeune femme qui s’installe à Sion-les-Mines

Une aide de 3000 € est accordée à un jeune qui fonde une entreprise artisanale d’électricité-plomberie à Soudan.

 Sécurité au Château

Chateau

Au château, la restauration du petit-Logis est terminée

La modernisation des équipements de sécurité-incendie du Château de Châteaubriant sont en cours (pour 88 976 €) , mais la Commission de Sécurité du 13 décembre 2005 a demandé de raccorder le centre médico-social qui se trouve à l’arrière de la Galerie Renaissance (arcades). Il en coûtera 4 270 € de plus.

La restauration du château de Châteaubriant, prévue en trois phases, arrivera à la fin de la 2e phase, d’ici l’été 2006. Le dégagement de la partie nord-ouest de la cour de la chapelle, a fait apparaître la base d’une tour d’angle du XIIIe siècle.

Pour permettre la présentation au public il est prévu de placer un garde-corps (non prévu initialement) au pourtour de la tour, et de créer une passerelle pour relier la tour à la courtine et faire voir les portes d’accès à cette tour et les chambres de tir.

Il en résultera un supplément de 4 354 €.

 Traverses

Pour sécuriser la traversée du bourg de Marsac-sur-Don, la municipalité souhaite réaliser une étude de 20 000 €. Elle se voit attribuer une subvention de 14 000 €.

 Routes-transfert

La loi du 13 août 2004 a transféré les « Routes Nationales d’intérêt local » aux Conseils Généraux.

Pour la Loire-Atlantique cela prend effet au 1er janvier 2006. Cependant la Direction départementale de l’Équipement continue à assurer certaines missions en 2006. C’est le cas pour trois opérations de la Nationale 171 :

– Calibrage à 7 m et mise hors gel, sur Châteaubriant-Savenay : le transfert définitif de la maîtrise d’ouvrage aura lieu après la fin des acquisitions foncières nécessitées par la réalisation d’un second créneau de dépassement.

– Déviation de Châteaubriant : le transfert définitif de la maîtrise d’ouvrage aura lieu après la mise en service du giratoire à l’ouest de Châteaubriant.

Déviation de Treffieux : le transfert définitif de la maîtrise d’ouvrage aura lieu après la constitution du dossier d’enquête publique.
Plan de mobilité des agents

Ceci n’intéresse pas la région de Châteaubriant mais présente un intérêt certain : le Conseil Général veut élaborer un « plan de mobilité d’entreprise » pour ses 1800 agents qui travaillent dans l’agglomération nantaise.

Il s’agit de favoriser les transports alternatifs à la voiture individuelle dans le cadre des déplacements professionnels et des déplacements domicile-travail. Un cabinet d’études va être missionné.

– Réfection de routes départementales,
– Travaux sur la ligne SNCF
Nantes-Châteaubriant
– Schéma gérontologique

cela figure au budget 2006, vu en session plénière du Conseil Général les 20-21 mars 2006. Nous en reparlerons.

Commmission permanente du 6 février 2006

Comités de pilotage des pôles d’échanges multimodaux

Une études est en cours en ce qui concerne, à Châteaubriant, la création d’un pôle d’échanges multimodal, prévu du côté de la gare. Cette étude traite de l’organisation des transports individuels et collectifs et de la résolution des problèmes d’accès et de stationnement sur le site considéré. Un comité de pilotage, composé de représentants des co-financeurs, statue sur les orientations générales de l’étude et sera appelée à valider les différentes phases de travaux. Le Conseil Général a désigné deux représentants : Yves DANIEL (titulaire) et Michel NEVEU (suppléant) ;

Ehrétia  : le Conseil Général accorde une garantie pour trois emprunts faits par le foyer Ehrétia de Châteaubriant pour la construction du foyer social et médico-social du Gâvre  .

Tourisme  

Le Conseil Général accorde 5000 € pour la création d’un gîte rural à Abbaretz, 2950 euros pour un sentier nature à Mouais (empierrement, sablage, haies bocagères), et 50 000 € pour l’ADT   (association pour le développement touristique du Pays de Châteaubriant  )

Culture

Le Conseil Général soutient les actions « collège au cinéma » qui sont mises en œuvre par le Collège Ville aux Roses à Châteaubriant et le collège St Joseph de Derval.

Formation de cadres

Pour faire face à la demande de qualité, de responsabilité, de sécurité et de compétence, qui s’impose aux bénévoles d’aujourd’hui, dans les associations, le Conseil Général prend à sa charge 50 % des frais d’inscription aux stages de formation

Le club de plongée castelbriantais, le Tennis-Club Castelbriantais et le Moisdon Basket-ball vont en bénéficier

Aménagements communaux

Des aides du Conseil Général subven-tionnent les travaux de construction, d’extension et de rénovation des mairies, églises et presbytères (travaux de « clos et couvert ») ainsi que les salles multifonctions de proximité et les restaurants municipaux.

De plus le Conseil Général a décidé d’accorder des bonifications de subventions aux communes de moins de 2 500 habitants (voir par ailleurs).
Ainsi Sion-les-Mines recevra 10 130 € pour l’extension du local technique de la voirie
et Fercé recevra 66 160 € pour son local de voirie

Abeille

L’Abeille roule très bien dans le canton de Châteaubriant, au point que le plafond des prestations envisagées sera atteint bien avant la fin de l’année. Le Conseil Général lance donc un nouveau marché de prestations de services

CLIC  

Le CLIC   du Pays de Châteaubriant  , qui s’occupe de 12 300 personnes âgées de plus de 60 ans, recevra une subvention de fonctionnement de 47 940 € pour 2006

Handicap

Une personne de La Chapelle Glain se voit attribuer une aide pour l’achat d’un fauteuil roulant

Téléalarme

C’est une société privée qui, désormais, assurera le service de la télé-alarme. L’appel d’offres a permis d’obtenir un coût de prestation inférieur au coût actuel.

Le tarif de base sera de 18 €/mois TTC. (au lieu de 26 €). Pour les personnes non imposables il sera de 9 €/mois sur présentation du dernier avis d’imposition. Environ la moitié des abonnés seraient concernés par cette mesure.

(note du 10 mai 2007 : le tarif sera de 18,29 € TTC à partir du1er juillet 2007 avec un tarif réduit à 9,14 €)

Emploi

Un artisan reçoit 3000 € pour son installation à Erbray.

La coopérative des Distributeurs de Pièces Agricoles (CDPA), créée en 1996, effectue des achats groupés de pièces et de matériels agricoles, et les commer-cialise sous les marques EPAGRI (pièces) et EMAGRI (matériels) auprès de points de vente indépendants répartis sur toute la France. Sous la direction de M. Guy ROLAND c’est le point de vente de Châteaubriant qui fait office de plateforme logistique au niveau national. Cette fonction est amenée à se développer et à se structurer d’où la création d’une filiale, LD3E qui doit s’installer dans un bâtiment de 5500 m2 sur la zone du Bignon à Erbray. Il y aura une zone de bureaux, une aire fermée et une aire de stockage et de découpage, sur un terrain de 30 000 m2.
Le projet devrait engendrer la création de 10 nouveaux emplois dont 2 pourraient être réservés à des publics prioritaires. voir plus loin

Montant de l’opération : 2 140 770 € dont 320 770 € de terrain

Le Conseil Général peut apporter une aide à la pierre de 115 200 €

Le Plan de financement serait donc : 

– Conseil Général 115 200 €
– Conseil Régional 50 000 €
– CC du Castelbriantais 107 800 €
– FEDER 267 030 €
– INTER COOP 1 600 740 € -------------- 2 140 770 €

L’aide publique attribuée à l’entreprise serait donc de
540 030 € maximum

Le Conseil Général peut aussi accorder une aide à l’emploi, de 30 000 € pour l’emploi de deux personnes issues de publics prioritaires parmi les catégories suivantes : bénéficiaires du RMI , jeunes en difficulté, bénéficiaires de l’API, demandeurs d’emploi de longue durée.

DSCF2455-2-2
Photo :
Jean Poulain (à g)
Patrick Mareschal (à d)

Routes

A St Vincent des Landes le Conseil Général fera 226 770 € de réfection de chaussée, dans la rue de la Gare et accordera 40 250 € pour l’aménagement de cette Rue

Treffieux recevra 42 870 € pour acquisition et démolition d’un immeuble Rue de la Libération et place St Grégoire

Le Conseil Général fera 325 500 € de travaux à Issé pour poursuivre la réfection de la Rue de la Poste et de la Rue St Joseph. Il fera 192 370 € de travaux dans la commune de Vay dans la « Rue Principale » et 80 000 € de travaux à Sion-les-Mines, sur la D1, au lieu-dit « Le Pont du Château »

Locaux

Le Conseil Général loue depuis mai 2004 des locaux (680 m2) à Châteaubriant dans la Rue Delatour. Il renouvelle ce bail, et s’étendra sur 145 m2 supplémentaires. Le loyer annuel sera de 138 € HT   du m2. Pas donné !

Ces locaux servent à la DGAS (direction générale de l’action sociale).


Ecrit le 14 juin 2006 :

 Commission Permanente du 11 mai 2006

Commmission permanente du 11 mai 2006

Voici, parmi les décisions du Conseil Général, le 11 mai 2006, celles qui concernent la région de Châteaubriant :

Fonds d’Aménagement Communal, remise en état de la voirie

Le taux de subvention est de 50 % pour les communes de moins de 1000 habitants et s’échelonne de 30 % à 45 % pour les communes de 1000 à 2500 habitants. Pour les autres, la subvention est de 20 %

En sont bénéficiaires :

subv

Comment lire ce tableau ? Derval recevra 30 % de l’aide demandée soit : 29 573 €

Colloque

L’Association Les Voix de la Forge située à Saffré, organise du 24 au 29 octobre prochain le 6e Symposium de la Forge européenne sous le thème de « la restauration des ouvrages métalliques ».
Des journées techniques des artisans des PME/PMI de la filière seront organisées autour de conférences, d’ateliers pratiques, de stands fournisseurs.
Une sensibilisation et découverte des métiers des métaux tout public complétera le programme.
Le budget global est de 87 000 €. Le Conseil Régional a accordé une subvention de 30 000 €. Le Conseil Général accorde 10 000 €. Par ailleurs la Communauté de Communes de Nozay est sollicitée pour 5500 € et le Pays de Châteaubriant   est sollicité pour 3000 €.

Matériel informatique

Chaque année le Conseil Général renouvelle une partie de son parc informatique et en fait bénéficier les associations qui en font la demande. Parmi celles-ci :


– ► Sur proposition de Jean Seroux : Ar Muse Photo-Club Vie Libre
– ► Sur proposition d’Yves Daniel : Moulin du Pont à Sion-les-Mines Sapeurs Pompiers de Derval Cercle Celtique de Jans Ass. Sportive collège St Jo-Derval Les Potes des 7 lieux
– ► Sur proposition de Gilles Philippot : Détente et Culture Treffieux Union Sportive Puceul
– ► Sur proposition de Jean Poulain Acla Cantine d’Erbray

Juste pour info : le service courrier du Conseil Général gère 960 000 plis par an ce qui fait à peu près 3600 par jour ouvré.

Subventions culturelles

– Le Festival Graines d’Automne (Nozay) recevra 8000 € (budget de 43 000 €).
– Le festival Artnonyme de Blain recevra 1500 € pour sa Fête du Canal.
– Le musée rural de Treffieux (CICPR  ) recevra 20 000 €.
– Le Théâtre Messidor recevra 10 000 € pour la création de Candide et la diffusion de « Don Juan ».
– L’ABBAC de Saffré recevra 5000 € pour le spectacle Jeune Public « Rendez-vous à la Maison Bleue »

Tourisme  , animation

Le Conseil Général reconnaît la qualité du tronçon de chemin, situé sur la commune de St Aubin des Châteaux qui permettra la connexion entre Martigné Ferchaud et Nozay en empruntant uniquement des sentiers de randonnée, ce qui pourrait constituer l’amorce d’une liaison structurante.
Il inscrit ce chemin au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée
Le Comité des fêtes de St Vincent des Landes obtient 4679 € soit 34 % de la dépense prévue pour la mise aux normes de son terrain d’auto-cross.

Conseil de
développement

Le Conseil général reconnaît le rôle important que joue le Conseil de Développement, sa fonction de mobilisation de la société civile et le lieu de proposition et d’initiative   qu’il constitue.
C’est pourquoi il lui attribue la somme de 27 300 € pour co-financer le poste d’animateur.

Amélioration de l’habitat

Le Conseil Général accorde des aides aux personnes de 60 ans et plus, et aux personnes handicapées. En bénéficieront (par canton) :

  5 personnes du canton de Châteaubriant  
  2 personnes du canton de Derval, 
  5 personnes du canton de Moisdon, 
 11 personnes du canton de Nozay
  1 personne du canton de Rougé  

Gens du voyage

Le Conseil Général accorde 90 000 € à la Communauté de Communes du Castelbriantais pour la réalisation de 16 places d’accueil sur la commune de Châteaubriant (somme inscrite au Contrat de Territoire). Le coût envisagé était de 440 204 € HT   avec subvention de l’Etat (170 744 €) et du Conseil Général (90 000 €).

Télé-assistance

La télé-assistance est un moyen qui peut favoriser la sécurité à domicile et rompre l’isolement dans lequel se trouvent trop souvent les personnes âgées ou handicapées. Le Conseil Général a confié l’installation, la maintenance et la réponse aux appels à la société ATTENDO. Mais il souhaite s’appuyer sur les collectivités et associations locales pour le suivi de proximité des abonnés. Ce sont souvent les CCAS   qui se chargeront des demandes d’abonnement ou de résiliation, et du recueil de la satisfaction ou de l’insatisfaction des usagers. Rappelons que le tarif sera en général de 18 €/mois et sera réduit à 9 €/mois pour les abonnés non imposables.

Politique de la ville

Le Conseil Général accorde 11 040 € à l’association Mobyloc qui loue des mobylettes aux personnes en difficulté (cela se fait sur le territoire de St Nazaire. Espérons que cela va arriver sur le Pays de Châteaubriant  ).
Dans le cadre de la politique de la ville, le Conseil Général accorde des subventions à des associations de quartier qui ont mis en place un adulte-relais-animation, ou des points-rencontres   hebdomadaires, ou une médiation entre les habitants d’un quartier et les enseignants.
Une subvention exceptionnelle de 10 434 € est accordée à l’ACPM   pour renouveler son équipement informatique.

Toilettes sèches
au Gâvre  

Des toilettes sèches vont être installées par le Conseil Général au Rond-Point de la Belle Etoile dans la Forêt du Gâvre  . Coût 32 000 €. Entretien annuel 3000 €.

Effacement réseaux

France Telecom intervient désormais pour l’enfouissement des réseaux téléphoniques. Le Conseil Général intervient aussi pour les réseaux électriques. Les communes de Noyal sur Brutz, Puceul, St-Aubin-des-Châteaux sont concernées. C’est quand même pas donné : par exemple le coût pour Noyal-sur-Brutz est de 136 000 € pour les rues de la Forge et la rue des Troënes. Une fois déduit les subventions, il restera 61 610 € à la charge de la commune. Le solde sera moins élevé à Puceul (13 053 €) et à St Aubin (10 708 €)

Saisonniers
espaces naturels

Comme en 2005, du personnel saisonnier sera recruté sur 3 mois à Joué sur Erdre, Treffieux et Vay pour accueillir et informer le public et animer les espaces ouverts. Le personnel recruté ne pourra fait du nettoyage des sites qu’à titre accessoire et occasionnel.

Château de Saffré

La commune de Saffré a signé un contrat avec le Conseil Général, le 8 février 2006, pour mettre en valeur les abords du château de Saffré et améliorer l’accueil du public.
Le coût global approche les 172 000 € et le Conseil Général subventionne à 50 %.

Prime aux apprentis

Le Conseil Général accorde des primes aux apprentis, en tenant compte des ressources mensuelles du jeune et de sa famille, et des frais de scolarité (transports, logement). Sont concernés :
– Un jeune de Nozay (1220 €)
– Un jeune d’Issé (760 €)

Agriculture
et environnement

Un agriculteur de Soudan, reçoit un petit soutien financier pour la réalisation de diagnostics devant conduire à une reconversion « agriculture biologique ». Des jeunes agriculteurs s’installent à Rougé, Louisfert, Soulvache et Châteaubriant avec une subvention forfaitaire de 7700 € du Conseil Général

GECA

Le Groupement d’Employeurs du Pays de Châteaubriant   (GECA) qui a reçu une aide de 15 000 € du Conseil Régional, reçoit aussi une aide de 7500 € du Conseil Général. Vingt-huit à 35 emplois doivent être créés d’ici 2008, dont 10 en 2006.

 Stratégie territoriale du Conseil Général

Voir le document

Contrats de territoire

Le Conseil Général et les Personnes âgées

Le canton de St Julien se sent à l’écart